Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Respect ...

File1353a.jpgJe viens de finir la lecture d’un roman de Christian Signol, retraçant le parcours de ses ancêtres à travers ce XXème siècle qui tant, a changé nos mœurs et façon de penser, parfois, de façon radicale… Cette Chronique, romancée, l’est que très peu dans le sens de la fiction, c’est tout simplement du vécu, mais, intensément, dans la forme où les sentiments des personnages sont magnifiquement reflétés par une écriture claire remarquable de cette simplicité qui sonne vrai.

Evoquant son arrière grand-mère inflexible sous les coups du destin qui, toute son existence n’aura d’yeux que pour sa progéniture, vivant la quasi misère, mais avec la force de la dignité  puis, son fils, Germain le grand-père de l’auteur, dont le parcours existentiel, montre tout l’attachement aux vraies valeurs que sont l’amour pour les siens et surtout pour le travail qui fait toute sa raison d’être, on est « bluffé »  par tant d’engagement dans le sens du devoir envers ceux qui nous entourent : famille, proches, voisins, tous ceux que l’on doit servir, jusqu’à la mère Patrie qui a exigé, elle, tant de sacrifices …

 

Alors, quand aujourd’hui, ayant tournée la page de ce siècle, nous constatons, à l’aube de ce XXIème siècle que l’humanité est parcourue par les frissons des envies, des débordements en tous genre, agitée par les égoïsmes les plus denses cultivés dans nos âmes d’airain, chacun, engoncé dans le confort banalisé, les sarcasmes médiatisés nourrissant, de constantes insatisfactions et des râlantes quotidiennes, on ne peut que constater que l’on a beaucoup perdu de cette dignité à mener une vie simple et honorable…

A ce jeu des avancées liées aux progrès et aux évolutions sociales, on a surtout perdu tout sens du respect à avoir envers la Vie, les gens autour, nos parents, nos anciens, l’histoire de notre nation, la patrie et, soi, en fin de compte…

 

Considérant le tumulte de ces derniers jours, reflet d’une société qui se délite au niveau des valeurs dont elle doit être porteuse, on ne peut qu’émettre ces appréciations négatives qui vous font désespérer du genre humain, d’abord, parce que ceux qui doivent montrer l’exemple, s’en révèlent non seulement incapables mais, en plus, affichent des conduites d’où le respect et l’honneur sont exclus, relégués aux oubliettes, battus en brèche par l’opacité des égoïsmes, l’orgueil démesuré, l’arrogance des propos, le nombrilisme larvé, le culte de soi et de la supériorité à avoir sur les autres …

 

Une fois encore, le piètre moraliste, que je suis, se permet de rappeler que toute cette décadence, si même elle fait partie d’une évolution dont, si l’on peut en attendre le pire peut aussi, devenant tellement insupportable, faire émerger les bonnes consciences agissantes, n’est que la conséquence d’un laxisme qui, apparu dans l’après guerre, a pénétré tous nos systèmes éducatifs et sociaux au point que l’on a simplement perdu toute notion de respect :

Respect envers nos parents – nos maîtres – nos patrons – nos supérieurs – nos institutions – notre Histoire – notre société – notre pays – notre Humanité …

Mais ces parents, maîtres, patrons, supérieurs, institutions, sociétés, pays, humanité, dans quelle mesure, ces cinquante dernières années, ont-ils su se faire respecter ? Ne sont-ce pas les premiers fautifs ?...

 

Il faut bien avoir en conscience que tout part de l’éducation qui commence au sein de sa famille, se poursuit à l’école, qui, autrefois, se « confirmait » au «File1354b.jpg service militaire », puis se manifestait dans le travail quotidien pour se parachever dans la transmission du savoir et savoir-faire entre les générations …

 

et Gratitude ...

 

Pour conclure, je vous invite à prendre dans vos bagages de vacanciers ce livre de Christian Signol. Là, dans la torpeur de l’Eté, je pense qu’au fil des pages, vous savourerez cette joie de vivre simple, si simple, où le respect envers les siens, les autres autour, et surtout envers son travail, illumine les rapports entre humains et,  malgré les malheurs, rend la Vie belle.

 

Commenter cet article

... Quichottine en pause ... 18/07/2010 22:07



Toujours des vérités dans ton article.


Ce livre, de la façon dont tu le présentes, me plaît bien.


Je vais me le mettre de côté.


Merci,



marie-claude 09/07/2010 23:30



Les hommes ont cessé d'être pour paraître, c'est triste ...


Tout ce qui brille les tente mais ce n'était que des illusions ...


Vois comme déjà ils désenchantent !


Demain peut-être reviendront-ils à des valeurs plus sûres ? ????


amitié .



annie Ryan 07/07/2010 19:44



Merci de suggerer ce livre.


 


Bonnes Vacances 


Anie



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog