Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

C'est avec une immense tristesse que nous apprenons la disparition de Brigitte Engerer, talentueuse pianiste à l'hyper sensibilité artistique, une interprète totalement engagée dans l’œuvre musicale qu'elle transcende sous son jeu de mains.

Nous avons eu cette grâce de la connaître à ses débuts de carrière. L’opportunité s’étant présenté avec le concours du chirurgien dentiste qui pendant plus de trente ans a suivi l'état de santé buccale de nos résidents. Le Dr François N. habile praticien, homme socialement très ouvert comme les bouches se présentant à ses soins, amoureux de toutes matières culturelles et surtout excellent mélomane, fréquentant régulièrement les salles de concert, un soir de sortie musicale, au cours des années « 80 », il est tombé sous le charme de cette jeune et brillante interprète des œuvres de Schumann.

Sachant que le public de notre foyer de vie était épris de musique et appréciait régulièrement les concert en live, le Dr N. s'est piqué d'audace pour aborder la jeune artiste lui proposant rien de plus que de venir jouer dans notre institution pour régaler les oreilles et les cœurs de nos pensionnaires de ses interprétations enchanteresses. Devant tant de détermination, la merveilleuse Brigitte Engerer a répondu favorablement, inscrivant l'institution « Saint Martin » dans l'agenda de ses prestations.

A cette époque, nous venions de recevoir un magnifique piano Steinway, lors de sa première venue, elle nous en fit sortir les plus éblouissantes sonorités. L'instrument et la pianiste ne faisaient plus qu'un : elle, était piano, lui, le piano, était Brigitte Erenger et les « Scènes d'enfants » de Schumann s'écoulaient en sublime cascade de notes aussi limpides et joyeuses que leurs rires juvéniles.

Les applaudissements qui retentissaient après chaque pièce, illuminaient son magnifique visage où son regard bleu nous pénétrait jusqu'à l'âme, autant que le flamboiement de sa magnifique chevelure bouclée.

Profondément touchée par cette assistance à l'émotion spontanée et sincère, elle prenait le temps d'écouter les compliments de chacun de nos résidents, les gratifiant de son doux sourire et de ses mots les plus chaleureux.

Cette simplicité de nos gens mais aussi leur réelle vibration à la musique, l'avaient bouleversée à ce point qu'elle s'était engagée pour se produire, à bien d'autres occasions, dans nos murs.

C'est ce qu'elle fit à trois reprises.

Sa dernière prestation au Centre Saint Martin remonte au dimanche 27 Septembre 1998. Cette fois là, nous dûmes l'attendre plus que d'habitude. Notre charmante pianiste ayant été retardée à son départ de Paris à cause du « Défilé automobile du siècle » qui se déroulait le même jour ( Bougres d'autos roulant piano !...) Qu'importe, s'étant excusée, après de gentilles paroles adressées à notre assemblée ravie de la retrouver, elle s'installa face au clavier et nous gratifia d'un programme d'exception . Magistrale interprète des Romantiques, elle nous fit voyager dans une mer de sons fantastiques avec : Scènes de Carnaval de Schumann – Nocturnes de Chopin – Tableaux d'une exposition de Moussorgski . En « bis » elle nous rejoua une « Fantaisie » de Mozart et a clos avec un autre « Nocturne » très doux de Chopin...

Elle aimait répondre aux questions même les plus naïves et simplistes de nos résidents, prenant le temps d’illustrer ses explications par des petits jeux sonores sur le piano, ce qui permettait de mieux pénétrer l'ambiance d'un morceau.

Après ces instants de grande qualité musicale, venait le moment convivial du goûter où elle participait volontiers, se rendant à la fois proche et disponible pour notre « Petit Peuple » de Saint Martin.

img002b.jpg

Merci à Vous Brigitte Engerer pour cette prodigalité du Talent et cette merveilleuse disponibilité du Cœur. Puisse votre âme noble, s'emplir de Joie en parcourant le champ infini des plus hautes harmonies célestes.

Commenter cet article

alaligne 28/06/2012 09:27


Elle a donné un concert il y a 3 mois dans une petite salle près de chez moi... signe de son immense générosité, de sa merveilleuse envie de partager avec le plus grand nombre les chefs-d'oeuvre
de la musique. C'était vraiment quelqu'un de bien!


Bises Patrice

marie-claude 24/06/2012 22:29


Bravo à elle, cette grande dame au grand coeur qui a su donner tant de chaleur aux "petites gens" tout simplement en les aimant !


Bravo à toi, de n'avoir pas oublié, de ne l'avoir pas oubliée ...


parce que tu es capable d'aimer !


amitié .

bob 24/06/2012 19:14


merci farfadet pour ce bel  hommage .


 


http://youtu.be/Mxf-BbUWG-U

bob 24/06/2012 19:11


elle s'en est allée retrouver Mozart , brahms etc...


quelle dorme en paix .


 

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog