Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Deux épisode ont été diffusés récemment sur FR.3. Hélas c'est peu, car cette savoureuse série policière à "l'italienne" ne manque pas d'attraits surtout ceux tenant à son personnage principal...

Salvo Montalbano, un commissaire pas comme les autres, au centre de fictions policières agréables à suivre (FR.3 - les dimanches, dès 21H05). Dépaysement garanti dans de magnifiques paysages ensoleillés de la blanche Sicile. Le personnage est tout à fait humain, bon vivant et surtout communicatif… Au cours d'enquêtes parfois rocambolesques, il ne lâche pas un poil d'indices et mémorise toutes les infos qui lui parviennent... ne craint pas d'échafauder de multiples d'hypothèses tout en savourant ses arancini car le commissaire a fort bon appétit. Sa demeure avec terrasse sur la mer au pied d'une plage lumineuse, constitue son havre préféré pour réfléchir en retrait et parfois en bonne compagnie...  Salvo est séduisant, charmeur pas vraiment cavaleur mais néanmoins sensible à la beauté de la gente féminine qui gravite autour de lui...  
Dans ce registre d'enquête policière et de la criminalité, nous sommes loin des canons les plus tendances du moment , nous ne sommes pas, ici avec les experts ni avec les « cow-boy » de la BAC ou de la répression du banditisme s'effectuant sur le mode musclée où l'action se passe à 200 à l'heure...  Avec Montalbano incarné par l'acteur Luca Zingaretti, on progresse, on tâtonne et on savoure les échanges d'où parfois la pantalonnade n'est pas exclue ( Personnage truculent de Catarella) Il y a des pauses jamais trop longues au cours desquels on apprécie l'environnement.

Truculent... le commissaire se trimbale à bord d'une vieille Fiat Tipo alors que les carabiniers, eux, tracent à bord de rutilantes et véloces Alfa-roméo. Mais il arrive toujours au bon moment là où il faut , c'est l'essentiel, Montalbano ne s'encombre pas du superflu et les appareils High-tech sont pour lui que des gadgets embarrassant.  Excellent nageur, son plaisir hors labeur, le matin ou le soir, c'est de piquer une tête dans la mer de Sicile et y effectuer des brasses très toniques.

En conclusion, c'est un bon divertissement où l'on a pas trop à se prendre la tête un dimanche soir...
En outre, ça peut aussi donner envie de lire les romans d'où sont tirés ces épisodes de la série en vogue sur la RAI et dont l'auteur Andrea Camilleri, a déjà publié une trentaine de livres depuis 1994.
 

L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.
L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau  avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer  - A la nage - Avec ses fins limiers.

L'univers du commisaire Montalbano : A son bureau avecCatarella - Ses deux Lieutenants - Sa Fiat Punto - depuis le balcon de sa demeure au bord de la mer - A la nage - Avec ses fins limiers.

Commenter cet article
M
C'est juste pour te dire que je n'ai pas d'avis là-dessus car je ne l'ai jais vu.
Répondre
F
Bonjour Mo, ma foi, on ne peut connaitre toutes les séries policières et chacun, suivant ses intérêts, regarde ou lit ce qui lui convient et qu'importe si on ne connait pas tel ou tel, il est tant d'autre sujets d'intérêt qui peuvent retenir l'attention.
Amitiés.
É
Des séries policières qui changent de l'ordinaire, dépaysent, et nous montrent des endroits magnifiques. Allier l'humour à une intrigue policière est fort agréable et le commissaire et ses équipiers le font avec subtilité, nous embarquant dans des aventures divertissantes et romanesques qui ne sont pas sans rappeler cette série policière qui se déroulait à Venise, pour les beaux paysages, et celle de Nicolas le Floch, pour les costumes historiques et les dialogues d'époque savoureux.
De la télé comme on l'aime.
Répondre
É
Bonjour Farfadet du Poitou de la Nouvelle Aquitaine ! Les commentaires par mail sont plus constructifs que dans les blogs et ils sont quotidiens. Je pensais que les blogueurs ayant fermé leurs commentaires n'en avaient plus, en fait, c'est qu'ils reçoivent des commentaires par mail, ayant remarqué que les gens s'exprimaient plus facilement, et plus longuement, de cette façon. Je le confirme. De plus en plus de blogueurs ont recours à cette manière d'échanger et je reconnais à mon tour que cette méthode est fort sympathique. Et quotidienne.
Amicalement.
F
Bonjour Éliane. Je me doutais bien que ce commissaire sicilien fait partie de la galerie des portraits de personnages de fiction que tu apprécies par acteurs et auteurs interposés.
J'en profite pour te dire que je regrette que l'on ne puisse commenter certains de tes articles de ton blog.
Toutefois j'ai partagé sur ma page facebook celui intitulé ; "Ma mère aide-soignante" que j'ai trouvé pertinent et d'actualité bien sûr.
Amitiés.
M
J'aime beaucoup cette série, c'est reposant et fait appel au beau avec ce merveilleux environnement de la Sicile, à la saveur des mets délicats et tout ce qui va avec. Bise à toi et Annie.
Répondre
C
je l'ai suivi aussi, et je l'avoue la ballade fut agréable !
amitié .
Répondre
F
Bonjour Marie-Claude, eh oui, il est très séduisant ce commissaire, c'est cela le charme latin et ici encore plus accentué par l'influence sicilienne... Un côté "San Antonio" à la fois cool épicurien bien que flamboyant à l'italienne.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog