Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par Farfadet
Publié dans : #Voyage en Grèce - Août 1970
Réédition d'un article initialement publié le 7/12/2006

litochoron-copie-1.jpg
 
Mardi 4 août 1970 : 17H. Après le passage de la frontière, nous allons jusqu’à Evzone où nous trouvons un bureau de change car des drachmes nous sont maintenant nécessaires pour évoluer en Grèce. Il nous faut prendre la file d’attente …
Un rafraîchissement pour étancher notre soif et nous voilà repartis dans un joyeux concert de klaxons entre touristes, promenés par des files de camions, heureusement sur des routes bien mieux carrossées que les routes yougoslaves …
Quand la circulation s’est faite plus fluide, nous sommes tellement satisfait d’être parvenu jusqu’en Grèce, qu’on laisse s’exprimer notre euphorie, en ayant le pied lourd sur l’accélérateur… Sur une dizaine de kilomètres, nous entamons même une course poursuite derrière une Volkswagen « coccinelle » immatriculée dans le Rhône, aussi chargée que l’Anglia… On se dépasse mutuellement à plusieurs reprises, en se faisant de grands signes de la main, têtes des passagers hilares sorties par les vitres baissées des véhicules. On tourne à du « 95 … 100 » dans un enroulement des kilomètres fort jubilatoire… A un moment alors que nous roulions allégrement dans le sillage de la « coccinelle », serrant de trop près le bord de la route, dans une courbe, la roue arrière droite de l’Anglia vient à heurter la bordure cimentée de retenue du talus. Le choc est assez fortement ressenti dans l’habitacle… Au volant, je maintiens la bonne trajectoire de la voiture mais, du coup, ça calme notre frénésie… On laisse la « coccinelle » prendre du champ …Bye bye les français du Rhône !… Dans la Simca 1000, derrière, Daniel a bien vu l’embardée faite par l’Anglia. Au village suivant Kéfyra ou Géfyra, quand nous nous arrêtons pour faire le plein d’essence, il me dit que la roue en a pris un coup et est certainement voilée car c’est nettement perceptible au défilement, dans sa rotation … A la conduite, je ne le sens pas trop mais, au visu, la repli de tôle en bordure du pneu est bien « avachi »  sur quelques centimètres… . Il faut maintenant espérer que le bras support roue n’a pas subi de dégradation dans ce choc assez violent … pour la jante abîmée, on pourra toujours la remplacer par la roue de secours …
Autour de la place de ce village, les commerces sont encore ouverts et il y pas mal d’étals de fruits et légumes… on en profite pour faire nos provisions… Oublions les soucis mécaniques qui se profilent !… Ayant acheté deux pastèques, nous jouons au rugby avec l’une d’elle, nous la lançant de mains en mains en traversant la place au pas de course… Une mauvaise passe ou plutôt une mauvaise réception de ma part et la pastèque explose à terre ce qui fait éclater de rire quelques braves gens du pays assis devant leur pas de porte… Nous leur avons donné du spectacle et nos bêtises de jeunes les amusent bien … Du coup, nous rachetons une deuxième pastèque au commerçant goguenard, souhaitant sans doute que l’on renouvelle, dans la foulée, nos prouesses sportives…
Nous prenons le parti le plus sage, qui consiste à remonter en voitures et à pousser plus loin pour atteindre l’étape que l’on s’est fixée : Litochoron sous Olympes encore distant de 90 kilomètres … Cette fois nous roulons sur une véritable autoroute à deux fois deux voies…
 Photo satélite au dessus de l'Olympe et de Litochoron au bord de la mer Egée.
21H30 : Nous parvenons au camping de la plage de cette localité à la nuit tombée. Une fois de plus, nous sommes particulièrement harassés par le trajet de 726 kilomètres effectué depuis 8 H du matin… En montant nos tentes nous avons des mots assez vifs échangés avec nos voisins hollandais peu accueillants que, visiblement, nous dérangeons avec nos conversations trop nocturnes pour eux et leur marmaille … Comme je n’en rate pas une, je leur fais comprendre dans un franco anglais assez intraduisible pour eux, qu’ils aillent se faire voir chez les grecs et qu’étant sur place, ils ont la chance de pouvoir toucher le fond de ces choses assez profondément … Cela déclenche l’hilarité de notre côté mais pas chez nos voisins qui finissent par prendre le parti de nous ignorer … En ça, je trouve qu’ils ont bien raison…
Nous dînons dans la pénombre, éclairés par une lampe électrique, en chuchotant car il est plus de 22H30… Avant de nous coucher, nous allons faire un tour au bord de la mer, ici, la mer Egée... Et ça nous fait le plus grand bien … On décide de se baigner, l’eau est tiède, une aubaine … une bonne douche avant d’aller se coucher et nous nous endormons comme de gros bébés   repus de joie de vivre …
 
Mercredi 5 août 1970 :
Farniente ensoleillé sur la plage de Litochoron...Réveil à partir de 8H… Il fait déjà chaud si bien que Roselyne et Emmanuel sont allés se baigner avant de prendre le petit déjeuner … Daniel et moi dormons toujours … Les chauffeurs sont fatigués !... Hirsutes, nous émergeons d’un lourd sommeil, un peu avant 10 heures…   La matinée se passe entre cafés et farniente sur la plage toute proche … C’est bien agréable de se poser après cette cavalcade sur quatre journées, du voyage aller…
Après un déjeuner très bio préparé par Roselyne notre nutritionniste dévouée, chacun vaque à sa petite lessive … En milieu d’après-midi, Maguy , Emmanuel et moi allons au village faire quelques emplettes : achats de cartes postales et quêtes d’informations touristiques sur la région … Daniel, resté au camp, en a profité pour faire une sieste prolongée … le veinard !...
Vers 18H, nous retournons à la plage, bain et bain de soleil… Côté épiderme, on commence à virer au rouge, surtout Anne-Marie … Nous nous rabattons alors sous un parasol à la terrasse du bar du camping… On apprécie les boissons fraîches … Daniel et moi savourons une de ces bonnes bières ! … Jeux de mots, éclats de rire ... C’est vraiment les vacances !…
Tandis que nos compagnes préparent le repas du soir, je planche sur un logo représentatif de notre expédition à plaquer sur la lunette arrière de nos voitures… L’inspiration me fait accoucher de ce remarquable titre :
 
« O. L. Y. M.’ P. E. G. A. S. » - explication :
 
O – de « ROselyne»Sur la lunette arrière de l'Anglia , l'emblème de l'expédition ...
L – de « DanieL»
Y – de « MaguY »
M – de « Anne-Marie »
P – de « Patrice »
E – de « Emmanuel »
G – de « Grèce »
A – de « Anglia »
S – de « Simca »
 
Après un dîner de riz courgettes tomates et melon en dessert, tous vont à la plage faire une promenade baignade relaxante tandis que je mets à dessiner les logos en lien avec l’appellation trouvée avant le repas : Un cheval ailé, bien évidemment, surmonté d’un arc-en-ciel constitué par les lettres de l’intitulé ci-dessus…
 
Au retour de mes amis, j’ai bien avancé dans mes griffonnages, du coup, on va se reprendre un pot au bar du camp, laissant exploser notre bonne humeur dans un déferlement de blagues dignes de potaches en goguette …
 
Il est minuit quand nous allons nous coucher … Demain on a prévu de se faire l’Olympe et, croyez bien,  ce n’est pas un caprice des dieux …
 
 
Jeudi 6 Août 1970 :
Les trois gars de l’expédition, nous levons vers 8 heure, laissant les filles se reposer encore ... Rien de tel qu’un bon bain de mer pour se réveiller !… A notre retour, les filles sont réveillées. Le petit déjeuner, vite pris, on de prépare et juste un peu avant 10 H nous quittons le camp. Avant de partir, nous avions changé la roue arrière droite abîmée de la voiture.
 Chaud ! chaud ! chaud ! les moteurs ont chaud sur les pistes rocailleuses et pentues de l'Olympe...Roselyne Maguy et Daniel ...
Trouver la route de l’Olympe n’est pas aisé, si bien que nous tournons un bon moment en rond… Grâce à des renseignements pris auprès de villageois dont on a du mal à se faire comprendre, il semble que nous soyons sur la bonne route pour gravir les pentes du mont Olympe. Route est un terme impropre, il s’agit plus exactement d’un chemin caillouteux assez large. Nous soulevons des nuages de poussières impressionnants et il fait très chaud… Succession d’épingles à cheveux, de raidillons à fort pourcentage et je constate bientôt que l’aiguille du thermomètre de température d’eau du circuit de refroidissement moteur est dans la zone alerte.
Premier arrêt … levez les capots ! hauts !...
Passent des Anglais et des Français dont les voitures semblent mieux résister aux fortes températures que la mienne …
Au bout d’un quart d’heure nous repartons,… Quelques kilomètres plus loin, nous tombons sur un chantier et nous devons attendre un bon quart d’heure pour que des ouvriers déblaient quelques éboulis rocheux qu’ils ont du faire sauter à la dynamite … Où sommes-nous encore aller laissé traîner la gomme de nos pneus blanchis par la poussière ?...
Au loin, en bas la mer Egée dans la brume ...A nos pieds : Litochoron...Nous parcourons encore 5 kilomètres sur cette piste caillouteuse en lacet avant de nous arrêter une nouvelle fois à cause de la surchauffe des moteurs… Laissant les voitures sur un emplacement refuge, nous décidons de poursuivre cette ascension de l’Olympe à pied … Nous n’oublions pas les précieux sacs à dos contenant le pique-nique … Après une heure de marche, suants et essoufflés, nous nous asseyons pour boire et manger à l’ombre de pins . il fait une chaleur torride et nous sommes encore loin du sommet de l’Olympe culminant à 2917 mètres … En mangeant nos sandwichs nous scrutons le paysage en dessous de nous : un voile de brume s’étend sur la mer… Des détonations font trembler le sol … le chantier plus bas certainement … « Mille millions de bombardes !  m’exclame-je, c’est le tonnerre de Zeus  que nous entendons là !... » Et nous éclatons de rire au risque de s’étouffer en avalant de travers… Il est 3 heures de l’après-midi et nous nous sentons complètement patraques, assommés par la chaleur. Poursuivre la montée vers le col, par cette canicule, ne nous semble alors, pas raisonnable … Nous tombons tous d’accord pour rejoindre les voitures… Même en descendant, nous nous traînons … Ainsi, avons-nous manqué notre rendez-vous avec les Dieux de l’Olympe… Aurons-nous à en subir leur courroux ? …
 
Vers 17H, de retour au campement, nous sommes tellement poussiéreux que nous allons tous nous doucher avant de nous affaler sur les matelas pneumatiques … Sieste tardive pour certains d’entre-nous ; je termine mes dessins… Juste avant l’heure de l’apéro, nous fixons ces labels de notre expédition sur les lunettes arrières de la Simca et de l’Anglia et nous arrosons l’événement à l’ouzo comme il se doit chez les grecs …
 
Daniel a bricolé une installation électrique branchée sur la batterie de la Simca 1000 pour améliorer l’éclairage de notre campement… Tandis qu’il fait son montage les filles le font tourner en bourrique en réclamant un ustensile quelconque dans la voiture, lui demandant quelques instants plus tard de le remettre en place … Faut-il qu’il soit patient notre Daniel pour obtempérer ainsi !…
 
Au dîner, Roselyne, Maguy et Anne-Marie ont préparé un frichti consistant, un savant mélange de haricots verts et pâtes complètes agrémenté de sauce tomate avec œuf à cheval qui nous régale bien car nous avons l’appétit grand ouvert ce soir !...
 
Nous allons finir la soirée au village où nous dégustons d’excellentes glaces en terrasse… Les habitants du village ne souhaitent pas se faire prendre en photo, dommage, il y avait là de bonnes figures typiques du pays à fixer sur la pellicule …
De retour au camp, nous trouvons une tortue près de notre tente … Tiens, mais nous ne sommes pas au Galápagos pourtant !... Oh ça, à coup sûr, c’est un coup de Poséidon !...
 
 
 
Petit récapitulatif du Panthéon grec classique :
 
Depuis notre campement : vue sur les montagnes de l'Olympe séjour des Dieux ...
 
Chronos - Saturne chez les Romains – Patriarche des Dieu – Gouverne le Temps et les Ages
 
Zeus – Jupiter chez les Romains – Souverain des Dieux – Dieu du jour et de la lumière
 
Héra – Junon chez les Romains –  Sœur et Epouse de Zeus – Maîtresse Déesse
 
Déméter – sœur de Zeus – Déesse de la fécondité et de la Terre
 
Aphrodite – Vénus chez les Romains – Déesse de la Beauté et de l’Amour
 
Ares – Mars chez les Romains – Dieu de la Guerre
 
Poséidon – Neptune chez les Romains – Dieu de la Mer
 
Héphaïstos – Vulcain chez les Romain – Divin Forgeron – Dieu du Feu
 
Hermès – Mercure chez les Romains – Messager des dieux – Dieu du commerce
 
Artémis – Diane chez les Romains – Déesse de la Chasse
 
Apollon - Phoebus chez les Romains – Dieu des Arts
 
Dionysos – Bacchus chez les Romains – Dieu du vin et des festivités
 
Asclépios – Esculape chez les Romains – Dieu de la médecine
 
Hades – Pluton chez les Romains – Dieu des enfers
 
Athéné Pallas ou Athéna – Minerve chez les Romains – Déesse de la Sagesse et de la civilisation
 

 

A suivre ... ICI

Commenter cet article

yana_5 23/08/2007 17:03

bonjourrrrrrret bien monsieur Farfadet ...je vous présente ces quelques bises, je ne vous en ai pas encore fait ..donc ...................... ...ღbisous.................... ......ღbisous.................... ...........ღbisous.................... .............ღbisous.................... .............ღbisous.................... ..........ღbisous.................... .....ღbisous..................ღbisous.............ღbisous.........ღbisous.....ღbisous...ღbisous.ღ.................. ...........ღ....ღbisousღ................... .......ღ...........ღbisous.ღ.................. ....ღ............... .ღbisous..ღ................. ..ღ................. .ღbisous...ღ................ .................... ღbisous.....ღ.............. ..................ღbisous........ღ........... ..............ღbisous...........ღ........ ...........ღbisous..............ღ..... .........ღbisous..................ღ. ......ღbisous.................... .ღ..ღbisous.................... ...ღ__bisous

yana_5 22/08/2007 19:20

Bonsoir ...est-ce raisonnable de faire la course entre une coccinelle et une Anglie ...mama mia lolBien carrossée, heureusement les routes l'étaient  ...et une roue voilée ...aïe .... l'olympe se mérite et donc ... tout un parcours nous attend et du haut de ses 2917 m ...là tous ces dieux vous accueillent et vous remercient :-)))Belle soirée farfadet

Leloire Marie-Claude 13/08/2007 22:52

heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage ...

Sophie (Ti Taz) 13/08/2007 22:36

Coucou!Cela faisait bien trop longtemps que je n'étais passée vous saluer, alors voilà qui est chose faite!A la lecture de ton article, ce qui me vient à l'esprit est ... que j'adore ton humour!Gros bisous à tous les deux et à bientôt

:0071:Zezette14 13/08/2007 15:56

T48Coucou Patrice ! c'est haut la main que tu l'as gagnée ta Manche ! je suis de plus en plus subjuguée par les gens qui ont cette facilité de jongler avec les mots ! Je suis un peu encore une fois absente mais je n'ai pas trop de liberté en ce moment avec 8 invités à la maison, d'autant que dans un appart comme mien, on est vite les uns sur les autres, si j'ose dire  !...........Je suis condamnée à attendre les sorties pour "interneter" ! Gros bisous à toi et à Annie

Michka :0010: 11/12/2006 18:54

Farfadet? ça veut dire encyclopédie, en grec? lol
superbe récit, tellement détaillé et documenté! ytellement bien narré, que j'y reviendrai!
bonne soirée voisin ;)

Moâ 11/12/2006 18:52

Kikou Patrice :-)))

Ce voyage est passionnant, vraiment. Que de souvenirs n'est-ce-pas?
Et c'est si bien narré, qu'on a l'impression de voyager avec vous, d'autant que certains endroits ne me sont pas étrangers.
Encoreeeeeee ...
Bonne soirée, farfagrece... (lol)
Bizzz.

tiphaine 11/12/2006 15:36

bonjour farfadet !!!

Louis CHATEL 10/12/2006 21:22

Tout ça à lire... j'ai lu en diagonale, faut pas m'en vouloir :0085:

Annie 10/12/2006 19:56

bonne soirée.
Le soleil fut de courte durée... pluie pour demain.
Très gros bisous à vous deux
Annie

delphine 09/12/2006 00:10

farfomère bonne nuit j'ai trop sommeil pour suivre ces péripéties lumineuses mais je me délecte de ces images troublantes de vie vécue de rêve aussi
... merci pour cette odyssée farfollonesque!

Retr'Auto 08/12/2006 22:58

Si vous aimez les avions de différentes époques
en ce moment je fais une retrospective sur le Meeting Aérien du 16 Juillet à TROYES

Annie 08/12/2006 20:54

bonne soirée à vous deux
Bisous
Annie

marc 08/12/2006 18:39

Quel voyage générateur de souvenirs indélebiles dans vos mémoires
jaguar placide

alaligne 08/12/2006 17:54

Ton odyssée devient un roman fleuve... c'est toujours passionnant... mais jouer au rugby avec des pastèques!!arf.... et merci pour le Panthéon, j'oublie toujours les liens complexes de parenté entre tous ces zozos....
On est vraiment avec toi et tes compagnons sur la route... j'adore
Bises à toi et à Annie

tiphaine 08/12/2006 00:06

ça donne envie de faire un voyage dans le temps hop en arrière et de venir avec toute ton equipe et profiter de la bonne ambiance !!! mais qu'aurais tu fais de mon T !

Cajou 07/12/2006 23:44

Cette équipée, grecque, c'est l'Illiade et l'odyssée réunies ! On va t'appeller Homère sous peu !

Baggins 07/12/2006 23:25

j imagine le super voyage que cela a dut être ...la grece il faudra que j'y aille ..la mytholgie grecque ,l'olympe les dieux ...que tout cela a berçé mon enfance ..Bonne soirée Farfadet

louly 07/12/2006 22:53

instructif ! merci farfadet !

Annie 07/12/2006 18:48

Très gros bisous à vous deux.
Je reviendrai lire l'article plus tard car je mon mon petit tour sur les blogs avant de faire mon travail de classe. Je suis débordée... dur dur la reprise entre les dossiers à remplir, les évaluations, les preps de classe, le cadeau de fin d'année et le blog, je ne sais plus où tourner la tête :-)
bon... on va y arriver

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog