Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #les coups de gueule du Farfadet...
 

J’avais dit ne pas prendre du service sur ces lignes pendant la période estivale et voilà que je "balance" deux articles en même pas une semaine…  Actualité oblige ou plutôt m’oblige-je …
Soit !.. C’est le très regretté Michel Serrault qui nous quitte et donc c’est avec cœur que j’ai  rendu hommage à l’artiste et à l’homme qu’il était …
Mais il y a aussi des nouvelles liées à l’actualité qui, elles, me font sortir de mes gonds, me hérissent le poil (ou ce qu’il en reste…)  et surtout me font clamer ce coup de gueule…

 

 Vous savez qu’il est question de réviser en toute petite partie le droit de grève pour que dans les transports publics, l’acheminement des usagers soit assuré par un service minimum dans les périodes de grèves avérées …Hier, ce fut la mobilisation des transporteurs publics, organisée par leurs syndicats pou manifester l’opposition à ce service minimum car on ne veut pas céder une once de ce droit de grève au profit du besoin des usagers …  Menaces à l’appui, certains leaders syndicaux d’annoncer que si le gouvernement persiste pour faire passer la loi il y aura grève des transports publics des la rentrée et pourquoi pas , à plus forte raison, au moment du "Mondial du rugby" qui se tient en France, en Septembre …

Toute proportion gardée, ainsi exprimé, on est pas si éloigné que ça d’une forme de chantage à la "mode taliban" (Ici, sans annonce d’exécutions de personnes fort heureusement … bien que … à force de tirer sur "l'outil" de travail ... on risque de priver d'honorables et respectables travailleurs de leur source de revenus aussi subtantiels qu'existentiels...)
 

Vous comprenez, pour ces travailleurs  "forcenés"  de la RATP ou de la SNCF et autres sociétés de transport public, pas question de revenir sur des acquis sociaux et surtout celui du droit de grève !
Mais on va en crever de ça mes pauvres gens ! A force de pousser le bouchon si loin, d’être de plus en plus exigeant parce que soi-disant, de plus en plus insatisfaits on va user le système jusqu’à la corde si bien que ne restera que de la filasse desséchée

 

J’ai envie de dire à ces syndicats "tyranniques" et à ceux et celles qu’ils entraînent derrière eux, imaginez que maintenant, à l'heure où vous partez tranquillement en vacances, arrivant sur le terrain de camping, ou votre résidence de loisir, votre centre de vacances,votre petit hôtel ou autre structure de séjour, vous trouviez la porte fermée et que l’on vous dise : « Ah bah on s’excuse mais le personnel est en grève … » Pareil sur la plage, ou sur vos bases de loisirs, plus de surveillants de baignades, plus d’animateurs de jeux pour vos enfants  ou bien à la terrasse du petit restaurant, plus de serveuses, plus de cuistots pour vous servir votre dîner Hein ! Vous gueuleriez aux petits pois … (qui ne seront pas dans votre assiette en tous cas…) 

 

 Alors voilà le topo ! Mesdames messieurs ; le sacro saint droit de grève !… Et bien on peut en crever, passez-moi l’expression… on en crèvera forcément si on reste obtus et qu’on n’est même pas capable d’accepter d’accorder un service minimum pour ses semblables… 

 

 

On dit le Français généreux  … que nenni, mentalité individualiste avons-nous, avec un ego gros commak !…
 

 Dernièrement dans un téléfilm rediffusé sur la « Une »  en hommage à Michel Serrault : « M Léon » . Ce brave personnage confronté à un officier allemand s’entend dire par celui-ci : « Si vous, Français, avez perdu la guerre, c’est à cause de votre esprit d’indiscipliné … »  C’est sûr que cela ne fait pas plaisir à entendre, et ce devait l’être encore plus à cette époque de l’occupation,  mais franchement, cette remarque ne recèle-t-elle pas un fond de vérité ?…

Et l’histoire ne me contredira pas quand on sait que les Allemands affûtaient leur terrifiante machine de guerre tandis que nous « armions » notre Front Populaire… Bon, ne crachons pas dans la soupe, les grèves de « 36 » ont entraîné une grande refonte sociale et donné accès à des acquis certainement mérités pour des gens qui trimaient dur afin de gagner leur petite vie …
 

Mais aujourd’hui bon dieu !… Il n'y pratiquement plus personne ou peu qui travaille dans des mines ; les conducteurs de rames TGV ou TER n’ont plus les conditions de travail pénible de leurs aînés sur des locomotives à charbon, à subir le chaud et le froid, les escarbilles et la poussière de charbon…  Merde ! Qu’on arrête un peu  avec ces revendications à la c… ! 

 

 

Tout travail est pénible alors… parce qu’il fatigue... Restons au lit donc !... On crèvera tous dans nos draps !...
 

 Ah oui, le stress au travail !... Une souffrance de notre temps … mais arrêtez donc de faire de votre travail une corvée et puis regardez comment vous usez de vos temps libres à faire rien ou des « conneries » On est souvent l’artisan de son malheur  et c’est pas toujours la faute à autrui …

 

Oui, faisant ce constat, je suis colère après ce désistement ce désengagement face au travail, aux responsabilités et aux devoirs … 
Merde ! Vous en vacances !... Votre planche de surf, votre raquette, votre table de pique-nique, les aménagements de parcs de loisirs que vous utilisez sans retenu, tout ce qui fait vos loisirs, votre détente, votre plaisir, ça a été fabrique par des petites mains et c’est entretenu, animé par d’autres petites mains … Pendant que vous, vous vous reposez, il y en a qui travaillent pour vous… Votre lait, votre café dans votre bol, ils y arrivent comment ?...

 

 

Tout vous est dû alors !  Et vous, vous ne voulez même pas accorder un petit chouilla de vos droits à la société qui attend de vous !

 Quel exemple donné à vos enfants qui demain seront encore plus égoïstes que vous !...

 

 

 

 Oui moi, qui à peu d’articles en amont de celui-ci, vous vantais notre Belle France… il y a des moments ou, vraiment, j’ai honte d’être Français… 

 

 

La solidarité n’a vraiment d’heureux et de bénéfiques effets que lorsqu’elle se nourrit des efforts de chacun … 
 

Commenter cet article

oursonne libre 13/08/2007 23:05

oulala, je rentre de vacances, alors je prend le train en marche avant qu'il ne se mette en greve. Je suis d'accord sur un point, c'est que lorsque les transports se mettent en greve, c'est nous les parisiens et banlieusards qui marchons pour aller au boulot, et bonjour la merde si en plus il pleut et que par dessus le marcher les profs revendiquent, alors la tu reste chez toi, et comme tu n'es malheureusement pas fonctionnaire, ton patron de boite privé te remet les pendules à l'heure en t'expliquant qu'il s'en fout des greves et que tu dois etre présent à ton poste de travail sinon!!!!!alors meme si je respecte le droit de greve, quelquefois, j'en ai ras le bolbises les farfadets

d'éli cieux 05/08/2007 17:12

    je reconnais que tu as eu le mérite de délier les langues et de pouvoir dans le respect entre vous tous , donner vos avis différents...je suis dans le public et je sens combien les mentalités nous envient parce que notre boulot est assuré... mais il ne fait pas bon vivre de constater comment le mépris est entretenu tous les jours un peu par les soit disant dénonciateurs de nos privilèges ! c'est la dégadation du travail dans le privé qui devrait être montrée du doigt... les salariés du privé sont à la merci de n'importe quoi et ça c'est insupportable !    pendant que les uns  tapent sur les autres , il y en a qui tire bien profit et sans aucune  honte de la situation... profit, exonération, privilège, accès au luxe ce qui ne risque pas d'arriver aux salariés qu'ils soient publics ou privés ... aucune crainte !dans tous les cas, cela fait du bien de pouvoir lire des choses délicates et difficiles et de pouvoir les exprimer...

Muad' Dib 04/08/2007 07:24

Coucou Farfadet, je suis un peu inquiet de la teneur de ton article et de certains commentaires car tu focalises sur cet aspect du "Service minimum" dans les transports publics mais la grogne des syndicats concerne, à mon avis, un ensemble d'atteintes aux droits des salariés (publics ou privés) ...Les droits des salariés du privé sont de plus en plus bafoués depuis la fin du plein emploi, mais faut-il pour autant se réjouir des atteintes aux droits des travailleurs du public ...Crois-tu vraiment que le nivellement par le bas soit la meilleure solution ?Tu réagis sévèrement face à cet évènement d'actualité et c'est ton droit.Mais il aurait été intéressant de mettre également un article sur le projet de rattachement de l'Inspection du travail au Ministère de l'Immigration de M. HORTEFEUX. M. SARKOSY qui veut soit disant revaloriser le travail, veut également que les agents chargés de contrôler l'application du droit du travail et la sécurité des travailleurs sur leur poste de travail participent à des opérations de débuscage de travailleurs clandestins ...Crois-tu vraiment que la réforme du code du travail qui est en cours va dans le sens de plus de protection des travailleurs ?Crois-tu vraiment que les jeunes qui viennent de finir leurs études trouveront du travail plus facilement ? Crois-tu vraiment que ce travail sera rémunéré à sa juste valeur ?Crois-tu vraiment que le père de famille qui souhaite travailler plus pour gagner plus pourra le faire à son gré ?Je t'invite fortement à essayer de trouver des chiffres sur le montant des aides accordés aux entreprises depuis des années, soit disant pour relancer l'emploi, et à les comparer au coût des jours de grêve que tu juges exorbitants.La prise en otage des usagers des transports publics n'est assurément pas la meilleure façon de réagir, j'en conviens mais l'inquiétude des salariés est vraiment grande également.Je t'aime bien Farfadet, mais tu pousses le bouchon un peu loin et, à mon grand regret, tu participes sans le vouloir vraiment à la campagne de dénigrement de la fonction publique à laquelle nousassistons dans les médias et maintenant dans les mentalités.Rassurez-vous tous, elle est en face de disparition (non remplacement des agents partant à la retraite, transfert des missions auprès des collectivités locales ....) mais mauvaise nouvelle, ce sont les impôts locaux qui permettront de payer les salaires de ces agents.Bonne journée,

Leloire Marie-Claude 03/08/2007 23:00

Chez nous aussi en Belgique, le droit de grêve pose question . Plutôt que d'interrompre le circuit des transports en communs, ils ont  (les travailleurs) roulé gratuitement, pour le plus grand bien des voyageurs, mais il n'en a pas été de même pour les dirigeants, cela ne s'est plus reproduit depuis, trop de frais sans rentrée ...    

LUCQUIAUD 03/08/2007 18:20

Merci Toâ d'apporter des statistiques à l'appui de mes dires ... Je ne tiens pas à soulever une quelconque polémique ni jouer les provocateurs mais j'attend que ma réaction, vive, il est vrai, interroge. Certes il n'est pas question de remettre en cause le droit de grève mais de ne pas en faire un sempiternelle instrument de pression contre le gouvernement et les reformes qu’il entreprend dans l’intérêt de tous … Quand les services publics  se manifestent par la grève, non seulement ils paralysent le pays mais en plus ils empêchent un progrès social …Effectivement beaucoup de grèves sont politisées...Et qui se sert de la situation plus que le gouvernement pour faire réagir l’opinion public en défaveur des grévistes  hein ? … Qui ? … Les médias bien sûrs …Vous savez tous quel pouvoir représentent les médias en France … N’allons pas toucher à ce Troisième pouvoir … car là, c’est la levée des boucliers  assurée … et tout le monde dans la rue sûr !Non on ne parlera pas de l’Education Nationale  ce serait prendre les choses à bras le corps en saignant  lol lol lol  Ni du trou de la sécu … ni des retraites…Faisons l’autruche alors  et sans tricher  hein !...

Moâ 03/08/2007 17:57

Bonjour Patrice ;-)Ceux qui prennent les usagers en otages dénaturent le droit de grève. Ils l'utilisent le plus souvent à des fin politiques, au détriment de tous...Trop longtemps les pouvoirs publics "ont acheté" la paix sociale en accordant toujours plus...OUI , 71 % des français sont favorables à une limitation du droit de grève et 82 % sont favorables au service minimum dans les transports..... Depuis que les syndicats sont ultra minoritaires et ne représentent plus que 7 à 8% des salariés (en grosse majorité dans les services publics) , beaucoup de français ont pris conscience qu'une poignée de militants politisés plutot à l'extrème gauche tiennent en main les syndicats que les "modérés" ont abandonné par lassitude des combats internes permanents. Et ainsi, les grèves sont devenues politiques à 90% .... Grèves : les chiffres-clés La grève du printemps 2001 a coûté plus de 1 milliard à la SNCF. Fin 1995, les grandes grèves des transports ont coûté à l’économie française 0,4 à 0,6 points de PIB, c’est-à-dire plusieurs milliards d'euros. C’est le contribuable, alors, qui a payé. En 1997, pour quelques 20 millions de salariés, il y a eu environ 450.000 journées de grève, dont 180.000 pour la seule SNCF, qui avait 170.000 cheminots. Les 40.500 agents de la RATP, eux, ont produit 15.803 journées de grève. Au total, la moitié environ de toutes les journées de grève proviennent des seuls services publics de transport, qui représentent 1,5% des salariés.J'évite de parler de l'éducation nationale .Toute vérité n'est pas bonne à dire (voir le livre de claude Allegre, ex. Ministre de l'éducation nationale sous L.Jospin)Aujourd'hui, le projet de lois ne porte pas atteinte au droit de grève, mais en délimite le cadre. Il est inconcevable qu'une infime minorité tente de dicter leur loi à un pays entier, les électeurs ayant choisi un programme de gouvernement en tout état de cause.Bien à toi, et je salue ton le courage de tes opinions. Un ami du net, apolitique et épris de liberté.

Fancri 03/08/2007 15:55

à lundi, bon WE dans le 86 , je saute dans le 79, à plus.

Camomille 03/08/2007 15:43

Je ne vois pas où le droit de grève est en péril. On mélange tout ! il est seulement question d'un service minimum qui doit être assuré par les services PUBLICS !!! Notre droit à nous, usagers est de ne pas être pris en otage et de pouvoir bénéficier de services que nous payons qu'ils fonctionnent ou non.

LUCQUIAUD 03/08/2007 11:16

Une fois de plus, je suis conscient que cet article que j'aurai pu m'abstenir d’écrire, ne fait pas l'unanimité  et son caractère outrancier par certains aspects peut choquer certaines personnes . Excuses Baggins, mais je ne pense pas comme toi... Les gouvernements ne sont pas forcément là pour asseoir leur pouvoir. Je pense qu'il y a tant de priorités que les mesures prises par nos dirigeants ne sont pas toujours populaires. Et je sais pour avoir vécu en communauté  et vivant maintenant dans un petit chef-lieu de canton que le civisme citoyen commence souvent par ses propres intérêts ... Alors dans le monde du travail .... Mes dernières années comme professionnel m'ont hélas permis d'assister au démantèlement d'une institution  par des employés peu scrupuleux dans leur travail  ils ont fait sauter une direction et aujourd'hui ils se plaignent de l'actuelle direction qu'ils ont fait mettre en place  ( cf. : « Les grenouilles qui voulaient un roi » de M. Jean de La Fontaine)  Bref , je ne suis pas convaincu que les syndicats soient toujours favorables au mieux-être de leurs adhérents et surtout à la survie des entreprises J'ai tellement vu des gens faire des arrêts de travail injustifiés et abusifs que j'en suis dégoûté ... Il y a des salariés qui usent trop du système et qui font du tort aux entreprises , à leurs collègues et à eux-mêmes ... Maintenant il est sûr que lorsque l'économie prime, la donne pour l’aspect social du travail ne va pas dans le sens dune humanisation dudit travail .... Une fois de plus, dans cet article je souligne surtout l'aspect de ces mentalités égocentriques  et la conséquence de ne point vouloir remettre en cause certains acquis qui conduisent droit à la mort de certaines entreprises ...   Que chacun qui se plaint des gouvernements et qui en aurait les capacités requise pour être un haut dirigeant et qui, en plus, aurait la possibilité d’accéder au pouvoir, là il verrait l’immensité de la tâche et devrait sans cesse prendre des risques, en premier, celui d’être impopulaire malgré ses meilleurs intentions, voulant le bien public…   Et puis toujours cette crainte que le pouvoir nous échappe est pour moi symptomatique du manque de confiance que l’on a dans les autres. Vivre  en permanence dans la crainte et la  dans la suspicion, c’est déjà vivre l’enfer…   Je suis désolé de faire de la peine à certain mais sans vouloir donner de leçon à qui que ce soit , je tire là une sonnette d’alarme  qui n’exclue pas que l’on soit syndiqué ou syndicaliste , voire responsable syndical  … Seulement ces derniers doivent aussi faire preuve de discernement et de prévoyance sur le long terme … un vaste programme…   On sait toujours ce que l’on a on ne sait jamais ce qui viendra par la suite. Anticiper oui mais avec une saine perspicacité et de la lucidité …     Ah oui Bidudule désolé de t’avoir contrarié surtout vu ta position et merci pour ton affection qui m’honore ; je comprends ton point de vue mais il n’y a pas si longtemps, j’étais encore salarié, je sui à la retraite depuis janvier 2005 et donc encore pas si éloigné que ça des réalités du travail …  J’aurai beaucoup à dire sur un tel sujet. Je porte avec nous des « blessures » car nos dernières années d’activité ont été particulièrement dires pour nous ( Je ne peux exposer tout ceci en quelques lignes , ça mériterait la rédaction un livre entier ….)   Bon chaque cas est un cas particulier. mais toi qui, je pense doit être une personne de cœur ne me dis pas que parmi le monde des employés et des salariés , il n’y a que des victimes innocentes qui subissent les fougues de patrons et les aléas de l’entreprise, je ne te croirai pas car il y a aussi des travailleurs qui se foutent totalement de leur travail et des conséquences de leurs attitudes …   Mais bon, ta position veut que tu soutiennes les droits de tes collègues, il faut aussi leur rappeler quels sont leurs devoirs, beaucoup les oublie ceux-là !…   Ce sont des mots bien sûr … Il ne faut pas que ce soit source de maux ;-) Bises à vous  

BIDUDULE 03/08/2007 07:18

Bonjour Farfadet,Vois-tu, je suis déléguée syndicale, élue à la commissio exécutive du syndicat régional, élue au comité d'entreprise (je suis dans une très, très grosse entreprise privée... Privée de beaucoup de choses car nous avons été racheté par une boîte allemande... Droit de grève ? Inutile, l'activité est progressivement sous-traitée soit à l'étranger (là ils ne font pas grève, soit rassuré) soit par des boîtes de merde où, soit encore rassuré, les gens ont des contrats de merde de 20 heures et ne sont surtout pas syndiqués !!!Farfadet, je t'aime beaucoup et t'apprécie énormément, seulement, tu n'es plus du tout en phase avec la réalité du monde du travail. Pense un peu aux jeunes... Je fais du syndicalisme car des coups de gueule en solitaire ne sont que coups d'épée dans l'eau !Je t'embrasse très fort. 

Baggins 03/08/2007 01:09

Il est clair que cette histoire de service minimum en cas de grève tout comme cette histoire de le reviser à obliger aux grevistes de se déclarer deux jours avant ...et autres n'est fait que dans un seul but ,c'est d'en finir avec la seule chose qui jusqu'a present pouvait empêcher les gouvernements precédents à faire ce qu'ils voulaient .Alors évidemment on parle des gens qui vont travailler et qui en ont marre de subir les arrêts de travail à la S.NCF ,RATP et autres tout en sachant qu'ils sont totallement justifiés,alors on parle de service mimimum.Mais une fois le service minimum mis en place qu'en sera t-il? le service mimimum ne concernera en rien les trains regionaux qui seront les premiers a être supprimés comme cela a toujours été , vu que les plus grosses recettes ne viennent pas de là.Le service mimimum concernera avant tout les TGV , Theos ,et les trains de nuit avec les voiture-lits .Le gouvernement se fout des usagers ,il les prends à partie évidemment mais aprés....ce qui interesse le gouvernement c'est de mener la politique qu'il veut en faisant taire les derniers bastions qui auraient pu leur résister.Je sais que moi cette histoire de s'attaquer au droit de grève me fait trés peur pour l'avenir .Bonne soirée Farfadet bises

Camomille 03/08/2007 00:19

Il ne faut surtout pas oublier que ce foutu droit de grève ne concerne que les fonctionnaires car dans le privé ce droit n'existe pas. Si tu fais grève, ou bien ta boîte coule ou bien ton boss ferme la boîte et là tu as tout gagné. En plus quand une petite boîte fait grève TOUT LE MONDE  s'en tape ! Il n'y a que ceux qui ont la possibilité d'emm****der les autres que cela concerne.Ce que je sais c'est qu'au temps où j'utilisais les transports en commun et que j'avais un enfant scolarisé je devais prendre de nombreux jours de congès à cause des grèves des transports et de l'enseignement.Pourtant le DROIT aux congès éxiste, non ? De quel droit les grévistes pouvaient-ils me l'enlever ? 

siratus 02/08/2007 23:22

Un bon coup de gueule qui fait du bien...je te comprends !Bisous à vous deux

LUCQUIAUD 02/08/2007 17:47

Je suis bien conscient d'y avoir été fort mais je constate depuis des décennies que les exigences individuelles souvent en décalage avec de justes revendications sont répercutées par les syndicats mandatés pour mais  qui assoient toujours plus leur le pouvoir sur le "Pouvoir"... Nous arrivons à une époque où nous ne pouvons plus toucher à quoi que ce soit  sans mettre le monde à manifester dans la rue  ... Encore une ou deux décennies  à colporter ces mentalités et nous parviendrons à l'immobilisme. Ne restera plus qu'une seule possibilité : "L'implosion" avec tout ce que cela suppose ...  Mon propos est plus réaliste qu'extrémiste ... , il est celui de quelqu'un qui assiste impuissant à une catastrophe annoncé et à laquelle nul ne pense à se préserver  et n'est surtout pas prêt à parer le coup de semonce qui se prépare ... Non je ne suis pas prophète mais cette marche en avant droit dans le mur risque d'être précipitée si nous ne freinons pas avec nos sempiternelles revendications ... Oui je le pense tout de go, les syndicats ont maintenant vraiment trop de pouvoir avec les médias, bien sûr, ces derniers toujours à l’affût pour couver le feu roulant dans la chaudière ... Si je dois me situer vis à vis du lecteur, oui , je suis homme de droite, ce qui ne veut pas dire que je suis adversaire des gens de gauche... En tous cas je ne suis pas pro syndicat lorsque ceux-ci dépassent le droit hors des limites du bon sens et de l'équité civique Les acquis ( Voyons le trou de la Sécu...)  il devront être révisés et malheureusement au rabais surtout si chacun use à outrance du système ... La Meilleur discipline , nous serons d'accord sur ce point , je suppose , c'est celle que l'on s'impose  et donc préférable à celle qu'on nous impose ... si vous voyez où je veux en venir ... Quand  au " chantage à la taliban"  terme que je me permets d'employer concernant les menaces syndicales pour la rentrée... comment qualifier le propos où il est question de faire grève au moment où nous recevons du monde de l'étranger" et sachant que ça peut mettre une sacrée pagaïe... Une façon d'attirer l'attention sur soi très primaire et surtout, pas glorieuse. Excusez  mais je trouve ça petit et anti-sportif .... Bon voilà c'est dit avec l'émotion mais à froid je suis trop gentil et donc trop con ... Et puis ces messieurs les porteurs de revendications peuvent aussi entendre notre mécontentement et notre insatisfaction.   Ps : je ne suis pas un politique mais un individu lambda qui a travaillé toute sa vie comme employé sans rechigner et même avec plaisir ... ( ce qui ne veut pas dire que j’étais bêtement servile car j’ai toujours dit ce que je pensais au moment où cela se devait être …) Redonnons au travail son vrai sens , celui de nous humaniser toujours plus et non de nous avilir ...   Bises du Farfadet

Fancri 02/08/2007 17:28

Bonsoir, merci pour ta visite, bonne soirée "joli coup de gueule"

gry 02/08/2007 17:15

bien daccords avec toi ! bon coup de gueule! eh merde moi aussi je bosse pour les touristes continuellement insatisfaits... bande d'egoistes : on est payé au lance pierre y a pas de pourboire et en plus faut sourire pour tous ces gens qui font la gueule o travail et aussi en vacances.... mais reveillez vous bande de mort vivant c'est pas en payant qu'on a de bonnes vacances: c'est en etant heureux de decouvrir les autres et de partager....

alaligne 02/08/2007 17:07

Bon allez... je me lance la première...Effectivement la colère transparaît au travers de tes propos et déborde de certains de tes mots...;) Sur le fond, je suis d'accord avec toi quant aux améliorations des conditions de travail à la RATP et à la SNCF, même si cela reste souvent un travail pénible (de nuit souvent) et pas toujours bien rétribué. S'attaquer au droit de grève, c'est en effet très délicat, et l'on peut penser que ce n'est qu"une première étape vers une succession de suppression de droits du travail, chez les salariés... C'est dans l'air du temps en ce moment. Il est donc normal que les syndicats réagissent, menacent, fassent entendre leur voix, d'autant que l'opposition est bien dispersée et faible au Parlement... De là, à parler de chantage à la "taliban"!!!, je suppose que la colère t'a un peu égaré....Donc, oui, la loi passera et les syndicats manifesteront et les salariés feront grève. Il reste à savoir concrètement comment rouleront les trains, les RER, les bus après le vote de la loi. Des biffins conducteurs... je n'y crois pas. Des salariés avec un revolver sur la tempe... non plus...Donc, négociation oblige, j'attends d'en savoir plus sur le comment pour me mettre à hurler... mais j'hurlerai peut-être........;)Gros bisous mon Patrice

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog