Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Patrimoine

 

TdF-carte-2012Voilà, la Grande Boucle... bouclée… bien que, cette année, l’ensemble du parcours de ce 99ème  Tour de France ne bouclait pas vraiment, sa sinuosité comme vous pouvez le vérifier sur la carte jointe, se déroulait plus au Nord, à l’Est et au Sud qu’à l’Ouest qui a été dédaigné…  Les boucles, c’est dans les Alpes et dans les Pyrénées qu’elles ont été réalisées lors d’étapes où nos grimpeurs ont brillé… 

Mais, il faut être en selle penché sur son guidon et bien en appui sur ses pédales pour mesurer l’étendue de la performance, lorsque chaque jour, pendant trois semaines, on doit parcourir jusqu’à 230 kilomètres d’étape en tenant une moyenne qui frise les 45 km/h et quand au cours de certaines de ces étapes, vous avez à franchir plusieurs cols de haute montagne à des altitudes où l’oxygène se raréfie, les montées en lacets s’effectuant sur une trentaine de kilomètres, ayant à gravir des côtes dépassant les 13%  puis, ayant produit des efforts hors normes pour grimper jusqu’à ces sommets vertigineux au milieu d’une foule en délire, dévaler les pentes, au revers, à plus de 90 Km/h, oui, vraiment, cet exercice là, n’est pas à la portée du cycliste lambda fut-il un inconditionnel du vélo… 

Tour de France, l’épreuve reine pour le gratin du sport cycliste mondial, fêtera sa 100ème édition l’an prochain. Sa déjà longue histoire est féconde en péripéties et prouesses surhumaines mais aussi en drames eux, inhumains…

 

Voilà plusieurs années que je suis ce Tour de France, chaque après-midi devant ma télé, confortablement installé dans mon fauteuil relax, mon cœur n’ayant à battre que sous le coup de l’émotion pour encourager à distance l’un de nos champions nationaux s’étant échappé au bon moment et qui finit la course, seul en tête, après une escapade héroïque de plus de 150 kilomètres… Lui, alors vainqueur de l’étape du jour a le souffle coupé, les jambes en feu, le corps fumant et agité de milliers de vibrations… il a produit un effort dantesque quand moi je suis bien frais et reposé dans mon fauteuil… Je devrai avoir honte, ne pensez-vous pas ?...

 

Tdf-vu-du-ciel-1.gifCe Tour est incontestablement la Fête de l’Eté qui rassemble le plus de spectateurs sur  des distances considérables. Un événement annuel unique en son genre avec ses clameurs, ses bravos, ses démonstrations d’enthousiasme des supporters massés le long des routes. Cette formidable liesse populaire nous réconcilie avec le genre humain, avec nos voisins également, nous trouvant proches, sur nos pas de portes quand, par bonheur, le Tour vient à passer dans notre village dont le nom autant que l’existence, en temps ordinaire, restent méconnu du grand public…

 

Et pour ceux, aussi nombreux, passionnés par cette grande fête, qui n’ont pas la chance d’habiter la localité traversée par le Tour, il y a la retransmission télévisuelle intégrale de chaque étape depuis le joyeux top départ du matin jusqu’à l’arrivée sous les hourras, en fin d’après-midi. Et là encore, les performances sont à souligner en lettres d’or. Chapeau bas à vous messieurs mesdames les techniciens, messieurs les reporters et caméramans qui suivez le Tour sur le tansad d’une moto dans des positions inconfortables pour nous produire les images en gros plan des échappés du jour et à vous enfin, qui pilotez avec virtuosité l’hélico pour nous retransmettre les vues du ciel du peloton ahanant mais aussi celles de tant de splendeurs : paysages et édifices qui font notre France si belle !...   

 

Tdf-vu-du-ciel--3.gifOui, je me régale autant de ce spectacle de notre pays vu du ciel auquel les commentateurs de la course ne sont pas insensibles et qui nous décrivent avec des mots simples et justes des lieux que nous n’avions pas fréquentés, des églises dont nous ignorions la dédicace, des châteaux dont nous ne connaissions pas l’histoire. La Culture servie par le Sport voilà qui innove vraiment !… A allure de sénateur, on survole ces routes du Tour, des chemins que nous n’aurions sans doute jamais pris, hors ces circonstances. Images de notre France qui nous émerveillent. Oui nous restons sous le charme de notre monde vu d’en haut comme le perçoivent, dans leur libre vol, les oiseaux…  

Tours rondes, tours carrées, tours polygonales, tours crénelées, tours élancées, tours pyramidales, tours coiffées de fins clochers, tours du passé si majestueusement présentes, dignes élévations au cœur de nos villages, sublimes flèches de nos citées, et tour Effel à l’arrivée ! Le Tour entoure… le Tour en tours… mais quel bonheur !...    

 

chateau-de-foix--vu-du-cielMerci à vous concurrents valeureux sur vos flamboyants bicycles, merci à vous équipes  teams et management, merci à vous organisateurs, à vous tous, suiveurs vigilants et prévenants, reporters et publicistes amuseurs de la caravane chamarrée de musique et de rutilance, merci à vous caméramans intrépides à l’œil perspicace qui nous produisez ces images fantastiques tantôt au cœur de l’événement, tantôt au-dessus de la course dans l’Aile qui en immortalise le souvenir…

 

Je ne terminerai pas ce billet sur la note du chauvinisme franchouillard car hier soir, au terme de l'ultime étape, sur nos Champs Elysées, dans le vibrato d’une voix féminine, a retenti le « God Save the Queen »… Dieu sauve la Reine…  et qu’il nous garde "la petite reine » !...  

 

Bradley-Wiggins-Maillot-Jau.gif 

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog