Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste
Scène 2
- Conteur quelques pas plus loin au fond d’un champ…
On découvre la Berlotte stupéfaite, en extase devant le soleil couchant, Gueureleu s’approche d’elle puis s’arrête à quelque pas et l’observe silencieusement…

La Berlotte  (qui, dans la pénombre crépusculaire, a reconnu le forgeron) :
Dis, Gueureleu, tu sais toi, pourquoi le soleil se perd au loin chaque soir ?

Gueureleu (d’abord étonné, hésite puis se ravise) :
Certes, mais c'est-à-dire que ….  Hum ! … Bon, voyons un peu … Toi, La Berlotte, à cette heure-ci, tu es sûrement fatiguée et tu ne vas pas tarder à aller te coucher, n’est-ce pas ?

La Berlotte :
Ah ben oui , forcément …

Gueureleu :
Eh bien, pour le soleil, c’est la même chose, après sa grande course, là-haut , dans le ciel, tout comme nous autres, après une bonne journée de labeur, il va, lui aussi, se reposer…

La Berlotte  (songeuse) :
Et comment s’appelle le pays où il se couche, là-bas ?

Gueureleu (embarrassé, réfléchit un peu avant de répondre) :
Le Royaume d’en face …

La Berlotte (ébahie):
Ils en ont de la chance, les gens de ce pays, d’avoir pour eux, le soleil dormant… J’aimerai bien le voir dormir, moi, le soleil …

Gueureleu (amusé par la naïveté de la Berlotte) :
Eh bien, attrape-le !
File0643.jpg
La Berlotte (intriguée) :
Et comment je fais pour l’attraper, ce soleil ?

Gueureleu (malicieux) :
Ecoute, il me vient une idée… je vais te faire une cage et…

La Berlotte (enthousiaste)
Oh oui, une cage ! Je veux une cage pour y mettre le soleil qui s’endort …

Gueureleu  (affirmatif)
Promis, je te confectionne une cage tout en gros barreaux de fer … Demain tu iras la placer au pied de cet ormeau , là-bas, où tu as vu le soleil se coucher … D’accord ?

La Berlotte (très attentive aux explications de Gueureleu) :
Oui d’accord !...

Gueureleu :
Bien, alors, en arrivant au sol, à cet endroit précis , le soleil sera retenu dans ta cage où il s’endormira.

La Berlotte (ravie saute au cou de Gueureleu et l’embrasse sur une joue) :
Oh merci, mon bon Gueureleu ! Oh que je suis contente… Tu sais ?... Grâce à toi, j’aurai pour moi seule, le soleil dormant !...

Ils se séparent chacun rentrant en sa chaumière …

Chant des villageois qui reviennent sur scène …

Il est venu, l’été si doux … Chante coucou !
Il est venu, l’été si doux … Chante coucou !
Quelqu’un m’appelle : m’aimez-vous ?
La forêt m’a sauté au cou…
Il est venu, l’été si doux … Chante coucou !

Refrain à bisser :
Coucou ! Coucou !
Chante coucou !...

Couplet à bisser :
L’agneau bêle après sa maman,
La tourte fait roucoucoucou,
Le canard ses petits cancans,
Chante coucou !

Refrain à bisser :
Coucou, coucou là-bas !
Chante coucou !...

Couplet simple :
Comme il fait beau, comme il fait doux !
Chante coucou … coucou !
Comme il fait beau,  comme il fait doux !
Chante coucou !…
Coucou ! Coucou ! Coucou ! Coucou ! (Décrescendo)

à suivre....

Commenter cet article

cyril 27/06/2007 23:54

Trés belle initiative les Farfadets! Voilà qui amène de l'animation auprés de toutes les personnes qui ont joué dans cette pièce! C'est amusant cette idée de mettre le soleil en cage, il fallait y penser ..Bises à vous les Farfadets..

oursonne libre 27/06/2007 19:34

on ne s'ennuie pas dans nos campagnes a ce que je vois et litc'est bien mieux qu'en région parisienne c'est sur pour ce genre de spectacles

:0071:Zezette14 27/06/2007 17:25

C'est bien ce que tu fais !........  quant à moi je te disPour tes passages et tes coms tellement gentils pendant ma période de repos-bloguiste forcé.n reprend les bonnes habitudes au moins juqu'au départ en vacances.... Je te fais plein de gros gros bisous à toi et à Annie

Piotr Goradd 26/06/2007 17:27

On navigue entre St Exupéry et Enyd Blyton autrement dit entre "Le petit prince et Oui-Oui" . C'est un bonheur à l'état pur, mais est-ce surprenant quand la poésie nous baptise comme c'est le cas ici ?
J'adore ! Mieux encore, je m'en nourris... Merci Patrice...

Bisous........Piotr

alaligne 26/06/2007 16:26

mettre en cage le soleil... tu n'as pas honte Patrice!... Je me vois pourtant bien interpréter la Berlotte... de la naïveté, cela fait le plus grand bien parfois ;)...J'attends la suite ... Gros bisous Patrice

Clochett\' 26/06/2007 12:07

Mince... J'aurais bien voulue connaitre la suite !...

yana_5 25/06/2007 20:24

ooohhh... y a un forgeron  ...comme dans les santons  ....hiiiii ...hiiiisuperbe!attention aux mains ...le soleil ...brûle  :-))))))

reginep06 25/06/2007 15:37

encoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee jen veux encoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee prevenez moi pour la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog