Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

 

Une taupe, lasse de l'obscurité de son territoire,

S'était mis en tête qu'en tout, il importe de voir.

Lors, se glissant hors d'une de ses taupinières,

La voici, au grand jour, aveuglée de lumière...

l’impromptue arrivée surprend une bécasse proche,

Ingénue offusquée qui s'épanche en reproches :

« Vous dirai-je merci de vos éclaboussures !...

S'indigne l'échassière - Mes regrets vous assure,

Répond la taupe gênée, et qui ne la voit guère,

Pour me faire pardonner, vous offrirai-je un ver ?

- Vraiment dit cette bêcheuse, cela le vaut bien !

- Un lombric alors !... Patientez ici, je reviens !… »

Aussitôt, la taupe repart vers ses bas-fonds,

Fouille en tous sens la glaise qui lui sert de plafond,

En revient peu après, chargée de victuailles ;

S'installent ces commères où grouille la godaille …

« - Bien me semblez maladroite, s'esclaffe la bécasse,

Me demande si vos yeux, à leurs trous, sont en face,

Ayant, en hâte, déposé ce festin parmi les roseaux,

Je crains maintenant, que nos vers prennent l'eau …

- C'est, s'excuse la fouilleuse, que ma vue est très basse,

Conséquence d'une vie à ne faire que terrasse …

Je ne vois souvent pas plus loin que le bout de mon nez,

Nous, taupes, à forte myopie, sommes condamnées …

- Eh bien, portez des verres ! Réplique la bécasse

- Mais...c'est ce que je viens de faire, n'en reste donc plus trace ?

- Si je vous parle de verres, ce sont ceux de lunettes,

Des lentilles qui, devant vos yeux, vous rendent la vue nette

- Voilà bien qui m'intéresse, où pourrai-je en trouver ?

- Je sais que certains humains en portent, dès leur lever,

Une de mes amies, Pie voleuse, aimant tout ce qui brille,

Aura tôt fait de vous récupérer si précieuses lentilles ;

Je ne vous laisserai donc pas dans cette nécessité,

De ce pas, allons mettre un terme à votre cécité ! »

Disparaît la bécasse dans un froufroutement ailé...

Trouve son amie Pie, au bout d'une grande allée.

Lui conte les « mévoirs » de la taupe et notre pie ricane :

- Je vois ce qu'il lui faut, c'est une paire de Ray-Ban !...

becasse.gif

La Pie, fidèle à sa réputation,

S'acquitte de la haute mission,

Confie à la Bécasse l'objet de forfaitures :

Ces binocles à la rutilante monture...

Fière est la « Long-bec » d'offrir à la fouineuse

Ce duo de loupes pour extra visionneuse,

Le fiche sur le museau humide de la taupe …

- Hourra, s'écrie celle-ci, je ne suis plus myope !

Que le monde est immense, au delà de ces glaces !

Je ne vous imaginais pas aussi grosse bécasse !...

Tandis qu'elle s'extasie sur son monde nouveau,

Un paysan voisin, au pré, mène son veau …

- Que vois-je : cette nuisible sortie de son antre !

L'heure est venue de lui plomber le ventre !...

Pour lui faire la peau, dont il n'aura fortune,

Va chercher son fusil et vise l'importune …

C'est alors que la binoclarde aperçoit son bourreau

Qui lui semble un géant à travers ses carreaux...

- Sauve qui peut ! Vite au trou !

Les bésicles la stoppent tout à coup...

Trop larges pour passer dans son boyau,

La taupe, à son seuil, se retrouve cul en haut …

Décharge de chevrotines,

Éloigne la bécassine ...

Mais la taupe passe de vie à trépas ….

Pattes écartées comme branches de compas …

taupe-lunettes.gif 

De cette triste aventure, il vaut mieux qu'on en rit :

A quoi bon voir grand si l'on n'épate plus la galerie !...

 

Farfadet

Commenter cet article

zazou 04/08/2011 16:23



Superbe fable alliant le verbe à l'humour!


Bravo! Ô disciple de Lafontaine!



Viviane 26/07/2011 22:12




Un petit coucou rapide.
Merci pour ton petit mot, c'est gentil.Cette fable est une merveille, j'aime beaucoup!
Touche toute personnelle, mon chat se poste à la tombée de la nuit devant les taupinières et crac! une taupe ! il nous la ramène dans la cuisine tout fier! je me demande bien si ces pauvres
taupes vont finir par quitter les jardins du quartier avant de toutes passer entre ses pattes!
Passe une bonne soirée, ici la pluie devient lassante.
Bisou
Viviane




Quichottine 24/07/2011 12:17



La fable est superbe, mais je trouve dommage que ce qui aurait dû être un bienfait pour cette pauvre taupe se retournât contre elle... Hélas !


 


Bon, je ris... c'est vrai que je n'ai pas de taupe en mon jardin, sinon je ne serais pas triste de la voir passer ainsi de la vie au trépas.


 


Passe une bonne journée, Lucquiaud. :)



alaligne 20/07/2011 18:10



Voilà une fable, je le confesse,


Avec du plomb dans les fesses,


Qui éclaire le cervelle et la vue


De ceux et celles qui l'on lue.


Pauvre taupe au grand coeur


Qui rend service sans rien voir


De la méchanceté et de la rancoeur


Des emplumées de son territoire.


Quant au paysan, quel grand sot,


De plomber ainsi la pauvresse,


Qui aére les pâtures de son veau,


Et ne connaîtra pas les joies de la vieillesse...


Ne sera ni vue ni connue,


De ceux que son histoire remue...



marie-claude 18/07/2011 16:41



Et te voilà fabuliste !


Qui se rit gentillement des affres de nos temps ...


Nombreuses sont les taupes à se vouloir parader au grand jour, s'offrant moult artifices, ce ne seront jamais que des taupes ...utiles en leur milieu, rien qu'en leur milieu ...


amitié et chapeau bas !



bob 16/07/2011 10:23



c'est digne ma fois d' un Jean de La Fontaine ... bravo M de Farfadet .



Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog