Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Il y a 130 ans ...

mouvance-tricoloreLa Fête Nationale célébrant l’Institution Républicaine de notre Nation  n’a été décrétée  comme telle que sur proposition du député de la Seine Benjamin Raspail. Cette proposition de loi, déposée le 21 Mai 1880, est votée le 6 Juillet 1880 et proclame donc le 14 Juillet comme Fête Nationale.

Ainsi sous la 3ème République, le 14 Juillet 1880, Jules Grévy, alors  Président de la République, remet solennellement le Drapeau Tricolore à tous les Corps de l’État.

Il faut savoir qu’à dater de cette journée, la Fête Nationale ainsi décrétée, célèbre, non pas la « Prise de la Bastille « (14 Juillet 1789) mais la Fête de la Fédération qui eut lieu l’année suivante, le 14 Juillet 1790 .

Cette image jointe, reproduction du tableau de Claude Monet « La Rue Montorgueil » semble commémorer l’événement « Fête Nationale ». Il n’en n’est rien car, au moment où il peint cette scène depuis une fenêtre surplombant la rue, la Fête Nationale n’est pas encore fixée à la date du 14 Juillet ; il s’agit, ici, de d’une toile exécutée le 30 Juin 1878 à l’occasion de la clôture de l’Exposition Universelle …

Il n’empêche que ce tableau d’une merveilleuse mouvance tricolore  « colle » parfaitement à l’esprit festif  louant la République de cette façon merveilleusement impressionniste  qui lie vertu institutionnelle et liesse populaire…

En outre, il faut savoir que « La Marseillaise » déclarée comme Chant National le 14 Juillet 1795 ne sera adoptée comme Hymne National qu’en 1879.

--------------------- 

Nation, Patrie, Citoyen, Etat, République, Démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité, Justice, Droit, Devoir… quel sens donnons nous à ces mots aujourd’hui ?…   

Ce 14 Juillet est la date historique retenue pour notre Fête Nationale célébrant la République née dans la tourmente révolutionnaire qui a violemment agité la dernière décennie du 18ième siècle, provoqué de terribles soubresauts dans la société du 19ième puis, tressailli des plus profondes réformes au cours du 20ième pour parvenir jusqu’à nous en ce début de 21ième, désignée comme la Vième du genre depuis sa création …

Tout un programme politique, social, économique et culturel accompagne l’esprit Républicain qui veut que ces composants, ci avant désignés, soient le fruit d’une élaboration consentie et approuvée par le peuple souverain… idéal démocratique qui n’en demeure pas moins une utopie car, même avec l’écho des majorités,  ce sont les élus aux postes clés de la République qui détiennent les rênes du pouvoir. 

Mais le peuple est consulté pour toutes nouvelles mesures à faire entrer dans le cadre institutionnel et chaque citoyen, par droit de vote, est alors en mesure de donner son accord ou apposer son veto dans la promulgation des lois et décrets, lors de suffrages directs ou indirects.

Mais, à travers ces lignes, il ne s’agit pas de faire un cours d’Histoire associé à un cours d’instruction civique mais, puisque c’est le jour, chacun a la possibilité, au moins, un instant, de  méditer un peu sur ce que représente à travers ces concepts, ce que nous avons approuvé, développé depuis maintenant plus de deux siècles et que nous reconnaissons comme porteurs des Vertus Républicaines …

« Tous les hommes naissent libres et égaux en Droits…» … mais aussi en Devoirs … non ?...

Ce matin, ayant suivi à la télé, le remarquable défilé militaire sur les Champs Elysées, éblouissantes parades d’uniformes des différents corps d’armées, elles gardiennes de notre Constitution et de nos Libertés chéries, Elite des troupes qui marchent au pas cadencé, bien à l’unisson, je me suis fait cette réflexion que ces personnes engagées sous l’égide de notre vertueuse République, sont effectivement au premier rangs de tous nos fonctionnaires, eux, elles, les premiers serviteurs de cette Mère Patrie, chacun de ceux-ci, se devant en tout premier lieu, être profondément animé par le sens vrai du Devoir…

Si, à cet ordre magnifique, somptueux et rigoureux dans le maintien et la promotion de l’efficacité autant que du prestige de notre pays, nous juxtaposons les couacs politiques, sociaux et citoyens de ces dernières semaines, on se dit soudain, qu’à l’inverse, le quidam isolé ou rassemblé avec d’autres sous les étendards des contestations, revendications et insatisfactions perpétuelles, animés par tant d’esprits grincheux, revanchards, et frondeurs, lui et ceux-là, n’envisagent que le seul bout de la lorgnette axé sur les « Droits », qu’un monde grouillant de médias, attise à grands coups de titres flamboyants à la "Une"  …

Adieu Vertus, le monde devient fou et aveugle à force d’égoïsme et de quête de bien être prévalant sur toutes les harmonies qui doivent régir la vie en société, en communauté, en Nations et en Peuples digne de ce nom !…

En ce jour de Fête Nationale que chacun sache qu’il est coresponsable du Devenir de sa Nation et de la place qu’elle doit tenir dans un Monde que l’on voudrait Civilisé …

A ce titre, les mots alignés en préambule de cette deuxième partie du présent texte, doivent être, l’un après l’autre, déposés au fond de chaque cœur pour y être intensément médités afin de transcender nos agissements futurs en tant que Citoyen mais surtout en tant qu’Homme d'Honneur, véritablement Libre et Responsable. 

 

Bon 14 Juillet à Tou(te)s !

 

 

Commenter cet article

marie-claude 19/07/2010 23:54



très, très en retard ...


une bonne fête à mes amis de France !



GénéaBlog86 19/07/2010 22:28



Voici ici une bien belle démonstration du mal qui ronge notre Nation. Le citoyen a des droits et ne voit plus que ses droits quitte à s'en créer de nouveaux, pour son bien être personnel,
matériel et égoïste ! Il a bien souvent oublié qu'il a aussi des devoirs et pour s'en passer prétexte qu'il n'est pas responsable et que d'autres le feront à sa place !


L'éducation civique des écoliers devrait faire un grand retour en milieu scolaire, pour garantir des bases solides de valeurs. Les parents qui ont complètement démissionnés de leurs devoirs
d'ascendants pourraient aussi se voir affliger à titre de peine d'un stage de citoyenneté intégrant cette matière...



... Quichottine en pause ... 18/07/2010 22:23



Si...


Si les mots n'étaient pas vains, si chacun y mettait un peu du sien, en se souvenant des droits et des devoirs assortis des citoyens, nous ferions sans doute un grand pas en avant.


 


Mais... mais il faut aussi que l'exemple vienne de ceux qui ont le pouvoir.


Ne demande pas à un enfant de respecter les règles lorsque les parents les bafouent.


 


Pas facile de faire remonter tout du bas de l'échelle...


 


Cependant, je veux croire que c'est encore possible, avec seulement un peu de bonne volonté et d'espoir à défaut de foi.


 


Bonne soirée à vous deux. Bises amicales.



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog