Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les mots choisis du Farfadet

Disposant de l’autonomie liée à la marche, de l’expression liée à la parole et de la capacité de comprendre liée à la faculté de penser, l’homme, encore enfant, a maintenant l’accès à la connaissance et donc la possibilité d’apprendre dans toutes les acceptions du terme…
Tout le cours de la vie est imprégné par cette disposition particulière nous permettant d’intégrer les rudiments du savoir universel à découvrir dans de nombreuses matières et à retirer de multiples expériences. Apprendre ne se limite pas seulement aux connaissances abstraites mais aussi, à tout ce que comporte la maîtrise d’une foultitude d’activités humaines, en phase avec les impératifs vitaux de l’existence, les exigences du travail et la conduite des loisirs.
On l’a fort bien compris, apprendre, se fait au quotidien, car, pas un jour ne passe, sans que s’ajoute une nouvelle pierre à l’édifice colossal de nos connaissances et de notre savoir-faire…

Mais en quoi consiste le fait d’apprendre ?
Apprendre, consiste à faire sienne une aptitude, à retenir et mémoriser des informations, des consignes liées au savoir, à pouvoir les reproduire, les appliquer et les restituer à bon escient… Apprendre, s’accompagne de la notion de progrès qui se réalisent graduellement, constamment … On ne peut qu’améliorer ses connaissances et son savoir-faire.

 

Le Docteur en médecine dispose d'un savoir résultant d'un long apprentissage...

Le Docteur en médecine dispose d'un savoir résultant d'un long apprentissage...

Comment apprend-t-on ?
La base de tout apprentissage se résume à deux notions : l’observation et l’attention. L’une implique forcément l’autre … C’est bien parce que l’on dispose de la faculté de penser que l’on peut, suite à une observation attentive, repérer les causes et leurs effets et faire ce lien entre, nous révélant les cohérences et les lois se dégageant des impressions résultant d’une expérience pondérée. L’expérience pure étant celle de l’impression immédiate, résultant de nos perceptions sensorielles, juste avant que l’activité pensante s’en saisisse, les identifiant …
Ainsi, pour apprendre, il faut également mobiliser notre entendement, cela exige une grande concentration mais il importe surtout d’expérimenter l’objet de cet apprentissage… L’activité volontaire est aussi indispensable que les fonctions cognitives pour apprendre effectivement, et, cela est aussi vrai pour apprendre un texte par exemple … Réciter tout haut en marchant voilà qui aide à fixer définitivement des paragraphes entiers dans notre mémoire. Le rythme est aussi un bon soutien pour l’apprentissage (Souvenez-vous les tables de multiplications à apprendre en les scandant…), et, est aussi important, le rythme qui, au cours des jours, nous fait passer, également, par des nuits. Aller dans le néant et oublier, puis en revenir, est aussi nécessaire pour retenir toutes les leçons apprises le jour … C’est ainsi, qu’en cours d’apprentissage, petit à petit, les éléments du savoir, intégrés graduellement, se métamorphosent en facultés …

 

Il y a encore un aspect du savoir à mentionner, et qui est de la plus haute importance … C’est que,  apprendre, ne se fait jamais seul, on apprend des autres, avec les autres pour ensuite, apprendre aussi, aux autres... Apprendre, est donc un acte hautement social qui unit l’Élève au Maître et le Maître à l’Élève.  Que ce soit l’Élève où le Maître, l’apprentissage pour l’un, l’enseignement pour l’autre passent aussi par le « Moi » l’être volontaire et conscient, que, chacun, nous sommes, étant, tour à tour, entièrement engagé dans ces deux missions : J’apprends … j’enseigne … Quelle remarquable évolution ! Quels merveilleux échanges !...


Il y a un passage extraordinairement émouvant dans le film de Jean-Jacques Annaud, « La Guerre du feu », ce moment où Naho apprend de Ika, sa captive protégée, comment faire du feu … De conservateur du feu, l’homme apprend à allumer un feu … Il devient producteur du feu… Ainsi furent effectués les premiers pas qui conduisirent les êtres humains dans l’ère des civilisations …

Commenter cet article

domi 01/01/2019 11:39

apprendre des autres,apprendre aux autres, mais c'est e que nous appliquons sur nos blogs cher ami!

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog