Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Bourges vaisseau de pierres et de verres...

Réédition d'un article initialement publié le 28/05/2015 à 14:22

Il est des œuvres remontant à presque mille ans dont on ne soupçonne pas ce qu'elles ont exigé comme Connaissances, Talents et Maîtrises de haute volée, en phase avec ce que le monde des apparences, jamais écarté de ses origines spirituelles, révèlent aux hommes acquis aux idéaux nobles du Beau, du Bon, et du Juste à transcender dans la pierre puis dans le verre.

Aujourd'hui, tout ce qui ne relève pas de ce que les sciences exactes portent à notre connaissance au niveau physique, chimique, mécanique, technologique, numérique, cybernétique, astronomique et biologique, est le plus souvent qualifié d'obscurantisme. Toutes connaissances non portées par ces disciplines inscrites dans le courant de la pensée exclusivement scientifique sont forcément obsolètes, fantaisistes, irréalistes et donc douteuses. Exit toutes croyances et pratiques attenantes aux diverses religions intéressées à l'irrationnel ne prenant en compte que les valeurs spirituelles dans la perspective d'une vie dématérialisée dans l'au-delà.

Matière et Esprit… y a-t-il matière à réflexion ?...

Bien sûr vous répondrai-je car plutôt que les mettre à distance l'un de l'autre voyons, comment ils se rapprochent et s’interpénètrent et, dans ce qui va suivre, vous constaterez que la réflexion en question est bien celle de la lumière …

Le contexte :

Un Samedi de fin avril 1990, tôt le matin, mon épouse, nos deux filles et moi, prenions place à bord de notre «309 Green » pour effectuer un voyage éclair au cœur de la France.

Franchissement de Vallée de l’Eure, traversée de la Beauce puis de la Sologne aux fraîches frondaisons surgissant de la brume, nous arrivions à pied d’œuvre à 9H30 alors qu’un clair soleil de Printemps projetait toute sa force rayonnante à travers les verrières du chevet de la Cathédrale de Bourges.

Focal et zoom posés sur pied, je commençais un reportage photos que je n’oublierai jamais : baignant dans un océan de couleurs aux nuances et à la profondeur infinies, accompagné par une fantastique musique d’orgue, grâce à cette harmonie chromatique résultant du mariage entre sons et tonalités extrêmes il me fut donné, ce jour, de faire un voyage extraordinaire au chœur de la lumière …

Bourges - le fabuleux voyage dans la lumière - 1 -

Les vitraux de la cathédrale de Bourges...

 

La verrière du grand Housteau dont la rosace date du XIVe siècle a été restaurée au XVIe siècle.

Le Saint Esprit sous la forme d'une colombe dispense tous ses dons.

Dans les panneaux du XVe siècle sont représentés :

- l'Anonciationn et de part et d'autre :

- Saint Guillaume et Saint Jacques

- Saint Etienne et Saint Ursin.

Le Grand Housteau- Vitraux du 2e étage du choeur. Le Grand Housteau- Vitraux du 2e étage du choeur.

Le Grand Housteau- Vitraux du 2e étage du choeur.

Les verrières que nous allons étudier maintenant datent du XIIe et XIIIe siècle.

 

Les verrières du chœur ( Étage supérieur dans le prolongement de la haute nef)

On y découvre les prophètes, les apôtres, les évangélistes et les premiers grands Saints – la lecture se fera à partir du Nord, au niveau du portail nord, en remontant vers l'Est - parvenu à la baie axiale, on poursuit vers le Sud jusqu'au niveau du portail Sud :

( Hénoch, Zacharie, Malachie.

( Sophonias, Amos, Nahum.

( Jonas, Abdias, Michée.

( Aggée, Joël, Osée.

( Jérémie, Daniel , Ézéchiel.

 

( Moïse et Élie.

(Jean-Baptiste, David.

 

( Dans la baie axiale trône la Vierge à l'Enfant. Vers eux se tournent :

 

( Saint Étienne présentant une maquette de la cathédrale - Saint Pierre portant les clefs et une croix il conduit le cortège des apôtres ; à coté, Saint Paul tient une épée.

( Saint Jean l'évangéliste et saint André.

 

( Saint Thomas, Saint Philippe, Saint Jacques majeur.

( Saint Barthélémy, Saint Mathieu, Saint Simon.

( Saint Jacques Mineur, Saint Barnabé, Saint Thadée.

( Saint Marc l'évangéliste, Saint Luc, Saint Mathias.

(Saint Silas, Saint Cléophas, Saint Martial.

 

Deuxième niveau du chœur :

Dans la baie axiale, on peut admirer, à gauche, la Vierge à l'Enfant dans une mandorle, couronnée elle est accompagnée par des anges thuriféraires. (Au registre inférieur juste en dessous, figure l'Annonciation).

Dans la lancette de droite, Le Christ juge dans une mandorle est entouré de 2 anges portant les instruments de la Passion. (Au registre inférieur, 2 autres anges annoncent la résurrection des morts).

Les 7 archevêques de Bourges dont Saint Ursin, Saint Guillaume et Saint Laurent, constituent le programmes de ces fenêtres de l'étage médian du choeur.

 

Il nous reste maintenant à étudier les merveilleux vitraux du chœur au niveau bas de l'abside dans le déambulatoire extérieur donnant sur les 5 chapelles rayonnantes au chevet de l'édifice. Là, juste à hauteur du regard, c'est un déferlement de couleurs extraordinaires qui vous saisit l'âme. La musique d'orgue accompagnant la promenade découverte, c'est un spectacle son et lumière d'une intensité inouïe qui vous transporte au confins de la quatrième dimension, à la rencontre des entités créatrices à l'origine de la Lumière et du Verbe.

 

Plan de l'abside : recensement de tou les vitraux du 1er étage du choeur

Plan de l'abside : recensement de tou les vitraux du 1er étage du choeur

Les verrières de l'abside

Ces vitraux constituent un ensemble qui se présente comme une incomparable tapisserie de lumières. On reste alors sous le charme de cette symphonie de couleurs intenses et contrastées et de l'immense profondeur de son enseignement.

Ce registre est composé de 25 verrières se répartissant par groupe de trois dans chacune des 5 chapelles rayonnantes chacune étant séparée de sa voisine par un pan de mur intercalaire comportant par deux verrières. A chaque extrémité Nord et Sud de l'abside précédant les chapelle Un et Cinq, un pan de mur est pourvu d'une verrière. En récapitulant nous avons donc :

1 - (3) - 2 - (3) - 2 - ((3)) - 2 - (3)- 2 - (3) – 1

NB : Entre parenthèses le nombre des vitraux par chapelle – Double parenthèse = au milieu de cet ensemble : la chapelle axiale

Dans ce riche programme, une seule verrière est entièrement consacré à l'ancien testament, celle de l'histoire de Joseph préfigurant le Christ.

Les autres verrières nous content les pages les plus remarquables de l’Évangile : la Nouvelle Alliance, l'Apocalypse, la Passion, le Jugement dernier mais aussi les paraboles telles que celle de l'Enfant Prodigue, celle du Bon Samaritain et celle de Lazare et le mauvais riche. Quant aux autres vitraux, au nombre de 14, ils nous content la vie des Saints.

Les 3 vitraux de la chapelle axiale, datant du du XVIe siècle sont consacrés à la vie de la Vierge Marie.

Il est fort probable que l'ensemble de ces autres verrières du XIIIe siècle ait été réalisé par deux ateliers distincts. En comparant les couleurs et les dessins par rapport à leurs emplacements, il est possible d'établir cette conclusion : Lorsque les 3 vitraux d'une chapelle ont été exécutés par un atelier, ils sont encadrés, sur les pans de murs les séparant, par les verrières (fenêtres du déambulatoire) provenant de l'autre atelier.

On vante à juste titre, la beauté et l'éclat des vitraux de Chartres, ceux de Bourges méritent pareil éloge, et il est probable que ce sont les mêmes verriers ont oeuvré pour les deux cathédrales

A Bourges comme à Chartres, ces somptueux vitraux on été offerts par des corporations d'artisans et de commerçants. Il est émouvant d'y voir figurer des scènes de la vie courante , d’hommes et femmes au labeur voisiner avec celles de la vie du Christ et des Saints.

La lecture de ces vitraux se fait à partir du bas en remontant, chaque niveau de médaillons se lisant de gauche à droite...

A partir du Nord, déambulons jusqu'au Sud pour découvrir, un à un, les 25 vitraux parant l'abside chapelles et murs les séparant.

NB : cliquer sur chaque image pour la voir dans son entier.

En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail :  Découverte des reliques de Saint Etienne.En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail :  Découverte des reliques de Saint Etienne.En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail :  Découverte des reliques de Saint Etienne.
En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail :  Découverte des reliques de Saint Etienne.En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail :  Découverte des reliques de Saint Etienne.

En haut : 3 vitraux de la première chapelle : Marie l'Egyptienne - Saint Nicolas - Marie Madeleine. Dessous vitrail à gauche : Lazare et le mauvais riche et à droite vitrail : Découverte des reliques de Saint Etienne.

En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.
En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.

En haut 3 vitraux de la deuxième chapelle : Saint Denbis - Saint Pierre - Saint Martin*. Dessous, à gauche : Le Bon Samaritain - à droite : L'Enfant Prodigue.

En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation  Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite  : Le Jugement Dernier. En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation  Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite  : Le Jugement Dernier. En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation  Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite  : Le Jugement Dernier.
En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation  Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite  : Le Jugement Dernier. En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation  Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite  : Le Jugement Dernier.

En haut, 3 vitraux du XVIe siècles de la troisème chapelle (axiale) * : Anne et Joachim à la Porte Dorée - Dormition de la Vierge - Annonciation Nativité Adoration et fuite en Egypte. En dessous, à gauche : La Nouvelle Alliance - à droite : Le Jugement Dernier.

En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse. En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse. En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse.
En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse. En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse.

En haut, 3 vitraux de la quatrième chapelle : Saint Laurent - Saint Etienne - Saint Vincent. En dessous, à gauche : La Passion - à droite : l'Apocalypse.

En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.
En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.

En Haut, 3 vitraux de la cinquième chapelle (flanc Sud) : Saint Jacques - Saint Jean-Baptiste - Saint Jean l'Evangéliste. En dessous, à gauche : Saint Thomas - à droite : Histoire de Joseph.

Lors de ce reportage effectué au Printemps 1989, j'avais programmé de réaliser un ensemble de photos axé sur les vitraux du XIIe et XIIe siècles, occultant ceux, plus récents, de la Renaissance. C'est pour cette raison que je n'avais pas pris en photo les 3 verrières de la Vie de la Vierge* dans la chapelle axiale. Me manquait également, celui de la Vie de Saint Martin*. Je les ai alors trouvés sur le site de Denis Krieger que vous trouverez en lien ci-dessous.

A suivre une étude plus approfondie de certains de ces vitraux, en lien, ci-dessous ...

Commenter cet article
B
Je viens de chez Manou...
Je vais revenir Farfadet pour ce fabuleux voyage...
Mon papa décédé le 22 février dernier était natif de Bourges et toute ma famille paternelle est du Cher.
Cher à mon coeur...
Répondre
F
Amis visiteurs, n'oubliez pas de cliquer sur le lien au bas de l'article qui vous conduira sur une étude plus détaillée de ces vitraux exceptionnels à découvrir sur deux autres articles à se suivre :
- Bourges - le fabuleux voyage dans la Lumière II.
- Bourges - le fabuleux voyage dans la Lumière III
Répondre
M
Je devais la visiter en novembre et le confinement nous a obligé à rentrer chez nous et à présent que le printemps est là, on ne peut plus partir là-bas, c'est vraiment rageant, vu que mon jeune fils et sa famille habite là-bas à présent...Merci pour la visite
Répondre
F
Bonjour Manou,
Alors, ce sera toujours possible d'aller la visiter quand vous retournerez dans le Berry. Cette Cathédrale mérite d'être visité dans le détail. Ses vitraux du Chœur sont splendides, un ruissellement de couleurs...
Ce qu'il y a de terrible c'est que ce sont des spécialistes anglais tel Robert Branner qui ont présenté les meilleurs études et réalisées les plus belles photos, livres et monographies de cet édifice exceptionnel.
Amitiés.
M
Bonjour,
merci de m'avoir fait visiter en "distanciel" ce que je n'ai jamais vu en 'présentiel", pour adopter le jargon à la mode.
Je reconnais que c'est exceptionnel!
Bonne journée à toi,
Mo
Répondre
F
Bonjour Mo,
Merci de tes visites régulières et de ton intérêt pour mes publications.
Oui,cette cathédrale Saint-Étienne de Bourges, au cœur de la France, vaut le détour et mérite une visite attentive.
L'illumination du Chœur par ces prodigieuses couleurs de vitraux est un enchantement à découvrir dès le matin au levant...
Amitiés.
F
L'obscurantisme c'est aussi mettre l'esprit à distance...La Lumière est certainement la forme la plus élevée de l'Esprit....
Répondre
D
bonne idée de découverte après le confinement, merci
Répondre
F
Bonjour Dominique,
Merci de ton passage sur cette page où je loue la splendeur de ces vitraux du XIIe et XIIIe siècle. La Cathédrale de Bourges vaut le détour tant par ce qu'elle représente comme œuvre de pierres que par ce qu'elle transcende comme Lumière irisée dans son œuvre de verres.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog