Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet
Amis lecteurs et lectrices, au fil des articles, qu’ici, pouvez lire, vous constatez, peut être avec consternation, que le Farfadet est plus intéressé par le passé que par l’avenir …
Nostalgie, certainement mais surtout, pour moi, l’envie de témoigner de ce qui fut une façon de vivre, ressentir et penser, à une époque pas si lointaine encore …
Marche arrière, point ne faut … aller de l’avant, certainement … mais comment ?
En s’inspirant du présent juste à la jonction de ces deux courants aux flux opposés …
Alors parlons-en du présent … et cette fois, je me permets de l’égratigner dans ce qu’il comporte comme informations que nous balancent les médias jours après jours …

Hier  encore, partout sur la planète des "Viva" enthousiastes retentissaient sur toutes les ondes, et remplissaient les colonnes à la une de tous les quotidiens … Obama ! Obama ! Obama ! au plus haut des souhaits !…
Ce matin, faisons tristes mines, la récession revient sur le tapis, le baril de pétrole passe sous la barre des 60 dollars mais, nous dit-on aussitôt, il reviendra bientôt à un bien plus haut niveau pour ne plus descendre en dessous des 100 dollars, assure le chroniqueur …
Et puis on nous apprend que le meilleur des âges pour profiter de la vie est d’atteindre les 70 ans, que là, c’est le paradis, enfin gagné sur le temps… Qu’en pensent nos enfants et petits enfants à la retraite compromise comme ils disent ?...
Et ça encore, il y a quelques jours, une anecdote à vous faire hurler de désappointement sinon vous faire tordre de rire : des touristes venus de la ville, en chambres d’hôtes, dans un gîte perdu en montagnes d’Auvergne, se sont plaints des nuisances sonores occasionnées par les sonnailles des petites clochettes qui pendent au col des paisibles Salers …
A ces grincheux là, venus de leur bruyante cité, je ne conseillerais même pas d’habiter une île, le bruit de la mer troublerait leur sommeil…

Comme vous le constaterez dans ce qui suit, ces infos en vrac, m’ont singulièrement énervé …     


Bavards & Buvards …

Dans ce monde de bavards,
A l’ère des télécommunications,
Si, informer est un art,
Déformer devient mission …

Dans ce monde de buvards,
A l’heure des grandes émissions,
Venez gober, comme têtard,
Les  nouvelles sous pression…

Sur cette aire de busards,
Où chutent plein d’actions,
Des idées dans le blizzard,
Vous « sucrent » vos pensions …

Sur cette terre de connards,
Sans votre permission,
Vos vessies, c’est trop tard, 
Sont lanternes, en faction !…

Dans la foule des têtes de lard,
Au temps des intentions,
Du leurre, dans vos épinards,
Vous dégraisse les tensions …

Univers d’intellos blafards,
De bluffeurs, aux louches visions,
Plus rien ne vous effare,
De leurs sinistres révélations…

D’un côté les bavards,
Vous jouent la con…fusion,
De l’autre les buvards,
Soutiennent leurs intrusions …

Eclaboussent nos regards,
Les shows de perditions,
Qui garnissent sans égards,
Nos bagages, d’illusions…

Toute une bande de tocards,
A investi les rédactions,
Pour vous sortir le plus hard,
Des réalités frictions…

Et vous, les bons buvards,
Mêlant vérité et fiction,
Imbibez vos samovars,
A l’encre rouge des conventions

Gargarisez-vous, vils chocards,
Des humeurs en putréfactions,
Quand moisissent, en vos placards,
Des résidus de réflexions !...

Bavez vos mots, vils bavards !
Gavez-les de déjections !
Buvez leurs maux, tristes buvards !
Z’avez perdu toute émotion …


Farfadard

Du catastrophisme ... y en a marre !...

Bon, voilà, j’ai jeté mon "venin"…  même pas sur le velin, ni sur le parchemin… maintenant bien serein, vous dirai-je que, de l’amalgame de ces infos, il serait bien de n’en rien faire, sinon, en nous, les taire, de continuer la vie, et nous tourner vers ce qui est beau en laissant passer le flot…

Commenter cet article

christiane souchal malvoisin 12/11/2008 14:32

Bonjour Patrice et AnnieEnfin je le trouve ce blog qui plait tant ....c'est vrai il m'a rajeuni...je n'ai plus peur de dire avant !!!alors que je "ralais" sur mon père qui disait toujours "DE MON TEMPS" et nous disions "on sait papa!!"Ici il fait froid mais mon index n'est pas encore gelé pour vous transmettre mon bon souvenir vous étiez avec nous a notre table Béatrice est venue déjeuner avec moi...vous n'aviez pas d'assiette mais vous avez partager nos victuailles ramenées de Franche Comté d'où je reviens, !!Merci pour cet interlude qui réchauffe les coeurs .Amitiés à vous deux .ET pourquoi pas une visite ?

Débé / David 10/11/2008 23:35

Malheureusement, on vit une époque de fou, entre l'info à outrance et les gens qui deviennent intolérants à tout va...  Quelque part, c'est pour ca que je suis souvent a fond sur les maquettes ou souvent parti a la chasse aux chateaux avec mon numerique, car c'est pour m'oxygener un peu a cause de toutes ces chose qu'on nous oblige a subir. Mais bon l'espoir fait vivre dit-on...Dans mon 2ème blog de photos, j'ai publié ce soir des clichés du chateau de la Mothe-Chandeniers, c'est pas loin de chez toi.http://photosdedavid72.over-blog.fr/article-24623739.html

Viviane 10/11/2008 18:13

Tu veux que je te dise? Quand tu parles du passé c'est moins déprimant!J'ai tenu un peu les mêmes raisonnements que toi il y a peu et on m'a appelée "mémère rétrograde" je veux bien! les qualificatifs ne me gênent pas, mais faire un journal télévisé avec une seule info me gêne, faire croire qu'Obama va tout résoudre me gêne, laisser penser qu'il faut tra seront nanbtis demain me gêne... je ne continue pas, trop de "choses" me gênent parce qu'elles sont parallèles à la vérité et le jour où elles se rencontreront ça fera mal parce que ce genre de tracé ne doit jamais se croiser.Bonne fin de dimanche FarfadetAmitiésViviane

Tu m'as donné une idée d'écriture merci lol 09/11/2008 11:53

Ben pourquoi cette phrase au début disant qu'on ne trouverais rien...;je trouve ton blog super ! Merci pour ces lectures !

Moa 08/11/2008 18:18

Hello Patrice :0059:Fais comme moâ, éteins la radio et regarde la nature, en respirant un "bon bol d'air". Le soleil égaie cette nature, profitons.Allez l'ami, sois gai ris donc. Rideau!  HihihihihiiiiiiiiiPlus sérieusement, l'info telle quelle est donnée et sa façon m'inssuportent. Toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus "crash".Quant aux commentaires qui l'accompagne, affligeant souvent ils sont.Allez  l'ami,  courage,  demain est un autre  jour.Bises aux farfadets et excellent  week-end.Farfajoyeusement :-)))

Pascaly :0026: 08/11/2008 15:43

oursonne libre 07/11/2008 21:35

waou tu es en colère, mais moi en ecoutant les infos francaises lorsque je me leve grace a internet, je comprend ce que tu ressents, c'est vraiment le foutoir en France, mais bon ici aussi malgre la victoire d'Obamabisous

yo 07/11/2008 20:11

Entre ce que j'ai lu au fil (ton "chocardasse"m'a bien fait rire)et ce que tu ajoutes sur les bavards (mon père appelait ainsi les avocats...du diable) et les buvards ....tu es bien dans l'air du temps !Parfois il vaut mieux s'en tenir à nos rêves éveillés qu' aux pensées du jour.Attention à la CON-FUSION...Amitiés aux Farfadets, Patrice met des pantoufles anti dérapantes....et accroche-toi aux branches.... @+

marie-claude leloire 07/11/2008 18:48

entre bavards et buvards j'aurais le cafard ... mais je compte les mots des bavards et les éponge au buvard pour ne retenir que l'essentiel : nous avons du bonheur à créer, avec savoir, mais sans avoirs ...

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog