Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les mots choisis du Farfadet

Réédition d'un article initialement publié le 12/08/2014, 12:14

Voilà 7 ans que le talentueux et truculent acteur Robin Williams nous a quitté...

Adieu mon Capitaine !…

 

Il leur apprit ce courage du dire

Et aussi celui du faire...

Pour, jouant avec le pire,

Savoir croiser le fer...

 

Mon Capitaine mon Capitaine !

Une fois encore, regardez-nous !

Dans cette ultime scène,

Nous ne sommes plus à genoux. !

 

Flambeaux de la pensée nouvelle,

Sur leurs pupitres, perchés,

Répondent presque tous à l'appel,

Les élèves qui ont « décroché »...

 

Mon Capitaine, mon Capitaine !

Une fois encore, entendez-nous !

Elle valait bien autant de peines,

Cette liberté qu'on loue !

 

Monsieur Keating,

Au delà des dilemmes,

Montre qu'on reste digne,

En accomplissant ce qu'on aime...

 

Mon Capitaine, mon Capitaine !

Nous ne sommes plus en-dessous ...

Nous avons brisé les chaînes,

La Liberté s'offre à nous !...

 

Mon Capitaine, mon Capitaine !

Qui avez levé ces tabous,

Dans cette dernière scène,

Nous vous saluons debout !...

 

Farfadet

 

 

En Hommage à Robin Williams cet étonnant Monsieur Keating ...

En Hommage à Robin Williams cet étonnant Monsieur Keating ...

Commenter cet article
C
j'ai adoré ce film!
amitié .
Répondre
F
Bonjour Marie-Claude,
Oui, sortir des codes et du rang pour librement apprendre, comprendre ce que l'on doit apprendre puis en faire une analyse neutre pour élever le niveau de ses connaissances suivant le libre arbitre. L'assimilation ne doit pas figer la connaissance mais la porter plus loin. Comprendre et savoir sont des actes libres.La poésie en constitue le plus parfait et juste exemple
Amitiés
D
un utile rappel, belle soirée
Répondre
F
Bonjour Dominique.
A la fin des années 80 ce film s'inscrivait bien dans le contexte politique et social de ces années "tournant" : Chute du mur à Berlin, éclatement du bloc soviétique, fin de la guerre froide, bicentenaire de la Révolution française, un monde libéré s'échappait du carcan des dictats des extrêmes pour épouser le libéralisme, les idées libertaires, tout en conservant une jolie mentalité de contestataire impénitent...On en était pas à une contradiction près....
M
Bonjour,.
j'aimais beaucoup cet acteur. Je n'ai jamais vu ce film cependant
Si j'en ai l'occasion, je n'y manquerai pas.
Bonne journée,
Mo
Répondre
F
Robin Williams était un acteur complet capable d’interpréter des rôles très différents dans des genres cinématographique parfois aux antipodes l'un de l'autre...
Dans "Le cercle des poètes disparus", il incarne un professeur de lettres hors norme qui ne s'en tient pas qu'aux fondamentaux structurant et moralisant de la littérature, il en extrait la quintessence qui permet de s'affranchir des grands principes et des vertueuses leçons pour, librement, accéder à la rhétorique absolue où la connaissance,l'idée défrichés, dans la reformulation a touché autant le cœur que l'intellect.
Amitiés.
B
très beau film et un très bon comédien . mes respects .
salutations frafadet je suis de retour après des problèmes de santé puis un changement ( passage de numericable à free ) .
bob .
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog