Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les mots choisis du Farfadet

Au-delà du confinement imposé par la lutte contre le Covid 19, cette pandémie fait couler beaucoup d'encre et des flots de paroles mélangeant les propos bienveillants, les critiques acerbes, les suspicions injustes et dégradantes, les messages de haines mais aussi les espoirs de guérison, les avancées salvatrices des chercheurs et surtout les hauts faits de tous les soignants : médecins, infirmières et aides-soignantes avec tout le personnel hospitalier dans cette lutte contre ce coronavirus venu si soudainement pour terrasser la vie et les entreprises humaines...  

L'heure est au recueillement pour, en pensées, chaleureusement soutenir les familles de toutes les victimes de cette pandémie.

L'heure est à la reconnaissance à avoir pour tout ce courage et ce travail acharné, méticuleux, de ces femmes et hommes médecins, infirmier(e)s, aide-soignantes, agents des services cuisines et d'entretiens des lieux hospitaliers, eux, en premières ligne pour soigner et sauver des Vies parfois aux dépens de la-leur. Sacrifices des pros mais aussi des bénévoles venus leur prêter mains-fortes.

L'heure est aux remerciements à dispenser à tous ceux et celles qui poursuivent leurs tâches indispensables pour cultiver, récolter, acheminer, ravitailler tous les commerces d'alimentation où nous allons chercher la nourriture indispensable à notre vitalité et santé. Merci à Vous, personnels des magasins, qui achalandez régulièrement les rayons en marchandises et denrées nécessaires ! Merci à Vous, caissières à notre service, néanmoins exposées à la contamination !

L'heure à la considération à avoir envers tous ces fonctionnaires du maintien de l'ordre public qui effectuent les contrôles de bonne conduite citoyenne dans les rues de nos villes et sur les routes de province, s'exposant eux aussi à la contamination fulgurante de ce virus infernal. Bravo à tous ces agents du secours public : pompiers, ambulanciers  et à tous les bénévoles d’assistance aux plus démunis présents à vos postes et disponibles pour toutes interventions.   

Saluons bien bas toutes ces personnes engagées dans cette guerre contre l'ennemi invisible mais redoutablement présent et si imprévisible dans ses attaques n’épargnant peu de qui s'en approche ... 

Remercions aussi tous ceux et celles qui font un maximum pour nous divertir et instruire en nous accordant leurs sourires, leur joie, leurs conseils, leurs cours, leur humour, par écrans interposés et par gestes et paroles amicaux transmis d'une fenêtre à l'autre entre voisins confinés.

Profitons aussi de ces instants de silence et d'écoute où, en la circonstance, le monde entier vit un nouveau souffle et nous révèle ses beautés. Repensons la Vie et dans ce que nous en aurons à dire maintenant et à l'avenir, révisons, choisissons nos mots ...  

 

Pâquerettes dans je jardin du Farfadet...

 

... des Mots pour Apaiser

Les mots, il en est tant à dire,
Qu'on ne saurait tous les retenir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à retrouver.

Les mots à lire et à écrire,
Moult pages viennent noircir...
Mais les mots pour apaiser,
Ont plus de maux à effacer.

Les mots pour séduire,
Il faut bien les choisir...
Mais les mots pour apaiser
Sont les plus durs à déclarer.

Les mots pour sourire,
Il faut surtout les ressentir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à éprouver.

Les mots pour faire rire,
De toutes joies peuvent jaillir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à émerger.

Les mots pour chérir,
Le cœur peut toujours les contenir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont bien plus doux que des baisers.

Les mots pour bénir,
Le Sage sait encore les dire...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à prononcer...

Les mots pour mentir,
Sont toujours prêts à jaillir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à puiser.

Les mots pour médire,
Sont faciles à ressortir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont les plus durs à proférer.

Les mots pour haïr,
Sont aisés à entretenir...
Mais les mots pour apaiser,
Du silence doivent émerger.

Les mots pour salir,
Il suffit de les faire bouillir...
Mais les mots pour apaiser,
Dans les larmes doivent tremper.

Les mots pour détruire,
Des pires tourments peuvent surgir…
Mais les mots pour apaiser,
Tous les orages, savent repousser.

Les mots pour maudire,
La haine seule, sait produire...
Mais les mots pour apaiser,
Les blessures vont panser.

Les mots pour trahir,
Font toujours frémir...
Mais les mots pour apaiser,
Jamais ne doivent blesser.

Les mots pour honnir,
Les ires font rugir...
Les mots pour apaiser,
Le cœur vient caresser.

Les mots pour partir,
C'est l'âme qui veut fuir...
Mais les mots pour apaiser,
Sont plus longs à remonter.

Les mots pour revenir,
Sont porteurs du repentir...
Mais les mots pour apaiser,
Se disent sans compter.

Les mots pour punir,
Peuvent forcer à bannir...
Mais les mots pour apaiser,
Viennent déjà pardonner.

Les mots pour servir,
Apportent moult plaisirs...
Mais les mots pour apaiser,
Les peurs vont transcender.

Les mots pour guérir,
Sont dits pour épanouir...
Mais les mots pour apaiser,
Nul ne saurait s'en dispenser.

Farfadet

Commenter cet article

Claude Lepenseur 01/04/2020 08:46

J'aimerais surtout que les gens comprennent qu'il faut rester chez soi, si on veut aider toutes ces personnes qui se dévouent pour nous il faut que l'on arrête de se comporter comme des gamins et que l'on reste à la maison, écoutez cet appel au secours jusqu'au bout et prendre le temps de le méditer
https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=1lyGYYAsfvg&feature=emb_logo
Amicalement
Claude

Farfadet 86 01/04/2020 09:33

Bonjour Claude,
Bien sûr ces médecins ont raison ... hélas il y a des gens au comportement incontrôlable des réfractaires à toutes mesures disciplinaires comme cet individu à Châtellerault arrêté 5 fois dont deux dans la même journée pour non respect des mesure de confinements. Il ya aussi les gens du voyage qui eux associent mal leur vie d'errance avec les exigences du confinement.
Mais hors ces irréductibles la grande majorité respecte les consignes, ce qui hélas ne suffit pas à empêcher la progressionde ce maudit virus .
Amitiés.

manou 31/03/2020 16:35

Je suis bien d'accord avec toi l'heure n'est pas à la polémique et le meilleur moyen de remercier toutes ces personnes qui travaillent pour sauver des vies, chacune à leur niveau, c'est de rester chez nous et d'écouter les consignes de sécurité car c'est le seul moyen. Mais il ne faudra pas oublier non plus pourquoi la situation est si tendue chez nous ou dans d'autres pays d'ailleurs et en tirer les leçons nécessaires. Attendant prends soin de toi et de tes proches et merci pour ton poème.

Farfadet 86 01/04/2020 10:06

Bonjour Manou,
Cette pandémie nous ramène à l'essentiel et sans doute à plus d'humilité face à un ennemi invisible et sournois.
Le comment cela a pu arriver n'est déjà plus d'actualité.
Le quoi faire pour s'en sortir est impératif et fait œuvrer une foultitude de bonnes volontés.
Respectant ces personnes dévouées soyons solidaires et donc respectueux des consignes sanitaires.
C'est la responsabilité de chacun qui importe. Soyons conséquents , prévenants et attentionnés pour les autres comme pour nous-mêmes.
Amitiés.

Mo 31/03/2020 16:00

Bonjour Patrice,
On commence à être nombreux à remarquer que ce sont les gens qui ont les plus bas salaires qui sont réellement indispensables et dignes d'admiration et de remerciements!
Alors toute ma gratitude à eux et mépris total pour des catégories de parasites que je ne fatiguerai pas à énumérer...
Bonne soirée à toi,
Mo

Farfadet 86 01/04/2020 10:19

Bonjour Mo,
Bien sûr, dans l'échelle sociale,il y a des rétributions très différentes entre les différents acteurs au travail , ce n'est pas toujours justifié. Et puis les outrances pour des actionnaires avides de fric ... des opportuniste sans foi ni loi que leur seul profit...
En attendant ce sont les bonnes volontés des plus humbles qui sont à l’œuvre. Nous les remercions vivement pour cet engagement dans ce combat contre ce vil virus et pour sauver un maximum de Vies.
Amitiés.

Marie-Rose 31/03/2020 12:38

Je n'ai pas de mots pour te dire MERCI pour ce poème aux mille mots transcendants.

Farfadet 86 01/04/2020 10:25

Bonjour Marie-Rose,
Oui, cherchons ce qui loue le beau, le bon, le juste et qui alors apaise en ses temps de tensions. Laissons choir les polémiques stériles et respectons ce qui a été sainement muri et décidé au-delà de toutes interprétations tapageuses et infondées.
Bisous chaleureux

Domi 31/03/2020 12:36

Bonjour Patrice, mon commentaire ne passe pas, le voici
Face aux maux, les mots sont utiles aussi, gracias pour les tiens
Bonne santé et bon courage l'ami

J'espère que tvb chez vous, on vous embrasse

Farfadet 86 01/04/2020 10:32

Bonjour Dominique,
J'ai retranscrit ton mail ici.
Merci pour tes encouragement et tes marques d'amitiés qui réchauffent le cœur.
Souhaitant que là-bas au Mexique vous soyez épargné par la pandémie et que si elle devait s'y manifester ses effets soient de la plus faible conséquence....
Sur le Cœur, nous vous embrassons également.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog