Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

DSCN2957.JPGCe lundi de Pentecôte, sous un ciel mouvant, un souffle impétueux agite vigoureusement les frondaisons… Les éléments sont ils à l’unisson des vents de folies qui agitent certains esprits ? Il faut croire que oui, si l’on en juge par les invraisemblables faits divers qui émaillent notre actualité …
Là, deux adolescentes s’étant lancée un défi, se défenestrent, ici, des jeunes qui mettent le feu dans une école, plus loin, un conducteur qui prend l’autoroute à contre sens, il n’est pas un jour sans avoir l’écho de quelques actes aussi stupides que désespérés… La folie sévit, n’importe où, impromptue, et, prompt, tue ! …
Alors on se demande quelles sont donc les causes à l’origine de tous ces « pêtages de plombs » ?... Et là, les réponses ne manquent pas ; je vous en fais grâce n’en retenant qu’une, mentionnée ces jours derniers par les médias, concernant les jeunes et l’Internet …
En effet à propos des deux adolescentes défenestrées d’Ajaccio, l’émotion des parents fut si forte, qu’aussitôt on en remettait la responsabilité à Internet et aux blogs que tiennent ces jeunes, blogs à partir desquels ils se lanceraient toutes sortes de défis …
On peut comprendre le désarroi et l’inquiétude des parents face à de tels comportements suicidaires, comme le jeu du foulard, qui fait toujours des émules et encore de nouvelles victimes, mais, de là penser que l’Internet et les blogs, sont causes de ces folies, c’est vouloir faire porter le chapeau, uniquement, à ce moyen moderne de communiquer …

Vous savez, de tous temps, la jeunesse aimait se lancer et relever des défis… Par exemple, faisant un retour presque 50 ans en arrière, les jeunes du moment, se lançaient aussi des défis fous … Le cinéma de cette époque là, en témoigne, j’en citerai, deux films cultes : « La fureur de Vivre » avec James Dean et « Les Tricheurs » avec Pascale Petit et Jacques Charrier…
Risquer sa vie, comme jeu, pour se prouver qu’on est « capable de… » , n’est pas nouveau. Ce qui l’est, ce sont les moyens et l’enjeu insensé de ces paris. Effectivement, faire le pari de sauter d’une fenêtre au 5ième étage d’un immeuble, relève de la pure folie suicidaire…

La raison de tous ces délires et passages à l’acte, n’en serait-elle pas la banalisation que l’on fait de la violence, sous toutes ses formes, sur les écrans de toutes dimensions …
Le Cinéma, friand d’images chocs, nous montre des cascades époustouflantes où des personnages réalisent des prodiges surnaturels comme de rien : ils prennent des coups terribles, sortent quasi indemne d’un précipice où ils ont chu, ou bien d’un enfer de flammes conséquentes d’une époustouflantes explosion, font des bonds incroyables d’un immeuble à l’autre à 150 mètres au dessus du vide et pire, encore, courent sur les toits des wagons d’un train lancé à grande vitesse, se battant à mort avec un « méchant » et tout à coup l’un d’eux se retrouvant accroché sous les boggies d’un de ces wagons suite à une maladresse, parvient quand même à s’en sortir indemne… Miracle du cinéma où le virtuel va au devant du réel, si bien que dans l’esprit fragilisé d’un adolescent qui croit très fort dans son avenir, il pense pouvoir se construire comme ces héros et donc appartenir à cette espèce de surhommes ou de superwommen …
Et ce type de scénario vous le trouvez partout, sur tous types d’écrans, dans les « pubs » également, avec l’impact que l’on sait sur les masses, et surtout dans les jeux vidéos, où là, le jeune s’implique dans un monde virtuel dont il fait la réalité de son présent en tant que joueur acteur et héros…
Sans aller plus loin, ces jeux de voitures de courses sur console où, dans des poursuites infernales à travers les artères dune métropole, il convient surtout de pousser les autres concurrents dans les décors, et de faire un max de casse pour être « The big winner » … Après avoir « joué », prenant réellement le volant de leur petit bolide, ne pensez-vous pas que certains de ces jeunes qui ne doutent plus de rien, sont bougrement tentés de reproduire ces scénarios du virtuel, ne serait-ce que pour s’amuser … Et, si en plus, ils sont sous l’empire de la drogue ou de l’alcool ou pire encore, des deux à la fois, leur état de conscience, leur sens moral et celui de leurs responsabilités, en retraits, ils ne maîtrisent plus rien de leur conduite au propre comme au figuré… Ils ont alors franchi la « frontière » et sont passés dans le monde des «fous»

Mais, à l’opposé de cela, sur le Net, il y a des possibilités d’échanges fructueux comme entendu récemment : des seniors retraités de l’enseignement, ex cadres ou ingénieurs qui mettent leurs connaissances, compétences et expériences à disposition des futurs bacheliers et d’étudiants. Ici sur la plateforme O.B., les échanges sont, le plus souvent, aussi instructifs et ludiques qu’amicaux.


En conclusion je me permets de rappeler cet adage se rapportant particulièrement à notre époque et tenant à l’évolution du genre humain :

Une avancée d'un seul pas, dans le domaine des sciences et techniques, doit être accompagnée de trois pas dans celui du sens moral …ça vaut pour chacun de nous, du savant à l’utilisateur de sa découverte…

Et pour finir je me permets cette reflexion :

Heureusement, à notre époque marquée par tant d'esprits contestataires, si "Mourir" reste un droit que très peu revendique, "Vivre" demeure un devoir que très peu conteste …

Commenter cet article

automatic forex trading systems 27/01/2009 05:43

Think of life as a terminal illness, because, if you do, you will live it with joy and passion, as it ought to be lived.
[url=http://www.geocities.com/gamedownloadm/sonyvideo.html] sony video [/url]
game downloadfree waresum sur googleglobal forex

pause-cafe 09/06/2007 15:20

Le probléme est que ceux qui ont envie de "vivre" normalement,sont souvent "occis" par ceux qui jouent au JEU stupide de la mort.

LUCQUIAUD 06/06/2007 11:31

Effectivement tu as raison Marc , on est trop passif devant toutes les souffrances et injustices qui sévissent çà et là dans notre vaste monde ... et, il faut l'ajouter, trop impuissant aussi ...Pourtant, à l'heure d'Internet et de cet extraordinaire moyen de communiquer , bien des personnes s'expriment , montrent leur indignation , et aussi leur enthousiasme lorsque ce qui est beau, bon et juste se manifeste également sur la planète bleue ! ...C'est une véritable force , ce moyen là ... Des Humains de bonne volonté, il y en plein ausi dans ce vaste monde . Ils témoignent, ils peuvent aussi encourager et, pour une fois, se servir de ce moyen de haute technique afin de faire progresser favorablement notre humanité ...Ce sujet mériterait un bien plus ample développement .Bise à toi ami Marc au grand coeu... r placide mais aussi plein de mansuétude .Bises des farfadets

marc 06/06/2007 10:14

salut PatriceCe qui m'inquiète le plus dans ce genre de situation c'est que tout le monde est choqué et triste de voir ces faits divers (moi compris)mais la vie nous bouffe et nous fait oublier par d'autres infos le fait divers et nous ne prenons pas la réelle mesure de l'évènement et là on devient passif ,spectateur pour exemple ,on parle de devoir de mémoire sur les exactions de la dernière guerre on se dit mais comment cela a - t-il pu être possible personne n'a bougé ?Et l'histoire se répète dans d'autres endroits du globe mais on est specteteur de l'info et dans l'immobilisme.Je n'accuse personne car moi aussi je fais parti de la masse presque silencieuse.bisous à vous deuxjaguar placide

chriscraft_ 05/06/2007 21:25

un coucou à toi rien à dire sur ton texte il est suffisamment complet pour rajouter quelque chose 

:0085: Guyl 04/06/2007 08:50

:0010:

LUCQUIAUD 03/06/2007 00:00

Mamour , merci pour ce commentaire avisé. Il n'empêche que je ne suis pas convaincu, que ces jeux s'inspirant d'un monde hyper violent demeurant virtuel soient les catalyseurs d'une violence latente des jeunes... Je ne suis pas sûr qu'elle soit, de ce fait, refoulée de la bonne manière . De tous temps, il a été nécessaire que les énergies soient canalisées ; depuis plus d'un siècle, grâce au sport et, avant cela, dans les combats licites ou pas (duels). . La pulsion de mort si tant est qu'elle "vit" dans notre insconscient , elle ne peut qu'être exacerbée par toutes ces fictions qui dépassent l'entendement et flirtent avec le machiavelisme découlant de cet excès d'intelligence propre à notre époque ... Notre "égo" est bien trop exacerbé par ces jeux !..Certes, mon appréciation est simpliste et , mon grand desespoir aujourd'hui, c'est de constater que souvent le mot d'ordre est : pourquoi faire simple quand on peut faire plus compliqué ... Une "logique" de ce temps qui m'échappe totalement je dois bien en convenir...je suis "vieux "... d'une époque pas si lointaine et d'ores et déjà, révolue... mais ça ne m'empêche pas de livrer à travers toutes ces lignes,sur ce blog, le message d'une humanité nantie des qualités propres à cette époque et bien phase avec un sens moral universel ... Pour moi, la violence ne sera jamais une composante acceptable de notre nature humaine et , pour la combattre , il faut sans cesse quérir, en soi, l'élément qui nous relie au "Tout" et donc contraire à l égoîté séparatrice qui isole ...Chacun de nous est une goutte de cette Universalité , goutte consciente d'elle-même et donc aussi consciente d'appartenir à cette UNIVERSALITE ... Bonne Nuit ... et ... Bon Jour !....

oursonne libre 02/06/2007 23:33

bon dimanche

Mamour :0010: 02/06/2007 20:22

J'ai tendance à penser que c'est l'absence de perspectives qui incite à ces passages à l'acte, dans la mesure où ne ils ne sont pas en capacité de sublimer leurs pulsions de mort.Etant moi-même un "gamer", j'ai remarqué que bon nombre de jeunes fusionnent avec leur personnage le temps du jeu... Qu'à ce moment-là, ils n'ont plus de recul et sont souvent extrêmement aggressif... dans le jeu c'est "normal", mais verbalement aussi sur le chat. Mais je préfère qu'ils le soient dans le virtuelle, quitte à devoir passer sur un autre serveur, que dans la réalité.Pour beaucoup, les jeux violents sont cathartiques et évitent donc un passage à l'acte. Sans les jeux virtuels, je pense qu'ils seraient plus nombreux encore....Bon, ben c'est pas bien gai tout ça... lolJe vous embrasse les Farfadets ;-) Gros bisous et bon week-end.

pol 02/06/2007 18:32

dés qu'un drame de cegenre se produit, chacun pense avoir La bonne expliction,le desespoir à l'adolescence, on est tous plus ou moins passé par là. Essayons d'aimer et d'accompagner nos enfants le mieux possible dans cette difficile période de la crise d'adolescence.Merci pour tes articles  àbientôt

Michka :0014::0010: 02/06/2007 10:07

:0010:

Fancri 02/06/2007 10:04

bonjour, bon samedi dans ta région.

:0085: Guyl 02/06/2007 08:14

:0010:

Camomille 02/06/2007 06:39

J'ai entendu une reflexions intéressante sur la délatérialisation de la mort.A notre époque (nous sommes de la même, n'est-ce pas?) on emmenait les enfants aux enterrements du grand-père, de la vieille voisine. Les enfants comprenaient ainsi que la mort était un état définitif.Maintenant on protège les enfants en leur épargnant ce genre d'épreuve. Ils ne connaissent de la mort que celle qu'ils voient à la télé dans les films ou aux actualités. La mort des actualités ne leur semble pas plus réelle que celle des films.Ils ne savent pas ce qu'est la mort en réalité...

Muad' Dib 01/06/2007 23:14

Coucou Patrice, on vit à une drôle d'époque en effet et tout le monde est responsable.Mais pour ma part ce qui me révulse le plus c'est la façon dont tous ces faits divers sont traités par les médias qui orchestrent cette surenchère d'images violentes au détriment de la véritable information ...Je vous souhaite à tous les deux une excellente soirée.

:0085: Guyl 01/06/2007 20:41

Ben... on vit une drôle d'époque ! Belle photo de ton jardin ?Bon week-end Farfadet....  :0010:

Fancri 01/06/2007 19:19

Bonjour la Vienne , à que vienne le beau temps du printemps! bonne soirée aux farfadets.

Motdit 01/06/2007 19:06

quelles que soient les raisons....il vaut mieux mourrir très très vieux....après avoir parcouru le chemin....

oursonne libre 01/06/2007 16:50

c'est assez drole de lire ton article maintenant, alors que tout a l'heure, nous parlions de cette jeunesse désoeuvré qui à chaque fois que l'on discute avec eux, nous  disent toujours, je ne sais pas quoi faire, j'ai pas si j'ai pas cela, et qui pourtant avec toute la technologie moderne, ne profite que du mauvais et non pas du bon, pourquoi tout vouloir sans rien faire et pourquoi ne pas essayer de se prendre par la main et essayer d'avancer ensemble vers quelque chose de concret. Les parents  plutot que de dire que c'est la faute d'internet, des blogs etc. devraient se poser la question de savoir si ils n'ont pas leur part de responsabilité de certains de leurs actes. Il ne faut pas tout mettre sur le dos de la socièté.Mon ado à un blog, j'ai un blog, grace a cela j'ai decouvert des gens qui mettent en ligne leurs connaissances et je peux echanger ce qui ne serait pas possible dans la vie de tous les jours sans internet. bisous

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog