Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

Réédition d'un billet publié le 9 février 2009.

Qui, aujourd'hui, a la parole bénie...

...ne croulant pas sous le poids d'arguments qui font "mousses" ?...

...ne croulant pas sous le poids d'arguments qui font "mousses" ?...

Le Farfadet qui ne retient jamais son envie de grincer, tel un vieux gond qui, se porte encore bien, à la charnière entre des hommes de bonne volonté et ceux qui ne voient rien de ce qu'il se passe autour d'eux, est soudain pris d'un doute au sujet des dites ...
,
Certitudes

En ces temps hasardeux où l’on « prend » votre avis,
C’est tout le monde qui y va, de ses certitudes !…
Ceux qui ont à redire sur les aléas de la vie,
Souvent, pour cela, ont fait longues études …

Que ce soit en pratique, ou bien, en théorie,
Ces « savants » n’ont souci que des exactitudes…
Avec eux, l’argumentaire, au-delà des partis-pris,
N’a pour fondement que leur « zen attitude »…

Se voient au rang des « Sages »  à la parole bénie,
De ceux dont le propos, porte aux béatitudes …
Sur vos dires et vos actes que, toujours, ils dénient,
Ils exigent, qu’au plus tôt, vous changiez d’habitudes….

Quoi que vous affirmiez, avant vous, Ils ont dit !...
Seules, leurs paroles, ont pris de l’altitude …
A leur entendement, les vôtres, n’ont de crédit,
Vos hésitations, sont d’opportuns interludes ….

Avec ces « grands » là, toutes raisons se plient,
Ils ont déjà prononcé la sentence qui élude,
Vos observations, vos critiques sous plis,
Et attendent de vous, un geste de gratitude …

S’ils sont enseignants, ils vous bardent d’écrits,
Vous demande, l’apprendre et le restituer rude…
S’ils sont des politiques, à l’Assemblée, ils crient,
Espèrent du citoyen, la vertu des gens prudes …

S’ils sont économistes, leurs « cours » bien appris,
Ils savent déjà que le Nord, l’emporte sur le Sud …
Ils jouent avec vos sous et grimpent dans les prix,
Ce n’est pas sur eux, qu’on oriente les Scuds !…

S’ils sont praticiens, ayant l’œil sur vos vies,
Ou travailleurs sociaux, sous toutes latitudes,
Remèdes, solutions, vous donnent à l’envie,
Faisant fi de vos détresses, de votre solitude …

Il est loin le temps des vastes et vertes prairies !...
Aujourd’hui à l’heure des lois de « rectitudes »,
Ces « justes » de tous poils, des dignes confréries,
Se sont donné le droit, de vous rendre la vie rude !...

Farfalude
  

 

Commenter cet article

Marie-Rose 19/11/2018 18:43

Comme toujours tu tapes joliment "dans le mille" selon l'expression. Nous ne devons pas imposer notre façon de voir les choses si autrui ne veut pas l'entendre, chacun est libre dans ce domaine de dire "non". Lorsque des propositions ou des solutions sur l'objet en question sont émises, c'est à chacun d'approuver ou non selon sa conscience. Je suis maladroite pour exprimer la notion de liberté, vaste sujet, tu le fais beaucoup mieux que moi et avec plus de clarté.

eliane roi 19/11/2018 09:55

Bravo Farfadet ; par ces temps troubles on a l'impression que l'histoire se répète. Le mieux est de ne pas trop regarder la télé (sauf Capitaine Marleau - en plus, elle est drôle-) et conserver son humour et sa lucidité -même si c'est pas facile. Il paraît que des gilets jaunes ont traité de pédés un couple de garçons en bousculant sa voiture hier ou ce matin... Je ne pense pas que ce soit ainsi que nous ferons évoluer notre société et avancer les choses, et me conforte dans ma position du moment. Tu écris ton ressenti en faisant des vers, c'est très fort, à midi, en l'honneur de tes écrits je lèverai mon verre.

claudeleloire 19/11/2018 07:03

comme tu avais raison ! c'est resté tellement vrai ... de plus en plus vrai et la vie de plus en plus rude ...

domi 19/11/2018 01:32

bien vu malgré le temps qui passe

delphine alpin ricaud 15/02/2009 15:35

Voilà des paroles qui valent toutes les leurs! Qu'il est bon de n'avoir pas trop d'opinions sur tout, inutiles dans les vertes prairies........ Bravo, bises aux sages farfadets!

oursonne libre 13/02/2009 06:57

comme tu as raison Patrice avec ce texte que je partage, et elle a raison zezette de le faire lire a quelques autruches.Ils nous cassent les pieds et les oreilles tous ces gens soi disant erudits qui se permettent de faire et de dire ce que nous n'avons pas nous envie de faireA quand la prochaine révolution que je redescende dans la ruebisous patrice

Michka 12/02/2009 20:12

bonne soirée ami du Poitou.....gare aux chutes de neige

Nettoue 11/02/2009 21:15

Je partage en grande partie ton point de vue, surtout en se qui concerne les choses du passé, qui me sont chères. Mais ne crois-tu pas qu'il est trop tard pour faire un retour en arrière, qui soit gratifiant ? Qu'il est trop tard pour rattraper se qu'on a perdu, en voulant toujours allet plus vite, plus loin mieux, en apparence du moins ! Se que nous n'avons pas su garder, lorsque s'était encore possible , comment le rattraper à présent ? Et puis on vit du progrés avec la nostalgie du passé, ( en tout cas, c'est parfois mon cas ), est un peu hypocrite ! Reste que j'apprécis ton propos et la façon de l'exprimer... Une de mes rubrique s'appèle < le temps d'avant >, et je m'y complais avec bonheur, mais... ?Amicalement Nettoue

Quichottine :0010: 11/02/2009 20:03

Dure la vie... de quelque côté que l'on regarde aujourd'hui. Alors, j'essaie d'être optimiste, ça ira mieux demain...

chriscraft_ 11/02/2009 18:22

un peu de douceur dans ce monde de brute. mantesquemant

zazou 11/02/2009 13:12

Coucou Patrice, que tu tournes joliment ces vérités.Moi même enseignante, je dois avouer que dans ma corporation, il y a des messieurs ou mesdames je sais tout. Mais ils ont tendance à disparaître.

marie-claude leloire 09/02/2009 23:44

ton texte est génial, Patrice qui dit si bien que les experts en tous genres nous pompent l'air ...comme s'il fallait nous dire ce que nous devons faire, nous sommes peut-être un peu lents, mais nous sentons si bien ... le bien à être !vive les artisans .

:0071: zezette 09/02/2009 23:19

Comme ces mots sont joliment tournés ! je t'admire dans ta façon d'écrire et de dire si bien ces vérités . Si tu le permets, je vais copier ce texte et le faire lire à quelques autruches de ma connaissance qui se cachent volontiers la tête dans le sable. Gros bisous talentueux Farfadet

christiane souchal 09/02/2009 12:16

bonjour Patrice...je fais une pause et je vous lis.....vous nous plongez dans notrer Boue.....de tous les jours et je ne peux que vous suivre et comme je n'est pas votre verve ..je vous communique à mes amis il faut se réveiller .merci de ne pas nous laisser endormir amitiés a vous 2 christiane

Alaligne 09/02/2009 11:59

bien vu, bien jeté et... tellement vrai... Je partage à 100% chaque ligne de ce texte avec d'autant plus de facilité que cela fait des années que je me rebelle contre la main-mise des "experts" dans de nombreux domaines, que je recommande en premier lieu dans mon activité professionnelle de l'humilité et le droit à reconnaître ses limites. Discours qui en dépit de mes responsabilités dans ce domaine, m'a fait passer pendant des années pour une iconoclaste. Cela dit, j'observe en ce moment un frémissement qui va dans le bon sens, comme si la crise avait rendu à quelques uns un peu de... bon sens!Bonne semaine Patrice

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog