Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Bourges vaisseau de pierres et de verres...

Bourges-pilier-sud.gifDans le plan d’élévation, cet étagement en cascades sur trois niveaux des volumes est tout à fait perceptible à l’extérieur. Une harmonie qui adoucit le déploiement vertical …

 

Deux tours encadrent la magnifique façade Ouest :

- La Tour Sud, dite tour sourde (sans cloche).

- La Tour Nord dite tour neuve (reconstruite)

 

 

pilier-buttant.gifLa Tour Sud dont la construction remonte au XIIIe siècle a conservé son ordonnancement gothique. On remarque ses contreforts rectangulaires et saillants flanqués de colonnettes et d’arceaux ogivaux. Certaines arêtes sont hérissées de crochets. La superposition de baies doubles se répète sur quatre niveaux dont les trois inférieurs parent le mur aveugle. Cette tour menacée de ruine fut affublé d’un massif, pilier qui, à la base, lance deux volées d’arc-boutant sur le flanc sud. Au dessus de ce passage en voute demi-cintre, existe une salle peu connue des visiteurs…

Tour-Nord

 

 

 

 

La Tour Nord initiale, s’étant écroulée le 31 décembre 1506 fut reconstruite en style flamboyant dès 1508. Plus haute que sa voisine côté sud, elle culmine à 65 mètres.

 

 

 

 

A leur base et entres ces deux tours, l’ensemble des 5 portails confère à cette façade une majestueuse aire d’accueil pour les fidèles et les visiteurs ébahis par leur richesse iconographique. Chacun de ces porches est encastré entre les contreforts d’une grande fluidité verticale. Les six voussures en profond dégradé de ces cinq fabuleuses entrées sont surmontées de gables géométriquement percés d’élégantes rosaces et niches à statuettes.

Image0068

 

Les faces latérales de cette cathédrale présentent des aspects bien différents.

Vue du Nord, la dénivellation étant importante, le parvis correspondant, s’ouvre sur une petite plateforme en contrebas.  

Côté Sud, la place étant bien plus dégagée, l’édifice apparaît sous son plus beau profil permettant d’admirer ses remarquables proportions de son déploiement vertical et horizontal résultant de cet étagement sur 3 niveaux des doubles vaisseaux accolés à la nef centrale et du rythme régulier des contreforts, chacun surmonté de deux pinacles reliés par la double volée de ses gracieux arcs-boutants.

La base de la toiture est ceinturée d’une magnifique balustrade elle-même ornée de pinacles.

La singularité du flanc Sud de la cathédrale tient à la présence du porche Sud en pur style roman qui l’ouvre en son milieu…

 

Image0014a.gif

 

Le Chevet :

Vue du jardin de l’archevêché, l’abside s’élance avec beaucoup de grâce depuis l’aire constituée par la crypte en contrebas. L’ensemble pourtant bien assis, s’envole avec une légèreté qui laisse croire que ses cinq chapelles rayonnantes sont accrochées à ce chevet, telles de gracieuses lanternes… Chacune d’elles est coiffée par un couvrant en pyramide de base hexagonale à imbrications de pierres… une pure merveille !

 

Bourges-Chevet.gif

 

Pour compéter cette description, il nous faut encore faire mention des 13 chapelles latérales de l’étage inférieur, dont celle que jacques Cœur fit construire en 1447 dans la première travée du Chœur. A l’intérieure, elle s’ouvre sur le bas-côté par un arceau en plein cintre à la clé pendante décorée de figures d’anges et d’écussons d’armoires.

----------------------------------------

Rajout ici, d'un complément d'aticle publié par  Roland Narboux :

Les 13 Chapelles ceinturant la Cathédrale de Bourges

 

Plan-Bourges.gif

chapelle 1 = des Copins 1518 (ou de la bonne Mort)

 chapelle 2 = Les Leroy 1467 (ou Notre Dame de Salle)

 chapelle 3 = du Sacré Coeur (de Robinet d'Estampes)

 chapelle 4 = des Tullier ou de Sainte Anne (vitrail de Jean Lécuyer 1530)

 chapelle 5 = Simon d'Aligret

 chapelle 6 =Guillaume Boisratier

 chapelle 7 = vie des saints Jean l'évangéliste, le Baptiste et Jacques le majeur

 chapelle 8 = vie des saints Vincent, Etienne et Laurent

 chapelle 9 = de la Vierge 1611

 chapelle 10 = vie des saints Martin, Pierre et Paul, Denis

 chapelle 11 = vie de Ste Marie Madeleine, Nicolas et marie l'Egyptienne

chapelle 12 = de Jacques Coeur 1451 (ou de Saint Ursin),

 chapelle 13 = Pierre Trousseau

 chapelle 14 = Jean du Breuil 1467

 chapelle 15 = de Bar 1517

 chapelle 16 = de Beaucaire 1452

 chapelle 17 = des Fradets 1460

 chapelle 18 = chapelle des Fonts batismaux (dite de Montigny) 1619.

  ----------------------------------------

Il nous reste à étudier plus en détail cet éblouissant édifice à la pierre légendaire, aux riches vitraux…  

à suivre :

Commenter cet article

oursonne libre 28/05/2012 15:16


j'ai visité cette ville il y a bien longtemps mais je ne me suis pas arreté à la cathedrale et en voyant tes photos et tes explications, je pense qu'il va falloir que j'y retourne la voir de plus
pres


passe une bonne semaine Patrice


bises

marie-claude 21/05/2012 20:47


grandiose et de toute beauté ...


amitié .

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog