Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les facéties du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

 

Il y a des jours comme ça !… Ce Vendredi 15 juin,  j’ai failli disparaître dans un regard d’égout, la plaque (tampon) basculant sous mon poids … 
- 1ière photo, ci-dessous : au coin de chez nous, je dois traverser le boulevard  pour aller au container dans la petite rue à gauche. En face, près du portail vert, on aperçoit la plaque d'égout ...
- 2ième photo, plus bas : on s'aperçoit que la plaque est mal posée sur son support de sertissage et se trouve en léger porte-à-faux ...    

 

DSCN3116.JPG

 

 

Ce matin, pied léger,

Démarche alerte,

Bien mal, ai engagé,

Nouvelle journée offerte …

 

En allant au container,

Porter sac de poubelle,

Allure fort débonnaire,

Ai failli m'faire la belle …

 

Disparaître dans les égouts,

Marchant sur le trottoir,

N’est pas faute de goût

Mais, véridique histoire…

 

Sac gris bien en main,

Je pose pied sur plaque…

S’abrège, mon chemin,

Sous moi, le sol craque …

 

Ce lourd rond de fonte,

En place aléatoire,

Bascule sans honte ;

M’aspire, l’égouttoir …

 

Prompt est le réflexe

Des bras, freinant la chute ;

Rétablissement complexe,

Farfadet, exécute …

 

Du sujet, n’en voyez plus

Que tête et torse…

Jambes, à ras le flux

Que pluie amorce…

 

Position délicate

Dont je puis m’extirper ;

Y laisse une savate,

Par la fange, charriée …

 

Sorti de cette béance,

Sur mon sort, rassuré,

Constate ma chance,

De n’être point estropié…

 

Je repose le tampon

Sur le vil orifice,

Qui réclame aux crampons,

De bien meilleurs offices…

 

Retour en ma demeure,

Démarche clopinante,

Contenant la fureur,

Qui, soudain, me hante …

 

Quelques égratignures,

Au coude et au mollet,

Soldent cette aventure,

Du sieur Farfadet

 

Pour clore l’anecdote,

Coup de fil à la mairie ;

Mots en coups de bottes,

Si tant est, qu’encore, l’on en rit …

 

 

Farfadet

 

 

DSCN3112.JPG

 

 

 

 

Commenter cet article

Moa 12/02/2013 11:45

Kikou Patrice :-) Voilà comment on perd un ami, virtuel certes mais néanmoins ami. Poutant tu as du goût? A côté de la plaque te dis-je certains opérateurs... Enfin, sain et sauf et là est le
principal. Bien à toâ et meilleures pensées.

Cajou 26/06/2007 01:53

Eh bien ! c'est dangereux dis donc un trottoir mirbalais ...

alaligne 22/06/2007 19:05

Alors là!!! quelle peur! cela t'a donné quand même l'occasion de rimer de bien belle façon. Il y a le même événement dans un livre d'Amélie Nothomb "la biographie de la faim", il me semble, à moins qu'il ne s'agisse de "Métaphysique des tubes". Son père disparait dans un égout... As-tu pris une douche en sortant de là??? Gros bisous Patrice et aux Farfadets

Julima 21/06/2007 17:43

Ouh là, heureusement que tu ne t'es pas trop fait mal ! ...

Mamour :0014: 20/06/2007 22:19

Moralité : A trop être décontracte, on en perd sa savatte.Heureux de te savoir en un seul morceau Farfadet ! Bonne soirée.

Fancri 20/06/2007 19:17

bonsoir, que d'eau !!!!  bonne soirée à toi et merci pour ton com  mdr.

:0085: Guyl 20/06/2007 19:17

Il m'est arrivé une mésaventure semblable en promenant mon chien, mais ma jambe est restée coincée et impossible de la dégager à cause de ma botte ! Les pompiers ont été obligés d'intervenir...J'ai fait un courrier à la Mairie qui n'étais pas responsable car la plaque d'égout se trouvait sur un pont du bord de l'Yonne qui est sous la responsabilité des ponts et chaussés !J'ai eut un gros traumatisme et une belle marque ! j'étais pas fière, lolBisous Patrice

pol 20/06/2007 17:57

ton surnom est désormais farfadégout

oursonne libre 19/06/2007 19:01

comme quoi, on dit qu'il est dangereux de vivre en ville mais a ce que je vois, c'est pas mal non plus chez toi, mais tu a l'air de te porter comme un charme et puis qui nous aurait écrit des articles passionnants si tu avais disparu dans cet égoutbisous du mardi a vous deux

Muad' Dib 18/06/2007 23:38

Coucou Farfadet, qu'est-ce que je lis, l'inspecteur Farfadet aurait été victime d'un attentat sur la voie publique.Le gang des tractions a encore frappé mais leur forfait ne demeurera pas impuni.Bonne soirée,

Hélène 18/06/2007 13:54

Si vous voulez comme moi que la mort plus que suspecte de mon fils Yohan Lavigne soit éclaircie signez cette pétition, ne serait ce que pour ne pas prendre le risque de laisser des assassins en liberté. Depuis 2004 je me suis portée partie civile mais la justice ne m’a apporté aucune réponse et a refermé le dossier. Il faut le ré-ouvrir pour que la mort de mon fils soit totalement éclaircie grâce à une vraie enquête, pour cela il me faut multiples signatures sur la pétition qui se trouve en bas de page  ou le lien ci-dessous vous amène. http://www.altermonde-levillage.com/spip.php?article10516Certaines fois la confirmation de signature arrive dans votre boite de réception mais dans le courrier indésirable ou un nom similaire, vous pouvez le réhabiliter sans aucun problème.Et si vous voulez en savoir plus allez sur le blog :     http://helenebourt.unblog.frFaites le savoir à un maximum de personnes S.V.P. Merci d’avance. Mail : helenebourt@hotmail.fr                                               Hélène Lavigne. (maman de mon regretté YOHAN LAVIGNE) 

BIDUDULE 18/06/2007 07:23

D'égoût et des douleurs, discutons !C'est fou cette histoire, tu aurais pu te faire drôlement mal !!!Surtout qu'une telle plaque est généralement très lourde.Ton poème résume parfaitement ton aventure : burlesque sans doute ; mais tu as eu de la chance.Remets-toi bien.

LUCQUIAUD 18/06/2007 01:01

Le sac poubelle a été légèrement déchiré dans la chute... mais il n'est pas tombé dans l'égout . De retour à la maison , j'ai doublé l'emballage avec un nouveau sac neuf puis, suis retourné au container en évitant de repasser sur la plaque d'égout . Cette dernière, je l'avais repositionnée comme elle devait être avant ma chute. Avant, j'avais appelé la mairie, afin qu'on dépèche sur les lieux un employé communale de la voirie . Celui-ci est venu une heure plus tard et a remis la plaque bien en place, m'expliquant que c'est sans doute les fortes précipitations de la veille qui ont provoqué le soulèvement de cette plaque en fonte ... Ah !.... Comme quoi les eaux pluviales empruntent aussi la voie des égouts ...Le Jeudi matin, il était tombé une grande quantité d'eau qui dévalait le boulevard à grand flot ... ( J'aurai dû prendre des photos...) de là, penser que ces eaux pouvaient soulever une lourde plaque en fonte ... Heureusement il ne passe pas beaucoup de piétons sur ces trottoirs du boulevard en périphérie de la localité ... Par contre camions et voitures sur la chaussée , pour ça on est servi !... mais c'est une autre affaire ...

guignol-madelon 17/06/2007 23:33

Que d'aventure!!! mais l'un de mes plus vieux souvenirs d'enfant est un copain coincé dans un regard de rue en essayant de rattraper une bille.

tiphaine 17/06/2007 23:29

tu as bien raison d'avoir appellé la mairie, car moi je connais une histoire tres triste d'un jeune à mobylette....

Leloire Marie-Claude 17/06/2007 23:23

comme quoi, l'aventure est au bout du chemin, il suffit de sortir de chez soi ...heureusement pas trop de dégâts, mais où sont passés les sacs poubelles ?

Fancri 17/06/2007 23:21

Bonsoir, V.H. en a fait un roman. bonne soirée et Attention à toi!

Pascaly 17/06/2007 22:28

Sacré Patrice ... et tout ça pour une poubelle !! Fais attention à toi la prochaine fois ... Très chouette texte pour nous conter mes avantures " voiriesques  "... Bisous à vous deuxPascaly

marc 17/06/2007 22:07

joli texte pour raconter pareille avanture.beaucoup d'humour Patricebisous à vous deuxjaguar placide

yana_5 17/06/2007 20:05

Bonsoir ...merci pour la visite chez moi ...et très chouette ce poème humoristique ...qui piqueoui ..le coude et le mollet ..aïe et le maire ... il est déjà tombé dans l'égout ...qui  consuit dans les entrailles de la terre ...??? hiiii ...hiiiiSympas ...l'avatar

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog