Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste
On pourrait aussi écrire : l’Amour  « Aime » …

Avec la lettre « M », cette très jolie consonne, nous nous mettons en Mouvement… nous entrons en rapport étroit avec le Monde et les Eléments qui le composent …

Le petit enfant dans ses gazouillis adore faire le Me Me Me Me à répétition …jouant avec sa bouche où se rejoignent les lèvres pour former ce Me… C’est comme si il allait  goûter du bout des lèvres tout ce qui se présente dans notre environnement …

« M » est la lettre de l’échange de ce qui part de Moi et de ce qui vient vers Moi : je donne et je reçois. Il y a un engagement de ma personne dans le Monde et ce Monde, en retour, fait écho en Moi : Moi et le Monde, le Monde et Moi. Jamais ne cesse ce Mouvement qui du dedans va au dehors et du dehors vient au-dedans …

Si avec le « A » de Amour, j’étais dans une attitude réceptive et d’Adoration, frisant l’extase, avec le
« M » de AMour, je suis en contact permanent avec mon entourage, recevant de lui et me vouant à lui. Il y a un équilibre parfait entre ce qui est Autre que moi et Moi-Même

En Eurythmie la lettre « M » est exprimée par le mouvement qui, me faisant m’incliner vers l’avant  comme pour donner, me fait revenir vers l’arrière en prenant, et c’est surtout avec les bras que j’imprime dans l’espace ce sceau du « M » :
Bras droit se déployant au devant de moi, la paume de la main redressée tournée vers l’extérieur, mon bras gauche alors tendu, tournant  la paume de la main gauche vers l’intérieur, je ramène le fléchissant ce bras vers moi. Le mouvement est continu dans l’alternance, entre le bras que je ramène vers moi et celui que je déploie vers l’extérieur leur main respective tournée au-dedans  puis au dehors en rotation autour du poignet : je donne, je reçois. Avec mon bassin je participe à ce mouvement étant fléchi vers l’avant puis vers l’arrière. Bien sûr, on peut exécuter de la sorte cette lettre dans toutes les directions de l’espace  et aussi se déplacer en la faisant. 

Le « M » engage l’Amour dans le monde, il en est le puissant Moteur, qui par sa Mobilité rythmique dispense à tous êtres les énergies créatrices de l’Amour …
Je sors de Moi et  je me donne au Monde, je rentre en Moi avec ce que j’ai reçu du Monde.
C’est aussi avec tous mes organes des sens, que je fais « M » 

Ce mouvement d’échange qu’implique le « M » est parfaitement illustré par le mot MaMa ou MaMan. Premier échange de la Vie entre deux entités, la Mère et son Enfant ; dans leur rapport, cette force immense de l’Amour Maternel s’inscrit dans le « M » deux fois répétés dans ce doux nom de MaMan …

Nous retrouvons ce « M » dans Mot, vocable voué à l’échange, le mot est destiné  à être dit et, écrit, et donc, en retour, être,  entendu et lu …

Le « M » biblique de Moïse apparu au gré du Mouvement des eaux ira jusqu’à les séparer pour Mener le peuple Hébreux  hors d’Egypte.

Le « M » de Mer en exprime tout le mouvement  de va et vient manifeste dans la Marée …

Le « M » a donc valeur universelle pour traduire ce qui met en rapport les êtres entre eux et avec les autres composants du monde …

Dans le mot ÂME, il occupe la position centrale justement en faisant ce lien entre le « A »  de l’Accueil et de l’Admiration et le « E » de l’Etonnement dont je me dois d’expliquer maintenant, en quelques mots, sa nature.
Le
« E » (prononcer : « é » - « ey » - « eh ! ») seconde voyelle de notre alphabet marque d’abord l’étonnement, la surprise aussitôt suivie d’une prise de conscience qui, de ce à quoi j’étais d’abord réceptif et ouvert avec le « A », fait que, maintenant, avec le « E », je me ferme pour ne plus le recevoir et garder mes distances avec. Le « E » marque avant tout la prise de conscience. En Eurythmie le « E » s’exécute en faisant se croiser les bras que l’on garde tendu devant soi, de façon à ressentir particulièrement le point de jonction des avants bras se touchant. Il faut exécuter ce mouvement pour bien ressentir cette nature du « E » traduisant d’abord la surprise puis, aussitôt, la prise de conscience.
J’en reviens à la genèse, à Adam  avec son « A » grand ouvert et au « E » de Eve (ou Eva) qui, surprise par le serpent tentateur se laisse ensuite séduire et découvre qu’elle peut s’opposer aux plans paradisiaques en goûtant au fruit de la connaissance avant d’entraîner Adam dans cette démarche.
Avec le « E » on Existe … on prend conscience de ce qui Est et, de là, on a conscience d’Être. 

Ainsi dans ÂME le « M » sert de trait d’union entre le « A » qui nous ouvre au monde et le « E » qui nous isole du monde par le fait que l’on se perçoit comme Entité distincte de ce monde.  Le « M » qui fait cette jonction entre ces deux attitudes polaires, vient alors nous rappeler que nous appartenons au monde et que ce monde est aussi contenu en nous par la conscience que nous en avons …

Dans la culture biblique cette toute puissance Magique du « M » se retrouve dans les noms de Marie et Marie de Magdala (Marie Madeleine) …
Pour ressentir toute la Force du « M » Eurythmique, il vous faut contempler le personnage central de la Sainte Cène de Léonard de Vinci, Jésus Christ, dont les mains sont placées sur la table prêtes à accomplir ce « M », la droite tournée vers le bas au moment ou elle va saisir et la gauche (côté cœur) tournée vers le haut, prête à offrir… Il suffit de les mettre en mouvement pour percevoir toute la force d’équilibre que ce « M » donne à l’Amour

Jesus-Christ-cene-m.jpg

Dans le mot AMOUR, le
« M » est donc porteur de ce Message universel : Aime le Monde … « M »…  aime …

Avant-hier, c’était la journée de la Femme (fAMMe) … je vous laisse apprécier quelle Force d’Amour est contenue dans ce mot où sonne vivement la voyelle « A » et que la consonne 
« M »
doublée fait ensuite vibrer si intensément que le « E » final, en reste quasi muet…  Quant à la lettre « F » qui entame le mot, elle est porteuse de l’élément « Feu »… Difficile, ici, à propos de « Femme », de ne pas évoquer ce qui devient alors Amour Ardent… ce que nous retrouvons aussi dans le mot flAMMe…
On retiendra que le son « AME » se situe au cœur des mots "Femme" et "flamme" … et notre  « M », au centre de cette AME, en demeure le noyau vivant…


Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog