Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Ce lendemain de la fête des pères, voilà bien, un sujet de circonstance, même si certains pensent, qu’aujourd’hui, ce terme a une connotation détestable dans une société où l’on pense pouvoir se passer d’autorité et où tous les représentants d’icelle, sont le plus souvent perçus comme personnes non grata, empêcheurs de tourner en rond, faiseurs d’embarras qui, tous, portent atteinte à nos libertés chéries …
 

Quelle idée se fait-on de l’autorité et quel sens nous lui donnons ?… Elle représente à la fois la contrainte, la frustration, l’obligation de respecter des règles imposées par une ou des personnes qui usent de leur pouvoir, et par conséquent celle de se soumettre impérativement à l’ordre préétabli …  Bref  l’autorité est souvent exécrée, rejetée, esquivée et parfois dévoyée …

 

Quelle doit être la mission de l’autorité ?

Il est un vieil adage qui dit : « Apprends d’abord à obéir et plus tard, tu sauras commander … »  Ceci ne veut pas dire uniquement que, étant enfant obéissant on sera, nécessairement plus tard, un décideur galonné…  La véritable autorité c’est d’abord à soi-même qu’on l’applique et en toute lucidité. En tout premier lieu, c’est bien sur soi qu’il est question d’avoir emprise …

En réalité, il ne peut être question de vivre sans règles de vie, ça vaut pour chacun de nous et bien sûr pour tous groupes constitués …  S’il devait en est autrement, pire que l’anarchie, ce serait le chaos…  En regardant autour de nous, nous nous rendons compte que déjà, dans la nature, la vie est organisée, soumise à des lois inhérentes aux espèces et à la cohabitation des espèces entre elles. Aujourd’hui, nous savons très bien que venir troubler l’ordre de ce qui est organisé dans la Nature, peut entraîner la disparition de certaines espèces, et faire aussi que  cette Nature, se retourne contre nous… 

Ainsi donc, l’autorité qui, chez nous les humains, passe par la conscience, a pour but de faire respecter les règles de vie en vigueur pour chaque individu, règles également nécessaires pour établir une bonne harmonisation des rapports entre les individus vivant en société …

Ces règles nous les retrouvons dans le langage, chaque langue a ses codes, sa syntaxe et est donc porteuse de lois grammaticales  qui régissent l’expression verbale et écrite pour parfaire la qualité de la communication entre les êtres humains …

Entre parenthèses, nous cernons ici, l’importance de l’apprentissage rigoureux de sa langue et des règles qui la régissent lesquelles, enseignées avec attention, deviennent les meilleurs assesseurs pour que les élèves intègrent, appliquent et respectent les lois fondamentales qui, elles, régissent la vie citoyenne …

Apprendre à bien parler, apprendre à bien écrire, est structurant pour la personne humaine et lui permet d’intégrer la dignité inhérente à son rang parmi les humains… N’est-ce pas par la parole, qu’en tout premier lieu, passe l’autorité ? C’est donc cette parole, liée à sa langue, qu’au départ de notre existence, il convient de maîtriser …

Et sa langue, où l’apprend-ton, où l’intègre-t-on en premier lieu, sinon dans le cercle familiale, auprès de ses parents… elle se transmet comme par osmose … on pourrait parler d’un « génie de la langue »… c’est elle, d'abord, qui  va façonner l’individualité … Quelle immense responsabilité vous avez, alors, vous parents ! Sachez que ce que vous dites et comment vous le dites, votre enfant le capte et le mémorise intrinsèque … 

 

Quant à l’autorité parentale, du point de vue juridique, celle-ci se rapporte au statut de parents et implique de la part de ces derniers, leur responsabilité éducative et civile …

Seulement, l’autorité ne devrait pas se limiter à n’être qu’un droit ou un devoir à exercer, elle devrait  tout simplement « aller de soi », lorsqu’il s’agit de vivre en famille, en groupe et en société …

En fait, l’autorité ne devrait jamais s’établir à partir de la crainte inspirée par ses représentants ou ceux qui en sont détenteurs, mais à partir de la confiance … Elle ne doit pas devenir un moyen de pression pour s’affirmer …

Mais indéniablement elle tient une place importante, dans le cadre de nos existences car, tantôt nous sommes tenus à l’appliquer et, tantôt, nous devons la subir, et ce, à bon droit …

 

L’autorité, en premier lieu, tient la fonction de guide qui nous éclaire et nous montre la voie à suivre… Tout au cours de l’éducation et de l’instruction, sa mission consiste à nous rendre autonome et responsable … C’est alors en connaissance de cause, et donc, librement, qu’une fois adulte, nous respectons et appliquons les règles qui régissent la vie en société …

C’est bien dans ce sens que le petit enfant, dès qu’il s’affirme (dès qu’il parle de lui à la première personne) a donc besoin de l’autorité de ses parents qui ont en charge son éducation. Cette autorité parentale, repose sur les trois piliers que sont l’amour, la confiance et l’exemplarité … et c’est toujours appuyé, sur ces trois piliers que l’autorité devra être établie puis exercée, de la sorte, à toutes les périodes de la vie.

Ainsi, hors du cercle familial, l’amour des parents se substitue à l’altruisme … La confiance, elle, doit toujours être maintenue entre les parties « administrateurs » et « administrés » … Enfin l’exemplarité reste toujours de mise, venant de ceux qui ont autorité …

Ces dernières décennies, n’avons-nous pas failli dans l’éducation donnée à nos enfants, en famille et dans l’apprentissage scolaire ?… A partir de la fin des années soixante, un relâchement s’est effectué, le laxisme a pris de plus en plus de place dans les familles et à l’école, et, il faut bien le dire ici, en conséquence de cette idée obsolète qu’il est interdit d’interdire, ce qui consiste à ne pas frustrer nos chères têtes blondes car, les frustrer, nuit à leur épanouissement… Ainsi on a fait « copain-copain » entre enfants et parents, parfois entre enseignants et élèves ce qui fait que se sont perdues, une part de son autorité légitime et la notion même de cette autorité …

Il suffit de voir ce qu’il se passe aujourd’hui dans bon nombre de familles, et dans certains établissements scolaires … 

Là, c’est le vieil éducateur qui vous parle, lequel n’a jamais été conquis par certains préceptes se dégageant de la psychologie moderne ayant parfois des effets pervers dans la manière d’éduquer comme par exemple prendre en compte le désir de l’enfant et ne pas le contrarier… Par ailleurs, avoir autorité en matière d’éducation ne veut pas dire distribuer des « baffes » à tour de bras ou des punitions à tire-larigot…Bien sûr, que dans nos interventions on doit, pour commencer, laisser le champ libre à la discussion lorsqu’il s’agit de corriger les erreurs, ou palier aux manquement du jeune en faute… Exposer ce que l’on veut ou que l’on ne veut pas, clairement, en en expliquant les raisons et ensuite, si il y a lieu, sanctionner pour que le jeune « contrevenant », reconnaisse les torts produits et assume la conséquence de ses actes …

 

Comme je l’ai mentionné plus haut, l’autorité ne consiste pas à jouer les gros bras à user de sa grosse voix et de faire ses rappels à l’ordre avec la hargne d’un chien de quartier…

En premier lieu elle est inspirée par ce que nous sommes, ce qui émane de nous, et par l’exemple de nos conduites (Ne fais pas ce que je fais n’assure aucune autorité … )

C’est souvent là que certaines personnes devant faire preuve d’autorité, sont mises en échec, parce qu’elles ne sont pas, elles-mêmes, en accord avec ce qu’elles veulent obtenir d’un sujet sous leur influence car elles n’appliquent jamais à elles-mêmes ce qu’elles exigent des autres … Je crois que cela concerne déjà, beaucoup de parents …

Pourquoi , faisant mes courses dans un hyper marché, je refuserais d’acheter un jouet à mon gamin qui me fait la comédie si, sous ces yeux, j’achète sans compter des objets pour mes propres loisirs, et donc absolument pas indispensables … Pourquoi j’exigerais de cet enfant  qu’il se tienne bien à table si, le premier, je suis affalé dessus… Ce sont là, des exemples significatifs parmi tant d’autres … Certes cette surveillance de nos propres conduites exige pas mal d’effort et d’abnégation … Mais c’est une saine méthode si l’on veut conserver, à juste titre, son autorité de parent …

 

Un aspect plus particulier de l’autorité consiste à être toujours clair dans ce que nous exigeons de ceux qui ont à « subir » cette autorité. Ceci veut dire, savoir quels sont nos objectifs, ce que nous voulons obtenir, pour quelle raison nous préconisons d’agir ainsi et pour atteindre quels résultats…  cela doit être bien clair pour nous, personne exerçant l’autorité, et cela le sera à fortiori pour ceux qui sont sous notre coupe … C'est de cette manière que l'autorité inspire confiance et donc conduit au respect des autres et de soi-même...

 

Actuellement, dans le couple des parents ce sont, autant la mère que le père qui ont à exercer leur autorité, car c’en est pratiquement fini du temps patriarcal où seul le père avait entière autorité sur le foyer en tant que chef de famille. Il faut convenir que ce juste partage des responsabilités, constitue un réel progrès pour bien élever ses enfants. Alors parents, si vous usez de ce droit à bon escient, plus tard, vos chérubins n’auront pas à le regretter et, si votre autorité a été féconde, ils vous en seront infiniment reconnaissants…    

Commenter cet article

oursonne libre 24/06/2008 00:06

l'autorité, pas facile surtout en face d'une adorable ado, mais bon on partage les responsabilites avec mon jules et c'est plus facile comme celabisous

Quichottine :0010: 20/06/2008 13:29

Tu traites de sujets bien sérieux... moi, je venais seulement te faire un petit coucou en passant.. parce qu'il y avait un moment que je n'étais pas venue, et que ça me manquait.Bisous à vous...

" Charly " 20/06/2008 12:57

Intéressante ton analyse de l'autorité. Je suis d'accord sur bien des points. L'autorité est nécessaire pour faire respecter l'ordre.Administrée avec sagesse elle ne peut être contestée. C'est tout un art que de savoir diriger, même sa famille.Respecter l'autorité qui s'exerce convenablement, contribue au bon déroulement des activités.Vaste sujet, bien développé.Charly...

zazou 18/06/2008 14:54

Sur bien des ponts je suis d'accord avec toi. A force de lecture de psychologie de bas étage, certains parents ont peur de l'autorité. Je pense qu'on se prend parfois teop la tête avec les écoutes actives et tutti quanti même si tout n'est pas à jeter. Je pense qu'il suffit d'écouter son instinct et son bon sens en matière d'éducation et qu'effectivement, passer par la frustration est inévitable.En premier lieu elle est inspirée par ce que nous sommes, ce qui émane de nous, et par l’exemple de nos conduites . Cette phrase peut être vraie mais pas toujours. J'ai enseigné dans une
classe difficile. Je n'étais pas encore entrée dans la classe qu'une
bagarre générale y éclatait. L'exercice de l'autorité y fut difficile.Enfin je ne suis pas une fervente partisante de la fessée mais je pense que L'UE se mêle de ce qui ne la regarde pas et confond une fessée avec la vraie maltraitance (et dans mon métier  , j'en ai vu de sacrée). Ma fille a deux ans. Elle a pris une fessée (3 tapes sur la couche) un jour.Mais évidemment, il n'y a pas une vérité en matière d'éducation

Viviane 17/06/2008 19:14

Bonsoir farfadetj'ai pas mal de retard dans mes lectures.C'est la période examens et cioncours et j'ai du travail par dessus la tête.Du coup ... j'ai é&chappé à la colère des Farfadets. Si tu te sens mieux, c'est déjà çà!J'ai tout lu.Je suis un peu lente et il faut que ça mûrisse dans ma tête mais je n'écrirai rien ... au cas où ...Bonne soirée Avec toute mon amitié.

Marie-Eve 17/06/2008 01:56

Je viens de lire, le commentaire chez Charly et c'est ce qui m'amène ici. Etant donné l'heure tardive , je  ne lirai pas mais je reviendrai, les débats sont toujours intéressants.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog