Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste
Amis lecteurs, laissez-moi vous raconter cette fabuleuse histoire, qu’à votre tour, vous conterez à vos enfants et petits enfants…
 
 

Saint Michel combat le dragon - Max Wolffhügel (1880-1963)Il y a très longtemps, dans des temps immémoriaux, quand les hommes et les femmes n’avaient pas encore foulé le sol de notre vieille terre et que les armées célestes aménageaient le décor de notre vaste univers, leur chef, l’archange Saint Michel se désolait de voir son grand adversaire Satan se prélasser sur le flanc des volcans qui, à cette époque crachaient toute leur lave dans le pays d’Auvergne …

 

- Passe encore que cet affreux attise ses feux mais qu’il soit là sans rien faire d’autre m’agace prodigieusement - s’emporta Saint Michel.

 

- Les humains qui bientôt habiteront la terre auront besoin de cet élément pour chauffer leur chaumière, cuire leur nourriture et forger leurs outils - rétorqua son lieutenant, l’ange Gabriel - et il faut convenir que Satan remplit bien son office auprès de ces foyers ardents …

 

- Certes, mais sa paresse m’exaspère, j’aimerais bien le voir s’activer, même si il ne commet que des bêtises, au moins, il se rend utile en nous obligeant à intervenir…

 

- C’est vrai, il se laisse aller depuis quelques temps constata Gabriel, on ne sait trop quoi lui reprocher, puisqu’il ne fait rien et donc, ne fait rien, Mal, que nous puissions aussitôt corriger… Cette situation est bien ennuyeuse …

 

- Oui et je viens d’avoir une idée pour solutionner ce délicat problème, se réjouit Saint Michel, je vais mettre Satan au défit en le touchant dans son grand amour propre…

 
 

Enluminure : Saint Michel le tira de sa léthargie d'un vigoureux coup du plat de son épée...Aussitôt Saint Michel s’avança au devant de Satan et le tira de sa léthargie d’un vigoureux coup du plat de sa flamboyante épée sur la nuque ...

 

- Hé mais ça ne va pas toi, qu’est-ce qui te prends ? Et puis retires ton épée de là, ne vois- tu pas que tu risques de me brûler les ailes…

 

- Ne sont-elles pas déjà calcinées - ironisa l’Archange.

 

- Pfffff , toujours à vouloir le dernier mot - grincha Satan.

 

- Ecoutes je viens te mettre au défit …

 

- Au défit ! mais pourquoi ?

 

- Parce que tu prétends toujours mieux réussir tes œuvres que les autres…

 

- Bah ! c’est la vérité ce que je fais est toujours…

 

- Mal, très mauvais et pire encore…

 

- Certainement… mais, n’est-ce pas ma raison d’être : faire mal ?

 

- Justement…

 

- Je ne rate jamais ma mission et à mal faire, je m’y prends toujours bien … Heu que dis-je, je m’y prends comme il faut…

 

- Eh bien Satan, je veux voir de quoi tu es capable et si tu peux faire mieux que moi

 

- Pourquoi ? Tu veux te mettre à faire le mal… Toi !...

 

- Il ne s’agit pas de cela, il s’agit de force et de talent…

 

- Tu peux compter sur moi, je ne manque ni de l’un ni de l’autre …

 

- On verra, mais pour l’instant, voici ce que je te propose : On va faire, toi et moi, ce concours : En une seule journée, il faudra ériger le plus haut, le plus fort et le plus beau château qui puisse exister au monde et qu’on puisse ensuite désigner comme merveille …

 

- Alors là Michel*(1), t’as perdu d’avance, ma force est prodigieuse et, mon talent, sans limite, fanfaronna Satan …

 

- Hé bien, au travail ! et rendez-vous demain matin pour le verdict …

 

- C’est ça, c’est ça ! grimaça Satan, sûr de lui en allant s’étendre entre deux volcans fumants…

 
 

Saint Michel partit vers le nord, loin des fournaises de son adversaire. Parvenu au Pôle Nord, il se mit à l’œuvre et tailla des blocs de glace avec sa magnifique épée puis commença la construction de son château…

 

De son coté, Satan se reposait, pensant qu’il avait tout son temps avant de se mettre à l’œuvre en sachant qu’il pourrait compter sur sa force et sa malice pour édifier ce fameux château… Et il riait à grands éclats en imaginant Michel*(1) suer sang et eau pour ériger sa Merveille comme il disait … Les heures passaient et le jour n’allait pas tarder à se lever, Satan, n’avait toujours pas bougé…

 

« Bon, se dit-il, il faut se mettre à l’ouvrage … Voyons voir … »

 

Le voilà qui gravit la pente du volcan le plus proche et de sa grande fourche en extrait d’énormes lambeaux de lave que vigoureusement il jette en un tas tout au loin… Satan est doué d’une force phénoménale et les blocs de laves incandescents sont projetés à plusieurs centaines de lieux de l’endroit d’où ils sont extraits et s’accumulent ainsi dans la mer où ils se solidifient instantanément.

 

Un énorme amas de roches dans la mer ...Quand l’aube s’annonce, Satan cesse aussitôt ses efforts …

 

- Allons voir l'ouvrage - se dit-il, en s’envolant vers la mer…

 

Parvenu au dessus du rivage, il aperçut le résultat de son travail : une montagne dans la mer dont aussitôt, il fut très très fier…

 

- Colossal ! mon château est colossal, je suis vraiment génial - se gaussa-t-il.

 

- Un Colossal Chaos devrais-tu dire - lui renvoya l’écho de la voix sublime de Saint Michel, s’étant approché…

 

- Hein ! - sursauta Satan - un chaos tu dis !

 

- En tous cas, ce n’est pas une Merveille …

 

- Mais regardes, j’ai amené la montagne dans la mer …

 

- Oui, mais ce n’est pas une citadelle, c’est un énorme amas de roches, un tas informe…

 

- Tu parles bien pour critiquer, mais Toi, qu’as-tu fais, où se tient ta réalisation ? je ne vois rien par ici …

 

- Suis moi !…

 
 

Tous deux s’envolèrent vers le Nord. Au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient du Pôle, Satan appréciait de moins en moins le froid qui y régnait et il se mit à grelotter …

 

Quand ils se posèrent sur la calotte glacière, Saint Michel, en pointant sa grande épée vers le levant attira l’attention de Satan qui claquait des dents. Quand il aperçut le chef-d’œuvre de Saint Michel, le pauvre diable en tomba sur le derrière ce qu’il n’apprécia nullement tant le sol était froid. Se relevant d’un bond, il s’exclama, ce fut plus fort que lui :

 

- Ô Dieu que c’est beau !!!...

 

Et qu’aurait-il pu dire d’autre, ce Satan, le château de glace érigé par Saint Michel était une pure merveille. Ce magnifique Palais scintillait de millions de petites lumières, reflets irisés du soleil dans les cristaux de glace qui en décuplaient le rayonnement. Le bleu du ciel, l’éclat de la banquise et l’or du soleil se fondaient dans un jaillissement de couleurs extraordinaires. Le palais de Saint Michel était une gigantesque pièce d’orfèvrerie limpide comme le cristal, avec ses tours et ses crénelures finement ciselés, ses fins clochers transparents, ses porches et fenêtres ourlés de diamants… Plus qu’un magnifique et rutilant palais l’archange avait bâti puis sculpté une radieuse cathédrale de lumière. Satan lui-même en fut ébloui…

 

Ce ravissement du diable ne dura qu’un court instant et fit aussitôt place à l’envie et à la cupidité…

 

- Je dois convenir que tu as gagné ce défit, l’archange, ton château dépasse le mien en splendeur…

 

- Si tu le dis, je me réjouis que tu le reconnaisses…

 

- Certes mais en, hmmm ! « bon » perdant, j’aurai une faveur à te demander…

 

- Ah je me disais aussi …

 

- Oui, toi Michel*(1), être angélique vivant constamment dans la lumière céleste, tu n’as pas besoin de posséder ce magnifique château puisque tu ne séjournes pas dans ce bas monde ; je pourrais en prendre possession, avec ta permission bien sûr …Qu’en dis-tu ?

 

- Toi alors, Satan, tu ne manques pas d’à propos, car en plus, il faudrait récompenser les perdants … Voilà bien un monde à l’envers, c’est tout toi ça !...

 

- Bien sûr, bien sûr, rétorqua Satan embarrassé. et d’ajouter mielleux : Regardes j’ai concouru et puis, maintenant, je conviens que je suis le perdant dans cette partie … Cette bonne disposition de ma part, à ton égard, mérite peut-être un geste en retour …

 
 

Enluminure : Saint Michel en fit une Merveille ....Saint Michel outre sa position de Grand Général des Armées Célestes a aussi la charge de Grand Gardien du Paradis où il officie à la pesée des âmes. La balance ça le connaît que trop et dans toutes affaires, l’archange sait ce que représente le juste équilibre. Ainsi à son adversaire vaincu, il fait cette proposition :

 

- Soit, je te cède mon palais de lumière, mais en compensation, il conviendrait que tu me laisses disposer, à ma guise, de ton chaos rocheux…

 

- Ce marché me convient parfaitement - répondit aussitôt Satan qui avait du mal à dissimuler sa jubilation. Echanger son gros tas de pierres déversées pêle-mêle dans l’océan, contre ce chef-d’œuvre d’architecture rutilant, là il n’était certainement pas perdant : - Décidément L’archange est trop naïf - se disait-il - Puis se ravisant : - Il y a encore un petit problème …

 

- Eh bien quoi encore, n’es-tu pas satisfait ?

 

- C’est que vois-tu, Michel*(1), je n’aime pas le froid et ne peux donc vivre dans ces régions glaciales, n’y a t-il pas un moyen de déplacer ton édifice, euh, je veux dire le mien maintenant…

 

- Bien sûr, il y a un moyen très simple, ce château de glace, comme tout Iceberg flotte, tu n’as qu’à le pousser jusqu’à l’endroit où tu veux t’installer…

 

- Ah oui je n’avais pas pensé à cela … - Réfléchissant : - Ah non ! ça ne peut pas se faire ainsi …

 

- Ah bon ! et pourquoi donc ?

 

- J’ai une sainte* (2) horreur, oh pardon je veux dire une malsaine horreur de l’eau et ne peux donc, étant dans la mer, pousser ce château …

 

- Alors, en volant, souffles dessus !…

 

- Eh mais oui, c’est une solution ça ! Merci l’archange, à la revoyure ! - clama-t-il goguenard en s’envolant, commençant à souffler sur le palais de glace pour le ramener vers le Sud…

 

- Il n’y a pas de quoi ; bon retour chez toi Satan ! - Mais le diable avait déjà pris le large…

 
 

Satan employa toute son énergie pour ramener son nouveau château de glace en zone plus tempérée, non loin de son ex chaotique îlot marin … Il ne s’en aperçu pas tout de suite mais, déjà au cours du voyage, sous l’effet de son haleine aussi fétide que chaude, l’édifice avait perdu un peu de son envergure ; mais, c’est surtout dans les jours qui suivirent que la métamorphose s’opéra …

 

- Serai-je victime d’hallucinations, il me semble bien que mon château diminue de volume d’un jour à l’autre… - constata-t-il. Un soir, revenant de ses volcans qu’il aimait toujours attiser, arrivant sur le rivage, il eu beau écarquiller les yeux et regarder dans toute les directions, son château avait disparu…

 

- Diable ! les marées et les courants auraient emmené mon Enluminure : Au IX°, le premier oratoire sur le Mont déjà visité...château ! - s’écria-t-il.

 

En face, dressé au sommet de l’amas rocheux qui jadis, fruit de son œuvre, avait appartenu à Satan, Saint Michel le contemplait en souriant …

 

- Non ! ce ne sont ni les marées, ni les courants, ni les vents qui ont provoqué la disparition de ton château, Satan, c’est le soleil, tout simplement. Vois-tu, la glace, ça fond avec la chaleur… Toi grand gardien du feu, tu aurais du savoir cela...

 

L’histoire ne dit pas si, suite à cette défaite notoire, combien de temps, le Diable fort dépité, resta sans adresser la parole à Saint Michel ; toujours est-il, qu’il fit tout pour éviter de rencontrer l’archange…

 

Des milliers d’années plus tard, quand les humains, à leur tour, peuplèrent la terre, Saint Michel apparaissant à l’un d’eux*(3), lui confia le soin de bâtir une basilique au sommet de l’île rocheuse que Saint Michel avait obtenue de Satan et que les hommes de cette époque appelaient le Mont Tombe…

 
 

Ainsi fut érigé la Merveille sur ce qui, dès lors, fut nommé : Le Mont Saint Michel…

 

Le Farfadet des Veillées

 
 
 

- * (1) : Satan est d’un naturel familier et, surtout, ne parle jamais de sainteté, le mot "saint" étant banni de son vocabulaire …

 

- * (2) : Cela a dû lui échapper … Mais il s’est tout de suite rattrapé…

 

- * (3) : Il s’agit de Aubert évêque d’Avranches qui, en 708, fit construire le premier oratoire sur le Mont Tombe…

 

 

File0215.jpg

 

 

La "Saint Michel" se fête le 29 Septembre, cette fête marque l’entrée dans la saison d’automne.

 

Commenter cet article

alpero 29/09/2014 14:47

Farfaconteur de mon cœur, j'ai énormément apprécié, tant que je me suis permis de copier/coller ton texte dans mes archives...

vinnce 03/10/2007 10:06

Trés belle légende , bonne journée

:0085: Guyl 02/10/2007 14:10

Bises de Guyl

Quichottine 01/10/2007 00:29

C'est une histoire magnifique, quil me faudra raconter à mon époux, à qui je viens de souhaiter la fête... le 29 septembre ! ;-)

Pascaly :0010: 30/09/2007 19:57

Cette merveille aurait du être bretonne d'ailleurs ....Merci pour ce récit Patrice bises

vita 30/09/2007 15:00

ils se sont donné du mal,mais le résultat est là...Une merveille naturelle...Mais Satan a remis son nez,n'a-t-il pas attiré des dizaines de marchands de pacotille.....VITA

Shin Haiah 30/09/2007 13:42

z''avaient vraiment que ca à foutre le diable et l'archange tSSSS :)Rah de vrais enfants ....:)Tjs à se demander qui aura la plus grosse ....auréole..... ;)

Louis CHATEL 30/09/2007 11:45

ça c'est une histoire :0085:bon WE Farfadet !

nadia-vraie 30/09/2007 05:18

Très belle légende.je suis déjà allée au Mont St-Michel et je l'ai trouvé spendide.A+

Leloire Marie-Claude 29/09/2007 23:30

c'est une bien jolie légende ... dommage cependant que ce soit l'oeuvre du mal qui ait résisté tandis que fondait le magnifique château de glace ...

tiphaine 29/09/2007 23:30

il ya la femmee a duguéclin qui y habitait ! et elle s'apellait Tiphaine de Raguenelle !!

LUCQUIAUD 29/09/2007 18:23

Vois-tu Patrick, de cette histoire on peut en retenir que le mal est presque un bien indispensable pour évoluer ... Le tout  est de ne pas lui donner plus d'importance qu'il en a... et le combattre quand il prend trop de place avec les armes de l'intelligence … cette sagesse du coeur Quant aux naïfs, ils ne sont pas forcément dupes ... Autre chose encore ... La sage évite de répondre au mal par le mal ... Voilà des pistes de réflexion pour les humains de notre temps si intelligents mais qui doivent nourrir cette auguste faculté  avec des images ... l'Art prend là toute sa raison d’être ... et du même coup, remet le mal à sa place …

Piotr Goradd 29/09/2007 18:06

C'est magnifique et bien sûr... Fabuleux ! Mais, je ne puis cesser de penser que le mal est bien plus futé que celà... À moins de se bercer d'illusions ou de se bâtir des "Châteaux en Espagne" lol

LUCQUIAUD 29/09/2007 17:39

Zazou merci de ton passage ... En fait, je tenais cette légende d'une animatrice du Centre Saint Martin où nous exercions du temps de notre activité. Elle la racontait aux résidents ... Je l'ai retranscrite ici, à ma manière,  pour vous la faire connaître, car comme vous,  je la trouve merveilleuse ...  Un beau sujet à faire illustrer par des enfants auxquels on la raconte ... Je suis pour que légendes et conte soient colportés de bouche à oreille comme autrefois, chacun prenant l'histoire à son compte et la racontant avec ses mots et son émotion personnelle. c'est tellement plus vivant que du récit lu ... J'aime bien conter des histoires... seulement je n'ai pas encore de petits enfants ... ça va venir j'espère ...

zazou 29/09/2007 16:40

Est-ce toi qui a inventé cette histoire? Car l'histoire d ela merveille etsmerveilleusement racontée? Comme le diable, je suis sur les fesse ( mais le sol n'est pas de glace chez moi)

d'éli cieux 29/09/2007 16:02

merci pour cette histoire ! je ne connaisais pas cette légende !

BIDUDULE 29/09/2007 14:37

Merci pour l'enrichissement de ma culture Gé car je n'avais absolument pas connaissance ce cette histoire.Bon W.E.

Michka 20/10/2006 09:21

superbe légende, que voici! merci Farfadet de nous faire découvrir cette merveille!
PS: Michel! bien beau prénom!!!

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog