Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les escapades du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

Le samedi 30 Octobre, j’ai fait un voyage express en Normandie pour ramener le surplus de petits mobiliers, bibelots et livres résultant du déménagement qu’effectuait ce jour là, ma fille cadette. J’ai attelé la carriole au break et fouette l’équipage !... 

Dans le flamboiement du plein automne, la route fut un régal pour les yeux… A l’aller comme au retour le panorama qui surgissait à chaque sortie de courbe où qui s’étalait à chaque haut de côte livrait à mon regard ébloui les fastes de ses camaïeux de rouges d’ocre et d’or …

Ambiance !

DSCN5272.jpg

  Ruée Vers l’Or …

Lancé, sur la grand-route, aux heures matinales,
Sanglé sur mon siège, les mains lissant la jante,
Franchissant l’espace, le temps d’une cavale,
L’horizon plongeait en moi, ses courbes rutilantes.

Spectacle hallucinant en fugue végétale,
Fuite panoramique des lignes rougeoyantes,
Sous un ciel cendré, les frondaisons dévalent,
Jetant des lueurs ambrées sur la tôle flambante.

Plongée en apnée aux abysses auto-mnales,
Foisonnement de tons qu’une bouche béante,
Epouse goulument des lèvres bacchanales,
Au défilé patchwork d’une couverture géante.

Le ruban granuleux, toujours plus loin, détale,
Sa perpendiculaire sous les arches fuyantes,
Se fond dans des nimbes aux reflets de métal,
Tel un feu aux naseaux, qu’allume Rossinante…

Chevauchée fantastique, un pied sur la pédale,
Débordement des Ocres, au passage des brandes,
Refoulement des Verts, sur l’aire des Vandales,
Panacées des éthers qu'enrôlent ces bandes !... 

Surgissent les Bruns, des horizons d’eaux pâles,
Poussés par les stances d’augustes Hiérophantes,
Ils assaillent les Roux, par vagues infernales,
Dans un jaillissement d’esquilles sanglantes… 

Furieuse est la mêlée, sous ce ciel sans dalle,
Du sol foulé montent les suées ahanantes,
Qui déposent sur les ombres, un voile Vespéral,    
Jusqu’à l’heure solennelle où leur or nous hante…

Farfadet

DSCN5239.jpg 

Retour de l'équipage...

 

Commenter cet article

... Quichottine en pause ... 26/11/2010 20:35



Je comprends que ce voyage ait laissé tant de merveilles dans tes mots...


Merci  pour ces couleurs !



marie-claude 11/11/2010 11:51



oh oui, qu'il fait bon défiler aux tons chauds de l'automne, un feu de couleurs brille dans l'âtre de la vie avant de s'endormir à l'hiver qui s'ensuit ...


Magnifique texte Patrice non seulement tes yeux restent ouverts mais encore ton esprit vif nous rend visible par tes mots un spectacle qui pour toi seul se montrait au détours de la route .


Merci !



alaligne 11/11/2010 10:30



Superbe éloge d'une nature dont la palette de couleurs est particulièrement magique en ce moment. Les escapades en voiture t'inspirent merveilleusement. demande à ta fille de déménager plus
souvent! ;))))


Gros bisous Patrice



bob69 10/11/2010 15:11



c'est aussi beau que du " Hugo " ... merci Farfadet ce délicieux texte .



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog