Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié par FARFADET 86

Automne 2013

 

Il faut laisser le temps au temps... mais le temps, du temps qu'en aurait-il à faire puisqu'il est déjà le temps...

Autant en emporte le vent... parfois énormément quand il souffle en tempête et se fait typhon... le vent en furie, prive de vie tout ce qui se trouve sur son passage démentiel...

Automne, ô temps qui nous étonne, ton vent sème aussi le désarroi là où les hommes perdent les repères qui leur gardent raison. Automne des démissions, automne des indignations, automne des soumissions, automne sans rémission, automne sans invention, automne des dérisions, automne des hésitations, automne hors sa saison, automne c'est l'heure de rentrer à la maison...

Des Farfadets fantasques aux autos en bois plein, l'automne au bois joli point ne se voit... trop chaud ou pas assez froid, ses couleurs fauves se sont faites rares comme bonnes noix... et... Bruce le chat n'est plus là !...

Qu'importe ! La vie continue et se manifeste encore plus puissante, plus étonnante en dépit de toutes ces agitations du vent rebelle et de tous les assauts des déferlantes... Une génération pousse celles qui la précèdent, pleine de promesse pour l'avenir qu'elle s'approprie déjà et qu'elle fécondera de sa propre humanité, si frêle à son début d’existence, si forte par sa présence !

Devons-nous faire mieux que nos pères ou autrement ?... Sinon, s'approprier notre temps, rester dans le vent, puis faire front aux éléments avant qu'ils se déchaînent...

Chaque jour que l'on découvre à son réveil, est une nouvelle naissance, un hymne à la vie !...

 

Été 2013...

..Un été en pente abrupte… ça dévale grave sur notre monde surchauffé !… Pluies torrentielles, coups de vent à décorner les bœufs, grêlons bientôt gros comme des melons charentais, vignes saccagées, blés couchés, toiture arrachées, arbres à terre, la météo en effervescence annonce des suite d'orages à répétition empruntant toujours un même couloir de progression suivant l'axe Sud-Ouest-Nord-Est y promenant de redoutables perturbations atmosphériques, causant moult ravages et dommages …

Et comme si cela ne suffisait pas il se rajoute à ces calamités, la cascade de catastrophes en chaîne, sur les voies ferrées et sur les routes, tuant par dizaines les passagers de trains et de cars en chemin vers l'évasion, en cette période estivale...

Loi de séries qui nous effraie et nous interroge alors, sur nos comportements humains où parfois, la folie se saisissant de certains d'entre nous, l'actualité nous renvoi leurs exactions criminelles, meurtrières, suicidaires. On en arrive aujourd'hui, à des agressions innommables et indignes envers les personnels de secours du SAMU ou des pompiers venant en aide pour sauver des vies au risque d'y laisser la leur ...

Dernièrement, des malfaiteurs n'ont rien trouver de mieux à dérober que le fauteuil roulant électrique pour personne handicapée de Patrick Croizon !...

 

Furies des éléments déchaînés, folies des hommes, le monde serait-il en proie aux œuvres dévastatrices de quelques esprits mal intentionnés voulant la perte du genre humain et l'anéantissement de ses œuvres civilisatrices ?…

Serait-ce déjà l'apocalypse préludant la fin du monde ou bien un avertissement du Ciel et de la Providence pour réviser nos conduites actuelles et mieux penser nos projets voués aux progrès qui, voulant en faciliter les menées, conditionnent toujours plus nos existences ?…

 

Évitant de faire l'autruche, et sans sombrer dans le pessimisme le plus noir, portons nos regards et nos consciences vers ce qui fait le monde si beau, la vie si enthousiasmante … il y eut bien en ce mois de Juillet, un centième Tour de France qui a rassemblé des foules débordantes de joies et d'entrain sur le bord des routes de l'hexagone et aussi, à son départ, dans l’Île de Beauté, paysages enchanteurs de cette Corse si ensoleillée que nous n'avons pas manqué de découvrir sur nos grands écrans plats, lors de reportages grandioses sur l'événement sportif autant que sur ce qui naturellement lui a servi de cadre. Découvertes de ce Patrimoine si riche que les jeunes générations s'acharnent maintenant à restaurer lorsque les vestiges le permettent. Passer ses vacances à défricher, à terrasser, à maçonner ce sont de plus en plus de jeunes gens qui s'y attellent chaque été, le temps de leurs vacances. D'autres plus aventureux encore, amoureux de ce que la Nature produit généreusement, se lancent dans la culture et l'élevage prônant une agriculture plus saine, moins polluée, dite biologique. Retour aux sources, aux valeurs mêmes de l'existence : manger sain, s'activer à des tâches engageant des efforts physiques plus appropriés, rendre ses heures fructueuses, joindre l'utile à l'agréable, des plaisirs nouveaux et pourtant ancestraux séduisent de plus en plus les nouvelles générations en quête d’authenticité… La solidarité, chaque jour un peu plus, prend le pas sur le matérialisme et l’appât du gain ; ça et là, on se détourne de ce qui érode le juste épanouissement de la personne humaine quand celle-ci ne s'affaire qu'au seul enrichissement en biens matériels produit par l'argent …

 

Viendrait ce temps où l'humanité s'enthousiasmerait enfin pour ce qui lui permet de réaliser son destin véritable d'êtres spirituels doués d'Âme de Corps et d'Esprit, ayant à œuvrer ici, sur terre, pour qu'y croissent Amour et Liberté, ces dons salvateurs, sources de nouvelles créations que les dieux nous ont confiés aux origines des Temps …

 

« Crois à ce que tu veux mais, toi, Homme, réalise en premier ce que ton cœur t'ordonne quand, lui, parle avant ta raison de tête et te fait dépasser le flux des instincts émanant des profondeurs du corps !...»

 

Printemps 2013

 

Un Printemps froid et pluvieux saturé de débordements, de ces excès dont les humains sont capables pour attirer sur eux l'attention…

Un monde en perpétuelle mutation, dont le visage change à chaque instant sous les effets d'une météo agitée par les caprices du temps, ceux-ci n'étant jamais distants des humeurs et des états d'âme des hôtes humains de la planète Terre...

 

Moi et le monde et le Monde en émoi...

Une monde qui s’inonde au gré des « moi »,

Où l'onde, se fait gironde, au fil des mois...

Moi et le monde et le Monde c'est Moi !...

Dans l'ego où se fondent, les autres « moi »

Pas une seconde sans que je pense à Moi !...

Le Monde dans sa ronde entraîne nos « moi »...

Ne perd pas une seconde, je t'en prie, Monde,

Aime-moi !...

 

Alors « je regarde dans mon âne » et lui demande ce que lui, voit

 

- Des hommes qui s'agitent et qui lèvent les bras...

mais pas pour faire : Hourra !...

 

- Pour prier ?...

 

- Sans doute, mais le ciel ne cédera

Tant que Lui, l'homme, ne s'inclinera

Devant les Forces créatrices

Qu'il ne maîtrise pas...

 

- Merci mon Âne !...

 

 

Hiver 2012-2013

Un hiver qui n'en finit pas, un froid persistant, une humidité latente, voilà qui ne réchauffe guère tous les cœurs des humains confinés dans leurs chaumières...

Pourtant, en ce tout début de Printemps, les esprits s'échauffent, eux, et c'est le grand déballage sur la place publique de tous les faux pas et autres écarts qualifiés d'outranciers de nos élus de la République... Les médias en rajoutent une bonne louche, histoire d'attiser les passions...

Il pleut et nous avons, nous aussi, de quoi pleurer sur ce monde qui se délite sous les effets de propos négatifs, empreints de malveillance de pessimisme et de bassesse...

L'homme vertueux, ça n’existe pas, vous répétera-t-on à l'infini... oui, mais la Vertu, ça existe et pas seulement comme concept !...

N'en n'avons-nous pas assez d'ouïr toutes ces dénonciations, ces énoncés d'insuffisances, ces listes calamiteuses tenant au genre humain ?... N'a-ton de satisfaction qu'à noircir le tableau encore et encore ?...

Alors, si telle est votre désir, frères humains, l'hiver ne finira pas de sitôt !… Une saison qui durera des lustres, comme prévu dans cette série à succès « Le trône de fer » !…

Les hommes s'inventeraient-t-ils de tels scénarios fictions pouvant alors coller à la réalité, pour se faire peur ou pour en démystifier les ténébreuses évolutions ?...

Eh bien nous, les farfadets, nous croyons au retour du Printemps qui nous élève vers les sphères tellement plus lumineuses, nous promène dans les champs fleuris, retentissant de ces gazouillis d'oiseaux qui apaisent, et surtout à ce qui renaît de merveilleux, sous les gestes tendres de l'Amour…

 

 

Automne 2012

 

l'exercice du pouvoir et ses aléas …

"A Vous, personnalités bien en vue de la vie politique, qui en faites tant et tant pour inscrire votre nom dans la grande Histoire, on aimerait vous faire remarquer, qu'à toutes les époques, existe une quantité non négligeable d'hommes et de femmes que leur génie, leur dévouement et leur héroïsme, passant inaperçus, mériteraient de les faire passer à la postérité mais qui, à jamais, demeureront « d'illustres » inconnus …"

… et pendant ce temps le petit peuple, lui, avance à pas régulier pour sortir de la nuit des temps de l'ennui des « tant » toujours en quête de lumière ...

 

 

Été 2012

Le temps de faire le tour de mon jardin et voilà que le ciel se voile... nuées qui encombrent ma vue ... champ rétinien qui se rétracte... le monde semble fuir... les minima sont de mise... les points de vue pullulent, mais les perspectives vont à la baisse... les uns voient grand quand d'autres ne perçoivent que réductions dans tant de domaines !...

Des opérations s'imposent alors pour sortir des brumes estivales... La nuit, ce n'est pas pour tout de suite... Il faut garder espoir... il y a toujours une petite lueur qui nous guide dans les ténèbres ...

Fleurs qui rampent ... Fleurs sur hampes... mariages impossibles et pourtant, chacune d'elles convoite les mêmes cieux remplis de Lumière...

 

Juin 2012

Cette fin de printemps et son cortège de grisaille assombrit le ciel de notre âme …

Pourtant la vie continue entre péripéties, joies, tourments et turpitudes...

A chaque jour son lot de petits plaisirs et de chagrins aussi …

Nono nous a quitté, ce bon vieux chat gris ne ronronnera plus le soir sur mes genoux …

 

Des personnes que nous avons appréciées pour leur immense talent ou pour leur présence bienfaisante ont, elles, passé le seuil…

Brigitte Engerer maintenant au pupitre des harmonies universelles, joue sur l'immense clavier stellaire, un concerto où viennent danser les planètes …

Eric, lui, a tiré sa révérence à ce monde qu'il est venu visiter en tant que messager de l'au-delà pour témoigner de la grandeur et de la beauté de ces mondes inconnus que tentent d'effleurer les flèches érigées au sommet des cathédrales qu'il aimait tant...

 

C'est bien le temps des communions entre les émanations provenant de l'infinie voûte bleue et et la coupe réceptacle des pensées qui nous aspirent vers les hauteurs...

 

Bon Été à Toutes et à Tous.

 

Mai 2012

En Mai point on ne remet,

Ce qu'au jour devons faire...

Ne rueront des quatre fers,

Les plus ardents Mulets...

Le temps est aux affaires,

Où vile humeur est boulet.

Le Ciel embrasse la terre,

La Rose, au Cœur, s'y plaît !...

 

 

Avril 2012

 

Ce que l'on attend du temps et ce qui nous en revient est souvent aléatoire, rarement en phase avec nos espérances…

C'est ainsi… et, alors que nous comptions avoir un beau mois d'avril se manifestant en belles journées ensoleillées tout à fait dans le prolongement de celles très printanières du mois de Mars, c'est, au contraire un temps de giboulées particulièrement pluvieux et venteux que nous avons eu à subir tout au cours de ces 30 jours d'Avril ...

 

Le temps espace, celui qui nous éloigne des événements grandioses ou tragiques, des faits marquant de nos vies, est ponctué d'anniversaires qui nous réjouissent et nous émeuvent, ou bien nous font frissonner d'horreurs... et dans ce sens douloureux, le temps est Titanesque parfois !...

 

Mais il peut aussi, quand on en remonte le cours, faire émerger l'essentiel d'une existence peu ordinaire . On revient à croiser un destin hors norme qui nous invite à réviser toutes les conditions de notre humanité engagée dans une époque de grande agitation …

 

Avril et reprendre le fil du courant pour remettre à flot toute cette dignité de nos personnes malmenées par l’accélération et la précipitation du temps que l'on maîtrise de moins en moins en dépit de nos exigences et de nos attentes les plus mesurées...

 

Si on ne veut pas subir le temps et ses aléas, alors il faut savoir composer avec eux, bon an, mal an...

 

 

Mars 2012

Mars … dieu de la guerre... c'est, Ares chez les Grecs …

La guerre !... Elle semble déclarée entre les hommes... de pas bonne volonté…

Accusations tous azimuts, vifs reproches, dénonciations, mise en exergue des manquements et des défauts de chacun, coups bas, revers imprévisibles... tout est permis pendant la campagne pestilentielle … oh pardon ! Présidentielle !...

 

Dire du bien des hommes, parler de ce qui est bon, juste, noble dans l'humain qui fait l'homme et la femme … a qui on alloue une journée pour ne penser qu'à Elle … Elles qui espèrent tant que s'établisse la parité et l'égalité des salaires pour un travail identique et aussi bien accompli sinon mieux que celui exécuté par les hommes…

Tiens, il y a eu ce film sur Canal + : « We Want Sex Equality » … En Été 1968, menées par Rita O'Grady , les 187 ouvrières de l'usine Ford à Dagenhman, en Angleterre, se mettent pour la première fois en grève afin d'obtenir des salaires égaux à celui des hommes … Jusqu’au boutistes , avec ténacité, probité, elles résistent aux blocages de dirigeants intraitables et vont finalement obtenir gain de cause en s'adressant à la Secrétaire d'état Travailliste Barbara Castle...

Bravo Mesdame ! Nous admirons votre courage et votre dignité dans ce combat contre des chefs obtus et machistes en diable...

 

Et, comme pour honorer cette bravoure féminine, voici qu'au cours de ce mois on a pu admirer Vénus en alignement avec un magnifique croissant de Lune, Une Vénus éblouissante, brillante, bien visible vers l'Ouest, à la nuit tombée... un spectacle remarquable surtout ce 26 Mars dernier. Vénus fait la pige à Mars qui, à l'opposé se rapproche de Régulus … Le ciel nous étonne et nous tire vers le haut... nous en avons tant besoin …

 

Et puis, ce 21 Mars, c'était la journée des personnes affectées par la « Trisomie 21 » … Être autrement et Être vraiment voilà qui nous étonne également …. Et il y a de quoi s'étonner jusqu'à l'admiration … mais de ceci, nous reparlerons volontiers, au cours du mois à venir...

 

 

Février 2012

L'Hiver, on allait l'oublier, comme ne faisant plus partie de nos quatre saisons normalement en vigueur en zone de climat tempéré de l' hémisphère Nord...

Eh bien lui, ce coquin, s'est rappelé à nous avec une vigueur inattendue dans la foulée de ces mois juste passés : Décembre et Janvier exceptionnellement doux...

Depuis le Dimanche 29 janvier, la neige a fait son apparition et a recouvert notre douce France d'un manteau blanc, bien épais, en certaines régions. Notre Poitou ne fut pas épargné...

Et avec ça, un froid polaire fait que cette neige ne fond pas. Depuis une dizaine de jours nos paysages s'illuminent sous cette blancheur étincelante …

Il faut remonter à Février 1956 pour retrouver de tels frimas !…

On grelotte dans les chaumières... Un nombre croissant de personnes n'a plus les moyens de se chauffer tellement l'énergie calorique coûte chère et devient inaccessible aux nécessiteux, aux travailleurs de plus en plus pauvres...

Froid dehors, froid dedans !... Campagnes figées par le gel pour horizon mais aussi campagne brûlante de mots qui claquent et arides de propos acerbes et secs à l'horizon électoral …

Les Pigeons, eux, ressèrent les rangs, ils ont compris que pour se tenir au chaud, il faut se rapprocher les uns des autres...
Les Pigeons, eux, ressèrent les rangs, ils ont compris que pour se tenir au chaud, il faut se rapprocher les uns des autres...

Les Pigeons, eux, ressèrent les rangs, ils ont compris que pour se tenir au chaud, il faut se rapprocher les uns des autres...

Rien à ajouter à ce programme … laissons Dame Nature œuvrer à sa guise et cachons nos oreilles sous nos bonnets … l'hiver veut que l'on se couvre la tête même quand il convient de la garder froide...

 

 

Janvier 2012

- Une année de tumultes ?...  Une année de grands changements ?...
- Une année d'humanisme guidé par la Raison du Cœur pour, chaque Citoyen de la  Terre, de la sorte, illuminer chaque Saison… Oui, ceci, Tous, nous le souhaitons vivement ! ... 

 

Décembre  2011

Un mois de douces musiques, de vibrations intérieures,  de cordes sensibles, et d'élans du cœur…

Noël vient là, juste à temps, pour bien passer d'une année à l'autre …

Nos Cœurs sont des Violons sur lesquels des Archets célestes jouent les magnifiques Airs de Noël … Soyons Heureux !

 

Novembre 2011

Novembre est un mois bien sombre,

Il y a peu de lumière et beaucoup d'ombre …

 

C'est bien vrai cela ! …

Le Farfadet en a éprouvé l'inconfortable singularité

car sa vision brusquement, en fut bien altéré...

 

Le 8 novembre 2011, une impromptue fissure à la rétine entraîne un saignement dans l’œil gauche où pénètre des impuretés... troublant gravement sa vue, car déjà, son œil droit depuis toujours est déficient ( à peine 1/10ème …)

 

D'abord en urgence, des déplacements hebdomadaires au CHU de Poitiers  pour examen puis des séances de rayons laser pour suturer la fissure, suivies d'une période de rémission pour que se dissolve les impuretés dans l’œil (Au moins 4 semaines) ont fait que le Farfadet n'a pu se servir de son ordinateur pendant toute cette période

 

Aujourd'hui il y a une nette amélioration, mais l’avertissement est sévère... il faut arrêter de solliciter par trop ma vision en évitant les séances prolongées devant l'écran de mon ordinateur …

 

J'en suis profondément désolé et donc ne m'en tiens qu'au stricte nécessaire …

En conséquence, beaucoup moins d'articles seront publiés dans ces pages ...

 

Amitiés à Tous. Passez des bonnes fêtes de fin d'année ...

 

Octobre 2011

Octo ... Huit ... et pourtant Octobre est le 10ième mois de l'année ...

Cela parait invraisemblable... sauf si l'on fait partir l'année au moment du Printemps ... lorsque tout renaît et que la Nature se pare de ses fins atours ...

En Octobre, inversement elle s'effeuille mais avant, passe par un embrasement qui l'empourpre et qui nous fait chaud au cœur ...

C'est le temps des promenades : des longues marches comme celles des soudards dans les rangs Huguenots et Catholiques qui sen sont allés à Moncontour pour en découdre furieusement en Octobre 1569... mais aussi des ballades en forêt comme celles faîtes dans cette magnifique hêtraie de Lyons …

L'hiver s'approche où tout semble mourir … « mais en nos cœur s'éveille, l'Astre de l'Avenir ... »

 

Septembre 2011

C'est le temps de la Rentrée ... mais on voyage encore avec les souvenirs des Étés passés ...

Refaire la route en images puisées au fond de sa mémoire ...

Voix chaudes au cœur de l’Été où "Carmen" nous embrase ...

Voies brûlées sous le feu mécanique d'une 4 L qui bat de l'aile …

Voici l’Été à l'heure de son déclin...

Alors il me revient cette poésie toute simple … une belle reprise du « Bouleau » ...

 

Beaux jourx de Septembre
D’or de miel et d’ambre,
Dont l’immense ciel
Semble une coquille
Où s’irise et brille
L’or, l’ambre et le miel !

Parfois le vent cueille,
Aux bois une feuille
De miel, d’ambre et d’or,
Qui tournoie, et douce,
Effleure la mousse
Et voltige encor,

Puis se pose lente,
Sur la berge en pente
Au pied d’un bouleau,
D’un bouleau qui cambre
Au ciel de Septembre
Son reflet dans l’eau
De miel, d’or et d’ambre.

Fernand Gregh (Le Mot du Monde 1957)

 

Aoüt 2011

En Août, toujours trace ta route !...

Chemin faisant, ne reste "out",

A fond de cale ou bien en soute,

Voyage voyage, sans aucun doute ! ...

 

Juillet 2011

C'est le temps des vacances et des ballades … en tenue légère qui vole au vent, au grand air brassé par une vénérable torpédo de course  comme celles qui, en 1903 soulevaient des nuages de poussière sur la route N10 entre Paris et Bordeaux, ou bien  en Quatre "L" pour franchir les hauts cols des montagnes d'Autriche... un vrai tourbillon festif propice à l'évasion qui lie le rêve à la réalité ...

 

Juin 2011

En Juin, va et prend ce qui vient

Mais ne reste en chemin ...

 

Mai 2011

En Mai fais ce qu'il te plait ..

Mais assume tes regrets ...

 

Joli mois,

Plein d'émois !,

Ne reste coit,

Vis toutes joies.!...

 

Quoi qu'il en soit,

Assume tes choix !

Fais ce que doit,

Qu'on ne te montre du doigt !...

 

Avril 2011

"En Avril ne te découvre pas d'un fil" mentionne le dicton... 

La météo, d'une pichenette, nous en fait le démenti et, si frilosité, il doit y avoir, celle-ci tient au manque d'enthousiasme de nos contemporains pour retrouver le sourire en dépit de l'annonce simpiterelle des situations désatreuses qui émaillent l'information du moment ...

Basta ! Le soleil nous sourit, alors tournons vers lui nos faces illuminées par une confiance dans l'avenir dont le point de départ se fonde au plus profond de notre être .

Courage au Coeur viendra bien à bout de toutes rages et folies !,..

Mettons de la Couleur au Monde, il en sera plus Beau !...

 

Mars 2011

Une journée dédiée à la Femme est-ce suffisant ?... Ne serait-ce pas chaque jour que nous devrions accorder aux Femmes, considération respect et honneur ?

 

Printemps des Femmes,

Ne rime avec infâme ...

Ô Choeurs des Femmes,

Ô si belles âmes,

Avivez, en vos coeurs, la Flamme,

Que fleurissent vos Libertés !

 

Février 2011

5 ans de blog !...Un lustre !...

En regardant dans le rétroviseur du temps, on constate que bien du chemin a été parcouru depuis la première publication ... En conséquence, Il y a matière à lire et à découvrir, je pense ...

Le temps est venu de faire une pause, de souffler un peu avant de poursuivre, car la route n'est pas terminée.

Toutefois cette année, pour ce blog, sera une année sabbatique et donc la publication d'articles se fera à très petite dose , peut-être à raison d'un seul article par mois inspiré par la thématique abordée au début de cette année :" le Beau le Bien Le Vrai". Une magnifique Triade pour conduirer ses réflexions, ou ses méditations, en phase avec ce que nos "Yeux du Coeur" tentent de percevoir dans ce Monde 'où le Merveilleux est bien réel et manifeste si on sait y être attentif .

Je vous dis alors, au plaisir chers lecteurs et lectrices de passage,  vous êtes toujours les bienvenus sur ces pages.

Amicalement à Tous et à Toutes

Farfadet 86 ...

 

Janvier 2011

Tiens, aujourd’hui, 1er janvier, Alain Mimoun, né à El Telagh en Algérie, le 1er janvier 1921 fête donc ses  90 ans !

Qui se souvient d’Alain Mimoun ?

C’est un de nos plus grands champions, un extraordinaire coureur de fond qui a gagné la médaille d’or du  marathon aux Jeux Olympiques de Melbourne en 1956.

Citoyen fidèle et dévoué à la cause française il a été décoré de la croix de guerre pour ses faits de bravoures au cours de la dernière grande guerre, il est aussi grand officier de la légion d’honneur .

Alain Mimoun est un bel exemple de courage, de dévouement et de longévité… Une vie vouée au sport et à ce que celui-ci représente comme noblesse.

Le dépassement de soi est une route à suivre dans sa sublime foulée …

Ainsi va le temps… alors souhaitons qu’un tel esprit ainsi pétri de force tranquille et de  dignité nous accompagne tout au cours de cette année dont, ce samedi matin, à l’heure 0, nous avons franchi le seuil …

 

Décembre 2010

Neige en Hiver... fait le Fait Divers !...

 

Si aujourd'hui, à terre, on se vautre,

C'est qu'on n'a pas passé le balai...

C'est toujours de la faute à l'autre

Qui n'a pas fait ce qu'il fallait...

 

Moi, ça ne me concerne pas,

Je ne suis pas formé pour ça...

Aux responsables, sonnons le glas,

Qui ne nous préservent du verglas !...

 

Neige et blabla

Vous jettent un coup de froid !...

 

Bibi Frigodin* 

 

* l' ami des "Pieds Gelés"

 

Novembre 2010

Onzième mois de l'année ...

Tiens, ça me rappelle Onzain* ...

Quel rapport  ???

Bah, Onze - Un !...

Onze - Un ???

ça fait un tas de "uns" ça !

Comment ?

11 - 1 ... que des "uns" ...

Oui mais les autres ...

Quoi les autres? Qui  ?

Bah les Autres ...

Ah les autres ! Ah mais c'est qu'il y en a plein des autres ce mois ci, pensez donc ... et là, on va parler quarantaine, j'vous dis pas ...

???

D'abord 9/11/1970, Notre Grand Charles, Le Général de Gaulle quitte ce monde et ça c'est un grand moment de notre histoire. Que l'on pense ce que l'on veut de cet homme, il fut un élément charnière dans l'Histoire du siècle dernier et certainement à la jonction de deux types de société, car il y a effetivement un "avant de Gaulle" et un "après de Gaulle" savez-vous ?

Ah bon !... 

Et puis, n'oublions pas cette autre grande figure de la Gaule ...

Encore lui !

Non pas de Gaulle mais la Gaule, cette fois...

La Gaule  en générale ...

Non, pas en "général" mais en "circuitor" ...

En circuitor ?

Oui, un circuitor, c'était un officier Romain...

Ah un Rom Hun !

!!!! ... Saint Martin  ça ne vous dit donc rien bande d'ignorants!

Euh !...

Saint Martin, le treizième apôtre, connu comme l'Apôtre des Gaules, celui qui a partagé son manteau - Le grand patron de notre Nation... plus qu'une légende, une icône représentative du don de soi ...

Don de soi et don de sa vie pour son pays comme ces centaines de milliers de "poilus" morts pour la France pendant la terrible Première Grande Guerre dont on  commémore le souvenir de ses Enfants sacrifiés, chaque 11 Novembre, le jour de la Saint Martin ...

Saint Martin ... c'est aussi comme beaucoup de lieux-dits, un parc, un Centre où j'arrivais le 31 Octobre 1965, voilà 45 ans,  prenant mon service le lendemain le 1er Novembre . 

Les pensionnaires sculptaient des betteraves pour s'en servir comme lanternes à fixer au bout d'un bâton, lanternes devant guider nos pas au cours d'une ronde de nuit, sur les charmilles circonscrivant les lieux, ce soir du 11 novembre, jour de la Saint-Martin ...

 

NB : *Onzain, localité du Loir & Cher, sur la rive droite de la Loire face à Chaumont où nous avions effectués deux séjours vacances en transfert avec nos résidents  en 1998 et 1999...

 

Octobre 2010

Sous le signe de la Balance ,

Vient le temps des fragiles équilibres ...

Nous voici pris dans la spirale descendante... 

Entamant le périlleux voyage,

Qui nous entraîne au fond de soi ... 

Comme la feuille d'automne emportée par le vent,

On chute en tourbillonnant

Au-dessus des abysses de l'angoisse ...

Et du Haut vers le Bas,

Cet écho qui ne finit pas : 

Homme connais-toi !

 

Septembre 2010

 

Éditoriaux

Vive la rentrée !...

Autour les frondaisons brunissent, le soleil infléchit sa course dans un ciel encore bien bleu, une ambiance couleur miel, berce les beaux jours de Septembre...

Plus loin, des hommes s'invectivent, se font des misères, et ici, à Mirebeau , les pigeons ont repris possession des toits qui dominent la contrée .

Pourquoi tout ça changerait hein ! ... le monde, ses turpitudes et les frasques de ses créatures les plus évoluées...

Oui, tout semble se répéter invariablement même avec des acteurs nouveaux ... les choses ne changent pas ainsi au moindre claquement de doigts comme par enchantement ...

"C'est bien trivial ce que tu nous contes là , Farfadet !"

Certes, ... mais la petite voix lutine de ma conscience me dit que ce ne sont pas les apparences qu'il faut considérer, ni les bruits de la cacophonie du moment qu'il faut ouïr , mais ce qui se contemple et s'entend avec les yeux et les oreilles du coeur quand c'est lui qui pilote nos regards et notre écoute... alors, il y a de fortes chances qu'il dirige également nos pensées et prenne la parole bien à propos pour faire s'exprimer l'Amour dont les humains et ce Monde ont tant besoin .

 

Août 2010

Mirebeau 6 Août 2010 ...

Nous voici au coeur de l'été ...

Chaleur, luminosité , farniente, moisson ... la saison nous vient en pente douce ...

Moments de rêveries et d'exaltation d'où la froide raison est exclue ... Moments de complicité, d'intimité où l'on fusionne avec la Nature et aussi sa nature ... naturellement ...

Des souvenirs il y en a toujours au moment de l'été .. ceux de voyages faits par le passé épiques et attiques ... mais aussi des moments d'un vécu chaud dedans et chaud dehors ; la vie continue là et ailleurs, hier, maintenant et demain ... bref, à la Rentrée, on reprendra la main ...

Bon, à un moment il faudra bien que je vous conte la suite "Des Bergers et des Rois"

Aujourd'hui le fondateur du Centre Saint Martin, Georges Ducommun, aurait 90 ans, mes chaleureuses pensées vont vers lui, au coeur des étoiles ...

Certaines sont filantes, ce soir ...

Féeriques sont ces nuits d'Août !...

 

Juillet 2010

Torpeur de l'Eté enfin installé...

Brouhaha, rumeurs, "dégoisages" d'un monde en effervescence s'embrasant pour des peccadilles, des mesquineries, des valeurs d'un autre âge qui hélas, ont toujours cours... en bourse notamment ...

On s'égratigne à tout va sous la griffe acérée des mots provoquant sans cesse des nouveaux maux...

Aurait-on encore, sous le coup de l'opportunité conjugué à l'arrogance, assez de courage et d'insolence pour écrire encore et encore ; sachant que l'on va ajouter des mots aux mots et donc, faire chorus avec les râleurs impénitents pour conspuer tous ceux qui sont responsables de ces désastres moraux, lesquels minent nos espoirs dans une vie que tous, souhaitons meilleure ?

 

Ici, j'ouvre ce premier mois des vacances avec les pages d'un roman tout simple et fort de la vie passée qu'il contient, pour se souvenir que nos parents, os aïeux, ont beaucoup donné de leur sueur et aussi de leur sang pour que nous vivions dans un monde meilleur... en sommes-nous dignes ? Leu en sommes nous reconnaissants ?

 

A chacun de répondre avec sa conscience, qui, espérons-le, soit suivie de bonne volonté ...

 

Juin 2010

 L'été est tout proche ...

 

Tandis que les lycéens des classes terminales, bachotent à tout va, bon nombre de retraités ont déjà pris la route des vacances avant le grand rush estival des deux mois à suivre...

 

Non, cette fois, je n'écrirai rien au sujet de la Coupe du Monde de Football qui d'ici deux jours va se dérouler en Afrique du Sud. Ce n'est pas que le sujet ne soit pas digne d'intérêt mais parce que pour en écrire les compte-rendus des matchs, les médias, en nombre, ne tariront pas de commentaires et seront, en plus, assistés par tous les mordus de ce sport qui déposeront des centaines de milliers de billets sur leurs blogs ...

 

Non, ici, je compte faire parler mes souvenirs, comme c'est souvent le cas sur ces pages, mais cette fois, en évoquant des événements remontant à, exactement, 10 ans, événements qui ont bouleversé notre fin de carrière...  Du coup, ce sera une excellente occasion pour reprendre la saga "Des Bergers et des Rois"  entamés il y a plusieurs mois et qui mérite bien une suite ... 

 

Bon été à Vous Tou(te)s cher(e)s lecteur(trice)s !

 

Mai 2010

Bonjour à Vous Tou(te)s cher(e)s lecteurs et lectrices ...

 

Ce petit billet, juste  pour vous dire qu'en ce moment, le Farfadet, moins présent sur ces  pages, ne vous oublie pas et vous rendra visite dès qu'il le pourra ...

 

Lui, en tant qu'auteur,  se limite pour l'instant, à ne publier qu'un à deux articles par mois sur le "Mirebalais Indépendant" que, rassurez-vous, il ne laisse pas en plan...

 

Au plaisir de vous lire et de celui vous procurant, en retour, quelques bons instants de lecture .

 

 

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog