Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par E PatAn
Publié dans : #Auto Saga
Suite au récent article « Vacances » où il était question du fourgon que mon père avait aménagé en camping car encore rudimentaire, Il m’était impossible de passer à côté d’un sujet à traiter dans la rubrique « Auto-saga »… Le sujet étant, ici : le Citroën H dit aussi TUB ou TUBE .
 

 
Ma passion pour les voitures ne se limite pas à des véhicules d’exceptions car je m’intéresse à tous types d’automobiles et particulièrement à celles qui « véhiculent » une histoire , voire une légende en rapport avec les services rendus à l’usager … En, l’occurrence , le Citroën type « H » fut bien un des utilitaires les plus populaires dont la silhouette caractéristique était plus que familière dans le paysage automobilistique des années « 50 » et « 60 » Bon nombre de commerçants, artisans et livreurs l’avaient adopté pour effectuer des déplacements de toutes sortes allant du service porte à porte aux livraisons sur long et moyen courrier. En son temps, de par sa conception originale, innovante au niveau pratique, le « H » était un excellent outil de travail, compagnon de route rigoureux, besogneux à la « bouille » bien avenante et sympathique…
Je me souviens l’année ( 1954-55) où nous habitions en campagne à « Saint Léger la Palu » , il n’y avait dans ce petit village de la Vienne qu’une seule petite épicerie café bureau de tabac, nous étions ravitaillés tout au long de la semaine par des commerçants effectuant régulièrement et à jours fixes leurs tournées en campagne… J’ai bien le souvenir qu’ils étaient au moins 8 à passer … Que ce soit les boulangers, les bouchers, le charcutier , les épiciers , le poissonnier , tous roulaient en Citroën type « H » … manque d’originalité direz-vous…
Certes… mais ce fourgon à « nez de cochon » comme on disait, le plus souvent gris souris parfois blanc, était idéal pour faire des tournées en campagne pouvant rouler sans dommage sur toutes sortes de routes et chemins grâce à un châssis robuste, une carrosserie cabine et caisse aux tôles nervurées rigidifiant l’ensemble et une mécanique éprouvée ( Celle de la traction avant 11cv )  … De surcroît, sa conception avec porte latérale sur glissière du côté droit et ses « ouvrants » arrières en 3 parties : 2 ventaux bas ouvrant latéralement et un volet haut se relevant servant de auvent, idéal pour accueillir les clients à l’abri, en faisait un très pratique petit magasin roulant qui, forcément, connu un énorme succès auprès des vendeurs ambulants... D’ailleurs, comme je l’ai dit dans mon article référencé plus haut, ce vénérable « Tube Citroën » est l’inséparable compagnon de route de Victor Lanoux , allias « Louis la Brocante » pour chacun de ses déplacements …
Ses concurrents de l’époque sont :
-          Le « 1000kg » Renault à moteur « 85 » surtout prisé par les services de Police, Gendarmerie et Armée
-          Le Peugeot D3A à moteur « 202 » puis « 203 » issu initialement de la production des utilitaires légers de Chenard & Walker type CPV, ce fourgon étant, lui, plus apprécié de certaines administrations publiques comme les "PTT" et des publicitaires de l’époque.
 

     
 
Souvent nous retrouvions ces trois célèbres camionnettes sous des couleurs vives et gaies, affublées d’ornements publicitaires, se parant parfois de carrosseries spéciales abondamment vitrées, sur la caravane du Tour de France…
 
C’est seulement à partir du milieu des années « 60 » que le Citroën  H trouvera sur sa route son plus sérieux concurrent : Il s’agit de "l’Estafette" de Renault qui, petit à petit, lui sera préférée comme utilitaire commercial.
 
Fiche technique du Citroën type H
Genèse : L’étude de cet utilitaire léger remonte avant guerre, plusieurs prototypes sont mis au œuvre et testés mais la présentation du modèle définitif n’a lieu qu’à partir du mois de Juin 1948. La commercialisation sera effective dès 1949 et sera maintenu jusqu’en 1982 ; au cours de cette période, 490 000 exemplaires de « H » seront fabriqués   …
Caractéristique techniques : Utilitaire de 1200 kg de charge utile – châssis poutre en acier nervuré – Moteur de 1911 cm3, 50 CV à 3800tr/mn – Vitesse max : 78 km/h - Consomation en essence : 13 l /100 km …
 
PHOTOS :
- En Haut et dans l'encart  ci dessus : Copryght / Net  -Histoire Citroën
- Au milieu de l'article, à gauche : Photo personnelle de l'auteur à bord d'un 4/2 Renault 1000kg bâché  En 1963...
- Au milieu de l'article, à droite : Copiryght - image scannée à partir d'un livre : Chenard & Walker - Far  / Edition : Histoire et Collections
 
                                                                                                                                                   PL 17
Le célèbre TUB de Louis Roman  le brovanteur, interprété par Victor Lanoux...

Le célèbre TUB de Louis Roman le brovanteur, interprété par Victor Lanoux...

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog