Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86

La question est : parmi tous les Êtres Vivants de cette Terre, nous les Humains, où devons-nous nous situer, entre l'infiniment petit et l'infiniment grand ?

Entre vaste Univers et particule atomique, passant par le monde microbien il y a un échantillonnage de vies époustouflant de variétés, de genres, de types aux aspects changeants, aux métamorphoses spectaculaires.

Il s'agit ici, de nous situer autant dans l'espace que dans le temps... en réalité tout ce qui EST, est soumis à une loi incontournable : celle de l’ÉVOLUTION...

... ce qui nous aspire vers le haut...

Quand on lève la tête, la voûte céleste, espace infini, semble nous aspirer … nous avons soudain conscience de notre infini petitesse en taille d'abord et en esprit ensuite. Qu'est ma conscience d'individu face à cette harmonie céleste manifestée par la ronde des astre, cette danse extraordinaire des planètes influencées et soumises aux lois sublimes de la gravitation ? Que cela cesse et la chaos survient aussitôt...

Quand je viens à penser à tout ceci, même si je me sens infiniment petit, je me dis que le chemin d’évolution a été remarquable par son échelonnement où tous progrès se sont faits pas à pas avec aussi, des retours en arrière, des répétitions pour aller plus loin, plus haut …

 

Nombre de découvertes importantes se sont faites à heure et à temps, ni avant, ni après, seulement parce que le moment était venu. Cela il serait bien de savoir le considérer en se référant à ce que nous enseigne l'Histoire de l'humanité où les événements, l’enchaînement des faits découlent les uns des autres... accomplissant soudain la géniale et prodigieuse métamorphose.

Le monde change et nous avec... le sort du monde est aussi notre propre sort ce qui fait de chacun de nous un grain de poussière cosmique mais aussi le cosmos tout entier...

 

C'est parce-que nous passons inévitablement par cette alternance entre veille et sommeil, que nous faisons cette expérience de l'infiniment grand et de l'infiniment petit. Nous avons un état de conscience à géométrie variable, celle-ci étant hyper dense, concentrée sur soi dans la situation diurne et hyper-diluée, ultra périphérique dans la situation de sommeil. Ainsi ai-je conscience de moi (être unique et indivisible) à l'état de veille et aucunement conscience de ce que je suis au niveau individuel à l'état de sommeil, ayant dans cette situation, une conscience pluriel répandue à toutes les autres...

Ainsi nous rentrons dans cette confrontation-fusion entre l'Univers et Moi... Moi et l'Univers... Nous aurions à l'éprouver à travers la méditation « Point/Cercle »...

 

C'est bien à cette période de fin d'année que nous pouvons opportunément nous intéresser à cet aspect grandiose de la Vie axée sur ce double champ spatio-temporel d'une quatrième dimension qui nous fait prendre distance de la matière et du monde physique pour nous ouvrir, jusqu'aux confins de l'univers, au monde spirituel. De Noël à l’Épiphanie, les 12 Nuits Saintes nous permettent de vivre cette expérience à partir de sujets de méditation comme par exemple, avec cet ensemble de thèmes évolutifs :

Joyeux Noël à Tous !...

Commenter cet article
C
et je pense bien que nous soyons les seuls êtres à avoir conscience de "notre" existence dans cet immense univers qui nous est encore inconnu en totalité ... alors on continue le chemin en ce solstice d'hiver où nos nuits sont les égales de nos jours sachant que le jour l'emportera désormais
amitié et Joyeux Noël aux Farfadets
Répondre
M
Des réflexions bien profondes pour un jour de fête...
Bon Noël à toi,
Mo
Répondre
D
Vaste sujet ! Merci pour cette invitation à penser le lendemain du réveillon, amitiés et bonne nativité
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog