Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les facéties du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

Pour illustrer l’article : « Au temps de la Ford T », j’avais scanné un bon nombre d’images à partir d’un ancien album : « L’illustration » spécial automobiles… De ce lot, j’en ai sélectionné certaines, mais il en restaient pas mal, dont ces deux que vous voyez ici, représentant Paris, Avenue de l'Opéra en 1893 puis, 30 ans plus tard, en 1923...
L'image à gauche, m'a aussitot évoqué la vieille chanson humoristique « Le Fiacre » chantée par Yvette Guilbert puis par Jean Sablon  ...
De cette chanson, je trouvais la fin plutôt injuste à l'adresse des "cocus", cocus ayant, en contre partie, la réputation d'avoir de la chance … une chance de cocu ... vous savez bien ...
Ainsi, dans la chanson originelle, le pauvre cocu, en plus de ces attributs cornus, est écrabouillé par le fiacre !...
Pas sympa cette histoire !... Du coup je me suis permis de la récrire à ma façon de Farfadet en introduisant le véhicule non hippomobile comme il en est tant sur l'image de droite...

 

Ps : une auto de ce temps là ne klaxonnait pas, mes amis, elle cornait !...

 

Un fiacre allait trottinant
Cahin, caha , Hue Dia, Hop là !
Un fiacre allait tro
ttinant,
Jaune, avec un cocher blanc…


Une auto va, bringuebalant,
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Une auto va, bringuebalant,
Noire dehors et noire dedans

Derrière les stores baissés,
Cahin, caha , Hue Dia Hop là !
Derrière les stores baissés,
On entendait des
baisers …

Sous le capot cliquetait
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Sous le capot cliquetait
Un moteur qu’a le hoquet…

Puis une voix disant Léon
Cahin, caha , Hue Dia Hop là !
Puis une voix disant Léon
Pour causer… ôt’ ton lorgnon !...


C’était une De Dion Bouton
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
C’était une De Dion Bouton
Qui suivait comme un mouton

 

 

Un vieux monsieur qui passait
Cahin, caha, Hue Dia Hop là !
Un vieux monsieur qui passait
S’écrie : « Mais on dirait qu’c’est …


Le chauffeur à son volant

Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Le chauffeur à son volant
Regardait bien droit devant

…Ma femme avec un quidam !
Cahin, caha , Hue Dia Hop là !
…Ma femme avec un quidam !
Il s’élance sur le macadam …


Voit, du fiacre s’arrêtant,
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Voit, du fiacre s’arrêtant,
Un beau couple, en descendant


Le mari sur le sol mouillé
Cahin, caha, Hue Dia Hop là !
Le mari sur le sol mouillé

N’a pas été renversé …

Sur le frein, va fort tirant,
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Sur le frein, va fort tirant,
Pour éviter ces passants…

 


La Dame le voit et s’écrie :
Cahin, caha, Hue Dia Hop l
à !
La Dame le voit et s’écrie :
Zut, Léon, c’est mon mari !..


Mais la route est si mouillée
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Mais la route est si mouillée,
Le couple est écrabouillé !...

Le mari, en les voyant,
Cahin, caha, Hue Dia Hop là !
Le mari, en les voyant,
Vl’a c’que c’est que d’pendre’amant !

Et au chauffeur barbouillé,
Dereuh, dereuh,  pouhët pouhët !
Et au chauffeur barbouillé,
Lui remet un gros billet …

La morale de cette histoire,
Cahin, caha, pouhët pouhët !
La morale de cette histoire
Vous fera prendre le trottoir …


En bleu les paroles initiales, en noir les "rajouts" du Farfadet ...

 

Commenter cet article

valerie 25/09/2008 12:02

superbe ! je suis fan de vieilles voitures,sur une brocante j'ai retrouvé pleins de revues anciennes, je suis en train de les scanner aussi...ça fera l'objet d'un prochain article !bonne journéeval

oursonne libre 23/09/2008 09:54

mdr!!! et voila Farfadet, il y a pas mal de chanson que tu pourrais reprendre, cela serait plus drole que les vrais parolesetre cocu porte chance dis t'on, alors vite je file draguer sur mon beau velo les cyclistes du bois de vincennesbisous

Viviane 22/09/2008 11:41

J'aime beaucoup les petits "rajouts"!!!Ma grand-mère écoutait cette chanson (et d'autres) sur un antique phonographe, je ne comprenais rien aux paroles, mais j'aimais cette voix grave qui chantait.Bonne journéeAmitiés

muncho51 22/09/2008 00:04

sympathique la petite histoire...enfin quand j'dit sympathique...p'tet pas pour les écrabouillés! bah! y z'avaient qu'a faire attention!

marie-claude leloire 21/09/2008 17:46

dommage que tu ais changé la fin ... ceci ne retire rien à tes ajouts motorisés qui s'intercalent à souhait vroum-vroum pouet pouet !

Quichottine :0010: 21/09/2008 14:50

Quel beau souvenir que cette chanson pour moi ! Merci... et j'ai souri à tes rajouts... Je faisais souvent comme ça avec les chansons que j'aimais bien !Merci. La version Jean Sablon pour toi.
Jean Sablon










Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog