Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les facéties du Farfadet, #les coups de gueule du Farfadet...
Oui, faudrait mettre une sourdine... ça décoiffe... et nous, ça nous laisse coi... mais surtout pas d'admiration...

Oui, faudrait mettre une sourdine... ça décoiffe... et nous, ça nous laisse coi... mais surtout pas d'admiration...

Il y avait une fois,
Quoi, quoi, quoi ?
Un président, en sa tour,
Aux idées de gros balourd,
Aux multiples éclats de voix,
Qui ma foi,
Sans être comique,
Séduisit une drôle de clique
Et soufflant dans sa Trumpette
Il n'en sortait vraiment rien
L’Amérique, pas à la fête,
Interpellait ce Numéro Un...

{Refrain 1:}

Oh ! dis, shérif Oh ! joue moi-z-en,
D'la Trumpette,
D'la Trumpette !
Comme ce doit être amusant
Joue moi-z-en, Oh ! dis joue moi-z-en !
Il s'excusait en lui disant
D'un air bête,
Je l' regrette,
Mais j'n'en joue pas, j' vais t' dir' pourquoi :
Je suis un Trumpette en bois.

Elle essayait parfois
Quoi, quoi, quoi ?
De l' charmer, de l' griser...
L'ayant tôt plébiscité,
Elle espérait je crois
Quoi, quoi, quoi ?
Qu'enflammé de désir,
Il voudrait lui fair' plaisir,
Mais comme un p'tit égoïste,
Il la faisait mousser...
Par vils propos, qu'c'est triste,
Le Trumpette était bouché...

{Refrain 2:}

Oh ! dis, shérif Oh ! joue moi-z-en
D'la Trumpette,
D'la Trumpette !
Comme ce doit être séduisant
Joue moi-z-en, Oh ! dis joue moi-z-en !
Il s'excusait en maugréant,
D'un air bête,
Je l'regrette.
Mais j'n'en joue pas j' vais t' dir' pourquoi :
Je suis l'trumpette d'vot'choix.

Tout là bas j'aperçois
Quoi, quoi, quoi ?
Cette bell' dam' qui, dans l' fond,
Ne rit plus de la chanson...
Voté, elle a pour toi,
Toi, Toi, Toi !
Avec toi on sera bien...
Mais d'la trumpette ne sort rien...
Ce à quoi il se prête,
En faisant taratata,
Mesures infâmes, décrète,
En l’État bien raplapla...

{Refrain 3:}

Oh ! dis, shérif, Oh ! Joue moi-z-en
D'la Trumpette,
D'la Trumpette  !
Tu n' m'en joues plus, que c'est navrant,
Joue moi-z-en, Oh ! dis joue moi-z-en !
Il vocifère en s’écriant :
Moi je pète !
Moi je pète !
Volontairement dans la soie,
J'suis Trumpette sans foi ni loi !...

Farfatrumpette.*

 

* En la circonstance, j'ai un peu retouché les paroles de cette composition entrainante... ici, consternante, s'agissant du personnage ...

 

Cette chanson de Lucien Boyer et Vincent Scotto, créée en 1924 , mes parents la serinait pour mon grand plaisir, elle fut aussi chantée par Bourvil puis par les Charlots....

Commenter cet article
C
Bien vu, mais n'oublions pas que des cinglés et névrosés ont il y a 90 ans ont commencé à mettre la planète à feu et à sang...Au début, les hitler, mussolini , franco, salazar ( je n'arrive pas à leur mettre des majuscules) faisaient rire...un peu moins avec15 ans et 50 à60 millions de morts et deux éclaires nucléaires ...après ! Je m'étonne toujours que l'histoire "oublie" de mentionner que les USA avec entre autres FORD GM finançaient hitler et ses amis, que papa kennedy ambassadeur à Londres fricotait avec les nazis ! Comme tous ces dangereux "malades" ce crétin "olympique" de trump ne dirige pas son pays ...seul...mais avec le soutient et le contrôle des puissances d'argent et de leurs actionnaires! En Europe le ventre qui enfanta le monstre est toujours fécond et la France aussi n'en est malheureusement pas exempte...surtout en ce moment....La question qui se pose: qui les à mis aux pouvoirs ?...Étonnant quand même dans un pays ou les citoyens ont le droit de vote...et sont sensés être instruits et réfléchir...
Répondre
E
Bravo Patrice ! Ca ne m'étonne pas que tu mettes en valeur ainsi les défauts des personnes qui le méritent. Et dans ce domaine, Donald Trump est le roi.
Merci.
Répondre
D
très drôle
Répondre
M
Oui, c'est beaucoup moins entraînant que la chanson de Milton et moins charmant .... loin s'en faut, en guise de charme, c'est le désenchantement, contraire des valeurs du peuple européen. J'aime la manière dont tu as remanié cette chanson ancienne.
Répondre
F
De cet homme qui veut dresser des frontières entre les peuples, sa bêtise, hélas, n'a, elle, point de frontière...
M
il est vrai que le monde des politiques vivait sur une autre planète, où les peuples étaient absents ... tous à courir pour rembourser les intérêts de la dette ... ce Trump plein de sous s'est fait élire ... pour le malheur du monde, les américains en premier doivent bien regretter
c'est difficile d'être électeur ... faut bien réfléchir avant d'agir ...
amitié poète !
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog