Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Automania

Le weekend, suivant le 14 Juillet, nos enfants sont revenus d’un séjour en Toscane, rapportant dans leurs bagages des milliers de photos de cette magnifique région de l’Italie où des trésors d’architectures et autres œuvres d’arts sculpturales et picturales sont exposés à la vue des nombreux touristes qui parcourent ces merveilleuses villes et bourgades baignées de soleil et illuminées par des édifices de renom …

Alors, à leur retour, nous les parents, avons eu droit à la projection intégrale nous faisant découvrir toutes ces splendeurs et à quelques petits cadeaux souvenir. Parmi ceux-ci, pour mettre dans ma vitrine de miniatures, dans une même boite d’emballage, deux modèles réduits de la Fiat 500 des années « 50/60 » et sa réplique contemporaine qui de nos jours, connaît un franc succès.

DSCN4929.jpg

Bien que n’ayant jamais possédé de Fiat, heureux comme un gamin dès réception de ce croquignolet cadeau, je viens vous conter là ce que pour moi, évoque comme souvenirs, cette populaire petite auto, l’initiale et celle remise au goût du jour …

Mais avant cela, un peu d’histoire s’impose :
La Société Anonyme « Fabbrica Italiana Automobili Torino » est fondée le 11 Juillet 1899. Parmi les membres du conseil d’administration figure déjà un certain Giovanni Agnelli. Très tôt cet ingénieux industriel se révèle l’élément moteur le plus dynamique de cette nouvelle entreprise qui, sous sa férule, connaîtra un essor constant.

De nombreux modèles parfois très sportifs au cours des décennies suivantes établiront la renommée de la firme Turinoise dont l’expansion croissante, au cours des années 60/70 en fera le constructeur généraliste le plus important d’Europe devant le groupe Volkswagen…

C’est dans la conjoncture peu favorable du milieu des années « 30 » entre crise économique mondiale et crise sociale en Europe, tandis que des bruits de bottes retentissent vivement Outre-Rhin, que le Sénateur Agnelli  président du groupe FIAT, pour répondre aux besoins  d’un marché visant les classes populaires, commande à l’ingénieur maison Dante Giacosa de réaliser une petite auto ne dépassant pas le coût de 5000 Lires au moment où le modèle standard « Ballila », à la même époque, est vendu à un prix frisant les 13 000 Lires …

DSCN4940.jpg


Le 15 Juin 1936 nait la première FIAT 500 dite Topolino.
 

DSCN4952

C’est d’ores et déjà la plus petite voiture du monde. De structure classique, caisse reposant sur châssis, le moteur 4 cylindres de 569 cm3 refroidi par eau disposé en porte à faux avant qui l’équipe, lui permet alors de transporter 2 passagers et 50 kg de bagages à 85 km/h en avec une consommation n’excèdent pas  6 l. d'essence aux 100 km.
Seul hic les 5000 Lires du prix estimé au départ de cette étude, sont nettement dépassés, l’auto étant cédée contre la somme de 8900 lires ce qui, néanmoins, en fait la voiture la moins chère du Marché Italien. Elle sera produite en grande série jusque dans les années d’après guerre où un modèle plus puissant « 500 C » et un break « Belvédère » prolongeront la carrière de cette sympathique petite auto ayant son alter-ego Française produite par SIMCA, bien connue sous l’appellation « Simca 5 » puis « Simca 6 ». Plus de 500 000 exemplaires sont produits de 1936 à 1955, un record pour l'époque.

 

DSCN4956

C’est au milieu des années « 50 »  que la Topolino  est remplacée par un modèle inédit la « 600 » qui adopte une architecture nouvelle, la coque autoporteuse repose sur des suspensions à roues indépendantes avec lames transversales et triangles combinés à des ressorts hélicoïdaux à l’arrière . le groupe moto propulseur  étant lui disposé en porte-à-faux arrière.
Cette petite voiture, vendue moins chère que la Topolino va motoriser l’Italie entière et, au delà des frontières, permettre à des générations entières de goûter aux joies de la conduite automobile … 

 

 

En 1957, la Nova 500 dont la carrosserie de juste 3 mètres est équipée d’un bicylindre refroidi par air développant une puissance de 13 ch. et affiché à un prix inférieur à 500 000 Lires  ( 600 000 pour la « 600 »), deviendra accessible à une clientèle qui d’ordinaire roule en scooter…
Ce modèle aboutit très vite à l’évolution plus connue sous appellation de FIAT 500L  

Catactéristiques Techniques  FIAT 500 Nova

MOTEUR :

DSCN4927.jpg

Type : 110F 000
Puissance adm. en France: 3 CV
Nombre et disposition des  cylindres: 2 en ligne, 4 temps disposé  en porte à faux arrière
Matériau bloc culasse: Aluminium
Alésage*course: 67.4*70mm
Cylindrée: 499.5 cm3
Taux de compression: 7.1 à 1
Puissance maximum: 18 ch (DIN) à 4 600 tr/min
Couple maximum: 3.1 m.kg à 3000 tr/min
Soupapes: en tête, commandées par culbuteurs
Distribution: arbre à cames latéral commandée par chaîne
Vilebrequin: en fonte 2 paliers
Refroidissement: par air forcé par ventilateur centrifuge
Lubrification: sous pression
Alimentation: pompe à essence à membrane et carburateur Weber monocorps inversé 26 IMB4. Starter à commande manuelle
Allumage: Batterie 12V 32Ah, bobine et allumeur Marelli

TRANSMISSION:
Mode: roues arrières motrices
Embrayage: monodisque à sec avec mécanisme à diaphragme et butée à bille
Dimension des garnitures: 155*114*3mm
Garde à la pédale: 15 à 20 mm
Type de la boite: intégré au différentiel et accolée au moteur
Nombre de rapports: 4 rapports avant + marche arrière
Synchronisés: non
Rapports: 1ere:3.7 ; 2eme:2.067 ; 3eme:1.3 ; 4eme:0.875 ; MA:5.140
Coupla conique: 8*41

 

Fiat-500.jpg

CHÂSSIS:
Caisse autoporteuse en tôle d'acier (ou ce qu'il en reste)
Carrosserie: berline deux portes, quatre glaces
Suspension avant: à roues indépendantes, ressort à lames transversal avec amortisseurs télescopiques
Suspension arrière: à roues indépendantes, bras oscillants reliés au soubassement avec amortisseurs télescopiques et ressorts hélicoïdaux

Freins avant et arrière: à tambours de 170 mm de diamètre montés sur roulements à rouleaux
Frein à main: mécanique sur les roues arrière
Garde à la pédale: 2.5 mm
Commande: hydraulique sur les 4 roues
Direction: vis et secteur
Rapport de réduction: 26 à 2
Rayon de braquage: 4.30m
Jantes: à voile plein fixé par 4 gougeons de 3 1/2/12'
Pneus: 125*12 ou 125 SR 12 à carcasse radiale

DIMENSION - CAPACITE POIDS:
Longueur: 3.025 m
Largeur: 1.32 m
Hauteur: 1.335m
Voie avant: 1.121 m
Voie arrière: 1.135 m
Empattement: 1.840 m
Largeur des sièges: 0.47 m
Largeur de la banquette: 1.2m
Poids en ordre de marche: 530 kg
Poids total à pleine charge: 830 kg
Répartition du poids: AV 42% - AR 58%
Capacité du réservoir: 22l
Capacité en huile moteur: 2.5l
Capacité en huile BV + différentiel: 1.1 l

Consommation: 7,36 l en parcours urbain ...


La production mondiale de cette Fiat 500 atteint 3 800 000 exemplaires

Cette petite merveille tient aussi sa place au cinéma et en 1988 est immortalisée dans le Film « Le Grand Bleu » avec à son bord Jean-Marc Barr (Jacques Mayol) et Jean Reno (Enzo Molinari)

Fiat-600-le-Grand-Bleu.jpg



La Nouvelle Fiat 500 de 2007 - du "retro" novateur ...

Réplique modernisée avec un embonpoint notoire la rendant bien plus habitable, et survitaminée  par des moteurs ayant du bien plus de punch ,cette élégante et pétillante auto ,bien au goût du jour, connaît aujourd’hui un franc succès au sein d'une clientèle jeune et féminine.

Caractéristiques techniques du nouveau modèle

Moteur Fiat 500 1.4 16v (2007-)
 

DSCN4926.jpg

Type du moteur 4 cylindres en ligne
Energie     Essence
Disposition    Transversal avant
Alimentation     Gestion intégrale
Suralimentation     -
Distribution     Double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes     4 par cylindre
Alésage & Course     72.0 x 84.0 mm
Cylindrée     1368 cc
Compression     10.8
Puissance     100 chevaux à 6000 tr/min
Couple     13.4 mkg à 4250 tr/min
Transmission Fiat 500 1.4 16v (2007-)
Boite de vitesse     6 rapports
Puissance fiscale    6 chevaux
Type    Traction
Antipatinage    Serie
ESP    Serie
 

DSCN4938.jpg

Châssis Fiat 500 1.4 16v (2007-)


Direction  Crémaillère, assistance électrique dégressive
Suspensions Av    Mc Pherson
Suspensions Ar    Essieu de torsion
Freins avant    Disques ventilés (257mm)
Freins arrière    Disques (240mm)
ABS    Serie
PneuAv    185/55 HR15
PneuAr    185/55 HR15
Dimensions Fiat 500 1.4 16v (2007-)
Longueur    355 cm
Largeur    163 cm
Hauteur    149 cm
Coffre    185 litres
Poids    - kg
Performances Fiat 500 1.4 16v (2007-)
Vitesse max    174 km/h
1000 mètres DA    32.8 sec
Réservoir    35 L
Equipements & prix
Nb airbags    7
Climatisation    Option
Prix de base    12900 €

10/07/2010 – La Fiat 500 retrouve ses caractéristiques d'origine, et supplante le diesel...
On doit, ici, se souvenir qu’à l’origine, la première Fiat 500, en 1957, avait un moteur bicylindre. Un engin pétaradant de 479 cm³ développant 13 ch.
Un nouveau bicylindre présenté cette année au salon de Genève, renoue avec ce type de motorisation de conception rudimentaire mais, cette fois, ayant pris ces distances avec cette antiquité, il est au contraire, un parfait exemple de modernisme qui adopte les solutions techniques les plus avancées.  La particularité de ce bicylindre de seulement 875 cm², tient à ses pistons de 80,5  mm de diamètre qui parcourent 86 mm à chaque tour de vilebrequin, ceci aidé par un turbocompresseur procure un couple maxi très correct pour un si petit moteur de 145 Nm à 1900 tr/mn ; la puissance elle s’élevant à 85 ch. au régime maxi de 5500 tr/mn… un beau rendement qui permet à cette brillante petite auto d’atteindre une vitesse maxi de 173 km/h  et de passer de 0 à 100 en  11 secondes !... 
Cette mécanique légère (TwinAir 85) équipée en série d’un « Stop & Start  » offre l’avantage d’un faible rejet d’émission de CO2, ( 95g/Km), d’une consommation tout à fait modeste en carburant faisant montre également d’une vélocité supérieure au groupes motopropulseurs essence et diesel traditionnels de cylindrée bien plus élevée.
On peut parler ici d’une réussite technologique augurant d’un réel succès commercial …

DSCN4939.jpg



Voilà, nous avons fait le tour de ces adorables petites autos dont la séduction tient à ce charme latin où petitesse ne rime plus avec étroitesse mais avec largesse des services rendus et à un look sympa qui fait l’unanimité chez les adeptes de petites voitures… une Mini à l’italienne qui, sur l’asphalte, vous « botte » le train et, du même coup, booste votre enthousiasme !…

Il y a toujours quelque chose de Grand dans ce qui est petit ...

 

 

 

Commenter cet article

oursonne libre 28/07/2010 22:06



j'ai besoin d'une nouvelle voiture et la nouvelle version de la fiat 500 me plaisait bien mais elle est trop petite dommage


bisous



Muad' Dib 27/07/2010 08:07



Coucou Farfadet, je viens de découvrir ton message sur mon vieux blog (que je délaisse beaucoup trop ...).


J'espère que vous allez bien et vous souhaite de très bonnes vacances en famille.


Cordialement,


 



alaligne 24/07/2010 12:55



la nouvelle est quand même un peu plus snob que l'ancienne... idem pour la mini. J'en ai eu une pendant dix ans, voire onze jusqu'à ce que le moteur ne lâche...


Bon WE aux farfadets!



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog