Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Telle est la mission de l'Art... qui occupe la place médiane entre sciences et religions ou entre le temporel et le spirituel...

Les fastes du ciel ... hier soir : flamboyant coucher de soleil à Mirebeau ...
  • Le Beau, à partir de l’Étonnement nous conduit à l'Admiration...

  • Le Bon, à partir de l'Admiration nous conduit au Respect...

  • Le Juste, à partir du Respect nous conduit à l'Enthousiasme...

 

Le 15 avril dernier, sur nombre de chaînes d'informations, on mentionnait cette date anniversaire de l'incendie de Notre Dame de Paris. En ces temps de confinements et de mobilisation extrême pour combattre l'ennemi invisible ce coronavirus tueur, le rappel de cet événement qui, il y a un an, avait attristé tant de gens sur la planète, pour nombre de personnes, aujourd'hui, parait incongru et donc d'une importance bien plus que secondaire face à la préoccupation des foules se confrontant à la terrible actualité centrée sur le Covid 19.

Que répondre à cela ? Quand il s'agit de milliers de morts et des centaines de milliers de personnes infestées par la maladie, comparé aux «blessures» d'un édifice tout à fait matériel qui a traversé 9 siècles, un site touristique très visité et qui sert de temple à la religion chrétienne que la plupart ont aujourd’hui rejetée.

Et puis ces milliers de personnes : médecins, infirmières, aides-soignantes, avec tout le personnel d'entretien sanitaire et administratif, dans les hôpitaux et cliniques engagées dans des soins intensifs à prodiguer pour sauver des vies est bien plus à encourager et remercier que ces architectes, artisans et ouvriers au chevet d'une cathédrale en péril, construction certes honorable mais aussi fruit de la vanité des hommes par la démesure.

Suivant l'expression du moment, « on en a rien à battre de Notre Dame de Paris ». Il y a bien d'autres édifices encore debout et en état sur notre sol français et surtout d'autres combats tellement plus important à mener.

Ma foi, on aurait presque honte d'en parler... Je ne vous dirais donc pas : Oui mais souvenez vous de tous ces regards effarés, toute cette peine, ces larmes aussi, cette indignation de millions de personnes ayant vision de ce ravage du 15 Avril 2019... comme cela avait touché bien des cœurs, croyants et non croyants confondus... je n'évoquerais, non plus, l'image symbole de Notre Dame de Paris à travers notre Histoire que l'on retrouve jusque dans la Littérature classique et aussi jusque dans les spectacles scéniques récents s'inspirant de Victor Hugo qui vouait une profonde admiration à cette cathédrale.

 

En suspension au-dessus de l'immonde béance pour débarasser les voutes des infâmes scories ...

Je ferais mention de cette immense ferveur et de cet enthousiasme qui ont animé hier, tous ces bâtisseurs médiévaux, du simple carier au grand maître dirigeant les travaux lesquels ont duré des lustres, et de ceux qui, aujourd'hui, par exemple ces cordistes suspendus au-dessus des voûtes qui dégagent les gravas et résidus de l'incendie en se contorsionnant des heures entières... la tâche terminée, ils vous disent avec le sourire que ce qu'ils font présentement, donne tout son sens à leurs vies. N'est-ce point admirable ?

Tout aussi fortement éprouvent ce même sentiment, ceux et celles qui avec courage, abnégation et cet intense dévouement, penchés sur les lits des malades, tentent l'impossible pour sauver des vies.

Il n'y a pas de vaines tâches, il n'y a pas de labeur inutile, il n'y a pas de fonction inférieure, chaque rôle à son importance dans la chaîne des soignants et de tous les sauveurs. Merci à Eux !

L'ordonnancement fait loi dans ce grand livre de pierres

Un édifice fruit de la vanité des hommes !... Avant cela, Notre Dame de Paris est surtout et essentiellement une œuvre d'art et comme toute œuvre d'art elle a pour but, avant de nous instruire, de nous émouvoir en nous présentant la manifestation du Beau fait pour être admiré en nous étonnant d'abord de façon béate quasi puérile magnifiant la vertueuse innocence.

Louer le Beau... de son rayonnement, Notre Dame, en est majestueuse, il se trouve dans toutes ses facettes, architecturales, sculpturales, picturales, inscrit dans la pierre, dans le bois, dans le fer et dans le verre qui transcende la lumière. Et quand on lit cet immense édifice d'images, on s'aperçoit que le Beau peut côtoyer le laid dont certaines corniches se parent souvent avec humour tout simplement parce que sans le laid, on ne connaîtrait rien du Beau… cette polarité se retrouve dans moult aspect iconographique habillant cette cathédrale et toutes ses consœurs. Dualité confortant ce besoin d'équilibre créant cette harmonie que l'on retrouve, bien sûr, dans la confrontation du bien et du mal que l'on peut lire dans toutes les scènes bibliques transcrites dans la pierre et dans le verre .

L'Art du Vitrail... ce don sublime de la Lumière !

Admirant le Beau, il n'est alors qu'à vénérer le Bon... Parce que l'âme s'est ouverte au Beau, elle a saisi cette équilibre entre ombre et lumière, entre les forces constructrices provenant d’en haut et d'en bas, du cosmos et de la terre... microcosme et macrocosme à l’œuvre ensemble, puissances de la concentration et de l'expansion tridimensionnelles. De là naissent l'envie, l'aspiration de faire bien, toujours mieux, puis d'être Bon jusque dans l'agir...

A ce stade, l'accomplissement de toutes actions est induit par la quête de ce qui est le plus juste possible. Et là, ne retrouvons-nous pas ce qui préside aux lois de l'équilibre dans l'architecture que nous associeront alors, à l'art d'élever ?

L'éducation est aussi une œuvre de construction où l'architecte c'est d'abord nous-même confrontés à d'autres « architectes » intervenant pour, qu'ensemble, on s'élève.

Le corps est un temple... entrez dans la cathédrale… et sous ses sublimes voutes, vibrez avec cette résonance ... n'est-ce pas merveilleux ?...

Pour transcender cette élévation en harmonie avec les hautes sphères de l'esprit cette oeuvre musicale comme sublimeenvolée...

Commenter cet article

Marie-Rose 21/04/2020 10:44

Voici le lien de la Toccata et Fugue, interprétée par l'un des titulaires de ND de Paris, Olivier Latry. enregistrée quelque temps avant l'incendie. Une merveille cela complémente ton bel article sur le beau … https://youtu.be/e2uuE5ZQN6A .
Notre-Dame de Paris, Olivier Latry - Jean-Sébastien Bach - Toccata & Fugue - for Forte
youtube.com

Farfadet 86 21/04/2020 10:48

Merci Marie-Rose, la beauté imprègne souvent la musique et celle de Jean-Sébastien Bach entre en harmonie avec toutes les sphère de résonance et encore plus intensément quand elle retentit sous les voûtes d'une cathédrale ou d'une église... Quelle sublime élévation !...

Mo 19/04/2020 20:54

Oui, l'art est le beau... Mais pas toujours, il semble que la laideur et le gadget soient maintenant indispensables à l'art (surtout commerçant)...
Je pense à des œuvres de Jeff Koons par exemple...
Bonne soirée à toi,
Mo

Farfadet 86 20/04/2020 11:19

Bonjour Mo,
Intervient alors la notion d'esthétisme pour rester dans les canons de la beauté.
Aujourd'hui l'art est plus que jamais dicté par une inspiration qui puise dans la matière contemporaine souvent technique, puis cède à l'intellectualisme pur et dur quand ce n'est pas le fruit de l'élucubration débridée..
Chaque génération veut aussi apporter sa note , ses modes et sa façons de penser et concevoir. Il y ale pire qui côtoie l'acceptable...
L'Artn c'est aussi toute la résonnance d'une culture et de la civilisation qui la porte.
Amitiés..

manou 19/04/2020 16:34

Je suis tout à fait d'accord les hommes ont besoin de l'art car c'est justement ce qui les différencie des animaux qui n'y sont pas sensibles et nous en avons besoin pour vivre...ton ciel est superbe et notre patrimoine est à préserver coûte que coûte on est bien d'accord. Ceux qui travaillent autour de cette rénovation ont beaucoup de mérite et des connaissances extraordinaires. J'ai toujours beaucoup admiré le travail de nos ancêtres, leur intelligence et leur savoir-faire et voir comment cette cathédrale sera reconstruite sera un "spectacle" riche en apprentissage. Merci pour ces superbes clichés. Bon dimanche

Farfadet 86 20/04/2020 11:30

Bonjour Manou, oui, on est épaté par ce génie des grands bâtisseurs de cathédrales et d'églises. Des connaissances extraordinaires, de la créativité et de l'audace. Quand on se trouve sous ses hautes voutes ces sublimes croisée d'ogives à des hauteurs vertigineuses, on se demande comment ils ont pu réaliser de telles prouesses n’ayant pas les moyens techniques ni les formidables outils qu'on possède aujourd'hui. Cela nous semble tenir du prodige...
D'autant que lorsqu'on voit à l’œuvre les techniciens architectes et bâtisseurs d’aujourd’hui avec tous leurs formidables appareils et équipements de pointe qui, eux-mêmes doivent prendre beaucoup de temps et avoir énormément d'habileté rien que pour nettoyer les parties dégradées par les vestiges de l'incendie, on se dit que c'est là tâche peu ordinaire. Des travaux titanesques ! On est béat d'admiration devant ces supers ouvriers.

domi 19/04/2020 13:04

le ciel est magnifique

Farfadet 86 20/04/2020 11:51

Bonjour Dominique,
Oui, nous avons de magnifiques couchers de soleil surtout au moment d'un changement de temps, ce qui était le cas ce samedi soir 18 avril 2020. Cela va avec une certaine densité et humidité latente de l'air ce qui irise les nuées et les bancs de nuages..
Amitiés et prenez soin de vous ...

domi 19/04/2020 13:03

justement l'ami, j'admire que tu sois au stade de l'enthousiasme, très belle page !

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog