Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour
Ce jour de la Saint Michel…
 
Eh bien voilà… le séisme boursier dont l’épicentre se situe, une fois de plus en Amérique du Nord, et qui agite tous les pôles économiques de la planète, va-t-il une fois pour toutes, nous faire repenser quelles sont les vraies valeurs de l’existence au sens humain du terme ?...

Nos sociétés ont bâti leur raison d’être et leur devenir sur l’avoir, c'est-à-dire, l’enrichissement par les biens que nous nous approprions et dont on pratique la surenchère  à outrance. Ces sociétés ne se sont donc pas établies sur ce qui fait la dignité humaine, c'est-à-dire ce que l’homme transforme et érige résultant de son travail comme étant le produit de ses efforts et de son engagement.

L’argent, cette monnaie devenue exécrable est la clé de toute l’économie mondiale alors qu’il ne devrait être que simple moyen « d’échanger » le fruit de ces efforts et de cet engagement pour, en contrepartie, accéder aux nécessités du « vivre dignement »…

Il n’y a que Avoir ou profit qui prévaut sur Être et Agir …

Messieurs les argentés, les super nantis, les décideurs de marchés, les repus de pouvoirs, ce que vous possédez ne vous appartient qu’un temps, sachez le, celui de votre existence, car celle-ci a une fin… et rien ne garantit que votre patrimoine, vos empires, vous survivront à travers votre descendance qui en jouira après-vous …

Rien ne nous appartient ici bas, ne l’avez-vous pas encore compris ? Même votre brillante et rutilante existence s’estompera à l’heure où vous la quitterez inéluctablement … Jusqu’à ce corps qui vous « véhicule » une vie entière, rien ne vous appartient définitivement … Considérez alors la singularité du fait, rien ne vous appartient, c’est vous, c’est nous, qui appartenons au monde, à son évolution, à son devenir…

Or, sans doute, inspirés par des esprits aussi chagrins que charmeurs, vous vous êtes fourvoyés depuis des lustres dans cette grande illusion du pouvoir de l’argent qui fascine les peuples … De ce qui était un moyen de commercer, vous avez fait un démentiel outil de pouvoir. Ainsi est apparue la convoitise …
Et les peuples travaillent essentiellement pour gagner de l’argent, argent qui enrichit toujours plus ceux qui en gagnent le plus car au sens capitaliste c’est devenu exponentiel !...

L’or valeur refuge, métal rare, il est vrai, n’en est pas moins qu’un minerai quelconque, brillant et doré mais matière minéral comme vos os …
Tu as de l’or… tu es riche … pfft ! …
Oui mais : tu as des os et tu es mortel !… 
Cet or, ces os  resteront toujours à la terre qu’un jour vous aurez quitté…  vaines ambitions,  gloires éphémères, illusoires richesses, pouvoirs anéantis, homme, au sens matériel, tu n’es rien que poussière !… 

Un retour à l’humilité, s’impose à nous en ce début de troisième millénaire, une refonte des sociétés  passera nécessairement par cette prise de conscience que la carotte ne doit pas faire avancer l’âne, autrement dit que l’argent, comme moyen de progresser et bâtir l’avenir pour et à destination des générations futures, est devenu désuet… Le mobile de notre engagement dans la Vie à promouvoir, ne doit pas être dicté par un besoin de s’enrichir matériellement mais par la nécessité d’agir dans le sens de la dignité humaine, c'est-à-dire quérir l’ enrichissement au sens culturel lequel passe par l’intelligence du cœur prévalant enfin sur celle de la tête, sans qu’il soit besoin, pour autant, de négliger cette dernière …

Voilà, ce qui écrit, ici, en préambule à une série d’articles sur le « comment bâtir ces cités du futur » implique que nous nous demandions alors à partir de quel sens moral, à partir de quelles raisons impérieuses,  avec quels droits et aussi avec quels devoirs ?…
Car c’est constamment qu’il faut avoir en conscience la réalité de cette harmonie indispensable autant pour l’Amour que pour la Liberté :

Ce que je reçois d’une main, je le donne de l’autre car, au milieu, se trouve le cœur …





Commenter cet article

Jean 01/10/2008 08:26

BonjourEt bien le système financier n'a pas fini de nous causer des misères... Car comme depuis toujours c'est bien celui qui travail au bas de l'échelle... qui trinque le plus...SincèrementJean

Morgane 01/10/2008 02:57

Bonsoir farfadetMoi aussi il y avait un peu que je n'étais pas venue te lire ... mais ça m'a fait grand bien.Etre et faire avant d'avoir ....si tou le monde pouvait t'entendreBise à toi

jackline :0059: 30/09/2008 12:04

Bonjour..voilà bien longtemps que je n'étais passée te voir, mais je n'ai pas arrêté de voyager tous ces derniers mois..le Vietnam, Cambodge, l'Egypte, la Crète, et ce week-end, la Belgique..entre-temps plein de gros travaux à la maison, avec déménagements de meubles et de cartons..donc, pas beaucoup de temps pour visiter tout le monde et je m'en excuse..je me rattrappe maintenant..je te fais de grosses bises à toi et à ton épouse :0010:

marie-claude leloire 29/09/2008 16:12

En attendant, ils continuent de spéculer, afin de pouvoir acheter au plus bas prix des fleurons de nos économies ... Cela fait mal aux gros mais aussi aux petits épargnants et à tous les travailleurs ... qui devront payer la note tôt ou tard !

Louly cot cot cot !!! :0091: :0075: 29/09/2008 11:22

bonne semaine !bisous !

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog