Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Auto Saga

Le cas 605 -  phase II –

Malgré les nombreux rappels en concession pour changement de pièces défectueuses ou remise à niveau des 605 affectées de pannes électroniques, l’exaspération des propriétaires atteint son comble, beaucoup se hâtent pour se séparer de leur voiture et se tournent vers d’autres marques pour la remplacer…  Le mal est fait et malgré toutes les mises au point qui fiabilisent les modèles sortis à la fin de l’Eté 92,  la 605 est boudée par la clientèle intéressée par les grandes berlines…
Les bureaux d’études de la firme au lion sont, à ce moment, mobilisés par la sortie des 406, modèle du secteur inférieur, devant prendre le relai de la 405 qui, en termes d’image, et d’indice de confiance est une valeur sûre face à une clientèle fiabilisée dans ce créneau des familiales. La 605 devient alors le vilain petit canard du groupe. C’est un flop commercial retentissant et dont il faut, néanmoins, rentabiliser le coût des chaines de montage …
Pourtant, à la fin de l’Eté 94, Peugeot a revu sa copie et lance sur le marché, sa 605 phase II  légèrement relookée en proue et en poupe mais surtout équipée du tout nouveau moteur Diesel DK5ATE le 2.5 l.  4 cylindres, turbocompressé développant 130Ch. Ce nouveau bloc va être le plus prisé par la clientèle restée fidèle à la 605 et même redorer le blason de ce modèle dont les ventes vont repartir à la hausse, au moins avec ce type de motorisation.


 

File1303.jpg


 

File1305a.jpg



L’amateur de routière turbo-diesel ne s’y trompe pas, cette auto a de l’envergure et donnera entière satisfaction aux usagers grands rouleurs qui s’en seront équipés…

Le 21 Septembre 1994 après les essais effectués la semaine précédente nous prenons possession de notre 605 SRDT 2.5  « Gris château » contre la coquette somme de 213000 F dont il faut déduire le montant de la reprise de la 405 à hauteur de 86000 F. Dans cette transaction, le SAV et une extension de garantie sur 4 ans font partie du contrat… Ce qui ne s’avérera pas inutile, nous l’allons voir par la suite.

 

File1282

 

Quand nous primes possession de l'auto en question j'avais la gorge nouée par l'émotion partagée entre la peine de se séparer de "Volty" et la joie de toucher à cette reine sochalienne à la silhouette élancée tendue par le désir de dévorer l'asphalte bien campée sur son assise ample sûre et confortable . Ne jamais s'émouvoir sur son passé mais plutôt assurer le présent toute son énergie étant employée à concevoir l'avenir ... c'est le propre de tous ceux qui se veulent créatifs, n'est-ce pas ? A ce titre Volty pouvait être remplacée mais pouvait rouler encore de nombreux jours en procurant bien du  plaisir à ses nouveaux propriétaires. Ah oui ! J'oubliais de dire que "Volty" c'était le nom donnée par ma fille Charlotte à notre ex 405 STDT acquise en Mai 1991, qui sentait bon le cuir et le bois et qui avait franchi le cap des 65 000 Kms au moment où nous avions décidé de changer de voiture. Ayant de la suite dans les idées, notre Charlotte baptisa la nouvelle venue du nom fort équivoque de "Vitaline" 

File1306b.jpgRouler à bord d’une 605, toute modestie mise à part, c’est particulièrement bluffant même    quand votre voiture précédente était une 405 STDT… nous sommes sur une autre planète, il faut en convenir… Déjà, du point de vue du conducteur, l’engin que vous avez pris en main, bien plus imposant, se révèle surtout par sa remarquable efficacité à dévorer l’asphalte. La 605 évolue tout en  puissance mais aussi en douceur et en silence. La tenue de route est irréprochable, l’amortissement sans faille, le confort à bord, plus qu’appréciable. Lors des voyages effectués avec cette grande voiture il se dégage un sentiment de totale sérénité. Une fois repéré les cotes de son gabarit important, cette auto se conduit du bout des doigts. Sur autoroute on se sent comme sur un tapis volant. Le couple moteur élevé, assure des reprises énergiques à cette lourde voiture qui prend inlassablement de la vitesse dans les rampes à taux élevé même sinueuses.  Il faut avoir testé cette mécanique sur l’A 13 dans le sens Province-Paris, sur les courbes montantes du secteur à proximité de Pont-Audemer pour en connaître le souffle puissant et la redoutable énergie. A 130 en bas  vous êtes à 175/180 au sortir de la rampe et encore parce que par, sécurité, vous retenez la cavalerie. C’est jubilatoire, il faut l’avouer, de prendre la file de gauche et ainsi, de remonter tout en souplesse et vivacité les usagers de la file de droite…  La 605, grâce à son assise remarquable, est comme scotchée sur sa voie. L’autoroute est bien son terrain de prédilection. Sur route le sentiment est bien le même, la 605 accroche le bitume, sa tenue en virages, même serrés, est quasi impériale, le roulis bien maîtrisé, ne chahute pas ses passagers d’un bord sur l’autre lors d’enchainements de courbes, et les remises en vitesse, sont  particulièrement toniques. La seule situation où la voiture se montre quelque peu pataude est occasionnée par les ronds-points où le gabarit et le poids de la voiture invitent à avoir le pied léger pour aborder ces giratoires, en souplesse si vous ne voulez pas malmener vos passagers. Vous le comprendrez aisément la 605 est une auto faite pour les grands espaces. Alors, nous ne manqueront les occasions pour la faire caracoler à son aise sur quelques grands axes routiers de notre douce France.   
  
File1303a.jpg
Pendant deux années consécutives circulant à bord de cette excellente berline, nous n’avons connu que plaisirs et satisfactions … jusqu’au jour où …

Et là, c’est une autre histoire qui mérite chapitre bien à part …
 
à suivre :
 

Commenter cet article

oursonne libre 13/02/2010 17:01


tiens tiens, deja a cette epoque les voitures faisaient des siennes, parce que en ce moment, oulala, chaud d'acheter une voiture, et là je comprend pourquoi j'ai un vélo, a part me le faire voler,
je crains pas grand chose cote mécanique
elle est tres belle cette voiture
bisous Patrice


GénéaBlog86 08/02/2010 19:34


Belle voiture qui a eu effectivement des début difficile comme son équivalente CITROEN XM... Les nouveaux modèles Peugeot ont toujours des problèmes de fiabilité avec leurs soucis d'électronique !


marie-claude 08/02/2010 16:18


en ce temps là, nous n'étions pas bien riches (les études des enfants nous prenaient tous nos sous ...)  C'est une Lada Samara qui nous véhicula pas loin de 10 ans, nous l'avions appelé Gorbi
en raison de ses origines ...
amitié . 


Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog