Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par Farfadet
Publié dans : #Voyage en Grèce - Août 1970
Réédition d'un article publié le 21/12/2006

Vendredi 7 août 1970 : 7H30…
premier l
Le site des Météores sur Google Earth.... En bas de l'image : Kalampaka.evé, sans ménagement, je vais réveiller les membres de notre petite troupe car nous levons le camp aujourd’hui … Petit déjeuner substantiel fort apprécié par tous, d’autant qu’il est accompagné par le chant des oiseaux … Il y en a un, tout petit, que Daniel récupère derrière la tente et que Roselyne fait boire dans ses mains… La tortue, aperçue la veille, a disparu… La chaleur est vite intenable … Nous procédons au démontage des tentes. Je jure en fixant le matériel sur la galerie car le soleil cuit mon « tricot de peau » qui vire au rouge … Nous avons nettoyé les pare-brise des voitures, il est 9H30 quand nous quittons le camping de Litochoron ( à 3118 Kms de notre point de départ tel que noté dans le carnet de bord d’Anne-Marie. En route pour les Météores …
A peine une heure plus tard, nous nous arrêtons à Larissa pour faire des courses, ici la vie n’est pas chère.

 

Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...

A 15H nous arrivons au pied des Météores au cœur de la Thessalie, région de moyenne montagne. Au centre d’une vallée formant un large cirque, la ville de Kalampaka est dominée, au Nord, par un amalgame de rochers gigantesques, formant une véritable forêt d’aiguilles rocheuses, certaines dressées comme d’énormes pilastres au sommet desquels sont construits des monastères perchés comme nids d’aigles. Ca et là des terrasses aux balustrades de bois surplombent le vide… C’est très impressionnant. Le long de la route qui mène sur ce site extraordinaire il y a un nombre incalculable de cars à l’arrêt … Nous trouvons à nous garer entre deux… Ascension jusqu’au premier monastère… Plein de touristes attendent pour visiter. Reprenant les voitures, nous allons au suivant … idem, il faut faire la queue au soleil …

Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Finalement nous poussons jusqu’au grand Météoron, ( Altitude 534m), c’est le plus vaste des monastères. Là aussi, il y a une file d’attente importante… Patientons donc… C’est alors un indescriptible spectacle qui s’offre autour de nous, spectacle, tenant à la fois, du grand guignolesque et du strip-tease… Il faut savoir que les dames en short et en manches courtes ne sont pas admises. Vu la chaleur qu’il fait, les dames en questions sont  habillées légèrement. Se changeant à vue, elles se retrouvent un moment en tenue plus légère encore avant de revêtir, se les échangeant à la sauvette entre sortants et entrants, le pantalon, la robe, la jupe et le chemisier ou la chemise bien fermée sans oublier le foulard sur la tête à bien nouer sous le cou … Nos trois compagnes, elles, ayant prévu cette conformité, ont d’emblée, la tenue correcte exigée. Après une demi heure d’attente, nous pouvons faire la visite du monastère. C’est un pope d’une quarantaine d’année qui nous guide. Bien sûr on ne comprend rien à ce qu’il nous explique malgré ses tentatives pour s’exprimer en anglais... Qu’importe on peut admirer la somptueuse église de la Métamorphose décorée de magnifiques fresques : Nativité, Transfiguration, Mise en croix, Résurrection et recelant d’icônes remarquables. Nous passons dans le cloître aux 50 cellules avant de découvrir les  cuisines puis l’étonnant réfectoire à coupoles. La visite dure à peu près ¾ d’heure… A l’intérieur de ces édifices, il fait bien plus frais… Sur ce site qui compte parmi les merveilles de l’Orient ce sont une dizaine de monastères ou couvents et église qui sont ainsi suspendus entre terre et ciel …
 
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
Grèce 1970 ... Les toits du Ciel ...
17H : Ayant pris un rafraîchissement en terrasse à Kalampaka (3294 Kms au compteur…), nous repartons. Direction Delphes…   Nous passons de Trikala, prenant la direction de Lamia.
Aux environs de Karditsa, lors de la traversée d’un village, ( 3343 Kms) un énorme nid de poule dans la chaussée, hélas, vu trop tard et voila l’Anglia animée d’un sacré soubresaut … Cette fois, ça a touché sous l’avant... On s’arrête pour vérifier. Me glissant sous la voiture, force est de constater que le carter moteur en a pris un coup, il est bosselé et au niveau du bouchon écrou, il y a l’huile qui perle. Manquait plus que ça !… La fuite est infime mais au fil des kilomètres, sous la pression, on va consommer pas mal d’huile… de toute façon, il faudra réparer… Là en plein bled, il n’y a rien de rien … Provisoirement, avec Daniel, nous façonnons tant bien que mal, un tampon de pâte graisseuse pour colmater la partie légèrement fissurée. Nous repartons mais sommes tenus à nous arrêter régulièrement pour vérifier le niveau d’huile. Nous mettons 3 heures pour effectuer les 150 kilomètres nous menant à Delphes. Nous traversons des villages pauvres avec des maisons toutes semblables aux façades ternes et poussiéreuses, On voit même des gens somnolant sur des chaises installées sur leur pas de porte … Poules et canards circulent en liberté sur la route… Attention aux nids !... On roule sur des œufs … Nous apercevons au moins 5 cigognes sur une cinquantaine de kilomètres…
 
 Il fait presque nuit quand nous arrivons à Delphes. Une chance, nous trouvons un restaurant pour dîner. Stupéfaction, le patron comprend le français … Il y a encore pas mal de consommateurs qui parlent haut et fort dans la grande salle… Au plafond s’étire un nuage assez dense de la fumée bleutée des cigarettes. On est quelque peu abruti par la route et tout ce brouhaha enfumé nous achève… Heureusement les brochettes et le riz qui les accompagne sont délicieux… Bière et coca sont aussi fort appréciés … Nébuleuse détente …
 
 
 
Une mer d'oliviers entre Delphes et Itéa au bord de l'Attique ....23H, nous nous mettons en quête pour trouver un terrain de camping dans les environs. Renseignements pris, nous avons dû mal enregistrer, car nous passons à côté et nous nous retrouvons à Itéa en bordure de mer Attique, en plein golf … Il est trop tard pour trouver quoi que ce soit si bien que nous revenons sur nos pas, en direction de Delphes… Nous nous arrêtons dans un renfoncement en bordure de route, en pleine oliveraie et, sans commentaire, sortons les matelas pneumatiques pour dormir à la belle étoile … Que peut-il nous arriver ?... Ne sommes-nous pas sous la protection des Dieux …
 
à suivre.... ICI
 
NB :
- Les photos en N. & B. sont des diapositives achetées à l'époque ; les couleurs étant complètement passées, je les ai traitées pour les faire apparaître en noir et blanc, ce qui leur donne une seconde jeunesse... à l'ancienne ...
- Pointer la flèche de la souris sur les photos pour avoir plus d'informations sur le sujet ...

Commenter cet article

yana_5 29/08/2007 19:24

Bonsoir Farfadets ....mais c'est grandiose ...quelle aventure. ces photos sont superbes.Le noir et blanc ...garde et gardera toujours son charme.Les Météores ....je ne connaissais pas du tout.  En tant que passionnée d'astronomie ...je vous souhaite une douce soirée et je file .... lol  une petite pensée à l'Anglia ...qui tient formidablement le coup.hiiii ...hiiiiiiP.s  désolée si je mets du temps à lire tout cette épopée ...mais j'aime lire vraiment ce genre d'aventure et comme il y a beaucoup de détails ..et bien comment dire ...j'aime prendre mon temps et d'apprécier....bon cette fois ...je file :-)

Francisco 17/08/2007 18:48

Bonjour.Comme toi, les voyages et la photo sont mes pasions. Très bien fait explications sur ton voyage. L'avantage de nous décrire ton voyage est que tu refais le voyage et le lecteur voyage à son tour.Merci et au plaisir de te lire.

Leloire Marie-Claude 15/08/2007 22:48

les photos rénovées ont encore tout leur éclat !

Moa 15/08/2007 10:03

Kikou Patrice  ;-)Je te salue l'ami plein de Grèce, le ceil est avec toâ grand esprit.Excellent idée cette intiative de remettre en ligne cet ancien sujet, avec des retouches  très judicieuses.Voyageons de manière ludique et avec plaisir...Bon jour férié à toâ, chat passe vite, déjà la miaou.  lolBises aux farfadets.

oiseau 14/05/2007 22:39

moi j'ai visité les météores en routarde en 1986.C'est magnifique de découvrir la Grèce par ses propres moyens, en tout cas je trouve ce blog intéressant et pas du tout démodé 

Annie 27/12/2006 13:21

merci pour ton comm
Je ne sais pas si je vous l'ai dit mais Benoît reviens le 14 janvier pour un petit mois. La fête va se poursuivre sur janvier :-)
très gros bisous à vous deux.
Annie

chris 23/12/2006 18:56

là j'ai le vertige du coup ouh là mais c'est pire qu'un nid d'aigle ce truc

Moâ 23/12/2006 12:42

Kikou Patrick :-)

Pérégrinations en tous genres, avec grâ(è)ce comme d'habitude. On ne s'en lasse pas!
Oh non, on ne s'enlace pas, annie rien comprendre sinon... (lol)
Bonne fin de semaine, festive et la bise. (fait froid)

*** JOYEUSE FETES ***

Michka :0010: 23/12/2006 10:49

quel voyage Farfaviennois!
quelle belle évasion du nous fait vivre, merci!
passes de joyeuses fêtes

Michanowel

Louis CHATEL 22/12/2006 23:28

Toujours du gros boulot pour faire tes articles, un seul mot : chapeau !
Bonnes fêtes de fin d'année :0085:

Annie 22/12/2006 22:16

très gros bisous à vous deux
Annie

LIVOIRE 22/12/2006 19:46

Bonne année 2007

bonnes fêtes de fin d'année

Bon Noël

tiphaine 22/12/2006 08:50

la suite du périple ... toujours ausssi passionnant et c'est vrai les photos donne un ptit coté nostalgique ça me fais penser à un film de cacoyannis

marc 21/12/2006 23:14

Joli périple très bien raconté et agrémenté de photos avec des vues impressionantes pour ne pas dire vertigineuses.
jaguar placide

Annie 21/12/2006 20:40

Merci Annie et Patrice
Ils m'ont usée :-)
Tu as encore fait un superbe article. Je n'ai pas tout lu car je commence seulement ma tournée des blog. Je suis débordée
Je ne sais pas si c'est l'ordi mais j'ai dû faire ma première séance chez l'orthoptiste ce soir (manquait plus que ça :-)encore un défaut de plus :-))))
Très très gros bisous
Annie

alaligne 21/12/2006 16:32

Qu'est-ce qu'il fait chaud sur ce blog, je vais enfiler un T shirt... pas de Pope à l'horizon, c'est bon je peux... ensuite un coca... je crève de soif... Tiens j'y pense je suis passée sur un nid de poules ce matin, je crois que ma Twingo a un problème... excuse moi Patrice, je vais aller regarder le niveau d'huile...

Bon, ça y est, suis revenue et je ne comprends rien... il caille dehors, pourquoi j'ai si chaud?
Bises à toi et à Annie

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog