Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par E PatAn
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet
Prochainement un film retraçant la vie de la chanteuse populaire, la plus proche de notre âme française, la merveilleuse Edith Piaf, va sortir sur les grands écrans : « La Môme »

 

J’ai encore en mémoire ces refrains éternels, ceux que fredonnaient mes parents, ma mère surtout …

 

 

Edith Piaf (19/12/1915 – 11/10/1963) disparue, trop tôt, trop jeune a « brûlé » son existence avec le feu de la passion pour ce qu’elle accomplissait avec excellence : chanter des mélodies clamant les joies simples de la vie , un vrai bonheur qui embue nos yeux, et ravit nos cœurs.
 
 

 

Ma mère, Germaine Adolphine Lucquiaud née Moreau (18/10/1908 – 03/09/1962) elle aussi, partie trop tôt, s’est passionnée pour la vie et les êtres qu’elle a aimés

 

 

 

Elles sont contemporaines et ont en commun leur petite taille, les cheveux très bruns, les yeux sombres expressifs, ce regard profond qui vous touche jusqu’au fond de l’âme et l’amour des chansons qui sont hymnes à la vie, hymnes à l’amour …

 

En hommage à l’une et à l’autre ces bribes versifiées :

 

Quand Edith Piaf chantait …

 
 
Une bonne odeur de café fumant...
"Moi j'essuie les verres au fond du café..."
Je regarde cuisiner ma maman
Qui fredonne cet air de la Môme renommée...

Parfum d'enfance, chaud du foyer...
"Il me dit des mots d'amour, des mots de tous les jours..."
Ma mère coquette, même en tablier,
Arrose, de jus, la viande dorée du four...

Le bol aux lèvres, savourant le café matinal...
"Ecoutez, rien qu'un instant, la goualante du pauvre Jean"
Je la vois s'installant devant son journal,
Remplissant, fébrile, la grille des mots se croisant...

Le corps chauffé par ce plaisant breuvage,
"Emporté par la foule qui me traîne et m'entraîne..."
Mobilisé par les seuls soucis de mon jeune âge,
Au jeu de  "Meccano", dans ma chambre, j'enchaîne :

"Entraîné par la foule qui s'élance et qui danse..."
Saisissant ma dernière création au vol,
Avec cette frénésie propre à l'enfance,
J'entraîne mon avion dans "une folle farandolle"

"Le ciel bleu, sur nous, peut s'éffondrer ..."
Projets, jouets, réalisés par petites mains,
Assemblages patients, pour encore mieux rêver,
La vie des grands, remise aux lendemains...

Heureux instants de la jeunesse en fête ...
Insouciances et bravades du collège...
Toi, la Brune "Tu me fais tourner  la tête..."
Premier amour qui tournoie comme manège...

En flots de paroles refaire le monde...
Au cours de nos longues veillées...
"La Terre n'est pas assez ronde..."
Sans l'enthousiasme, voyez-la vaciller ...

 

"Il sentait bon le sable chaud ..."
Ton petit  soldat permissionnaire...
Fin d'un été, lourd de sanglots,
Qui met en terre, ma petite Mère...

Arrivent les  heures de tourmentes,
Ronde des aiguilles qui me jettent dehors...
J'attends que la fille de joie aimante,
A sa table m'enchante..."Allez, venez Milord !"...
 
"Padam...padam...padam..."
Je refais le parcours de ma vie...
Ma Dame, ma Dame, ma Dame,
J'ai enfin trouvé  ma douce, ma Mie !

Jours, mois, années, décennies,
La vie passe comme autant de refrains...
L'ange aux oiseaux a fait le nid...
"Non, rien de rien, je ne regrette rien !..."


 
Farfadet

 

 

Commenter cet article

marc 12/02/2007 01:21

Un très bel hommage Patrice.Tant à Piaf qu'a ta mère ;jaguar placide

michka :0010: 11/02/2007 15:49

Michka :0010: 11/02/2007 08:51

un bien bel hommage rendu à  une grande damebonne journée farfadet!

sergela 11/02/2007 06:22

Bon dimanche  a toi....

tiphaine 10/02/2007 22:59

encore un trés bel article trés émouvant Farfadet !

louly 10/02/2007 18:33

Pascaly 10/02/2007 12:57

Non, rien de rien, non, Je ne regrette pas d'avoir fait ta connaissance ... Bisous et très bon week-end à vous deux
Pascaly  

Nato ohoh 10/02/2007 00:48

Juse pour te souhaiter un bon week-end ainsi qu'à ta famille, et en écoutant la Môme. Le film sort le 14. C'est Marion Cotillars (inattendue mais les critiques sont déjà bonnes) qui interprète Edith. Pas toute une époque, mais une façon de chanter qui influence encore beaucoup de chanteurs.
C'est toujours un plaisir de venir te rendre visite.

Annie 09/02/2007 21:17

que de souvenirs meme mon fils Benoît chante du Piaf. Il connait ses chansons par coeur (il a été bien élevé :-)où peut-on voter pour ton blog ?Bisous à vous deuxAnnie

Sophie (Ti Taz sur OB) 09/02/2007 11:36

Une grande personne en dépit de sa petite taille. Je compte bien aller voi le film!
Mon cher Patrice, je tiens aussi à rendre hommage à ton humour... Chaque commentaire que tu déposes sur mon blog est un vrai régal!
Bisous à tous les deux et bonne journée!

Louis CHATEL 09/02/2007 00:46

C'est vrai que la môme, c'était toute une époque :0085:

chriscraft_ 08/02/2007 21:09

vi et on serre dent parfois elle a pas eu la vie en rose, mais emportée par la foule qui l'entraine, et tu sais pourquoi elle avait une robe de scène noire ?
j'ai lu ça dans paris match lol parce que c'était la moins chére...
bisous et j'ai déniché un farfadet

alaligne 08/02/2007 18:30

Bonjour Patrice... encore un bien bel homage.
Iras-tu voir le film qui vient de sortir La Mome?
Je t'embrasse très affectueusement

cindy 08/02/2007 18:01

etith piaf pour moi sera le meilleur chanteuse du monde aucune poura la battre

Pascaly 08/02/2007 17:51

Quelle voix .... chaque fois que je l'entends mes poils se dressent, j'ai des frissons partout , moi, j'aime bien " tu me fais tourner la tête" Bisous
Pascaly  

Camomille 08/02/2007 12:04

Tu soulèves là bien des souvenirs... Même si sa voix avait un timbre extraordinaire je crois que son art venait du fait qu'elle chantait avec ses tripes. Ce qu'elle chantait elle le vivait de tout son corps, de toute son âme ! Elle ne chantait pas l'histoire d'une autre mais sa vie, c'est ça qui change tout !
 

Baggins 08/02/2007 09:47

Edith Piaf en effet a brulé sa vie avec les feux de la passion c'est pour cela quelque part que son art nous a tant ému et séduit ..Je me souviendrais toujours de ce reportage de ''5 colones à la une'' tournée quelques mois avant sa mort ou malgré sa maldie elle était allé jusqu'au bout de sa passion qui était son métier  ..le document est en fait un réquiem avec un dernier moment à la fin ou on la voit accompagnée au piano par Charles Dumont chantant ''Mon dieu''..image grave avec une Piaf a l'état dégradé physiquement mais allant jusqu'au bout dans son intensité ..Piaf ou l'itineraire d'une chanteuse de Rue devenue  monument .....pour résumer sa vie ....Bonne journée Patrice 

Clochett\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ 08/02/2007 09:05

Farfadet... Tes mots sont si beaux... J'aime La Môme... J'ai chanté quelques un de ses textes avec le père de ma fille, accordéoniste à ses heures... Il y a longtemps et... Non... Rien de rien, je ne regrette rien.Amitiés, Clochett'

cajou 07/02/2007 23:50

Un bel hommage à ta maman comme à la môme Piaf ... Il ne se passe pas de jour sans que je chantonne une de ses chansons ... celle du moment étant "Mon manège à moi ..."
Bises !

Nato ohoh 07/02/2007 22:20

C'est vrai que ca nous manque vraiment une môme Piaf, avec des jolis textes et une voix comme cela...
Rien à voir, mais pour se détendre, deux sites tout mignon
http://www.fubbs.net/http://www.book-of-numbers.com/

delphine 07/02/2007 18:16

à toi farfadet...et belle soirée à toi et à ta douce

Patrice Lucquiaud 07/02/2007 12:33

OUi Delphine, ... Dieu ( Celui qui pour les croyants comme l'était Edith Piaf... est à l'origine de  la Vie...) réunit aussi ceux qui s'aiment ... C'est la plus belle des retombées de rideau après de tels parcours existentiels...Merci  de l'avoir mentionné Delphine ...  Bisous ....

kptaine 07/02/2007 10:53

Salut, bon blog j’ai mis +5.
 
Voici mon blog de recettes de cuisines: http://kptaine.boosterblog.com/
 
Merci dis aller aussi. Contactes moi si intéressé par échange de liens sur notre blog respectif ou un échange de bannière si tu en possèdes une.

delphine 07/02/2007 09:29

c'est émouvant farfadet... et tous ces airs qui rebondissent dans la tête... comme si plusieurs radios étaient allumées à la fois ou qu'une main cherchait sur les ondes, à saisir un air, puis un autre...il ne m'en resterai qu'un à la fin, juste après 'je ne regrette rien' :'la vie réunit ceux qui s'aime'

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog