Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet


Le farfadet… un peu licencieux en ce moment … et que je te fais un article sur « Aubade »  et ses dessous de charme et maintenant, après avoir écrit sur ces écrins de la beauté féminine, voilà qu’il s’intéresse au contenu en nous envoyant ce petit poème, véritable plaidoyer en faveur des femmes rondes mais qui dénonce aussi la maigreur avilissante exigée par les canons de la mode mannequin… et de souligner :
« Nos grands peintres impressionnistes du XIXième et du début XXième, eux, savaient mettre en valeur la grâce féminine qu’exhalent les rondeurs charnues des Belles d’Antan … »

Ô Rondeurs !...

Ô Rondeurs !...

Ras le bol de ces planches à pains !...
De ces sacs d’os, juchés sur escarpins !...
De ces fesses en gouttes d’eau,
Qui leur allongent le dos,
Sans nous donner le "la"
A la façon d’Ella !...

Mais qu’ont-elles dans le chou
Ces minettes au ventre flou,
Qui vous tendent l’ajout,
Dans leur rikiki Lou ?…
Elles n’ont que peau sur l’os
Ces chasse-libidos !...

De leur string, rien ne va jaillissant,
De chairs qui vous tournent le sang…
Plates elles sont, et sans bourre lait ;
Ventre plissé comme vieux soufflet …
Adieu belles rondeurs d’antan,
Nul, ici, ne trouvera son content !...

Allons messieurs, souvenez-vous,
De ces affriolants dessous :
Culotte bien tendue
Par des fesses charnues,
Corsets d’abondances
Aux fermes protubérances …

Femmes de chairs
Nullement molles …
Femmes de Chaires
Pour faire école !...
Renoir les a Seins,
Degas les a ceints
Du Tutu virginal,
Lautrec, menant le bal l

Ô femmes des rondes heures,
Aux formes si généreuses
Qui exhalent tant le Bonheur,
J’aime votre plastique plantureuse !...

Farfachair ... est faible …

Ô Rondeurs !...
Commenter cet article
R
Non aux diktats de la mode !
Répondre
L
Merci ! Pour la femme callipyge ????????je me permets de partager !
Répondre
F
A part les noms des peintres, je ne connais pas grand chose de leurs oeuvres
Répondre
F
Chacun ses goûts, Patrice. J'avoue qu'en ce qui me concerne, sans aimer les squelettes, les rondeurs trop prononcées ne sont pas non plus ma tasse de thé. N'en déplaise à Renoir, Degas et Lautrec. Mais il est vrai que je ne suis pas peintre. Cela explique probablement pas mal de choses
Répondre
F
Et pour Rembrandt... La Ronde des nuits ...????
M
Superbe texte !!!!
Répondre
Y
ahhh bonsoir farfadet...du moins j'espère que vous n'êtes pas faible comme vous le dites à la fin... c'eet pas moi, lolces fameux peintres s'ils revenaient..aurait un choc certain, n'est-ce pas ?ou la maigreur est ovationnée sur nombre de podium... où vas-ton.sans parler de la tronche qu'elle pousse en marchant...en déhambulant...bon 14 juillet un peu en avance et je te fais de gros becs.une de mes estampes
Répondre
O
et bien voila, je suis revenu toute en rondeur des usa, donc en lisant ton article je rigole bien et puis j'ai pas de complexe comme cabisous
Répondre
M
Y a pas que la mode qui nous veut voir minces, les toubibs n'ont de cesse de nous faire maigrir pour rentrer dans la fourchette de leur appétit !A force de grignoter, moins de ci, moins de ça, nous avons du sang qui tend vers l'eau et nos graisses qui s'évaporent ... Et nous cessons de plaire ... Amitié et bon week-end ! 
Répondre
M
enfin une ode aux rondeurs!merciii a toi farfadet!
Répondre
M
Kikou Patrice ;-)

Ton sujet est on ne peut mieux choisi.

En effet, en cette période de vacances et chaleur, les corps s'exposent, sur les plages notamment, et les minuscules tissus arborés par les femmes attirent les regards...

Hélas, comme tu l'écris avec talent, les "canons de la beauté" sont dictés par les effets de mode, lesquels vont souvent à l'encontre de la beauté.

Bien à toâ "chair" ami, et bises aux farfadets.


PS: tu es à l'honneur chez moâ (légende).
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog