Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

20130917_014843.jpgTout arrive… nous voici, pour la première fois, Grands-parents d’une petite fille née de notre fille cadette ce 16 Septembre dernier… Un tel événement comble de joie l’ensemble des membres des familles concernées. Merveilleuse Adèle, adorable poupon, te trouves d’ores et déjà, au carrefour des générations !…

 

Générations…Voilà un thème de réflexion qui, le temps passant, reste toujours d'actualité… non que, prenant de l'âge l'on glisse d'une génération dans une autre mais au contraire restant dans la notre durant toute notre existence, nous sommes encadrés par celles qui nous précèdent et celles qui nous succèdent …

Ici nous n'évoquerons pas ce que l'on désigne comme conflit de génération car, si conflit, il y a, c'est surtout la cohabitation entre ces générations qui nous intéressera, impliquant que les trois âges de la vie se côtoient dans une même période d'existence : enfants - parents - grands parents.  Nous ramènerons ceci à trois catégorie d'humains en phase avec leur vie et la vie en société : Les apprenants – Les actifs – les méditatifs.

Oui cette façon de voir vous semblera très compartimentée et en cela restreinte ne faisant pas de place à la nuance.  Mais, quand on veut comprendre quelque chose qui demande à la fois réflexion, concentration et discernement, il faut partir des schémas les plus simples... ainsi pour tous les individus passant dans ce monde une première partie de la vie, tandis qu'ils grandissent, les destine à l'apprentissage lié au savoir et au savoir faire, une deuxième partie les engage dans la vie professionnelle et dans le dernier tiers temps existentiel (qui a de plus en plus d'importance à notre époque) ils ont le loisir de se vouer à ce « retour sur images » de leur vie passée mais, étant aussi sollicités par les générations qui suivent, ces « anciens » (je ne vais pas dire ces « vieux »...) sont disponibles pour donner de leur personne et de leur temps dans la vie associative… ils peuvent alors faire part et don de leur expérience, d'un passé qu'ils revisitent, des connaissances et d'expériences qu'ils ont assimilées.

 

Ceci reste une vision simpliste et nous savons tous que la vie comporte beaucoup de complexité alors, reprenant cette notion de base qui veut que l'enfance soit en rapport avec l'apprentissage, la vie d'adulte soit, elle, en rapport avec l'engagement dans la vie active et la vieillesse  (oh le vilain terme !...) en lien avec une vie plus contemplative, chacune de ses périodes de la vie est aussi en lien avec ce qui caractérise ses deux voisines la succédant ou la précédant. Ainsi, l'enfance période où l'apprentissage, dès les premiers pas effectués, est ce qui semble le plus important est marquée par la vie active et contemplative à travers le jeu et les rêveries, la vie d'adulte, au delà de l'hyperactivité, est aussi pondérée par des phases d'apprentissage et de méditations, autant que le troisième âge est, lui aussi, marqué par l'action et la soif d'apprendre encore et toujours plus …

 

Cet ensemble générationnel vient, à son tour, se confondre dans l'ensemble des autres générations en lien avec l'évolution, le progrès et la précipitation propre à notre temps marqué autant par l'événementiel qui tient au présent toujours plus prégnant que par celui, omniprésent, de plus en plus axé vers le futur…

 

 Si l’on part de l’idée que ce sont en moyenne 3 générations (selon des études rigoureuses et les statistiques s’appuyant sur 3 siècles entre 1700 et 2000 on a établi que la durée d’une génération s’inscrit dans un laps de temps qui va de 28 à 35 ans, correspondant au temps de filiation maternelle – mère - fille et paternelle – père – fils) qui s’étalent sur un siècle, dans l’espace d’une existence pour l’ensemble des individus ce sont de 3 à 6 générations que chacun est appelé à côtoyer de son vivant sur un éventail de 7*, en nous incluant avec notre propre génération (* : amplitude générationnelle familiale )  

 

Partons donc de l’exemple d’une personne né en 1900 et vivant jusqu’à 90 ans, et prenant en compte le temps de génération fixé à 30 ans (norme prise en considération actuellement), envisageons alors, une situation type, idéale, qui suppose qu’un enfant, de son vivant, connaisse jusqu’à ses arrière-grands-parents, pour peu que ces derniers deviennent centenaires.

 

 

* Année de Naissance

Enfant 

Géné 1 : * 1900

Parents 

Géné A : *1870

Grands-Parents 

Géné B : *1840

Ar-Gds-Parents

Géné C : *1810

* 1900

Géné 1

Géné A

Géné B

Géné C

* 1930

Géné 2

Géné 1

Géné A

Géné B

* 1960

Géné 3

Géné 2

Géné 1

Géné A

* 1990

Géné 4

Géné 3

Géné 2

Géné 1

 

En considérant le tableau ci-dessus, prenant comme référent la génération : Géné 1 correspondant à un enfant (Géné 1) né en 1900 qui a, toujours vivants, ses parents (Géné A) nés dans les années 1870, ses grands-parents (Géné B) nés dans les années 1840 et ses arrière-grands-parents (Géné C) nés dans les années 1810, on constate qu’il sera contemporain non seulement des 3 générations de sa famille l’ayant précédé mais aussi des trois qui lui succéderont en 1930 (Géné 2), 1960 (Géné 3) et 1990 (Géné 4). S’il doit vivre lui aussi jusqu’à cent ans, il connaitra donc ses arrières petits enfants.  

De 1810 à 1990, ce sont 7 générations que l’on recense et que l’individu en « position centrale », né en 1900, comptant sa propre génération, peut donc avoir côtoyé de son vivant.

 

Ce constat présente surtout l’intérêt de transmission des témoignages reçus et effectués de son vivant, concernant les pratiques, les modes de vie et leurs contextes historiques respectifs, sur une période de presque deux siècles. Lorsqu’au « ouï-dire» de la transmission orale venant des plus anciens, on ajoute le « vu, perçu et enregistré » pendant tout le cours de sa propre existence c’est, considérant les deux siècles écoulés, une formidable double-page d’Histoire avec ses profondes transformations sociales, technologiques, et même géographiques que l’on embrasse ; un vaste panorama animé dont on a été le témoin direct et indirect …

De quoi enrichir sa généalogie d’anecdotes poignantes mais aussi de connaissances historiques fécondes pour les générations à venir. 

 

Alors, viendra le temps pour Adèle, en sa génération, de transmettre à sa descendance tout ce qu’elle a entendu, vu, vécu, constituant cette joie immense à faire revivre des souvenirs se rattachant aux savoirs d’avant-hier et d’hier, joints à ceux du présent déjà tournés vers l’avenir.

Commenter cet article

bob 03/11/2013 07:34


et les anes non plus !


salutations .

aec 02/11/2013 23:56


LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE


 


NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !


 


Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :


AEC


Résidence La Pléiade


98, rue de Canteleu


59000 LILLE


 


Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.


 


Merci aussi de visiter les sites :


 


http://www.feracheval.com/petitions.php


 


 http://aec89.site.voila.fr


 


http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html


 


 Rejoignez la groupe sur :


 


http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218


 


 Faites passer le message à vos amis.


 


Amitiés.


 


AEC.



>



>

FARFADET 86 03/11/2013 16:22



C'est bien beau ça ... si même  je ne mange pas de viande de cheval, qu'est ce que ce sujet a à voir avec mon article "Au carrefour ders générations" ?...


Je pourrai supprimer mais là, laissant tel que posé, et répondant, j'interpelle les auteurs de tels commentaires, sans doute animés des meilleurs intentions mais qui sur la forme et aussi par le
contenu, font irruption sur des sites personnels pour imposer leurs choix en matière de consommation ou d'options du style éthique ou existentielle sans tenir compte du contexte lié au contenu
d'un article...  C'est pas très convenable cette façon de s'imposer, non ?...



bob 02/10/2013 11:44


félicitations aux parents et bien sur aux grand parents pour l' arrivée de la petite farfadette .


 


 

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog