Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par Farfadet
Publié dans : #Voyage en Grèce - Août 1970

Réédition d'un article qui avait été publié le 15/01/2007

 La carte d'époque ... Samedi 8 Août 1970 …

Delphes et Itéa sur le gol de CorintheRéveil par bruits de gros moteurs … Nous nous étions « posés » pour la nuit non loin d’un chantier, et ce matin, dès 7 heures, nous avons droit à un déferlement de camions, de pelleteuses et de poussière … Quel sortie de sommeil mes amis !… Pourtant, la plus part d’entre nous a du mal à se dégager des duvets. Personnellement, je suis pressé pour que l’on trouve un terrain de camping afin de nous installer plus confortablement et de pouvoir enfin nous reposer vraiment … Je secoue la compagnie pour qu’on détale au plus vite mais, aux vues des mines rébarbatives et des regards en coin, je sens que ma précipitation ne fait pas l’unanimité … 

 

Nous rejoignons Delphes et, 2 Kms avant la ville, nous trouvons un camp assez bien aménagé devant lequel nous avions du passer la veille au soir sans le repérer. Nous y pénétrons sans hésitation… Il est à peu près 9 H du matin et  Delphes : Image Google Earth déjà, il y a pas mal de mouvements entre entrants et sortants. L’équipement de ce camp semble correct, nous nous faisons enregistrer à l’accueil et allons aussitôt monter notre campement sous des paillotes idéales pour rester à l’ombre car il y a peu d’arbres dans le camp… Les oliviers sont en dessous de nous… D’où nous sommes nous dominons un paysage extraordinaire avec cette mer d’oliviers entre les montagnes et, au loin, la mer toute bleue du golf de Corinthe …  Les cigales chantent et le café sent bon … on se sent revivre …

 

La matinée se passe en prise de douches et en nettoyage de linge … Après tout ces bains de poussière subits depuis notre départ de Lithochoron, cela tient du paradisiaque …

 

 Nos tentes sous les paillottes au camping de Delphes...La vue extraordinaire depuis notre campement...

Vers Midi, nous allons, à quatre, en deux voitures, dans le bourg pour faire nos provisions ; Roselyne et Anne-Marie se chargent de préparer le repas … Je compte bien trouver un garagiste pour faire réparer le carter moteur fissuré de l’Anglia. Nous ne trouvons aucun réparateur à Delphes et sommes quitte pour aller à Itéa où, nous renseigne-t-on, il y a un garagiste… On est en plein bled ma parole !... Je commence à être inquiet … Nous faisons notre marché et retournons au campement …  

 

Voyage en graisse …

 

Nous déjeunons à 2H de l’après-midi… il fait chaud même sous les paillotes … Je suis peu loquace … Vers 16 H, tandis que les filles restent au camp pour se reposer et faire du courrier, les trois gars nous allons en voitures à Itéa… Nous trouvons ce fichu garage… un atelier presque en plein air, il y a des épaves de voitures disséminées au quatre coins de la place devant le garage … Cela ne présage rien de bon… En descendant de voiture, voilà que je mets le pieds dans une flaque d’huile … Si !... Je me suis encore arrêté au mauvais endroit … sandale et pied droit sont noirs (Je fulmine… moi qui ai horreur de ce qui est gras, je suis servi…) Mes compagnons sont hilares. Je peux partir sur le sentier de la guerre, on me suivra facilement à la trace … Victoire je suis Sam aux traces !…

File0355Cjpg.jpg

Nous allons sous un hangar où deux mécanos en salopettes qui, jadis devaient être bleues, sont affairés autour d’une Fiat Topolino presque blanche (euphémisme)… comme il y en a des centaines sur les routes grecques… Daniel fait l’interprète . La situation serait comique si la gravité de la panne ne nous rappelait à la réalité. L’un des mécanos daigne avancer jusqu’à l’Anglia qu’il examine avec une moue dubitative… Il nous fait signe de lever le capot moteur, nous, on lui montre le sol et l’invitons à aller sous la voiture. Je me mets à quatre pattes pour lui faire comprendre que la panne, c’est en dessous… Même à côté de la fameuse flaque d’huile, le sol gravillonné me semble gras … Nous regardons sous les soubassements de l’Anglia , je mets la main au carter et le meccano en fait autant … ça y est, il a compris !... On retrouve la verticale le meccano et moi :

-          Réparer !  

-           ???

Nous nous lançons dans un échange gestuel des plus burlesque … Au bout d’un moment le gars a compris, semble-t-il. Il va réparer… faire une soudure … 

Quand nous repartons dans la Simca 1000, je suis plus que très sceptique quant à l’avenir de mon Anglia … ça va mal dans mon "Ford" intérieur … de quoi broyer du noir comme mon pied … Mon pied ! Faut aller le rincer … on va en bordure de mer sur un semblant de crique : bain de pieds dans une eau boueuse en bordure … Les charmes de la Grèce, de la graisse… 

Retour au camp… les copines ne savent pas quelle attitude prendre face au récit de mes mésaventures … En fait, je vois bien qu’elles se retiennent de rire… 

Tandis que mes compagnons s’installent pour profiter du paysage je retourne prendre une douche et me changer … 

 

Voir Delphes et mourir …

 

De retour de mes ablutions je trouve la compagnie… qui, allongé sur les matelas pneumatiques qui, sur les cantines à siroter du coca cola en écoutant France Inter (Oui, déjà à cette époque, on captait cette chaîne de radio bien de chez nous, sur notre transistor, même en Grèce…Ah la magie des ondes !) … Gilbert Becaud chante le « Petit oiseau de toutes les couleurs » … un « Piaf » qui n’a pas la patte noire lui !...  et pour l’heure, je ne vois pas la vie en rose… 

Tout à coup Maguy, sous le charme de « Monsieur  100 000 Volts », nous fait cette sortie : «  Je mourrirai en écoutant les récitaux de Gilbert Bécaud » … Alors là on éclate tous de rire et Maguy se rendant compte de son double lapsus éclate de rire aussitôt … Voilà qui m’a sorti de mon mutisme. A l’heure de l’ouzo, les langues se délient et on passe une soirée à rire de nos histoires et de nos bêtises de jeunesse … 

 

Dimanche 9 août 1970 …

 

La nuit a été bonne, bien meilleure que la précédente ; on se lève les uns après les autres à partir de 8 H… Emmanuel est le premier à être rasé de près et bien pomponné … La cafetière ne fonctionne pas bien mais le café est tout de même bon, les abeilles viennent se poser sur nos tartines de miel … il faut faire gaffe à ne pas en avaler … des abeilles … 

Je passe une bonne partie de la matinée à faire de la lessive … Maguy est parvenue à capter radio Vatican et avec Emmanuel, ils écoutent la messe retransmise sur la voie des ondes … Anne-Marie moins intéressée, effectue le brossage des tentes et de certains matelas pneumatiques … Daniel fume une cigarette allongé sur le matelas pneumatique de Roselyne… Vers la fin de matinée le soleil tape vraiment fort. Le camp rempli, hier soir s’est de nouveau en grande partie, vidé... C’est vraiment calme, propice à la méditation…  

Cet après-midi là on lézarde au soleil, s’étant bien enduit de crème. Roselyne écrit des cartes postales, les autres somnolent et moi, je croque le paysage sous nos yeux… 

Au cours du repas du soir que l’on a mis un temps fou à préparer, Roselyne revendique pour avoir un deuxième camping gaz … Daniel s’engage à la satisfaire dès que possible … Tandis que nous mangeons, le camp se remplit de nouveau et, ça et là, on entend le bruit des maillets sur les « sardines » que les nouveaux arrivants tentent d’enfoncer dans le sol rocailleux, caillouteux, sol dur et dont la terre ocre rouge salit, tentes et vêtements au moindre courant d’air … 

A la veillée, on parle surtout de "Saint Martin" en évoquant les résidents qui commencent à nous manquer si bien que nous les imitons avec délectation … Soirée "gogole" où l’on rigole surtout de nos niaiseries … 

Avant de nous coucher, nous établissons le programme du lendemain, prévoyant de faire la visite de l’extraordinaire site archéologique de Delphes …

A suivre ... ICI

Delphes

Delphes

Commenter cet article

yana_5 29/08/2007 19:39

oups ...j'ai parlé trop vite ...au com. d'avant ..pauvre Anglia ...faut lui parler tout bas et elle verra la vie en rose ou lui dire des mots d'amour ...ainsi ..elle repart sur les chapeaux de roues lolOui des mots tous les jours et c'est son bonheur ....lol lol j'arrête.Attention à ne pas se brûler les mains ..en la réparant.Très sympatique ...ce dessin et en plus les farfadets savent dessinerbelle soirée

jackline:0059: 20/08/2007 23:25

Coucou les Farfadets..alors, on est plus en vacances ?...j'espère que vous allez bien tous les deux..en attendant de vous lire, recevez de grosses bises..à bientôt :0010:

d'éli cieux 18/08/2007 11:14

très touchée, dans ton Ford intérieur, je le crois !j'ai délaissé les aventures car j'ai eu pleins d'autres diversions !j'ai eu plaisir à m'y replonger dedans !

Leloire Marie-Claude 18/08/2007 00:34

et le pied, ça va !

oursonne libre 18/08/2007 00:26

coucou les farfadets, les vacances ne sont pas encore terminées!!!bon je vois que vous avez voyagé un peu partout avec la voiture, bravo, ca c'etait des vacances avant, maintenant, hop tu prend l'avion et tu te retrouve sur la plage a coté d'une bande de zigotots chiants, je me marrais plus avant lorsque nous partions tous en cammionnette citroen avec toute la tribu, quelle expédition.bisous

Annie 17/08/2007 21:21

de gros bisous en passantAnnie

:0071:Zezette14 17/08/2007 19:12

Un km à pied, ça use, ça use, un km à pied, ça use les souliers..................... etc  Gros bisous aux Farfadets

Michka :0014: :0010: 17/08/2007 18:57

quelle épopée des farfadets!!!:0014:

harmonies50 17/08/2007 18:29

un site comme je les aime...nous, sur notre place du temps, on adore les souvenirs des hommes.

Michka :0010: 20/01/2007 10:30

http://img442.imageshack.us/img442/3936/week1vv.jpg

recopie le lien et tu verras......

Nato 19/01/2007 18:13

Et n'as-tu point aperçu l'ombre d'une pythie prophétique... Et dire que je parlais grec (ancien)... Et que je ne suis jamais allée dans ce pays qui me fit tant rêver enfant !
Je te mets en liens chez moi, comme ça je te chercherais pas partout (sourires).

Annie 18/01/2007 17:36

je viens de rentrer, j'ai mis ton com en ligne :-)
c'est la tempête ici... en classe aussi ce fut assez agité :-)
Benoît va bien, il a repris ses petites habitudes qui parfois sont assez agaçantes ... mais qu'est ce qu'elles manquent lorsqu'on ne les a plus :-)
très gros bisous à vous deux

alaligne 18/01/2007 17:02

Enfin..; c'est pas trop tôt, j'ai pu dégager du temps pour revenir en graisse.. heu en grèce... Les avantures reprennent... Je t'imagine bien le pied dans l'huile de moteur et de mauvais poil... Pauvre Anglia, j'espère que la soudure va tenir. Bon j'ai écouté le soir vos bêtises, pas franchement méchantes et j'ai bien ri en votre compagnie.... ha fait bon par chez vous! mais baisse un peu la radio, je n'entends plus le bruit des vagues.
Gros bisous à toi et à Annie

Clochett' 18/01/2007 14:17

Hello, Farfadet !
Tu me fais voyager, à bientôt de te lire.
Au fait, rue de Périgueux le RIMA s'y trouve.
Amtiés, Clochett'

Moâ 18/01/2007 12:00

Hello Patrice :-)
Tu creuses toujours mon ami? (sourire)
Cela suffit, montre-nous les fouilles Delphes.
D'elle pfttttt, je sais si peu...
Farfafouillement à toâ,
@ bientôttttttt...

marc 18/01/2007 01:10

Tu nous retrace ton voyage de façon formidable.Quand je lis j'ai l'impression de l'avoir fait (c'est sincère)et d'y être .
jaguar placide

arielle 17/01/2007 20:46

suis venue là par hasard. j'aime beaucoup ! les récits sont drôles et agréables à lire. merci
bonne soirée
arielle

Maîkresse Candy pour 24 heures 17/01/2007 13:46

Bonjour,
si tu as un peu de temps à consacrer sur la réflexion de l'éducation , je te propose d'aller écouter ceci :

http://www.dailymotion.com/visited/search/aleveque/video/xc6i9_christophe-aleveque

Bises à vous deux
Pascaly

Moâ 17/01/2007 12:06

Kikou Patrice :-)

Ahhhhhhh... à nouveau on voyage chez les Farfadets.
Oh le joli petit oiseau qui m'en fait voir de toutes les couleurs... lol
Survolté tu devais-être, n'est-ce-pas? Oupssss
A suivre, avec ravissement.
Bises à vous deux!!

Annie 16/01/2007 21:35

Pas mal Koulou ton com :-)))
bonne soirée à vous deux
Annie

tiphaine 16/01/2007 18:25

et elle vous a predit quoi la pithie ?
merci pour le voyage farfadet et pour toutes tes péripéties !!!

koulou (flégroll) 16/01/2007 13:52

quand on va à Delphe, si on veux voir la Pithie, il faut manger ... car comme on dit là-bas, la Pithie vient en mangeant !!!

chriscraft_ 16/01/2007 12:15

What's a pity de delphes ?
Salut à toi ravie de ton passage sur le lac des cygnes

Pascaly 15/01/2007 20:36

Et toujours cette simca 1000 qui roule et qui en fait du chemin ...
En parlant de cigales, sais-tu ( non bien-sûr , je suis bête ... ) que la première fois que je suis allée dans le sud, c'était un été, je suis arrivée de nuit. Nous campions sous tente et au p'tit matin, j'ai été réveillée par surprise, j'ai cru qu'il pleuvait à torrent !!! Ca faisait un boucan du tonnerre !!!!
la honte sur moi, c'était les cigales !!!
bisous à vous deux
Pascaly

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog