Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

C'était le slogan attribué au Journal de Tintin, un argument publicitaire judicieux invitant toutes les générations à lire ce magazine pour jeunesse « éternelle »... Mais qu'en est-il des célèbres albums que l'on doit au talentueux dessinateur et scénariste Hergé, considéré comme le père de la BD à bulles européenne ?

Je me pose cette question parce que je viens d'avoir 77ans... serait-ce l'âge limite pour lire Tintin ?...

Bien !... ne voila-t-il pas que sur les réseaux sociaux porteurs de tant d'infos vraies ou fausses, je tombe sur ceci :

Tintin lecture pour les jeunes de 7 à 77ans... et au-delà ?...
Le tableau de Hopper...

Le tableau de Hopper...

*** Avec plus de 230 millions d’exemplaires vendus, Tintin est sans conteste une des bandes dessinées les plus populaires au monde, ou en tout cas en Europe. Le jeune reporter à la célèbre houppette a vécu des aventures incroyables qui ont fait voyager beaucoup d’entre nous et on pourrait croire ne plus jamais le revoir dans de nouveaux paysages. Mais c’était sans compter sur un artiste français nommé Xavier Marabout.
Artiste, peintre et sculpteur, Xavier Marabout est depuis tout jeune fasciné par la bande dessinée et par la peinture des grands maîtres. Au fil du temps, il a développé son style en joignant ces deux univers et c’est tout naturellement qu’un jour lui est venue l’idée de développer la série Hergé – Hopper.
Hergé, pour le pseudonyme de Georges Remi, le célèbre créateur de Tintin et Hopper pour Edward Hopper, ce peintre et sculpteur considéré comme l’un des grands représentants du réalisme américain, connu pour ses peintures représentant la vie quotidienne des classes moyennes.
Si vous connaissez tous plus ou moins l’univers de Tintin, celui de Hopper peut vous être moins familier. Mais vous connaissez sans doute l’un de ses plus célèbres tableaux baptisé Nighthawks, souvent détourné sur internet.
Vendue 3000 dollars à l’Institut d’art de Chicago en 1942, l’œuvre la plus connue de l’artiste est aujourd’hui inestimable ; certains de ses tableaux s’échangent aujourd’hui à plus de 40 millions de dollars.
Version de Xavier Marabout

Version de Xavier Marabout

C’est en s’inspirant du style du peintre et de l’univers de la bande dessinée que Xavier Marabout a imaginé des dizaines de scènes qui mettent en lumière la vie sentimentale et tumultueuse de Tintin. Un clin d’œil amusant pour tous les fans des aventures du jeune reporter qui savent qu’il n’était pas trop du genre à étaler sa vie sentimentale justement.
Quoi qu’il en soit, on se plaît à redécouvrir Tintin et ses acolytes sous un jour nouveau et à travers des scènes d’un réalisme étonnant avec des effets d’ombres et de lumière qui caractérisent si bien les peintures de Hopper. Si le sujet vous intéresse, on vous recommande d’en découvrir plus sur le site de l’artiste Xavier Marabout et évidemment de partager l’article à vos amis tintinophiles ! ***
Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...
Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...

Tintin, Les Belles de jour et de nuit et l'automobile...

Eh bien, ce peintre, Xavier Marabout bien inspiré par l'univers de Hopper  et de Hergé, y a apporté la présence féminine qui est rare dans les albums avec le côté sexy et glamour... des dessins pour planches qui ne manquent pas de charme ... BD : Belles Dessinées... ��

En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.
En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.
En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.  En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.

En compagnie des personnages traditionnels imaginés par Hergé puis en plus galante compagnie, Tintin, Milou également, ne serait pas insensible à la présence et aux charmes de jeunes femmes ingénuement séducrtices.

Le jeune reporter devrait-il faire "tintin" sur une vie sentimentale - Je dirai même plus : amoureuse ?... Son ami le capitaine Haddock lui, n'a pas fait l'impasse sur le whisky... Ces toiles de Xavier Marabout sont très réussies graphiquement, esthétiquement et pour certaines figurant ici, juste suggestives d'un érotisme fantasmé façon glamour....

Tintin lecture pour les jeunes de 7 à 77ans... et au-delà ?...Tintin lecture pour les jeunes de 7 à 77ans... et au-delà ?...

... et ceci encore, à propos de Robert "Sexé*  - ça ne s'invente pas - (supposé inspirateur du Tintin reporter) voir ce post en lien ci après :

 

Maintenant, parvenu à 77 ans, ayant vu telle nouvelle édition de planches, je crois bien que je vais me remettre à lire Tintin...

Et puis voyez donc (Clic) , j'ai toujours eu la houppette comme le célèbre reporter ...Et puis voyez donc (Clic) , j'ai toujours eu la houppette comme le célèbre reporter ...

Et puis voyez donc (Clic) , j'ai toujours eu la houppette comme le célèbre reporter ...

Commenter cet article
F
Depuis sa page facebook ...

Même si bien entendu, j'ai entendu comme tout le monde parler de Tintin, je l'ai peu lu. Je me souviens essentiellement des définitions de je pense le capitaine Haddock "tchouchouk nougat, bachibouzouk, crétin des Alpes, va nu-pied, marchand de tapis.
Très intéressant de savoir, grâce à toi ce que Marabout nous propose maintenant. On arrête pas le progrès. Si je me prenais le temps, je me procurerais, certainement cette nouvelle collection moderne, même que j'ai 87 ans bientôt, mais j'avoue lire de moins en moins et me contenter d'essayer de me procurer, quand l'occasion se présente les livres écrits par quelques uns de mes amis facebook. Mon porte-monnaie n'est hélas pas extensible et le temps de 24 heures non plus. Mes amitiés au Farfadet
Répondre
F
En fait , il s'agit de peintures de Xavier Marabout, s'étant inspiré du peintre Hopper, lui-même inspiré par les planches des albums de Tintin. A l'heure actuelle, ce créateur est en procès avec la société Moulinsart dérentrice des droits d'auteurs de l’œuvre de Hergé... https://www.ouest-france.fr/.../bande-dessinee-un-peintre...
M
A propos de la troisième image du premier groupe de quatre :
Merci pour cette belle balade dans le beau cabriolet du capitaine Haddock, cheveux au vent et bouffée d'air frais. Super le tableau, on se croirait un peu sur l'ancienne nationale 7, ça sentait les vacances, le soleil, les escales dans les petits villages charmants, mais, allez pas de regrets, c'était un autre monde. Grosses bises aux Farfadets.
Répondre
F
Bonjour Marie-Rose,
Les voitures dans les albums de Tintin étaient parfaitement dessinées et conformes à des modèles existants ... Une vraie marque de fabrique de la part de Hergé que j'apprécie particulièrement moi qui ai toujours aimé les autos.
Ici, l’automobile jaune conduite par le Capitaine Haddock c'est une Lincoln Zephir cabriolet des années "40". Xavier Marabout a réalisé là une magnifique planche nous plongeant tout à fait dans l'ambiance "hergéenne" des années 50... C'est très réussi .
Bises des farfadets du Poitou.
M
Très intéressant ton article comme d'habitude, c'est bien vrai que peu de femmes sexy gravitaient autour de Tintin et j'aime savoir que d'autres artistes ont imaginé d'autres scènes. J'irais voir le site de Xavier Marabout, tu m'en donnes envie comme de relire Tintin dont j'ai une belle collection, dont certains tomes commençant à dater car ayant appartenu à mon mari, les autres à mes fils :) belle journée et amitiés à tous les deux (merci pour ton joli poème déposé aujourd'hui sur mon blog, comme je l'ai dit j'ai passé pas mal de temps à pouponner et du coup je n'ai pas pu honorer toutes mes visites habituelles sur mes blogs amis)
Répondre
F
Bonjour Manou,
J'ai eu aussi l'ensemble de cette collection à la fin des années 50 mais ayant prêté ces albums plusieurs fois, ils se sont perdus au fil du temps...
Là j'apprécie le graphisme de Xavier marabout s'inspirant à la fois du "climat" de Hopper" et de planches de Hergé, y ajoutant des paysages nouveaux et bien sûr de merveilleuses et séduisantes jeune filles, voilà pour faire "craquer les jeunes de 7 à 77 ans et m^me au-delà , bien sûr !...
Amitiés.
F
Dans certaine de ces planches, à bien les observer, dans les situations les plus rapprochées, Tintin ne regarde pas en direction de ses charmantes voisines. C'est quand il se trouve à distance qu'il se tourne vers elles...
- Installé à la fenêtre d'un immeuble il lit son journal tandis qu'a une autre fenêtre sa brune compagne regarde en bas.
- Sur l'image suivante, il regarde vers la voiture tandis que la belle assise sur la rampe regarde dans la même direction.
- Idem sur la suivante où Tintin regarde l'avion tandis que le jeune femme en robe rouge l'attend sur le seuil de porte.
- Dans le train, Tintin est plongé dans la lecture de son journal, sa voisine ayant audacieux croisé de jambes ce qui n'échappe pas au regard de Milou...
- Au bureau, Tintin s'intéresse plus à la lecture d'un document qu'à sa belle compagne assise sur le coin du bureau.
- Nous tournant le dos au café, verre de bière en main, on ne sait s'il regarde le bas de la poitrine apparaissant sous le caraco de la charmante fille qui lui fait face ...

Tout ceci est bien mesuré et donc n'a rien d'obscène, Tintin n'est nullement un obsédé, et il apprécie sans doute la compagnie de ces charmantes jeunes femmes dont on ne saura de laquelle il est vraiment amoureux ...
Ne choquons pas les lecteurs de Tintin... restons glamour et c'est alors réussi.
Merci Xavier Marabout !
Répondre
M
Merci Patrice de nous avoir fait découvrir les œuvres de Xavier Marabout. Tu as écrit un excellent texte. Je vais le faire lire à mes étudiants.
Répondre
M
De mon côté, cette session, j'ai enseigné la bd. Les étudiants devaient me présenter leur bd préférée. De mon côté, je leur ai présenté les bd de Dargaud, d'Art Spiegelman, d'Enki Bilal, des profs, d'Hergé, de Michel Rabagliati, d'Henriette Valium, d'Alejandro Jodorowsky et bien sûr d'Hergé, mon favori. Et, ce fut un réel succès !
F
Bonjour Marise,
Merci pour ton appréciation.
Oui, les œuvres de Xavier Marabout, même si elles ont suscité le courroux de la société "Moulinsart" qui n'a pas apprécié cette version ou plutôt cette vision plus intimiste des tribulations de son valeureux et jeune héro d'albums devenus célèbres et répandu sur toute la planète, ces tableaux sont remarquables pour la qualité du graphisme , la mise en scène des personnages souvent en duo ou plutôt à deux ... A partir de chaque tableau on pourrait enchainer sur un scénario... imaginer une conversation ... bien que ...
>Il faut aussi lire le billet mis en lien sous cet article : "Tintin en Poitou" qui nous présente Robert Sexé ...peut-être la personne ayant inspiréle personnage de Tintin.
Amitiés des farfadets du Poitou
C
un très bon anniversaire !
C'est vrai que le "tintin" de notre enfance évoluait dans uns sphère très masculine et que la seule femme du lot "la Castafiore" n'était pas très sexy ... d'où la belle idée de lui donner enfin le goût du "vrai" risque celui d'approcher la gente féminine dans tous ses attributs !
amitié .
Répondre
F
Merci Marie-Claude,
Ah oui, dans ces albums contant les aventures de Tintin reporters ans frontières, il manquait des aventures plus intimes mais peu de femmes apparaissaient dans on environnent .
"La Castafiore"... on est pas loin de castra fort ... allez savoir pour avoir vox de cristal à en briser les verres ...
Ici, Xavier Marabout nous introduit de belles créatures avec tous leurs plus beaux atours et attributs de charme ... la séduction , c'est aussi toute une aventure ...
Amitiés.
M
Alors, il ne reste plus beaucoup de temps pour lire Tintin? Bouhoooooooo....
Bon dimanche à toi,
Mo
Répondre
F
Bonjour Mo,
Il y en a qui disent , 77 ans ce n'est pas si vieux que ça ... C'est vrai encore 23années pour être centenaire, toute une jeunesse à parcourir...
D'autres dirons Soixante ... dis c'est temps ! lol ....
Amitiés.
D
Démarche interessante quand la houlette se ... Redresse!
Répondre
F
Bonjour Dominique,
La houlette après la houppette alors... Le berger va sans doute aller au-devant de la bergère ... Tintin au pré ... de sa blonde ...
Amitiés.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog