Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

 

Voilà Juillet et la fête à la "grande boucle". Les as de la « Petite Reine » ont, une fois encore enfourché leur bécane pour sillonner notre charmant hexagone dans un joyeux cliquetis de braquets…
J’en profite pour vous proposer un Tour de France particulièrement "déjanté"...

Première étape : Départ  du " 01 " et Arrivée dans le " 50 " 
Au fil des départementales, voici des paroles à scander sur l'air bien connu de ceux qui, dans les années 50-60-70-80 , ont eu la joie de faire des colonies de vacances soit en tant que colons soit en tant que monos :

Ah dites-nous donc bergère,
A qui sont ces moutons ?
Et bien ma foi, Mon cher,
A ceux qui les gardions ...



Allez, en selle les amis !
Et que je te tourne les manivelles !...



01-02-03-05...
Dans l’Ain ça bourre en Bresse,
Dans l’Aisne, on fait ça Laon,
Dans l’Allier le Moulin presse
Gap reste sous le vallon !…  

04-06...

En Alpes de Hautes Provence,
Très Digne, l’on s’avance…
En Alpes Maritimes,
Nice avec Anis riment …

07-08...

Jamais ce ne fut la dèche,
Quand on s’Privat d’Ardèche …
Mais hier, à fraiche haleine,
Traversions bois d’Ardennes …

09-10-11-12...

Ah, riais-je ma Foix,
Qu’à l’Aube soyons Troyes !...
Carcasse sonne Au détroit
A verres ronds, Rots d’aise soient !...

13-14...

Qu’on embouche du Rhône,
Marseille, bière à l’encan,
Pastis des autochtones,
Et Calva dose à Caen !    

15-16...

Alors y a que Caen t’Ale,
Et tout ce qu’en goule aime,
Cha rente comme casse dalle
Au pays de la crème !...
1
7-18...

Si Chat rente, mari time,
La roche, elle, est intime …
Pour les Bourges, peuchère,
Dix huit’re, font bonne chair !...

19...

Ne s’en « brive », la gaillarde
Qui tient, à son corps, aise,
Sous tulle, bien paillarde,
Vous fait rougir les fraises ! …

20-21-22...

Ajax et Io, ça s’Corse,
Dix joncs, en cote, d’or,
Et Seins brillent, eux, en torse,
Font monter cote d’ armo(u)r !...  

23-24...

Et voilà qu’ça nous Creuse,
Jamais on en Guéret !..
Dort Dogme femme heuse
Père rit gueux sans sa raie 

25-26-27...

Dans le doux besant son, 
Valence en Drôme adhère,
Eve et Reuh  unissons,
A l’Eure où adulte erre…

28-29...

Faut-il leurrer le loir,
A Chartres en plaine terre ?...
A Brest se met, la mère, à boire,
Qu’a pas fini d’se taire !...  

30-31-32...

On n’y met tant des Gard,
Tout loose hot gar’onne
Tête Auch, gère le jard,
Au pays des braconnes …  

33-34...

En allant au bord d’O
Entre deux mères girondes,
Ne jouez au Hérault
Si Mont Pelé vous gronde !...

35...

Rendez-vous chez la Rennes,
Qui n’a de hile vilaine…
Sans passer en Lorraine
Ne restez à la traîne 

36-37...

Et si le chat trop roux,
Vous joue un mauvais Tours,
En trente-six, plus un, coups,
Un des réels loirs est balourd !…

38...

Et quoiqu’il adVienne,
Ne lui faite pas d’ m’Isères
Si c’est de la Graine noble,
P38 bien lui sert !...

39...

Ce n’est pas le genre rat,
Quoi que long, le sonniez,
Aucun de vous, ne jura,
La main sur l’tisonnier …

40-41...

Alors, vous tire la Lande,
Dans ce monde marchand,
Où le Loir est chair,
Et vous met aux ablois …

42-43...

Au temps de la loue Art,
Qu’en ses seins te tienne …
En Haute, pointes et dard
Sur son Puy tire à peine !...

44-45...

Mais la loi rat, lente éthique,
En ce nid, si peu aveNantes ;
Or les anses du sac à fric,
Au Loup arrêt, sont tentantes… 

46...

Parvenu dans le Lot,
Ne faites encas, hors,
Gouttez aux échalotes
Et aussi au vin fort !…

47...

Jamais ne resterez Agen,
Face à ces bonbonnes…
On a le bec si fin,
Dans le Lot et Garonne …

48...

Faites à Mende, honorable,
Ce n’est pas un désert,
Car on tient bonnes tables,
Au fin fond de la Lozère

49..

Que l’on amène Eluard,
Il n’y a pas d’Angers …
Celui-là, avec art,
Vous invite à panser …

50...

Tirez-le par la Manche,
Sans toucher ce saint lot …
Mains plaquées sur les hanches,
Venez donc mater l’eau !…

J’en profite pour laver les pieds de mes vers quelque peu fumants après un tel parcours 

Farfabiket 

Commenter cet article

Maria 28/05/2011 03:08



Hé ! hé ! Mais c'est joliment dit tout ça !
BRAVO ! Merci pour votre griffe laissée en passant......... Au plaisir nouveau de vous relire.
Maria


 



GIL-MAUREL Geneviève 10/07/2009 00:10

Ah! c'est pas mal du tout ton clin d'oeil à la France.Mais, dit donc et ToulonC'etait trop long.Et pour le Var:de mots serais-tu avare!aïe,aïe, aïe farfadet, ma Provence ,il faut que tu y penses.Bisous aux farfadets.   boisette et merci de ton passage.

marie-claude 08/07/2009 17:55

Grâce à toi, me voilà au sus des départements et chefs-lieux de la France toute entière ...amitié . 

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog