Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les escapades du Farfadet
Tout a commencé dans les premiers jours de notre temps de retraite, au début du mois de janvier de l’année 2005. J’avais reçu une lettre qui était préalablement passée en Normandie avant de nous parvenir jusqu’ici au lieu de notre nouvelle villégiature en pays mirebalais … Au dos de l’enveloppe, figurait le nom et l’adresse d’une personne inconnue de nous…  J’ouvre et lis… Stupéfaction !... Il s’avère que la personne qui m’écrit est une cousine, fille d’une sœur de ma mère et moi, je ne savais pas que ma mère avait une sœur… M’ayant inscrit son N° de téléphone j’appelle aussitôt cette cousine. Suite à ce coup de fil, elle m’envoie des photocopies de documents  attestant sa bonne foi. En fait je n’ai jamais rien su du passé de ma mère, de son enfance et de sa jeunesse … C’est à l’âge 61 ans, que je découvre un pan de son passé et me retrouve avec une vieille tante de 93 ans et des cousines…   
C’est bien à partir de cet événement qui a suscité  bien des émotions, que je me suis intéressé à la généalogie…


Si pour ma mère, sa famille d’origine m’entraîne à faire des recherches sur la région parisienne et la
Nièvre, pour  mes ascendants de la branche paternelle, cela se cantonne à la région couvrant le sud des départements de la Vienne et des Deux- Sèvres et le nord de la Charente limitrophe.
C’est en cherchant sur Internet que je suis tombé sur le CGCP (Cybergroupe Généalogique de Charente Poitevine) Son activité au niveau du dépouillement d’actes couvre les communes de cette région ainsi désignée où justement mes ancêtres de la branche paternelle ont vécu au moins depuis la Révolution… (J’en suis là de mes recherches). Du coup, je me suis inscrit comme membre adhérent au CGCP.

Chaque année cette association animée par des membres dirigeants dynamiques et par des bénévoles hyper actifs, organise une rencontre qu’ils ont baptisé «Glouch». Ains
i, au cours d’une journée, en terre de prédilection de ce groupe de cyber généalogistes, les personnes rassemblées à cette occasion, peuvent faire connaissance de visu. Ceci leur permet de mettre un visage sur certains noms d'adhérents qu’ils croisent ordinairement au cours de leurs échanges d’internautes sur le forum du CGCP.
Voilà bien une manifestation sympathique, où certains se découvrent cousins parfois cousins de loin dans le temps. Extraordinaire !...

En Juillet 2006, pour la première fois, nous avions participé au « Glouch » qui se déroulait à Ruffec (16) et donc, avions découvert avec plaisir des personnes bien affables en même temps que les activités multiples d’un organisme de recherches généalogiques très entreprenant et prolifique en mises à jour d’archives et d’actes.



Cette annnée le « Glouch » avait lieu à Saint Amant de Boixe, dans les environs d’Angoulême. Cet adorable village est doté d’une splendide abbaye qui a servi de cadre à notre rencontre.
Etant arrivés la veille, nous avons aidé à installer les chaises et les tables dans les salles de conférence, au Cellier de l’Abbaye et, pour le repas en commun, à la salle des fêtes de la localité. Tandis que les hommes installaient le mobilier, les femmes agençaient la décoration des lieux, nappant les tables que le lendemain elles ont ornées de magnifiques compositions florales.
Notre hébergement avait été retenu à Saint Groux, dans une charmante auberge sise dans un magnifique cadre de verdure au bord de la Charente. Annie et moi avons particulièrement apprécié cet endroit autant que la table qui y est excellente …

Ce Samedi 12 Septembre, dès 9H30, une bonne centaine de personnes sont rassemblées dans le Cellier de l’abbaye pour un discours de bienvenue, une présentation du nouveau visage du CGCP et un compte rendu de ses activités par le Président et ses colistiers du Conseil d’administration. Le temps suivant fait place aux échanges à partir de question pratiques.
A partir de 11 heures, les invités ont le choix entre une visite guidée de l’abbaye ou l’accès à des ateliers informatiques pour découvrir toute les possibilités offerte par ce magnifique site du CGCP. Des documents et archives ainsi qu’un bon échantillonnage d’ouvrages spécialisés peuvent être consultés dans les pièces au-dessus du cellier de l’abbaye.

A midi et quart un apéritif : sangria, ponch et jus de fruit accompagnés de friandises à croquer, est servi dans le hall d’accueil du Cellier.
Treize heures, nous voici en route pour aller déjeuner à la salle de fêtes à quelques centaines de mètres de l’abbaye.  Un buffet bien garni nous attend. Nous nous répartissons aux 12 tables portant chacune un doux nom de fleur et où siègent déjà un des 12 membres du CA accompagné de son conjoint.
C’est le moment toujours bien apprécié des échanges conviviaux et de la dégustation de mets savoureux (voir menu en haut de l'article). Notre président fait le tour des tables pour papoter un moment avec les uns et les autres. A sa table, est invité le Maire de St Amant de Boixe.  Sympa tout ça !…



Ah oui, dans ces moments là on ne voit pas le temps passer et nous débordons sur le timing, au point que le conférencier qui devait présenter son exposé sur le protestantisme à 15H30, l’entamera avec plus d’une heure de retard … Cet éminent professeur (Enseignant en philosophie à la Sorbonne)  n’était pas très content et c’est lui qui est venu nous alerter à la salle des fêtes …
Mais, une fois en place notre assistance s’est montrée assidue et intéressée car notre conférencier a usé de tout son talent pour nous instruire et nous faire vibrer d’émotion en rendant vivante la foison de connaissances qu’il possède en la matière. A la fin de son exposé il fut très applaudi. Il nous a quittés rayonnant, prévoyant même de revenir l’année suivante si l’on fait encore appel à ses services…

A partir de 18 heures, les participants commencent à s’égailler… on se dit au revoir, promettant de se retrouver lors du prochain Glouch… En attendant, au quotidien,  nous aurons l’occasion de nous croiser sur le forum du CGCP.

Vient pour nous, membres du CA, le moment de tout nettoyer et remettre en place. Grâce à toutes les bonnes volontés des uns et des autres, à 19H45, nous rendons les lieux propres et le matériel à disposition, bien rangé comme nous les avions trouvés à notre arrivée …  

21 Heures : nous nous retrouvons pour un repas fraternel entre colistiers animateurs accompagnés des épouses et époux. Un partage inoubliable de bons mets et de bons mots autour d’assiettées typiques du pays charentais entre Cagouillards* et Lumasiens*.


* : Les escargots sont appelés cagouilles par les Charentais  et Lumas  par les Poitevins...

 

Commenter cet article

Guyl 01/10/2009 08:00


Sympa cette rencontre et ce cercle généalogique...
J'ai fait des recherches sur mes ancêtres quand j'étais ado, malheureusement ,j'ai découvert des secrets de famille et aussi des trucs plus sympas.
Bonne journée Patrice


Quichottine 26/09/2009 17:51


J'aime bien ces journées de "retrouvailles" et de "trouvailles" aussi.

On sent ta joie à la vivre, et c'est communicatif !

Bravo.

Passez un bon weekend, Farfadets.
Bisous.


yo 24/09/2009 11:24


Quelle belle rencontre Patrice, au même moment nous avions nous, avec le Satamania et ceux du CDA, une rencontre anniversaire à Rieumes près de Toulouse.
Joyeux moment où nous pouvons faire connaissance véritable avec des personnes que nous cotoyons virtuellement.
Les toulousains avaient loué un gîte rien que pour nous pendant 3 jours.. Quelle organisation !
Ces rencontres sont toujours pleine de surprises.
Mon aînée s'occupe de la généalogie familiale et grâce à elle nous découvrons des cousins et des cousines inconnues.
Excellent loisir qui nous amène très loin parfois !
Bonne recherche et bisous à Annie et toi.


marie-claude 20/09/2009 15:47

C'est très compliqué toutes ces recherches généalogiques ... à titre individuel, c'est donc formidable d'être tout un groupe à communiquer et le net facilite les recherches, les contacts ...Cela prend quand même beaucoup de temps ... 

A MOA 18/09/2009 20:33

Bonsoir Patrice ;-)

Très intéressant, à tous points de vue.
Je suis tenté de faire une recherche généalogique également, mais devant la tâche et le manque de temps, ce n'est qu'un désir.

En te lisant, j'ai la confirmation que la recherche est ardue.

Bon week-end toâ, et bises aux farfadets.
Amitiés :-)))

oursonne libre 18/09/2009 20:27

en lisant cet article, cela me fait penser que je dois rechercher la famille de mon père, juste pour voir d'ou son ses originescela m'a toujours intriguébisous mon farfadet, je suis rentrée en france

delphine alpin ricaud 18/09/2009 15:47

Quelle bonne idée que ces "glouch", non seulement au sujet de la généalogie mais aussi au niveau sympa haha. bises les farfadets!

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog