Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Si, pour nos esprits cartésiens, les rêves ne correspondent pas à la réalité, les rêves que, chacun, nous faisons individuellement, deviennent notre réalité puisque nous les avons fait et en avons gardé le souvenir...

 

Ne pensez-vous pas, en ces temps où la réalité est plutôt sombre, où les nouvelles annoncées à grands flots médiatiques, sont pour la plupart, affligeantes quand elles ne sont pas sinistres, qu'il est important de porter notre attention sur des faits plus réjouissants ?

Que pour se détendre le soir, quand, harassés par les agitations et fluctuations événementielles vécues mais pas encore digérées de la journée, nous nous vautrons dans nos canapés devant le spectacle télévisuel de fictions mettant en exergue les tribulations de groupes humains exaltés, d'individus aux comportements complètement déjantés ou bien le machiavélisme de personnages peu recommandables capables du pire, il serait préférable de se plonger dans un livre où, au fil des mots, nous sollicitons notre imagination créatrice pour suivre le parcours d'êtres plus proche de nous par l'humanité même si elle demeure imparfaite. Par exemple, celui d'un homme parvenu au soir de son existence et qui, en dépit des usures et blessures du temps, se révèle encore capable de porter sur son entourage un regard bienveillant et des pensées bienfaisantes dictées par la compassion. La compassion qui n'a rien à voir avec la pitié, est ce sentiment grandiose, le plus proche de l'Amour dans son sens à la fois le plus élevé mais aussi le plus universel ce qui devient alors réalité pour qui a le cœur grand ouvert, à l'approche de Noël.

 

cal-Avent-1.jpgAlors si c'est votre désir, si cela fait partie de vos intentions, de vos résolutions pour retrouver cette paix intérieure et pour réchauffer votre âme malmenée par toutes ces impressions qu'elle emmagasine à chaque heure du jour, je vous recommande ce petit roman, cette nouvelle circonstanciée en cette période de préparation des fêtes de fin d'année qui nous agite tant, et les membres, et l'esprit, ce conte moderne dû à la plume talentueuse de mon amie blogueuse Catherine Dutigny : « Le calendrier de l'Avent »

 

Vous y ferez une plongée merveilleuse si, en plus, vous le lisez jour après jour au rythme de ses 26 épisodes en ouvrant, avec Abel Beaujour, chaque petite fenêtre d'un calendrier de l'Avent peu ordinaire mais qui colle parfaitement à l'esprit d'un tel calendrier fait pour bien nous préparer à cette fête de Noël qui célèbre, Naissance, Lumières, et Confiance en la Vie...


-----------------------------------------------

 

Un erxtrait avec cette sortie du Calendrier au 12ème jour de l'Avent

...Il sortit le calendrier de son tiroir et chercha son cutter pour découper le chiffre douze.

« Cher ami… Permettez au Calendrier d’employer ce qualificatif et pardonnez-lui cette soudaine familiarité. Vous voici à la moitié du chemin qui vous mène aux réjouissances de Noël. Nous sommes comblés par votre soin à ne pas nous décevoir. C’est la raison pour laquelle nous vous autorisons exceptionnellement à compléter votre premier voeu. Cette consigne ne se renouvellera pas, hors erreur d’impression de l’un de nos messages. Soyez assuré, cher ami, de notre entière considération. Le Calendrier. »

 

-----------------------------------------------

 

Oui, parcourant chaque jour les soixante à quatre-vingt-dix lignes de ce très beau conte, vous oublierez les turpitudes du quotidien et ferez aussi un inoubliable voyage dans ce temps de Noël. Le contexte est celui de notre époque avec tout ce qu'elle comporte d'ingrédients liés à la modernité tenant aux techniques et habitudes de vie de nos contemporains. Le personnage principal ou si vous préférez, le héros de ce  roman, se révèle comme le contrepoint de cette modernité et façon d'être propre à notre temps, non par esprit de contradiction mais simplement par le bon sens dans la façon de raisonner, la simplicité et le souci de probité, du respect de soi et des autres dans la façon d'agir. 

 

C'est une véritable merveille à lire pour les grands et certainement pour les enfants si, à partir de notre lecture, on en adapte de manière récréative, le récit à leur transmettre oralement...

 

Tous ces aléas résultent-ils du pur Hasard ou bien du Destin qu'on provoque puis oriente en s'inspirant des injonctions et consignes surprenantes d'un calendrier aussi fantaisiste ? Pour le savoir il faut en ouvrir toutes les cases qui sont autant de fenêtres sur la Vraie Vie… rêvée...

 

Merci Catherine !

Commenter cet article

Marie-Rose 30/11/2014 15:35

Ce beau conte réchauffe l'âme humaine, de cette amour pour l'humain où à notre époque tout fout le camp, où nous ne pouvons plus nous rêver envahis par toutes ces images perturbantes. Tu as raison Patrice, merci à ton amie Catherine Dutigny pour ces belles pages pleines d'espoir. Bon dimanche à toi et Annie.
3 h · J’aime

marie-claude 12/12/2013 17:30


une petite fille attendue pour noël nous est arrivée à la saint nicolas, un soleil brillant au coeur de l'hiver !


bonnes fêtes de fin d'année à toi ainsi qu'à tous ceux que tu aimes .


amitié .

Philippe Renaissance 12/12/2013 16:08


Excellent ! Je suis en train de le lire en suivant les règles du calendrier. Je découvre un chapitre par jour. En outre, les jours coïncident parfaitement avec les dates de 2013, c'est un signe
ça, non ? Je rajouterai que j'aime la couverture, parfaitement mise en valeur par un très beau dessin. Chapeau aux artistes.

alaligne 12/12/2013 15:25


Que te dire Patrice... si non un grand MERCI, d'avoir si bien saisi le sens de mon petit conte. Je sais, on me l'a dit... qu'il apporte à son lecteur (trice) un peu de chaleur et de bons moments
en sa compagnie. J'y ai mis beaucoup de tendresse et de l'humour... je ne sais pas faire autrement. Tu pourrais en être le héros, mais j'aime trop Annie pour le souhaiter ;-) Gros bisous à tous
les deux...


Alaligne/Catherine Dutigny

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog