Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Bourges vaisseau de pierres et de verres...
Au cœur de la campagne berrichonne, bordé, au Nord Est par la Sologne, en un pays au sol calcaire, bien irrigué par moult rivières, Bourges, ville d’environ 80 000 âmes, préfecture du département du Cher est aussi la capitale du Berry .



A l’entour, la géographie des lieux, est faiblement accidentée. A partir de ce plateau, peu élevé, la campagne est très ordinaire mais paisible à souhait, idéale pour le repos de l’esprit. La monotonie du paysage est rompue par les douces courbures de quelques collines et la variété de la végétation colorant en nuances de vert et d'ocre, des terres le plus souvent fertiles. Ce bas pays se présente sous un panachage de forêts, de marais et de landes parsemées de pâturages, de cultures céréalières et même de vignes. Dans ces contrées aux horizons flous et fuyants, l’influence des cours d’eau prend toute son importante. Dès les beau jours, cet élément lié à la vie, associé à la lumière vive qui baigne ce pays berrichon, le fait étrangement miroiter.



D’un point de vue historique, Bourges, au cours du Moyen-âge, a connu une activité commerciale prépondérante, surtout grâce à ses drapiers. Jaques Cœur y est né, Charles VII y a demeuré et Jeanne d’Arc y a séjourné…

Au Sud de la ville, à environ une vingtaine de kilomètres, l’église abbatiale, Saint-Martin de Plaimpied, parvenue jusqu’à nous, par sa majestueuse présence, demeure l'un des  témoins isolés de ce rayonnement spirituel et culturel dont a bénéficié ce pays des basses terres …



 

Enfin, cette contrée très provinciale doit sa célébrité au Duc Jean I de Berry qui, au 14ième et 15ième siècle, la para de  joyaux, tels que ses châteaux connus à travers les célébrissimes enluminures des « Très Riches Heures »… Quant à la renommée de cette région elle nous vient de Georges Sand qui y habita au 19ième siècle, s’entourant de nombreux artistes, peintres, musiciens, poètes et écrivains.


Aujourd’hui le « Printemps de Bourges » y promeut la musique et la chanson populaire.
Tels sont les mécènes les plus connus qui ont œuvré là, toutefois, ce ne furent pas les seuls, d’autres, avant eux, allaient y dresser ce qui apparaît encore aujourd’hui comme étant la perle rare et flamboyante de ce foyer culturel : sa Cathédrale Saint Etienne.



  à suivre : Bourges : naissance d'une cathédral

Commenter cet article

marie-claude 31/08/2009 22:45

comme la campagne est belle ...je m'y évaderais volontiersencore un peu de patiencedès que Philippe sera pensionné ...amitié . 

A MOA 17/08/2009 20:16

Bonsoir Patrice ;-)

Pour le plaisir de te lire. :-)))

Agréable soirée, et meilleures pensées.
Bien à toâ, cordialement!

Viviane 14/08/2009 15:55

Une très belle région très marquée par l'histoire de notre pays!A préserver.BisousViviane

Zezette 12/08/2009 21:15

Coucou Patrice, Je suis impardonnable d'être restée si longtemps éloignée, ce qui fait que je ne connaissais même pas ton superbe design! Le moral est revenu et les ennuis j'espère derrière moi.  En tout cas je suis très contente de ton passage et je t'envoie des tonnes de remerciements pour ton poème. Gros bisous à toi et Annie

Chris 11/08/2009 19:08

Un bel hommage à mon beau pays ... MerciQue les visteurs n'hésitent pas au visiter la Brenne, le pays au mille étangs et à flâner le long de la Creuse et à dégustrer notre célèbre pâté de Pâques ...Je m'arrête ..il y aurait tant de choses à dire ...Bonne soirée Chris

Moâ 11/08/2009 17:16

Kikou Patrice ;-)

Toujours aussi intéressant l'ami, j'aime et tu le sais.

Bonne semaine et (peut-être) bonnes vacances.
Cordialement à toâ, bises aux farfadets.

PS: un sujet chez Moa concernant l'arrêt de l'édition de mon blog. Si je t'ai déjà informé, excuse-moâ pour le doublon.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog