Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

La Vie d'ici et d'ailleurs - Patrimoine : d'hier à aujourd'hui, un monde riche de son passé, a forcément un Avenir ...

Publié le par E PatAn
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste, #Les mots choisis du Farfadet
 
 
Jeux de Noël des Compagnons du Centre Saint Martin : Guillot et Gallus se chamaillent ...
 
A l’heure de l’angélus,
Est arrivé Gallus,
Rejoint, presqu’aussitôt,
Par le pimpant Guillot.
 
Puis se sont chamaillés,
Ces valeureux bergers,
A propos de moutons,
Leurs comptes, n’étant bons.
 
Aussi sage qu’honnête,
S’aidant de sa houlette,
Le vénérable Sylvain,
Sépara les compains…
 
Autour du feu attisé,
Le cœur bien apaisé,
Ont partagé leur pain,
Trois bergers non mutins.
 
 Guillot Gallus et derrière le vieux Sylvain chantent leur joie : "Mon coeur élève ton attente ..."
 
Puis se sont endormis,
Comme meilleurs amis,
Devant le feu éteint,
Rêvant d’autres destins ...
 
Et dans la nuit profonde,
Chantant paix en ce monde,
Ils ouïrent voix célestes,
En faisant moult gestes…
 
Oubliant toute fronde,
En sarabande et ronde,
Joyeusement les bergers,
Se mirent à gamberger…
 
D’une nouvelle naissance,
Ils eurent connaissance…
Se réjouirent aussitôt,
Firent sonner leurs sabots !...
 
Se sont mis en chemin,
Cadeaux bien en main,
Marchant à l’unisson,
Pour trouver l’enfançon…
 
L'Adoration des Trois Bergers ...
 
Agenouillé devant la crèche,
A l’enfant nu sur paille sèche,
Que bœuf chauffe de son haleine,
Gallus offrit sa bonne laine…
 
Penché au dessus du Petiot,
Le tumultueux Guillot,
Apportait cruche de lait,
A cet enfant nouvelet…
 
Mettant genoux en terre,
Vieux Sylvain débonnaire,
Déposa, au pied du berceau,
Le plus doux des agneaux…
 
 
 Farfadet
Commenter cet article
L
Merci à vous chers amis pour tous vos coms gentils... Noël est une belle fête qui rassemble tous les humains avec l'élan du coeur ...
Répondre
Mes respects Mon Seigneur et Maitre !
Devant vous je n'ose apparaitre
Vos paroles en un verbiage aisé
me renvoi à mes dictionnaires usés
afin de pouvoir dire avec des mots choisis
que cette ode pastorale me ravit
et que de mon amitié à jamais
votre famille est dépositaire
afin d'entre nous garder
cette chaleur humanitaire.

Fred l'humble rimailleux.
Répondre
M
Hello Farfamots :-)

Ferais-je des émules? (sourire)
Tout à ton honneur, de beaux écrits!
Mais ton talent étant incommensurable, je ne suis pas surpris.
Bien à toi et à tes proches,

** Joyeuse année 2007 et tous mes voeux **

Cordialement, à bientôttttt...
Bizzzz.

PS: lu chez Rachl, de tout coeur avec vous.
Répondre
M
bravo!
bravisimo
bravisisimo!
tu es un grand poète Farefadet!
http://img119.imageshack.us/img119/2247/voeuxls1.jpg
Répondre
A
Voici mon petit passage de fin de journée.
Très gros bisous à vous deux.
Annie
Répondre
C
la laine était fraîche encore de la nuit qui régnait
mais une humble demeure se trouvait réchauffée
Répondre
P
Texte magnifique Patrice ... félicitation !!
Michka qui est venu me rendre visite vient de redescendre chez lui. Le temps a été magnifique et les balades agréables. Ah ! la Bretagne ...
Gros bisous à Annie et à toi.

Pascaly
Répondre
T
j'aime beaucoup et bien illustré en plus !!
Répondre
A
Bonjour Patrice, des bergers tu es certainement celui qui se nomme le bon Pasteur. Ton blog montre toujours le vrai chemin et nous aimons te suivre là où tu nous mènes.
Mes baisers sont à partager avec Annie
Répondre
C
Bonjour Monsieur Farfadet...quelle lecture plaisante..je me permets de vous faire un gros bisous...mes amitiés..
Répondre
M
Bravo Patrice très joli texte et c'est vraimant sincère.
jaguar placide
Répondre
A
Bravo Patrice... Quel talent
Tu m'épates.
Très gros bisous à vous deux
Annie
Répondre
L
gallus gallus ! cot cot cot !
Répondre
N
Eh bê !! Tu en as des talents littéraires !!Je ne vois pas pourquoi tu dis "blog de vieux", moi je trouve cela très agréable, bien écrit, intéressant (suis pas toute jeune non plus).. Je ne sais pas si ce monde moderne, qui va trop vite est si merveilleux. Il est cruel, et pas facile d'y trouver sa place. Mais il permet grâce à ce petit fil magique de croiser des gens qu'on prend plaisir à découvrir et qui nous enrichissent. Merci d'être parmi ceux-là.
Répondre
C
Beau poème ! rêve de santon ...
Répondre

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités à Mirebeau* (Vienne), depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog