Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Louis Roman nous a quitté … « Le Terrier » est en deuil...

Nous ne le verrons plus le bonhomme en gilet débardeur, bourru et jovial à la fois, nous décrivant l'origine et la valeur d'un bibelot ou d'une trouvaille quêtée en quelques vieilles demeures... Louis Roman, brocanteur de son état, homme courtois mais aussi direct franc du collier qui ne mâche pas ses mots suffisamment sentis mais ne s'emportant jamais, est entouré par un monde de braves gens où quelques fripouilles viennent troubler l'ordre des choses et la bienséance des événements.

Incomparable limier qui flaire tantôt la bonne affaire, tantôt l'arnaque, Louis se met en piste dès qu'il a senti l'embrouille et mieux qu'un détective avisé va tout mettre en œuvre pour déjouer les plans malhonnêtes de délinquants de tous poils... Tout ceci se déroule sur fond de vieilleries soigneusement conservées et méthodiquement remises en valeurs : mobiliers, objets de collections, vieux tableaux, dans l'univers romanesque, studieux et un brin mercantile des antiquaires.

Chaque chose a son prix mais aussi l'honneur et la probité selon Louis Roman.

Les personnages qui gravitent autour de cet entreprenant et adorable bonhomme au sourire avenant à l’œil pétillant de malice, au ton mesuré mais aussi goguenard pour qui veut le snober, sont, eux aussi, hauts en couleurs...

A commencer par son ex épouse Maryvonne (Evelyne Buyle) pétulante personne aux initiatives souvent maladroites et aux conséquences parfois désastreuses... surtout lorsqu'elle se fait protectrice et défend les intérêts de son ex époux lequel redoute les catastrophes pouvant s'en suivre. Mais tellement aimante, humaine, enthousiaste, elle apporte de manière imprévisible une note de fraîcheur, de gaieté et de bonne humeur dans le déroulement du scénario à des moments de tensions et de suspens.

 

 

Le gendarme Raymond Laveillant (Armand Chagot) et la gendarmette Colette Moivin (Valérie Gil) sans être vraiment des comiques troupiers, leurs interventions qui finissent toutes de manière cocasse, à l'avantage de l'interpellé, consistent le plus souvent à arrêter le TUB de Louis, un véhicule utilitaire qui, lui aussi, tient un rôle important dans la série...

 

 

Il y a également, Tintin (Noam Morgensztern) le neveu de Maryvonne, jeune homme bricoleur maladroit, étourdi mais plein de bonnes intentions, pas toujours heureuses... Louis appréhende ses allées et venues au Terrier...

La Mère Supérieure de l’orphelinat (Nadia Barentin) et sa marmaille aux petites mains ravageuses à chaque passage entre les étales dans l’entrepôt du maître brocanteur...

Théodore de Montalenvert (Sim), un comte ruiné et alcoolique, personnage bouffon qui n'a d'aristocratique que la passion pour un tableau dont il ne veut nullement se défaire, représentant son aïeule Donatienne.

Voilà la palette des personnages principaux qui depuis 16 ans, pendant 13 saison, et au cours de 44 épisodes, ont égayés nos soirées télévisées, apportant dans chaque maison le lot de bonne humeur et d'humanité dont chacun a tant besoin pour bien finir la journée avant d'aller trouver le sommeil réparateur. Toutes ces aventures de Louis la Brocante constituent en effet un parfait cocktail apaisant pour balayer les tensions du Jour.

Je pense bien que nous le reverrons encore à maintes occasions sur nous petits écrans. Victor Lanoux, alias Louis Roman est le type même du personnage bienveillant qu'on aimerait avoir comme ami ou grand-père... généreux, charismatique, joyeusement bourru, un brin malicieux ne manquant surtout pas d'humour. Oui, l'acteur n'était pas un peu ou occasionnellement cela, il l'était intégralement dans l'exercice de sa profession mais aussi dans sa vie de citoyen… une sacrée Vedette tiens !...

 

Commenter cet article

éliane roi 08/11/2020 16:56

Bonjour Patrice ! Je peux t'assurer que je lis tes articles en entier, même s'ils sont longs, et que je commente la partie la plus intéressante pour moi, ou la plus drôle. Par exemple, si tu écris un article sur la religion et que tu finis ton article sur les Compagnons de la chanson, je commenterai sur ce dernier point ; tu me connais... Pour le Général De Gaulle, dès que j'ai vu qu'il y avait une série télévisée sur lui j'ai su que tu ferais un article sur ce grand personnage, qui a su résister à l'occupant nazi, et que je me ferai un plaisir de commenter. Bon courage pour ton écriture et bravo pour tes articles diversifiés, qui ne sombrent jamais dans la morosité.
Amicalement.

éliane roi 10/11/2020 10:05

A l'époque glorieuse des blogs, les gens commentaient les articles sur l'Histoire, le Patrimoine, la Culture, les beaux paysages, le désarmement, l'école d'autrefois, les injustices sociales, les Impressionnistes, la déshumanisation des hôpitaux, les années 60, les vraies raisons du réchauffement climatique et de la pollution, l'humour..... et tous ces sujets qui continuent de me passionner.  Si facebook et la blogosphère n'ont pas réussi à faire échanger et partager les gens de manière constructive et conviviale, avec les beaux mots du riche vocabulaire de la langue française  sur ces centaines de sujets pourtant intéressants, on peut néanmoins continuer à découvrir chaque jour, même seul, le monde qui nous entoure, la science, les techniques et découvertes, à travers les livres et les belles images d'Internet. Il n'est jamais trop tard pour apprendre et s'émerveiller des beautés du monde. L'Hermione poursuit son chemin sur les flots, la Maison de Pierre Loti est toujours aussi belle. C'est le principal.
Salut !

éliane roi 07/11/2020 10:45

Coucou, ami des choses d'autrefois ! Bel article, ma foi. Il n'est pas coutume, une fois, que je t'informe que je ne publierai désormais que parfois. Publier tous les jours ne sert pas à grand-chose, nous poursuivrons néanmoins notre prose, l'échange de vers et de jeux de mots on l'a dans la peau.
A tout bientôt donc, ami des calembours, conservons notre amour de la langue française pour toujours !

FARFADET 86 07/11/2020 12:33

Bonjour Éliane,
Tu as raison... les gens lisent de moins en moins et ne s'attardent pas sur les articles trop longs...
Perso, j'en remonte des anciens que je réactualise .
J'ai en préparation un billet sur de Gaulle... qu'on l'aime ou le haïsse, cet Homme demeure une grande figure du XXe siècle qui a marqué l'histoire de notre pays d'un sceau indélébile.; Il a redonné la dignité à la France au sein des grandes nations... on ne doit pas l'oublier même si sa manière de gouverner n'est plus dans l'ère du temps ...
Amitiés.

Marie-Claude Leloire 07/05/2017 07:37

j'aimais regarder ce feuilleton, aux valeurs du passé qui ne perdent aux étals des "brocantes" de la vie ... c'était un bel et bon acteur et nous vieillissons à les voir tous partir ...
amitié .

Marie-Rose 05/05/2017 18:00

Ce qui m'a le plus frappé chez lui - c'est son regard - doux, bienveillant, un peu malicieux. Il a toujours eu ce regard non seulement sur l'écran mais dans sa vie de tous les jours. C'est sûr, nous dormions bien la nuit après avoir regardé Louis la Brocante sur le petit écran. Nous avions l'impression d'avoir eu une journée bien remplie où la beauté, la bonté, le travail bien fait, le rire, qu'il nous transmettait avec tous les comédiens qui l'entouraient, tout cela, à mes yeux, constituait une vraie thérapie. Aurons-nous encore des comédiens de cette trempe dans le futur ? J'en doute, chaque homme est unique et ne peut être remplacé .... Nous le regretterons beaucoup.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog