Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par E PatAn
Publié dans : #Portraits
Avant-hier, en fouillant dans les vieux classeurs où j’ai remisé toutes les partitions des chansons du temps jadis, dont la plus part, remontent avant la dernière grande guerre, j’ai retrouvé ce manuscrit écrit de la main de mon père : musique et paroles d’une chanson de marche dont il est l’auteur et qu’il a écrites pendant qu’il était en campagne dans les environs du Col de Montgenèvre… C’est avec émotion, qu’à sa mémoire, je poste ce document sur notre blog… Mon père*(1), plutôt, gai luron, devait avoir un coup de blues quand il a écrit ce texte…
 
 
 
C’est le destin …
 
                               
Marcel Lucquiaud mobilisé dans la région de Briançon en 1939
 
 
Quittant la ville, pour partir en colonne,
Un bataillon de « joyeux », vient d’passer…
Pourquoi Joyeux ? Et bien des gens s’étonnent ;
Ne sachant pas qu’ils sont des réprouvés.
D’aucun sont là, pour quelques peccadilles ;
D’autres pour avoir joué du couteau ;
Des hors la loi, des gueux, des sans famille,
Groupés en rang sous le même drapeau.
En subissant
Leur châtiment,
Ils vont pourtant insouciants…
Chantant le glas de leur vingt ans ….
 
Saint Vincent-les-forts  sous la neige - photo qui a servi de modèle à l'esquisse-ci-dessous .
Refrain :
C’est le destin
Qui un matin
Les amena au sol d’Afrique
Et fit d’eux, des tristes « joyeux »
Au cœur aigri et douloureux.
Soleil ardent,
Sables brûlants
Le teint bronzé, couleur de brique,
Contemplent le désert sans fin,
Aujourd’hui, c’est là leur destin !
 
 
Parfois le sac est lourd à nos épaules ;
Notre bidon sonne creux sur nos flancs…
Le désespoir nous poursuit et nous frôle,
Mais c’est en vain, nos cœurs restent vaillants
Car au « Bat’d’Af’», le cafard n’est pas d’mise
Et si l’un de nous fait min’ de flancher,
Il est de rigueur, afin d’calmer sa crise
De se réunir tous et d’lui chanter :
Allons, mon gars !
Ne t’en fais pas !
Oublie tes vieux, ta môme, Paris
On n’y peut rien, c’était écrit !…  
 
Saint-Vincent-les-forts : Esquisse de Marcel Lucquiaud Hiver 1939-40
Refrain :
C’est le destin
Qui un matin
T’amena sur sol d’Afrique,
Fit de toi, le triste « Joyeux »
Au cœur ulcéré, douloureux
Soleil ardent,
Sables brûlants,
Le teint bronzé, couleur de brique,
Contemple le désert sans fin,
Aujourd’hui, c’est là ton destin !
 
 
Peu importe qu’on glorifie ou chante,
Notre valeur, celle de nos aînés,
Si nous devons entrer dans la tourmente,
C’est pour le seul rachat de nos passés…
Chacun de nous, suivant sa chance,
Peut obtenir, la mort ou le pardon.
Allons, faites cesser ces différences,
Nous sommes prêts à suivre vos fanions !
Pour vos libertés et pour vos biens,
Soyons unis et sachez bien !
 
Refrain :
C’est le destin
Qui peut demain
Nous conduire tous à la camarde*(2)…
Le destin prend fin, ici bas,
Quand sonne l’heure du trépas.
Quand nous aurons les yeux fermés
Par la faucheuse impitoyable
Bonheur, malheur, tout prendra fin
A tous, c’est là notre destin !
 
 
Marcel Lucquiaud - Saint Vincent les forts le 5 décembre 1939…  
 
 
 
NB :
- * (1) : Voir article : "Mon père aurait 104 ans" -  www.mirebalais.net/article-3349519.html
- *(2) : « camarde », je ne suis pas sûr que ce soit le bon mot, presque effacé et donc illisible sur le manuscrit…   
 

Commenter cet article

Annie 04/11/2006 13:36


bon week-end ensoleillé à toute la famille
bisous Annie

Cajou 03/11/2006 22:49

Pour ton (2) je pense que c'est plutôt la camarde, autre nom de la faucheuse, de la mort quoi ...
Bien émouvant ce texte en tous cas ...

Annie 03/11/2006 21:09

voici un petit comm avant d'aller dormir :-)
bizzz Annie

millefeuille 03/11/2006 19:36

je decouvre ton blog
felicitation
j'aurais voulu entendre ce morceau
a bientot

Louis CHATEL 03/11/2006 17:43

Et oui, le demi siècle approche :0085:

Michka 03/11/2006 11:01

que d'émotions tu nous fait partager là! merci

alaligne 03/11/2006 10:32

Bel hommage à ton père... J'ai bien sûr, beaucoup apprécié son écriture... même petite, elle paraît bien "élégante"...
Bizzzzzzzz, alaligne

tiphaine 03/11/2006 08:52

et oui ça fait toujours "drole" de retrouver ce genre de document ! un monde qui n'est pas si loin que je n'ai pas connu mais que me raconte parfois mon père et mes grands parents ( mon père est plus de la génération de mes grands parents que de ma mère )! ce que je préfère c'est quand ma grand mère parle de son père qui était terre-neuvas et qui allait chercher la morue dans le nord pendant 6 mois !
A bientôt

Annie 03/11/2006 08:32

toujours émouvant
il y a 15 jours on a fêté le centenaire d'un club de gymnastique et pour l'occasion (exposition) on a ressorti les vieilles photos, articles de presse, médailles etc ... concernant mon grand-père champion olympique en 20 et 24.
A l'inauguration de l'expo, je n'ai pas su retenir mes larmes...
bisous et à ce soir car je suis de sortie avec mes parents (j'en profite :-)
Annie

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog