Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Voyage en Grèce - Août 1970
Notes du 18 Août 1970 relevées dans le carnet de bord de Anne-Marie - "Passage du sommeil à l'éveil"  Linteau et piedroits d'une entrée de l'Erechteion au magnifique portique des Caryatides.Notes du 18 Août 1970 relevées dans le carnet de bord de Anne-Marie - "Passage du sommeil à l'éveil"  Linteau et piedroits d'une entrée de l'Erechteion au magnifique portique des Caryatides.Notes du 18 Août 1970 relevées dans le carnet de bord de Anne-Marie - "Passage du sommeil à l'éveil"  Linteau et piedroits d'une entrée de l'Erechteion au magnifique portique des Caryatides.

Notes du 18 Août 1970 relevées dans le carnet de bord de Anne-Marie - "Passage du sommeil à l'éveil" Linteau et piedroits d'une entrée de l'Erechteion au magnifique portique des Caryatides.

Grèce 1970 : Angle... il y a !

Mardi 18 Août 1970

C’est grande peine pour se lever ce matin… Il est déjà 9H45 quand les premiers d’entre nous émergent … Le plus courageux, Emmanuel, nous a préparé le petit déjeuner. Les derniers levés à plus de dix heures, sont Daniel et moi-même,  à cause d’un hélicoptère qui faisait du rase-mottes au-dessus du camp …  Il y a tellement de monde au bloc sanitaire côté femmes, que Maguy et Anne-Marie n’hésitent pas à venir prendre leur douche dans la partie réservée aux hommes …

Comme on a pas mal traîné, il est presque 11h30 quand nous quittons le camp  pour faire la tournée des garages d’Athènes …  Tournée est un euphémisme  …

Au premier garage visité, on nous dit que les pièces nécessaires à la réparation ne seront disponibles au plus tôt que le 26 août … C’est trop tard on devra avoir repris la route à cette date  … On nous expédie alors à une seconde adresse…

Dans ce deuxième garage, les gens sont fort aimables et parlent l’italien. Roselyne sensée comprendre cette langue n’arrive même pas à formuler une phrase tant elle est émue … je me demande bien pourquoi  (Le petit meccano brun aux grands yeux de jais sans doute …) Il semble qu’en cette station, il n’est pas envisageable d’effectuer la réparation si bien qu’un client qui semble comprendre notre langue et constatant notre désarroi se propose de nous conduire vers un troisième garage où, d’après lui, on devrait pouvoir nous dépanner …

On reprend espoir …  Le soleil chauffe dur à travers le ciel brumeux…

Au troisième garage, il en va de même qu’aux précédents … pas de réparation possible avant un délai de plusieurs jours … Je ronge mon frein … (Façon de parler car vous pensez bien que je ne vais pas m’en prendre à celui de l’Anglia cette pauvre auto étant déjà bien mal en point…)  on nous indique une quatrième adresse …

Cette fois nous avons du mal à y parvenir si bien que nous voici paumé. Nous faisons demi-tour à un feu tricolore … Au volant de sa Simca 1000, Daniel s’injurie copieusement de s’être trompé et moi, dans l’Anglia, je fulmine à en être cramoisi … la voiture chauffe ainsi que ses occupants …

 

Oui, du point de vue réglage de la direction pour le "pincement" et la "chasse," angle il y a ... fortement !...

Oui, du point de vue réglage de la direction pour le "pincement" et la "chasse," angle il y a ... fortement !...

Quand nous parvenons au quatrième garage, je suis tellement énervé que je refuse de faire réparer la voiture … Daniel, avec calme et patience, me ramène à la raison … Ensemble nous allons au devant du patron … Au bout d’un moment un de ses ouvriers vient voir la voiture et constate les dégâts … Ils n’y peuvent rien … Cette  voiture est ensorcelée m’énerve-je, que personne ne veuille la réparer ???  ( Ben oui, elle doit l’être, la preuve : 30 ans plus tard, elle est devenue la voiture volante de la famille Weathley qui eux, magiciens hors pairs, la font voler pour voyager …)

Avant de se laisser aiguiller sur un nouvel atelier de réparation auto, nous demandons que l’on téléphone a cet endroit pour prévenir le responsable de notre venue... Si fait …  nous repartons vers un 5ième garage …

Le soleil tape dur,  et l’atmosphère est étouffante. Anne-Marie a très faim et, il faut bien le dire, tout le monde en a ras le bol de circuler dans Athènes sous la canicule en effectuant la visite de garages qui n’ont rien d’esthétique étant véritablement aux antipodes des œuvres d’art de la Grèce Antique …

Ce 5ième garage est plus un entrepôt pour voitures d’occasions … Nous avons droit à une énième inspection de l’Anglia. Cette fois l’ouvrier qui a constaté les dégâts, nous dit qu’il ne connaît pas ce modèle et donc ne veux pas y toucher … Il vaut mieux aller chez FORD …

Chez Ford bah tient c't’une idée ça !  Mais bon sang de bon soir, il y en a où des agents Ford dans cette ville hein ! M’écrie-je, super excité par cette promenade qui n’a rien pour vous refaire une santé …

Le gars semble étonné par ma réaction (Eh bien moi, j’ai du mal à comprendre qu’il soit étonné ce gus, non mais !… Partout où nous nous sommes adressés c’est le même refrain qu’on nous chante ; c’est : « niet niet niet » quand on  demande de nous dépanner …) Voyant notre dépit, le pauvre gars  (c’est vrai ça, c’est un pauv’ gars qui ne sait même pas ce que c’est qu’une Anglia … C’t'une FORD, bon sang !... ), le pauv’ gars donc, nous indique un agent Ford qu’il connaît …

On reprend les voitures ... Cette fois tout le monde se tait, nul ne se charge de faire un quelconque commentaire…  notre petite troupe est comme tétanisée…

Nous parvenons dans un Team Ford (En fait, il s’agit d’une écurie de voitures de compétition rallye et grand tourisme Ford). Nous pensons nous être trompé car ce n’est sûrement pas dans un atelier pour « bêtes de course » qu’on va s’occuper de ma vieille petite « Fordasse » … Un gars s’approche… Nous lui expliquons nos déboires, lui parlant aussi de notre lassitude d’être rejeté partout où nous nous adressons… L’ouvrier, fort aimablement répond à notre requête et inspecte le parallélisme de l’Anglia … Il est horrifié par l’état des biellettes… De ce fait, il comprend bien notre désarroi ... Il va réparer, c’est sûr, et même que demain à 17H, nous pourrons récupérer la voiture …  On en revient pas … Les pièces à changer ?... Pas de problème, ils ont tout ce qu’il faut en stock …  On est médusé …  ( L’ouvrier parvient à nous expliquer que, justement, parmi leurs clients ils ont des possesseurs d’Anglia qui les font « gonfler » façon « racing » pour participer à des courses locales…) Quelle veine, avons-nous eu d’être tombé sur ce team ! … C’est bien par là, qu’il aurait fallu commencer nos recherches de dépanneurs… seulement il fallait le savoir …

C’est fortement soulagé que nous remontons à « 6 », dans la Simca 1000 !..  On se tient chaud, j’vous dis pas …

 

L'agora et le temple consacré à Héphaïstos ( Dieu du feu, divin forgeron)

L'agora et le temple consacré à Héphaïstos ( Dieu du feu, divin forgeron)

Après un déjeuner en terrasse, nous allons digérer repas et émotions, en visitant l’Agora au pied de l’Acropole. Nous y admirons l’Héphaïstéion le théâtre Odéon Atticus et un musée d’amphores, comportant des pièces inestimables dont certaines parvenues jusqu’à nous dans leur état d’origine …

 

En cette fin de journée, notre épuisement est tel, qu’après le dîner, nous ne traînons pas trop avant d’aller nous vautrer sur les matelas pneumatiques …
 

Commenter cet article

eliane roi 07/09/2018 16:36

Oui oui, on est assidus (racuire). Je suis l'ordi depuis 14 H et il est 16 h 30, je crois que je vais y passer l'après-midi, mais, le voyage en vaut la peine (à démarrer).

Alain David 20/08/2018 10:22

Ah,cette Anglia! Que de péripéties sont faites en ton nom!..Un fidèle lecteur passionné.

Farfadet 86 20/08/2018 10:25

Eh oui Alain et ce n'est pas fini .. encore 5 épisodes à paraitre jusqu'à la fin de ce mois, pour arriver au terme du voyage ...

MJ Dso 19/08/2018 10:23

Je verrais bien vos pérégrinations en bande dessinée !! drôle!!

Farfadet 86 19/08/2018 10:30

C'est une une bonne idée...

En fait, au retour de ce voyage j'avais envisagé de compléter notre reportage photos (exclusivement en diapositives et donc à projeter sur écrans) avec des dessins illustrant les anecdotes et autres turpitudes liées au aléas et participants de ce voyage. le temps m'a manqué et sans doute aussi le courage...

Merci de votre intérêt pour nos pérégrinations

Bien amicalement
P.L.

domi 18/08/2018 04:50

Un reportage à dégoûter de faire de la voiture , vive le vélo et les chars antiques

Farfadet 86 18/08/2018 18:19

Bah tiens, en vélo les 8000 km de notre voyage et en un mois !... ça représente quelque chose comme 260 km par jour avec, en sus, moult passages de col en altitude... Bon, j'aime bien la petite reine mais quand même, je doute que les 6 aient eu les moyens physiques d'entreprendre une telle randonnée à bicyclettes... lol
Et comme par hasard, en début d'après-midi, je viens de suivre un reportage intéressant sur TF1 : "Ma vie en vélo" : vacances en famille - déménagement et un super périple de 3 mois en Chine, sur le toit du monde, tout ça en vélo... Ah y en a qui ont des jambes !...

Pour en revenir à l'automobile qui tient une grande place dans ce voyage en Grèce, il faut dire que dans les années 60-70, elle s'était énormément démocratisé et représentait à la fois l'outil et la compagne idéale pour voyager librement et donc entreprendre des voyages au long cours.
Le vélo et le cheval dans les années 70 étaient pas mal boudés, hormis pour les mordus des sports s'y rapportant. Aujourd'hui, l'un et l'autre connaissent un net regain d'intérêt et sont de plus en plus pratiqué à travers le sport, la randonné, et dans tous les domaines de l'équitation.

Ceci dit nous avions choisi la voiture pour faire ce voyage chez les Hellènes et la mienne s'est particulièrement manifestée pour en faire un voyage truculent qu'il convient donc de lire jusqu'au bout, c'est à dire jusqu'à la fin de ce mois... il reste encore 7 chapitres ou articles...

J'en profite pour remercier tous les lecteurs amis ou internautes de passage sur ces pages, pour leur lecture assidue.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog