Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste

Réédition d'un article initialement publié le : 28/06/2007 à 00:00

Un Conte Villageois qui nous conduit de la Saint Jean à La Saint Martin...

Lien pour aller au début de cette histoire : "La Berlotte  - Présentation et scène 1"

Scène 5
- Conteur : Le lendemain, le ciel est gris, couvert de nuages et l’orage gronde… A tous ceux qui croisent sa route, La Berlotte raconte qu’elle a attrapé le soleil et qu’il dort dans sa maison. Personne ne la croit, bien sûr... Le soir, quand, revenant des champs, elle passe sur la place toute affairée à son tricot, chacun, à tour de rôle, tournant autour d’elle, y va de sa plaisanterie…

 

 

Didou :
Alors, La Berlotte, Tu le tiens bien ce soleil, dis ! … Ah ! mais, c’est  que tu fais comme moi, quand je prends des photos et que je mets votre portrait en cage…  Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé !

Castagnet :
Dis donc, La Berlotte !... Et si tout à coup, il prenait froid, ton petit trésor, j’ai du sirop excellent …

Marinette :
Tu devrais le mettre dans un pot, ça te ferai une belle fleur, ma pitoute !...
File0653.jpg
Champi :
Eh, ma mignonne ! Il faut penser à le sortir ton petitou, sinon, il va perdre de ses belles couleurs et moi pour le coup, je serai obligé de lui rependre la face, vois-tu !  

Homma :
Tu devrais me le prêter un peu, ton petit soleil pour chauffer mon four, au moins il servirait à quelque chose … Hi ! Hi ! Hi ! Hi !  …
File0654.jpg
Léontine :
Tu penseras à me donner ses langes à ton fiston, hé ma bonne, car il doit transpirer, le pauvre …

Praloup :
Eh fillette, c’est lui qui fait que t’es rougeaude comme ça ! tu le « cage-geole » trop ton soleil …
File0655.jpg
La Paulette :
Et si il lui vient à l’idée de darder ses rayons trop tôt, il va faire fondre les barreaux de sa cage, c’est Gueureleu que je plains, moi …

Champereau :
Un feu pareil, ça doit vous transformer le lait du biberon en pure eau de vie … Eh bien, il va être pompette ton poupon …  
File0656.jpg
Toussain :
Hé dis donc, mon petit, au nom de la république, je te demande de nous libérer ce soleil … tu vois bien qu’aujourd’hui, il nous fait défaut …
File0657.jpg
Courlivent :
Et oui, nigaude ! Si il se met à pleuvoir, ce sera de ta faute eh ! …

Mémé Granny :
Allez-vous la laisser tranquille, bande de bavochards ! Vous n’avez pas honte de vous moquer ainsi de cette pauvre fille !...

Tiffaine :
Hé là, grand-mère, La Berlotte, elle sait bien que c’est pour rire qu’on lui dit tout ça ! … D’ailleurs, elle ne nous répond pas ; elle fait la fière depuis que le soleil dort chez elle …

 

 

 

 

Scène 6
- Conteur : En effet, La Berlotte ne répond pas à tous ces propos ironiques ; elle se contente de sourire ou bien de tourner les talons. Loin des rires, des quolibets, ou autres allusions douteuses, elle vaque à ses occupations sans se soucier de la rumeur qui court à son sujet …
   Les jours passent et le mauvais temps persiste. Le soleil est toujours absent … La nuit, on ne voit même plus ni la lune ni les étoiles… Et si c’était vrai… si le soleil dormait vraiment chez La Berlotte … 
   Un soir le conseil municipal siège …


File0659.jpg

 

Toussain (solennel) :
Chers concitoyens, l’heure est grave… mais, de grâce, restons sérieux et laissons de côté cette rumeur insensée…

Champereau (mécontent) :
Et puis quoi, Monsieur le Maire !... Avec ce mauvais temps, les hommes n’ont plus soif , ils ont déserté la terrasse de mon café et si ça continue ainsi , je vais être ruiné…

La Gazette (se montrant avisé) :
Dans mon salon, on ne parle plus que de çà : de La Berlotte et du mauvais temps … 

La Paulette (indignée) :
Cette fille, elle est tellement sotte qu’elle est bien capable d’avoir dérobé le soleil au ciel ; en tous cas, il ne peut plus se lever le matin …

Bouche-Bée (s’empêchant de rire) :  
Ma pauvre Paulette, tu es bien naïve… ne me dis pas qu’il faut croire à cette histoire …

Homma (perplexe) :
Vous ne trouvez pas ça étrange, vous autres, que, du jour ou plus exactement, depuis cette fin de journée où La Berlotte s’est mise à l’affût pour capturer le soleil, il ne soit point réapparu ?...

Courlivent ( soudain inspiré …) :
Homma a raison, c’est de la magie…
 
Toussain (quelque peu agacé coupe le propos du garde champêtre…)
Allons, mes amis, présentement, il ne s’agit, en fait, que de pures coïncidences. Je vous en prie, ne nous laissons pas aller à de telles élucubrations…

Champi (qui a envie de donner son avis) :
Eculubration ou pas …

Toussain (excédé…) :
ELUCUBRATION Champi ! ELUCUBRATION !...

Champi :
C’est bien ce que je disais : élubrucatioon ou pas, il faut remédier à cela …

Gueureleu ( agacé…) :
Et que proposes-tu, toi, gros malin ?...  

Didou (fataliste …) :
On ne peut rien contre le temps  ni contre le mauvais sort …

Mémé Granny (sentencieuse…) :
Vous parlez tous sans réfléchir, tiens !... Sachez qu’il existe toujours une solution, même pour venir à bout des pires choses… seulement, il faut le vouloir vraiment et s’y prendre de la bonne manière …

Tiffaine (vexé puis intrigué) :
De la bonne matière ! Et qu’est-ce que c’est pour toi, Mémé, la bonne manière ?

Lomaizé (diplomate et docte fait sa leçon de morale) :
Eh bien, c’est la manière polie : Mémé Granny a tout à fait raison … Ainsi, il n’y a qu’à demander à La Berlotte de nous rendre le soleil sur le ton de la courtoisie et de la déférence. Vous savez, en classe, c’est ce que j’apprends en premier à mes élèves : si vous voulez obtenir quoi que ce soit de quelqu’un, il vous faut lui demander poliment avec le respect dû à la personne …

Praloup (mécontent puis ironisant…) :
Avec le respect Monsieur l’instituteur ! Avec le respect ! Et pourquoi pas avec des fleurs tant qu’on y est !...

Marinette (malicieuse…) :
Surtout qu’avec le temps qu’il fait en ce moment, les fleurs se fanent tout de suite !...
File0660.jpg
Eclats de rire général

Toussain ( sentant que les échanges dégénèrent …) :
Nous allons arrêter là le débat pour ce soir… Je retiens la proposition de M Lomaizé qui, suite aux recommandations de Mémé Granny, suggère que de la façon la plus correcte et la plus aimable, nous demandions à La Berlotte de libérer le soleil, si il est vrai que ce dernier soit en sa possession…  Maintenant, chers amis et concitoyens, vous pouvez rentrer chez vous et n’oubliez surtout pas de reprendre vos parapluie dans l’entrée …

Chant de tous les villageois :

File0661.jpg

La Pluie

 La pluie qui tombe sur les champs,
Ruisselle dans les sillons et les fossés,
Et courent les nuages méchants,
Sur un fond de ciel couleur argenté…

Il n’y a plus de soleil
Plus de bleu au ciel,
Ni d’étoile qui veille ;
Il y a seulement,
Au gris firmament,
Que la face sombre du mauvais temps !…

L’eau qui parcourt toute la campagne,
Grossit le flot des plus humbles ruisseaux ;
Le sourd grondement qui l’accompagne
Des premiers orages, ordonne l’assaut …

Il n’y a plus de sommeil,
Plus de bleu aux rêves,
Ni songe, ni merveille ;
Il y a seulement,
Au noir firmament,
Que la trace zébrée, d’éclairs fulgurants !…

Avec le vent, l’averse cinglante,
Gifle vigoureusement, chaque pan de toit,
Pour rebondir, fureur écumantes,
Sur les pavés, suivre une autre voie…

Il n’y a plus dans les rues,
Ni chat, ni personne
Que l’eau qui s’y rue ;
Il y a seulement,
Au brun firmament,
Qu’une cascade cendrée comme parement !…

Quand les nuages en traînées de suie,
S’enfuient vers les mornes horizons,
Une main géante, promptement essuie,
Le ciel parcouru, d’infini frissons …

Il n’y a plus dans le ciel,
De nuées en querelles,
Ni le moindre duel,
Il y a maintenant,
Sur le firmament,
Que les Sept couleurs d’un grand arc-en-ciel !...


A suivre ...

 

Commenter cet article

Anatole de Polynésie 12/11/2019 08:59

Bravo mon ami pour ces récits. J'apprécie les gens qui écrivent. Cette histoire est bonne à reraconter.
Je vous salue bien bas.

yana_5 09/07/2007 17:01

ahhhh ...les rumeurs!!!Faut pas y faireattention.Bonne fin de journée.Désolée, un peu absente

marc 01/07/2007 17:31

voila une tournure qui me plait bien .loljaguar placide

cyril 30/06/2007 00:31

La berlotte va leur rendre la monnaie de leur pièce pourrait on dire ... :0036:Trés agréable à lire, j'aime beaucoup!

BIDUDULE 29/06/2007 07:38

Bonjour,Ton comm. est digne d'intérêt... mais, la Berlotte tout de même, il faut la découvrir à tout prix.Aussi, j'ai décidé de faire de la pub pour ton site sur mon blog.J'ai 48 ans, je travaille dans une grosse compagnie d'assurance et heureusement que je suis déléguée syndicale pour défendre justement les anciens de l'entreprise... que l'on a vite fait de mettre sur voie de garage (une fois qu'ils ont été largement utilisés pour transmettre leur savoir aux plus jeunes...) !!!Belle journée à tous les farfadets.

:0071:Zezette14 28/06/2007 21:51

C'est toi Patrice qui a écrit ça ? chapeau !(de pluie bien sûr .......)J'avais oublié la course après le temps ................Je passe déposer mes coms très vite, comme d'hab ! A bientôt

Babymad 28/06/2007 18:36

Re-bonjour!Quoique à cette heure-ci,je peux te dire bonsoir ;)Pour répondre à ton com: je prend cela comme un compliment lol.Décalé?Je vais remédier à cela!!lolAller,un peu plus à droiteeeee là!!C'est bon,tu es calé cette fois,si,si, ^^Bonne soirée,bisous

Piotr Goradd 28/06/2007 18:14

À l'instar d'Icare et de Dédale à trop vouloir le soleil, les villageois vont se griller pour de bon et tomber si bas que seule la Berlotte rayonnera ah ah...

Bisous.............Piotr

alaligne 28/06/2007 17:44

et bien moi, je suis sûre que la Berlotte a vraiment mis le soleil en cage... La preuve... il pleut par chez moi et le ciel est tout tristounet... mais je suis sûre qu'elle le coeur grand et qu'elle va libérer quelques rayons... Gros bisous Patrice

reginep06 28/06/2007 10:58

ca donne vraiment envie de faire du theatre et en plus ca devait vraiment etre drole a jouerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog