Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les mots choisis du Farfadet

Réédition d'un article initialement publié le 17/06/2015 à 08:51.

Ah l'argent, le fric, le flouze, l'artiche, le blé, les picaillons, les talbins ! Il est sujet de tant de préoccupations, de conversations, de conservations, d'exploitation, de prolifération, de manque aussi... 

Y a ceux qui en ont trop, ceux qui n'en n'ont jamais assez, ceux qui en manquent, ceux qui n'en n'ont pas, ceux qui courent après, ceux qui le jettent par les fenêtres et mème ceux qui le flambent façon Gainsbourg ...

Une vie de fric : une vie de route ou une vie de merde ? ... La fin de l'année approche avec ses fêtes à célébrer en famille puis avec les amis (on y pense même en cette période de pandémie) ... Il faut faire des cadeaux, puis bombance... tout ça, ça coûte, va falloir des sous, beaucoup de sous...

Le pouvoir de l'argent !... c'est l'argent au pouvoir ...  et pourtant l'argent, quoi de plus illusoire ...

Tiens et si on envisageait cela sous l'angle de la poésie et de l'humour...

Voyage... Voyage ! ... Dégages des gages !... Voyage... Voyage ! ... Dégages des gages !...

Voyage... Voyage ! ... Dégages des gages !...

 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

 

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

 

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais Romains le front audacieux,

Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

 

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l'air marin la douceur angevine.

 

Joachim Du Bellay

 

Euros qui, si bien glissent, dans des mains pas très sages

Ou comme y ceux-là, qui ponctionnent notre pognon,

S'en retournent plein les poches, pour leur train de maison,

Tandis que, pauvres, nous vivrons, le reste de notre âge …

 

Quand reverrons-nous, hélas, leur rassurant usage,

Fumer en nos bourses, ces sonnants picaillons...

Reverrons-nous l'écot de nos humbles subventions,

Qui, nourrissant des princes, restent d'injustes gages !

 

Plus nous plaît le salaire d'un job consciencieux,

Que leurs limousines et palaces prétentieux,

Plus que leur fric altier, nous sied « ardoises » fines ...

 

Plus notre lard gaulois, que leurs snobs festins

Plus notre petit livret que boursicotages du matin

Et plus que leur air mariole, la vie qu'on s'imagine …

 

Farfadet du Poitou si proche de l'Anjou ...

Commenter cet article

Marie-Rose 27/11/2020 10:03

C'est toujours avec plaisir que je te lis, je ne sais où tu vas chercher tous ces mots qui se croisent et s'entrecroisent , se répondent, se bousculent, et, nous font sourire, sinon rire. Tu dis que ta muse n'est plus près de toi ces jours-ci ... Il me semble quelle est toujours là, elle s'est peut-être éloignée un peu, confinée elle aussi ! Elle reviendra après le déconfinement ???? J'aime lire ton échange de correspondance avec tes amis blogueurs, toujours respectueux les uns des autres, même si vous n'êtes pas d'accord, cela change des débats bruyants où chacun pense que son idée est la bonne, qui finit où tout le monde parle en même temps, et, l'on entend plus rien.

Christiane Malvoisin 26/11/2020 11:54

On ne peut tout enlever ,mais si chacun y trouve son compte Troc et argent seraient les bienvenus.
Partage,est un joli mot ,trop souvent oublié.

éliane roi 25/11/2020 08:17

Bien vu ! Moi, je suis pour la suppression de l'argent. J'avais dit que je ne "ferai" plus de politique dans les blogs, mais je vais faire une petite exception (c'était ça ou de l'humour) . Je suis pour la suppression de l'argent. Il est le grand responsable de tous nos malheurs : guerres, épidémies, chômage, profits, fermetures d'entreprise, inégalités, faim dans le monde, pollution, réchauffement climatique, etc. Dans une société "idéale" (la société idéale n'existe pas), on pourrait vivre de troc -je t'échange trois kg de patates contre une heure de repassage- La médecine pourrait être gratuite (en France elle l'est de moins en moins) et les inégalités seraient réduites à peau de chagrin. Oui il y a de quoi nourrir tout le monde sur cette planète si l'on change fondamentalement la société et surtout ceux qui la dirigent. L'exemple le plus frappant actuellement c'est l'hôpital. Aujourd'hui il est géré comme une entreprise, il doit être rentable et "atteindre des objectifs" ; l'argent toujours l'argent. STOP à tout ça ! il faudrait réellement tout remettre à plat. Le monde d'après (meilleur) ce n'est pas pour demain, tant qu'il y aura de l'argent, il y aura des gros profiteurs. Pour ce qui est de Noël, c'est une fête commerciale -comme Halloween ou la fête des mères- . C'est bien pour les enfants, le père-Noël reste magique à leurs yeux, mais les dépenses inutiles entre adultes, achetant des choses non indispensables et favorisant la société de consommation devraient appartenir au passé. Redevenons humbles : moins de bagnoles, moins d'appareils sophistiqués dont on pourrait se passer, moins d'objets connectés, etc.
Joyeux Noël à tous !

FARFADET 86 25/11/2020 09:30

Bonjour Éliane,
Ah, je te reconnais bien là ... A fond sur les inégalités et sur les pervertis par l'argent.
Je partage ton sentiment et m^me ta colère ...
Toutefois, je ne sais pas si on peut vraiment rebâtir un monde sans argent ... en admettant que cela puisse se réaliser en pratiquant le troc comme tu le mentionnes, je pense qu'il y en aura toujours des plus malins pour se soustraire aux règles de ce principe et, jouant avec, profiter de la faiblesse de certains. En supprimant l'argent on n'enlève pas la soif de pouvoir de ceux qui s'estiment au-dessus du lot et n'ont aucun scrupule à faire pression sur ceux qui sont plus faibles et influençables...
L'argent, bien sûr est le plus fort levier pour exercer son envie de domination... ce que j'ai mentionné en préface de mon petit poème satyrique : Le pouvoir de l'argent, c'est l'argent au pouvoir...
En fait, pour altérer se,sensiblement cet état de fait, il faut simplement faire comprendre au plus riche , aux plus fortunés que l'on se fout complètement de leurs richesses fussent-elles colossales mais qu'ils n’empêchent pas les autres de vivre honorablement de leur travail et accède à tout ce qui est nécessaire de vivre dignement .
http://www.mirebalais.net/2017/04/lettre-ouverte-aux-grands-argentiers-de-la-finance-mondiale.html
Quant à la sur-consommation, c'est sûr, il faut apprendre à consommer de façon pondérée et pratiquer la production raisonnable... c'est surtout pour ne pas entamer le capital Vie et survie de notre planète.
Pour prendre la mesure de ce que cela implique , il suffirait que nos anciens, parents grand-parents nous racontent leurs Noël d'antan où la joie d'être réuni l'emportait sur la profusion des cadeaux et lorsqu'ils participaient à ce bonheur d'un soir, ils étaient humbles, uniques et donc appréciées dans leur simplicité et utilité.
Bises des Farfadets du Poitou.

manou 25/11/2020 07:55

Très amusant cette comparaison. Tu aimes jouer avec les mots et tu ne manques pas d'imagination, comme habituellement c'est un vrai bonheur de venir te lire. Belle journée

FARFADET 86 25/11/2020 09:39

Bonjour Manou,,
Merci de ta visite, oui il m'arrive parfois d'être inspiré par des thèmes récurrents tel celui de l'argent qui fascine et est pourtant illusoire.
En ce moment je suis moins inspiré et suis heureux de découvrir les écrits d'autres personnes qui produisent aussi de jolis textes et poèmes sur les blogs mais aussi au cours de mes lectures du soir.
Amitiés.

Mo 24/11/2020 15:57

J'adore ton pastiche... Eh oui, si pertinent, en plus!
Bonne soirée,
Mo

FARFADET 86 25/11/2020 09:42

Bonjour Mo,
Eh oui, on s'amuse beaucoup avec les mots, une façon plaisante de juguler certains maux ...
Merci de ton passage et de tes appréciations.
Amitiés.

claudeleloire 24/11/2020 13:50

ainsi dit Montaigne (dont présentement, je lis Les Essais)
:
" Que les Rois commencent à quitter ces despences, ce sera faict en un mois, sans edict et sans ordonnances ; nous irons tous après "
vivre serait si simple si chacun avait son essentiel, sans courir fortune ...
amitié

FARFADET 86 25/11/2020 09:49

Bonjour Marie-Claude,
"La politesse des rois, c'est la ponctualité"...
Le manque de vertu des riches tient à leur insatiabilité...
Serait-ce le sort des humbles de faire contre mauvaise fortune bon cœur ?...
Amitiés.

domi 24/11/2020 13:41

que de créativité, intarissable farfadet ! amitiés

FARFADET 86 25/11/2020 09:52

Bonjour Dominique,
Merci pour le compliment... par contre "intarissable", ma foi, en ce moment je si bien moins prolixe et inspiré ; ma muse doit être en chômage partielle ... rires...
Mais je ne manque pas d'apprécier tes poèmes du moment , pertinents et bien costruits.
Amitiés.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog