Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet
Mirebeau - Etrépagny : Itinéraire le plus court à faire en bicyclette = 360 km...

Mirebeau - Etrépagny : Itinéraire le plus court à faire en bicyclette = 360 km...

Quel serait le trait d'union entre ces deux localités sises à 380 km l'une de l'autre, la première en Poitou-Charente, la seconde en Haute Normandie.

Mirebeau (Vienne) est le lieu de villégiature actuel où nous passons notre retraite, Etrépagny (Eure), la commune où, pendant presque 40 ans, nous étions en activité.

J'ai fait de nombreuses fois le voyage me menant de l'une à l'autre, entre le Centre Saint-Martin et la maison familiale. A Mirebeau mes racines... à Etrépagny nos engagements …

Mirebeau 86110 est une commune de 2196 habitants - Les Mirebalais.

Etrépagny 27150 est une commune de 3753 habitants - Les Sterpinaciens.

Mirebeau vu du ciel - Etrépagny : Hôtel de ville - Livre : Histoire du Pays Mirebalais - Page 73. Mirebeau vu du ciel - Etrépagny : Hôtel de ville - Livre : Histoire du Pays Mirebalais - Page 73.
Mirebeau vu du ciel - Etrépagny : Hôtel de ville - Livre : Histoire du Pays Mirebalais - Page 73. Mirebeau vu du ciel - Etrépagny : Hôtel de ville - Livre : Histoire du Pays Mirebalais - Page 73.

Mirebeau vu du ciel - Etrépagny : Hôtel de ville - Livre : Histoire du Pays Mirebalais - Page 73.

               Si je me réfère au périple de ma vie d'enfant puis d'adolescent, suivant mes parents dans leurs changements de résidences depuis Paris où je suis né, puis Vanves(92), puis Lesparre(33) puis Saint-Léger-La-Pallu (86) et enfin Mirebeau (86) où nous arrivons en Juillet 1955, ce n'est qu'un déplacement aléatoire de plus qui me conduit à Etrépagny en cet fin octobre 1965, alors que je suis dans ma 22e année... Bien sûr, cela ne tient pas qu'au seul hasard, car tout un jeu de circonstances a fait que je suis arrivé à cet endroit, pour y demeurer une quarantaine d'années. C'est ainsi que je me perçois comme l'arche d'un pont entre Mirebeau et Etrépagny, surement pas unique, mais tenu par un destin me liant à chacune de ces communes qu'alors, j'imagine faire, symboliquement, se rencontrer...

Toutefois, au-delà de la distance assez importante les séparant, et de leurs histoires respectives différentes, il est un événement qui les fait citer et les met en rapport l'une avec l'autre à travers ce fait relevé dans ce livre « Histoire du pays Mirebalais », écrit par Christian Perez et qui est en bonne place dans notre bibliothèque.

Mirebeau – Etrépagny...

Page 73, on peut lire qu'en 1356, 10 ans après la bataille de Crécy, Marguerite de Bomez, comtesse de Roussy devenue châtelaine de Mirebeau et de Blason doit à sa sœur Mathilde de Bomez dame d'Etrépagny une rente annuelle de 460 livres. Ce fut source de procès entre ces deux sœurs vivant sur des terres éloignées.

Voilà bien un singulier événement de l'Histoire qui, à, 665 ans de nous, met en relief ces deux bourgades un temps rapprochées...

Et nous, aujourd'hui Mirebalais, n'oublions pas Etrépagny auquel tant d'heureux souvenirs nous rattachent.

Commenter cet article
F
Joli récit, et parfaitement exprimé. Bonne continuation.
Répondre
C
on peut dire que tu as beaucoup voyagé !
c'est bien que tu puisses réunir historiquement les deux lieux où tu as le plus séjourné
comme quoi la vie ...
amitié
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog