Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #D'Hier - d'Ici et d'Ailleurs ...

DSCN5757.JPG

Chez nous, à Mirebeau l'expression prend tout son sens …

 

En fait, la rDSCN5758.JPGoute D.725 qui emprunte notre boulevard Voltaire, avait grand besoin d'être refaite... Refaite de fond en comble, elle le fut déjà en Eté 2005… mais, un tel flot de camions y passe  chaque jour, que la chaussée fut vite endommagée. (La circulation journalière s'élève à 2500 véhicules dont un tiers de camions !...)

Il faut dire que Mirebeau sis sur sa « taumuche » est parcouru de nombreux souterrains dont l'existence tient à la géologie des lieux, les couches de tufs qui agrémentent l'essentiel de son sous-sol étant les plus tendres et les plus friables des roches...

Sous nos pieds il y a des strates de natures diverses mais aussi de nombreux filons de marnes constituant un soubassement bien trop mou pour résister aux érosions et aux pressions continuelles qu'a à subir une voie de circulation de grand passage et qui plus est, pentue.

Ceci, comme vous le verrez dans la suite de ce reportage en images, j'ai vraiment pu le vérifier par moi-même...

 

DSCN5762Un tel chantier devant sa porte, est-ce une nuisance ?… Cela peut s'avérer comme telle à cause du bruit, des trépidations et de la poussière que cela occasionne mais, en contrepartie, nous avons aussi apprécié tous les moments sans passage de véhicules et surtout le spectacle offert par l'armada des engins spécialisés dans ce type de gros travaux et la logistique afférant à leur déroulement. C'est franchement spectaculaire du point de vue technicité et, efficacité d'où la part de l'humain n'est à surtout pas exclure car la machine n'enlève pas le travail aux hommes, ceux-ci devant en permanence la dompter, l'accompagner et parachever ses effets ...

Jugez-en par vous même ...

 

DSCN5771.JPG

 

Le décapage avec cette énorme "raboteuse" extrait la première couche de revêtement sur 7cm.d'épaisseur..et prend 1/3 de la largeur de la chaussée ... Ici effectué en voie montante ... .

 

DSCN5788.JPG

 

Une autre machine effectue le même travail en voie descendante ..Avoir l'oeil pour raboter au bon endroit !

 

DSCN5797.JPG

Après deux passages succesifs la "raboteuse"  extrait la motte centrale en une serule fois. Après son passage, la chaussée est rabaissée à la cote - 30 cm... et ce n'est pas fini !...

 

DSCN5808.JPG

Excavation :  Une pelleteuse creuse jusqu'à la cote - 60 cm ...

 

DSCN5807

Marne alors !...

 

DSCN5815

Remplissage à la grosse gravelle...

 

DSCN5820

Profilage

 

DSCN5821.JPG

Compactage

 

DSCN5833.JPG

Remplissage à la gravelle enduite de goudron

 

DSCN5841.JPG

Bitumage 1ière couche :  Deux goudronneuses progressent de front en décalage ...

 

DSCN5865.JPG

Roulage et compactage .La maison vibre aussi ...

 

DSCN5874.JPG .

Ah ça puiirrh !....

 

DSCN5870.JPG

 

Difficulté à faire les raccords de niveau aux croisements de rues en pente dont la déclivité est différemment orientée. Ici au carrefour de la rue de la Mothe Chant Dioux 

 

DSCN5876

 

Bitumeuse-profileuse : Elle répand sur la chaussée une couche régulière de bitume maintenu à la température de 170°.... 

 

DSCN5879.JPG

 

A l'arrière, la machine étale et calibre au milimètre l'épaisseur de la couche de bitume

 

DSCN5886.JPG

Enrobage : couche définitive du revêtement, cette opération a été effectuée en un seul passage sur toute la largeur de la chaussée... époustouflant ! Cette dernière application recouvrant les 2 kilomètres de route en réfection a été réalisée dans la journée !

 

DSCN5890.JPG

Retour au calme ... un vrai billard  !. Allez en piste !...

 

DSCN5927.gif

Roulez petits bolides !...

Tour du Poitou-Charente édition 2011.

 

DSCN5929.gif

 

Eux, au moins, sont silencieux et véloces ....

 

Commenter cet article

marie-claude 04/09/2011 18:23



j'ai aussi pensé à "CARS" en voyant ton reportage ( comme ataligne) ...


On a tellement l'habitude de rouler sans se soucier du travail nécessaire à la construction, l'entretien et la rénovation des routes empruntées ... qu'étant en première ligne tu as bien fait de
mettre en évidence la collaboration de l'homme et des machines qui y contribuent !


amitié aux farfadets .



Roland 03/09/2011 20:25


impressionnant !


alpero 03/09/2011 16:16



Beau reportage, jeune homme, chuis impressionné !



Motdit 02/09/2011 08:28



mais elle est toute étroite cette rue! ce doit-être épouvantable tous ces camions qui passent en temps normal...


Bonne journée!!



serialmaquetteur 01/09/2011 21:14



Il est vrai que les travaux routier sont toujours aussi impressionnants !  D'autant que cette route reliant Saumur à Poitier devait sûrement en avoir grand besoin, vu le trafic intense au
quotidien


Amitiés du Serialmaquetteur



Zezette:0071: 01/09/2011 20:26



J'aime bien le "ça puiiirrh !", Manquait plus que la 4L jaune et tout aurait été O Kééééé ! Marrant quand même qu'avant les courses cyclistes les communes trouvent les moyens de refaire les
routes. Chez nous,dans la Suisse Normande, ils ont refait presque tout le parcours que le Tour de France devait emprunter !


Je ne viens plus trop souvent, mais je n'oublie pas pour autant. Gros bisous en espérant que tout va bien chez toi



alaligne 01/09/2011 18:42



J'imagine volontiers le boucan, les odeurs et les embarras... mais étant donné le résultat, cela en valait la peine. Je ne sais pas si tu as regardé le dessin animé Cars des studios Pixar
Disney... où le héros est condamné à refaire la route 66 dans un bled abandonné... j'ai adoré!


Bonne soirée Patrice



bob 01/09/2011 18:22



c'est du billard !!! mais ou sont passées les traces laissées par ces vieilles voitures qui ne sont plus aujourd' hui ?! 2cv , 4cv , tractions et autres 202 Peugeot ...vous avez dis nostalgie !!!
oui , je le suis !



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog