Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Réactualisation d'un billet (doux) écrit et publié sur ces pages  le 14/02/2010...

Ce jour de la Saint Valentin  c’est là une question  qui se situe parfaitement à l’ordre du jour…

Certes mais alors Farfadet, explique-nous pour quelle raison tu fais précéder ta question de « Qui » au lieu de « Quoi ». L’Amour serait-il une personne ?
Ah, je vois, vous faites sans doute référence à cette émission animée par Carole Rousseau sur France II : « C’est Quoi l’Amour ». Sûr, votre remarque est pertinente car cette émission est constituée de témoignages qui nous touchent au plus profond de notre humanité. 
D’ailleurs à travers toutes ces expériences en rapport avec un tel sujet, exposées à notre attention, il s’avère bien que définir l’Amour n’est surtout pas chose simple…
Evidemment avec ce « Qui », c’est donner visage humain à cette notion de l’Amour…

De toute manière, ce jour de la Saint Valentin on ne peut faire autrement que de personnaliser l’Amour car pour chaque amoureux l’Amour a bien un visage, le visage de l’être aimé…  

A la question : « C’est Quoi l’Amour »  je serai tenté de répondre par cette définition qui vous semblera abrupte: C’est un champ de forces extraordinaires aux limites incommensurables …
Je vous avouerai qu’exprimé de la sorte, en si peu de mots, c’est très frustrant surtout à propos d’un thème, qui depuis la nuit des temps a tant fait couler d’encre et pas seulement de l’encre, mais aussi des flots de paroles, de larmes et de sang… 
Néanmoins, au premier abord, il s’agit bien de forces puisque nous sentant animé par elles nous sommes comme attirés par ceux ou celles que nous disons aimer ou bien repoussés  lorsque nous n’en sentons plus les effets en retour ou lorsqu’il n’y a pas réciprocité des sentiments …

De toute manière tenter de définir ce qu’est l’Amour tient d’une véritable gageur  car sa manifestation n’est pas en rapport avec la tête justement, l’Amour on le représente toujours en lien avec le cœur, vous savez ce petit personnage avec son arc et ses flèches  auquel on a donné le nom si poétique de Cupidon…

Oui l’Amour est avant tout affaire de cœur  mais, disant cela, on est loin d’avoir fait le tour de ce grand mystère … car l’Amour, nous le pensons tous ainsi, est bien un grand mystère, déjà parce que son langage à lui est celui du cœur et qu’un langage intelligible pour nous, part de la tête.  
 « Le cœur a ses raisons que la raison ignore … » c’est ce qu’un jour Blaise Pascal a lancé à la face de nos consciences ébahies …
Oui, au premier degré, l’Amour ça nous surprend, l’Amour ça nous étonne, l’Amour ça nous transporte, l’Amour ça nous transforme, l’Amour ça nous sublime, l’Amour ça nous rend bon, l’Amour ça nous fait mal,  mais quand par excès ou par manque, il nous rend monstrueux, alors, ce n’est plus de l’Amour …

L’Amour, à des degrés divers, se retrouve déjà dans la Nature, il est débord maternel chez tous les êtres vivants. A travers cet instinct il est cette force qui réchauffe, protège, accompagne et élève sa progéniture. Il devient plus tard cette force d’attirance pour l’autre sexe, qui nous submerge, nous aveugle, nous angoisse mais aussi nous grandit quand, nous rendant tendre et courageux à la fois, nous sommes prêts à affronter les pires épreuves,  non seulement pour assouvir nos envies brulantes, mais aussi pour fusionner avec cet autre « Je » dont on goûte, avec délectation, à sa personne jusqu’à en oublier son propre « Moi » …   

A partir de ce sentiment d’une force extraordinaire qu’à ces instants nous éprouvons avec une rare intensité, nous parvenons alors, le plus souvent n’en sachant rien, au seuil d’un Amour encore plus grandiose, tellement immense que nous le qualifierons, ici, d’Universel …
De là, pouvons alors nous hisser au rang des dieux qui n’attendent que notre contribution pour parfaire leurs créations …

Avec cette phrase que vous venez de lire, ci-avant, le propos vous parait grandiloquent, quelque peu éthéré, j’en ai bien conscience  mais derrière ces mots simples, le concept,  ce « Quoi » de l’Amour, nous concerne particulièrement, nous les Humains, car il a été déposé dans l’Evolution par des Entités bien plus élevées que nous dans la hiérarchie des êtres de nature essentiellement spirituelle. Nous, les Humains, sommes non seulement les dépositaires de cet Amour mais aussi ceux qui, le manifestant à travers nos existences, doivent en imprégner tout ce qui a pris forme ici bas, dans ce monde physique : êtres et choses. Avec l’Amour, nous devons transcender jusqu’à la matière, la débarrasser des chaines qui la rattache à nos égoïsmes et, ainsi, la rendre libre …
Mais avant, il s’agit de nous en libérer nous mêmes car, réciproquement, nous sommes enchaînés à la matière, déjà parce que nous sommes des êtres qui avons pris corps et qu’ici bas, nous sommes effectivement des êtres incarnés…
Perçu de cette manière, l’Amour ne devrait jamais nous enchainer à qui, à quoi que ce soit, au contraire il devrait rendre libre, nous rendre libre sans que cesse sa manifestation.
A chaque fois que je dis « j’aime » ou « je t’aime » je suis encore bien en retrait de ce que doit permettre la mission d’Amour confiée au genre humain … j’associe trop ma personne à l’objet de ce que je pense être mon Amour. L’Amour n’est pas mien, Il Est !
Force de Vie, l’Amour fait intrinsèque partie de ma Nature Humaine profonde, j’ai besoin d’Amour pour me développer en tant qu’être humain mais j’ai aussi besoin d’en prodiguer autour de moi. L’Amour est également une prodigieuse force de rayonnement.
Dans des temps futur, il faudra que les êtres humains s’affranchissent de cet égoïsme dont ils ont imbibé les forces de l’Amour, car, très curieusement, c’est à partir de l’égoïté qui les caractérise, qu’ils devront être Amour eux-mêmes …

L’Amour n’est pas qu’un « Quoi » ,
l’Amour est aussi un « Qui »
Qui nous laisse bien coi,

Avant de nous être acquis …

 

 
 

Commenter cet article

Marie-Claude Leloire 14/02/2017 19:15

tout ce qui se fait par amour, se fait par delà le bien, par delà le mal !
F. Nietzsche
bonne fête à vous deux
amitié .

marie-claude 20/02/2010 18:43


L'amour m'a fait naître ... et je mourrai d'amour ...
la vie est amour
S'aimer soi qui se donne à l'amour
aimer  l'autre pour ce qu'il est
aimer la vie qui permet d'aimer
c'est AIMER la vie !


Korielle 16/02/2010 19:46


Au fil de ma ballade je découvre ton blog sympa!
il mérite qu'on s"y attarde...
Belle réflexion sur l'Amour,  le sel de la vie !
 Amitiés


delphine alpin ricaud 14/02/2010 21:08


Pas facile, pas facile de ne pas avoir peur d'aimer vraiment, librement. Nous sommes bien faibles, souvent! Mais c'est l'une des choses les plus merveilleuses...Bises les Farfadets!


Charles Daney 14/02/2010 10:38


Caramel s'est posé la question : Kate ou Esther? Est-ce téroucatte?


Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog